AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Phrasévisuel 2013] Galerie

Aller en bas 
AuteurMessage
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 17
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: [Phrasévisuel 2013] Galerie   Lun 14 Juil - 18:17


Galerie de l'édition 2013 du Phrasévisuel



Liste des équipes :
Grendelor et Nhunee : « ZFC », « Tinly Von Thalia »
Saokorame et Edea : « Procyon »
Chikoun et Sephi 4*4 : « Les Madmoiz'Art »
Mike001 et Laylay : « Cocottes Minutes », « Clive R. Darthouse », « Julien Gayet »
Erlidann et Aillas : « La Pelle des grands singes », « F. L. Cooper », « les Vieux motards que j'aimais »
dvb et Vlynn : « Washington d'ici », « Matt Sinkh-Fyrst »
Exodus (...) et Jarwill : « The Gentlemen Students »
Lumeï et Mirwane : « Les petits pois soleils », « Anatole Joly »
Green Partizan et Cassiopée : « Triton Flingueur », « Helly Shuter »
Lilith et Onyris : « Les Lamasticots »



Présentation des sujets :
Tour 1
Lumière Sujet 1 : « Ne désespère pas, Arc-en-ciel »
Lumière Sujet 2 : « Ne désespère pas, Tour Eiffel »

Tour 2
Lumière Sujet Horreur
Lumière Sujet Fantasy

Finale
Lumière Sujet Humour

_________________
DÂdädâîsme.


Dernière édition par Mike001 le Lun 14 Juil - 18:46, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 17
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: Re: [Phrasévisuel 2013] Galerie   Lun 14 Juil - 18:32

Tour 1, Poule 1


Citation :
Sujet : « Ne désespère pas, Arc-en-Ciel »

Contraintes : Réaliser une pochette musicale sous paint. Le nom du groupe est aussi le nom d'équipe, et le sujet est le titre de la chanson.

Autre : Les trois premiers de la poule de cinq passent au deuxième tour



Lumière Lumière Lumière



Rendu n°1 : Saokorame et Edea


Heurter la terre,
Impact dans le désert humain,
Soulever la poussière rouge.  
Heurter la terre,
Capture ma vie en vain,
Je te regarde plus rien ne bouge.

Merveilleux petit arc-en-ciel,
Tourne à l’envers, à l’envole.
Il mange mes rêves et s’étiole,
Il a comme un goût de miel


Comme un rêve
Mes songes t’ont vidé, abandonné,  
Et, je te suis petit soleil mourant,
Comme un rêve
J’ouvre enfin mes yeux embués,
Le monde ne semble pas marrant.  

Merveilleux petit arc-en-ciel,
Tourne à l’envers, à l’envole.
Il mange mes rêves et s’étiole,
Il a comme un goût de miel.


Penser à vous
Pas même un souffle sur l’herbe,
Rien ne s’avance à l’horizon.
Penser à vous
Il pleut des gouttes acerbes,
Je n’avance qu’à reculons.  

Merveilleux petit arc-en-ciel,
Tourne à l’envers, à l’envole.
Il mange mes rêves et s’étiole,
Il a comme un goût de miel.

Un arc en ciel brille
Ce n’était que mes songes, j’avais tord
Je réalise qu’il sourit face au ciel
Un arc en ciel brille
Une brise souffle tout mes remords
Ne désespère pas, arc en ciel.




Rendu n°2 : Mike001 et Laylay (qualifiés au deuxième tour)



L'hydrométéore t’enlumine
Lorsque ton irisé éphémère est précipitée
Par le podagre des nuages le ciel t'a créé
Ne désespère pas, Arc-en-ciel.

Si ta vie est éphémère
Tu ne dois pas laisser ta précarité
Enlever l'allégresse de la jeunesse
Euphorique à la vu de ta peau diaphane
Car tu apportes sybaritisme, sensualité et épanouissement
Ne désespère pas *ne désespère pas*, Arc-en-ciel.

Tu pleures, Arc-en-ciel
Mais tu oublies que tu es le spectre opalescent
De la truculence
Ne désespère pas, ne désespère pas, Arc-en-ciel.

Si ta vie est éphémère
Tu ne dois pas laisser ta précarité
Enlever l'allégresse de la jeunesse
Euphorique à la vu de ta peau diaphane
Car tu apportes sybaritisme, sensualité et épanouissement
Ne désespère pas *ne désespère pas*, Arc-en-ciel.

Tu es l'illumination du ciel
Le passager extatique de la peinture cachée du monde
La béatitude visuelle transitoire
Ne désespère *ne désespère pas*, Arc-en-ciel.

Si ta vie est éphémère
Tu ne dois pas laisser ta précarité
Enlever l'allégresse de la jeunesse
Euphorique à la vu de ta peau diaphane
Car tu apportes sybaritisme, sensualité et épanouissement
Par ton motif bariolé
Amarante et clémentine
Ambré et émeraude
Azur et lilas
Ne désespère pas, Arc-en-ciel
*Arc-en-ciel, ne désespère pas*.




Rendu n°3 : Erlidann et Aillas (qualifiés au deuxième tour)


Ne désespère pas, Arc-en-Ciel !

Dans la grisaille des grisés sans idée,
Tu grises tes couleurs qu'ils méprisent
Il y a méprise, même en noir et blanc, tu détonnes
Tu m'étonnes, ils ne se marient pas en couleur !
Et même si bariolé, on t'enterre, on t'oublie,
Ne t'oublie pas en noir et blanc

Ne désespère pas Arc-en-Ciel
Ne te charge pas de fiel
Après les nuages et le mauvais temps
Tu sortiras un jour, rayonnant !

Si deux nuages font de la pluie
De la pluie naît le beau temps
Et il fait beau temps que l'arc-en-ciel
En ciel, fait bon ménage à deux
Deux à deux, il faut bien le reconnaître
Connaître le gris et l'bariolé, c'est le pied !

Ne désespère pas Arc-en-Ciel
Ne te charge pas de fiel
Après les nuages et le mauvais temps
Tu sortiras un jour, rayonnant !

Maintenant, comme une Reinette multicolore
Tu affiches ton baromètre toute voile dehors
Patiemment, tu t'es construit ton réel
Tu as peins d'arc-en-ciel ton échelle émotionnelle
Barreau après barreau, tu t'es libéré de tes doutes
Et dans ton élan, tu t'es tracé ta propre route




Rendu n°4 : Chikoun et Sephi4*4



Les moutons se parent d'arc-en-ciel
Aux nuages pareils
Jaune Vert Rouge
Étendu l'herbe contre sa joue
La laine contre son cou
Multicolore et multicoeur
C'est l'homme dans ses envies


Ses lèvres contre ses dents
Délicieuse harmonie
Et ses mains jouant leur symphonie
Il enlace son amant
Sens contre sexes en caresses
Ils s'aiment mais de nuit
Oubliant leur sort leurs ennuis
Et au jour se redressent


Les moutons se parent d'arc-en-ciel
Aux nuages pareils
Jaune Vert Bleu
Étendu l'herbe contre sa joue
La laine contre son cou
Multicolore et multicoeur
C'est l'homme comme on l'envie

La rue se presse autour du couple
Les doigts entremêlés
Et les cris les rires de fêlés
Invisibles dans la foule
Ils laissent aller aux sons d'une harpe
Un regard vers le ciel
Cèdent à la tentation
D'une nouvelle écharpe


Les moutons se parent d'arc-en-ciel
Aux nuages pareils
Jaune Vert Violet
Étendu l'herbe contre sa joue
La laine contre son cou
Multicolore et multicoeur
C'est l'Homme comme on le vit

L'espace d'un instant la nuit tombe
Isolé sous un porche
Et la haine jouant sa marche
Une écharpe dans la tombe
Le bitume contre sa joue
La peur contre son cou
Multicolore et multicoeur
Un dernier vers d'espoir




Rendu n°5 : Grendelor et Nhunee (qualifiées au deuxième tour)



Refrain
Ne désespère pas, Arc en Ciel
La lune et les étoiles vont se lever.
Ne désespère pas, Arc en Ciel
Tu vas pouvoir te reposer
Et rêver avec les fées.

Couplet 1
Tu les attends jours après jour
Entre la pluie et le soleil.
Tu montes haut dans le ciel,
Offrant tes couleurs au monde autour.
Et pourtant y'a rien à faire,
C'est tous les jours pareil.
A peine un regard,
Les yeux sur le trottoir.

Refrain
Ne désespère pas, Arc en Ciel
La lune et les étoiles vont se lever.
Ne désespère pas, Arc en Ciel
Tu vas pouvoir te reposer
Et rêver avec les fées.

Couplet 2
Tu les attends jour après jour
Mais plus personne ne le recherche.
Adieu les enfants courant partout
Après le trésor caché à tes pieds.
Ils ont tous oublié
Que la magie rend le monde enchanté.

Refrain
Ne désespère pas, Arc en Ciel
La lune et les étoiles vont se lever.
Ne désespère pas, Arc en Ciel
Tu vas pouvoir te reposer
Et rêver avec les fées.


Couplet 3
Tu les attends jour après jour
Et bientôt ils seront de retour.
Je lui raconterai tous tes secrets
De lutins et de sorciers.
Ensemble main dans la main
Nous parcourrons tous les chemins.

Refrain
Ne désespère pas, Arc en Ciel
La lune et les étoiles vont se lever.
Ne désespère pas, Arc en Ciel
Tu vas pouvoir te reposer
Et rêver avec les fées.

Couplet 4
Tu les attends jour après jour
Dans les contes pour toujours.
Lui et moi, nous le trouverons
Un jour ton beau chaudron.
Lors nous regarderons haut dans le ciel
Et t'enverrons des Arc en Ciel.

Refrain
Ne désespère pas, Arc en Ciel
La lune et les étoiles vont se lever.
Ne désespère pas, Arc en Ciel
Tu vas pouvoir te reposer
Et rêver avec les fées.

_________________
DÂdädâîsme.


Dernière édition par Mike001 le Lun 14 Juil - 20:52, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 17
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: Re: [Phrasévisuel 2013] Galerie   Lun 14 Juil - 18:40

Tour 1, Poule 2


Citation :
Sujet : « Ne désespère pas, Tour Eiffel »

Contraintes : Réaliser une pochette musicale sous paint. Le nom du groupe est aussi le nom d'équipe, et le sujet est le titre de la chanson.

Autre : Les trois premiers de la poule de cinq passent au deuxième tour



Lumière Lumière Lumière




Rendu n°1 : dvb et Vlynn (qualifiés au deuxième tour)



Ta flèche plantée en ville
Au cœur des amoureux
Ton regard de métal
Au fond de mes yeux bleus
C'est comme un RER
Qui fonce dans la clairière
C'est comme la ligne quatre
qui foncerait sur Montmartre

N'désespère pas, ma belle
Dans la ville des lumières
J'ai besoin de ton air
Tu es ma Tour Eiffel

Le Champs de Mars est froid
Au cœur des amoureux
Sur le Trocadéro
C'est triste quand il pleut
Que l'on vienne d'ici
Ou Washington DC
Sur les marches de Chaillot
Dans mon cœur il fait beau

N'désespère pas ma belle
Sous le ciel de Paris
Le Monde nous envie
Tu es ma Tour Eiffel

De la bouche de métro
Au cœur des amoureux
Le sac en bandoulière
D'un pas aventureux
C'est comme un air de fête
Qu'on chante à tue-tête
C'est comme un air de France
Pour entrer dans la danse

N'désespère pas ma belle
Dans les rues de Lutèce
On jouera notre pièce
Tu es ma Tour Eiffel

Tes jambes en résille
rend'nt mon coeur amoureux
Ca y est je pars vrille
Je me sens vaporeux
C'est comme un air de fête
Ton sourire qui m'entête
C'est comme une belle offrande
Je te fais ma demande

Tu es ma Tour Eiffel
Tu es la seule que j'aime
Je suis le seul qui t'aime
N'désespère ma belle

Tu es ma Tour Eiffel
N'désespère pas ma belle
Tu es ma Tour si belle
N'désespère pas Eiffel




Rendu n°2 : Exodus (...) et Jarwill


Tu sors enfin du grand couloir
Avec déjà l'oeil au beurre noir.
L'un d'eux a voulu t'isoler façon parloir,
Tu lui a r'fait le portrait, signé Renoir!
Alors qu'tu montes sur la scène,
V'la l'public qui se déchaîne.
Tu t'tiens sous les viva droite comme un chêne,
Alors qu'résonne le nom d'la Belle de Seine!

Ref : N'Désespère pas ma toute belle,
J'te mènerais jusqu'à la gloire en première!
N'Désespère pas Tour Eiffel,
Ils ont pas fini d'la voir briller ta lumière!



La salle se noie sous l'bruit
Tandis qu'on sonne les trois coups de minuit.
A peine le juge frappe la cloche
que l'premier s'avance pour la taloche.
Il commence par l'crochet à la mâchoire,
Mais ton poing l'cueille et l'envoie choir.
Les perruches vont d'voir s'trouver un aut' perchoir:
L'Jésus de Rio a les bras en croix, l’œil en pochoir!

Ref : N'Désespère pas ma toute belle,
J'te mènerais jusqu'à la gloire en première!
N'Désespère pas Tour Eiffel,
Ils ont pas fini d'la voir briller ta lumière!



Les parieurs sont en délire,
Les bookmakers s'remplissent les tirelires!
Les challengers font la queue comme au bar,
Histoire d'être les premiers à t'envoyer au trottoir.
Les frappes pleuvent comme des coups d'buttoir,
Mais c'est la Dame de Fer qu'manie le hachoir!
La Muraille de Chine succombe face à l'envahisseur
Et la Grande Ben de son glas sonne sitôt l'heure.

Ref : N'Désespère pas ma toute belle,
J'te mènerais jusqu'à la gloire en première!
N'Désespère pas Tour Eiffel,
Ils ont pas fini d'la voir briller ta lumière!


Alors qu's'écroule le Quatar et ses pinces d'or,
Voilà qu'arrive sous les paillettes le seul vrai cador.
La Dame de Fer frémit devant tout l’auditoire,
Mais c'est pas le moment de s'passer à l'abattoir.
C'est le colosse des ricains qui te toise de sa hauteur,
Montre lui donc c'que c'est un vrai travail d'auteur!
Les poutres grincent sous les coups d'fureur,
Y'a rien d'pire qu'un combat entre deux sœurs.

Ref : N'Désespère pas ma toute belle,
J'te mènerais jusqu'à la gloire en première!
N'Désespère pas Tour Eiffel,
Ils ont pas fini d'la voir briller ta lumière!



Elle a voulue t'la jouer à l'American devoir,
Tu lui as donné la réplique à la Audiard.
Le géant bascule dans un instant d'gloire,
Mais faut savoir qu'Hollywood est revanchard,
Et c'est toi qu'on finit par poser sur l'billard.
Les infirmières t'tournent autour avec les blousards,
Y' m'donne tous l'impression d'une bande de busards,
Raison pour laquelle un soir on disparaît dans l'brouillard.

Ref : N'Désespère pas ma toute belle,
J'vais t'l'arranger moi même ta douleur!
N'Désespère pas Tour Eiffel,
Quel sorte d’entraîneur pourrait pas se changer en soudeur?





Rendu n°3 : Lumeï et Mirwane (qualifiées au deuxième tour)



Lève les yeux
Et voit dans le ciel les lueurs
Lève tes yeux,
Regarde, ne compte pas les heures
Qui s'envolent,
Qui s'envolent
Du haut de la grande tour.

Refrain

Eiffel,
Le colosse parisien,
La généreuse montagne artificielle
M'envoie glisser de la main
Des rêves dans vos matins.
Pour que tu te lèves.


Ici il n'y a personne,
Tu peux reconstruire l'espoir.
Seule la nuit sonne
Lorsque les idées tombent
Du ciel,
Du ciel,
Du haut de la grande tour.

Eiffel,
Le colosse parisien,
La généreuse montagne artificielle
M'envoie glisser de la main
Des rêves dans vos matins.
Pour que tu te lèves.

La hauteur c'est l'ampleur
De tes espérances.
Et même si une heure a pleuré,
Elle s'apaisera en une danse.
Deux, trois pas,
Tu seras son jeune partenaire
Du haut de la grande tour.

Eiffel,
Le colosse parisien,
La généreuse montagne artificielle
M'envoie glisser de la main
Des rêves dans vos matins.
Pour que tu te lèves.

N'aie pas peur d'être seul
Quand tu rêves.
Au réveil d'avoir été veule
Quant tu te lèves,
Tu voleras,
Tu voleras,
Là où chantent les montagnes,
Du haut de la grande tour.

Un voyage
Au milieu des nuages.
Eiffel,
La montagne de fer, la belle
Me prête un bout de nuit
Pour gribouiller vos envies.
Eiffel,
Le colosse parisien,
La généreuse montagne artificielle
M'envoie glisser de la main
Des rêves dans vos matins.
Pour que tu te lèves.

Tu
Te
Lèves.




Rendu n°4 : Green Partizan et Cassiopée (qualifiés au deuxième tour)



A force de voir depuis ma fenêtre
Les passants faire la queue sous ta robe
J'ai fini par me dire que peut-être
Sous ton air froid tu n'étais pas si snob
Pour que tu cèdes enfin au chant de Mars
Je vibrerai comme un métalophone
Sous les courbes ouvragées de tes arches
Dis-moi, dis-moi que tu te déboulonnes

Ne désespère pas, ma tou... r'Eiffel !
Si je suis en dessous de tout... r'Eiffel !

Des étrangers escaladent tes jambes
Des amoureux s'embrassent sous ton nez
Sur cette esplanade que tu enjambes
Ils viennent chatouiller tes doigts de pied
Et tu restes de bronze, silencieuse
Tu balances à gauche, tu tangues à droite
Indifférente à la mêlée fiévreuse
Cette foule de gens qui te convoite

Ne désespère pas, ma tou... r'Eiffel !
Oh j'ai crié ton nom partout... r'Eiffel !

Debout sur ton piédestal solitaire
Ma tour de fer dans un champ de velours
Tu balaies l'horizon de tes lumières
Tu éclipses les beautés alentours
Ignorant les saisons sous ton bardage
Ta rousseur métallique te maquille
Comme une demoiselle entre deux âges
Ah, si je pouvais prendre ta bastille

Ne désespère pas, ma tou... r'Eiffel !
Voyant ceux qui te tournent autou... r'Eiffel !

Pourtant tu feins toujours de m'ignorer,
Vierge recluse dans ta tour d'ivoire
Je t'ai fait la cour, tes marches j'ai grimpé
Tu refuses obstinément de me voir
Tu me crois touriste américain
Préférant les grandes blondes pulpeuses
Quand je ne suis qu'un titi parisien
Amoureux de tes courbes anguleuses

Je désespère de tou... r'Eiffel !
Car tu ne m'aimes pas du tout... r'Eiffel !




Rendu n°5 : Lilith et Onyris



Sous la grisaille,
Le mauvais temps
Contre la marmaille
Et les passants.

Tu veilles fidèle
Phare citadin
Paris la Belle
Obstinément.


Ne désespère pas, Tour Eiffel
Marmots et parisiens n'oublient pas
Que sous les pigeons et les averses
Comme le leur, ton cœur bat !


les filles de joie dans les troquets
Et les bobos dans leurs palais
Boivent et chantent à l'unisson
L'âme de la ville en une chanson

Et les couples amoureux
Inventent de nouveaux jeux
A tes pieds transis
Dans le froid de Paris.



Ne désespère pas, Tour Eiffel
Sous tes airs fiers,tu nous observes
Voyeuse de fer, centenaire.


Par les ruelles
Et les vieilles pierres
Quand Paris s'éveille
Dame de fer, éternelle.

Les chats gris
Les allées sales
Les ivrognes ébahis
Dans les matins pales


Ne désespère pas, Tour Eiffel
Le temps passe sous ta ferraille
Où l'amour des fous s’encanaille
Ton grincement pour ritournelle.


Sous la grisaille,
Le mauvais temps
Contre marmaille
Et passants.

Tu veilles fidèle
Phare citadin
Paris la Belle
Obstinément.

_________________
DÂdädâîsme.


Dernière édition par Mike001 le Lun 14 Juil - 20:55, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 17
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: Re: [Phrasévisuel 2013] Galerie   Lun 14 Juil - 18:49

Tour 2, Poule 1


Citation :
Thème : « Horreur »

Contraintes : Les rendus doivent être une double page d'un roman horrifique avec une page contenant le texte et une page contenant une image. Sur la page de gauche doit être inscrit le titre de l'oeuvre, sur la page de droite, le nom de l'auteur (qui est le nouveau nom de groupe des participants). Il est possible de retoucher l'image de fond afin de la moderniser ou la vieillir, selon le besoin.

Autre : Le premier de la poule de trois accède à la finale.



Lumière Lumière Lumière




Rendu n°1 : Mike001 et Laylay (accèdent à la finale)




Rendu n°2 : Green Partizan et Cassiopée




Rendu n°3 : dvb et Vlynn

_________________
DÂdädâîsme.


Dernière édition par Mike001 le Lun 14 Juil - 19:05, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 17
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: Re: [Phrasévisuel 2013] Galerie   Lun 14 Juil - 18:56

Tour 2, Poule 2


Citation :
Thème : « Fantasy »

Contraintes : Les rendus doivent être une double page d'un roman de fantasy avec une page contenant le texte et une page contenant une image. Sur la page de gauche doit être inscrit le titre de l'oeuvre, sur la page de droite, le nom de l'auteur (qui est le nouveau nom de groupe des participants). Il est possible de retoucher l'image de fond afin de la moderniser ou la vieillir, selon le besoin.

Autre : Le premier de la poule de trois accède à la finale.



Lumière Lumière Lumière




Rendu n°1 : Grendelor (seule, car sa coéquipière graphiste a fait faux bon)

Titre : Le Dragon des Mannenga
Auteur : Tinly Von Thalia

10

Le soleil rouge éclairait la plaine d'une couleur oppressante. Le chemin pierreux prenait des allures sanctifiées. La poussière soulevée par le vent semblait des particules de sang séché, ce qui rendait son inhalation encore plus éprouvante. Du moins, c'était ce que se disait Eric depuis qu'il connaissait d'autres mondes que celui de Vahlia, d'autres mondes où le soleil n'avait pas cette nuance. Ses yeux se posèrent machinalement sur les hautes montagnes des Pierreuses, visibles à l'est. Jusqu'à leurs pieds, tout n'était que champs rectilignes et parfaitement cultivés. Les sommets rocailleux rappelaient les dents d'une scie. Une scie teintée de carmin.
Le regard d'Eric revint se poser devant lui et il était marqué du pli de la détermination. Ses yeux gris fixait sa sœur. Elle respirait le mépris ainsi que la pitié. Claire semblait sortir d'un bal, ou d'un dîner chic. Ce qui était peut-être le cas, pensa Eric. Sa longue robe noire, rehaussée de perles bleues, mettait en valeur la pâleur de son teint et se mariait harmonieusement à ses prunelles azur. Gracieuse. Mais froide.

— Petit frère, je ne comprends pas ton entêtement, tu connais notre hiérarchie. Je suis tout en haut, parce que j'ai la puissance et la maîtrise. Tu es tout en bas. Pourquoi vouloir ce combat? Tu vas perdre le peu de potentiel que tu as.

Le ton était ennuyé et vaguement curieux. Il était vrai que le combat semblait perdu d'avance. Elle était bien meilleure que lui et la hiérarchie dont elle faisait mention se reflétait jusque dans leurs vêtements et postures. Eric, avec son pantalon d'un gris douteux et sa chemise pendante, d'une couleur indéterminée (le soleil de Vahlia la rendait d'un rouge sombre), semblait bien fragile face à son élégante sœur.

— Ce n'est pas tout d'avoir la puissance, ma chère sœur, mais il faut avoir les bonnes cartes, fit Eric en regardant celles qu'il tenait en main.

Il n'en avait que quatre. Claire en montrait six mais il savait qu'elle en possédait bien plus. Toutefois, s'il réussissait à invoquer le Dragon Perdu, l'emblème de leur famille, il aurait gagné. Cette carte portait bien son nom. Elle était mythique, elle était la légende liée à la création de la lignée Mannenga. Le Dragon leur aurait donné le Pouvoir de créer les Cartes et de leur donner vie. Une fois le Don accompli, le Dragon devint lui-même une Carte qui s'envola, portée par un puissant vent. L'histoire avait 752 ans mais jamais on n'avait revu la Carte du Dragon Perdu. La plupart des Mannenga pensait qu'elle n'existait pas. Eric avait toujours su qu'elle était réelle. Et qu'il la trouverait. Il fallait maintenant qu'il arrive à lui donner vie. Cela ferait de lui l’Élu, celui qui pourrait changer le destin de sa famille, lui redonner les valeurs qui étaient les siennes avant que le Pouvoir ne la corrompe petit-à-petit. Une mimique ironique passa sur son visage. Le grand classique. Des gens bien à qui l'on donnait un pouvoir plus grand que les autres et qui sombraient dans la décadence. Si ce n'était l'histoire de sa propre famille, Eric aurait ri.

Une crispation des lèvres de Claire le rappela à la réalité. Elle passait à l'attaque. Une compagnie d'archers Elfes commençait à miroiter dans l'air, prenant de plus en plus corps. Eric posa sa main sur la carte de droite de son jeu : elle représentait une épaisse forêt sombre. Au centre de l'image, une légère lueur était visible. Une chaumière. Eric s'y précipita. Le passage serait ouvert pendant moins d'une minute et il ne doutait pas que Claire le suivrait sans problème, avec tous ses archers. Mais il avait besoin d'un peu de temps. Juste un peu plus de temps. Il ferma les yeux et respira lentement. Sous ses doigts, il sentait la pulsation de la Carte. Il visualisa le Dragon. Blanc. Majestueux. Il s'enroulait autour d'Eric, lui offrant une solide protection physique. La chaleur montait dans sa paume.




Rendu n°2 : Erlidann et Aillas (accèdent à la finale)




Rendu n°3 : Lumeï et Mirwane

_________________
DÂdädâîsme.


Dernière édition par Mike001 le Lun 14 Juil - 19:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 17
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: Re: [Phrasévisuel 2013] Galerie   Lun 14 Juil - 19:03

Finale


Citation :
Thème : « Humour / burlesque / farce »

Contraintes : Les création doivent êtres contenues en un strip de trois cases de tailles identiques et relevant du genre de la bande-dessinée.



Lumière Lumière Lumière




Rendu n°1 : Erlidann et Aillas





Rendu n°2 : Mike001 et Laylay (vainqueurs)


_________________
DÂdädâîsme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Phrasévisuel 2013] Galerie   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Phrasévisuel 2013] Galerie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photos salon Marrakech 2013
» la galerie d'Odile, enfin, une partie de mes ouvrages brodés 16/09/2013
» Les 75 ans de Spirou en 2013
» Pleins Feux sur le Maquettisme, Ransart 2013
» Avaricum , 30 et 31 mars 2013

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Alkazar, Quartier Evénementiel et interdisciplinaire :: Publications-
Sauter vers: