AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L’Équilibriste la glose

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chikoun
Coordonnateur Littéraire


Masculin Nombre de messages : 4729
Age : 26
Localisation : Dansant sur un fil, une framboise à la bouche.
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: L’Équilibriste la glose   Sam 16 Aoû - 14:39



L’Équilibriste la glose pendue aux lèvres se perdait entre les sons non-sens de son palais de verbiages élégants emplissait l’espace l’attente écartait la bouche comme son coeur écartèle au silence la peur et l’absence se faisant chaleur sourde contre ses tempes la folie douce d’une obsession qui vrillait sa langue à ne plus savoir à ne plus valoir le temps passé L’Équilibriste perdu colore l’ennui comble sa vie glisse le soir vers la torpeur l’écho-miroir le rassure de sa propre présence L’Équilibriste l’existence comme seul espoir.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: L’Équilibriste la glose   Lun 18 Aoû - 11:02

Bon je m'étonne plus de rien avec l'Equilibriste, mais je me pose toujours parfois des questions.

Pourquoi cette construction aussi saccadée et en dent de scie sur la première partie ? Je trouve que la forme avec ses sonorités montantes puis descendantes hache vraiment le fond, qui lui est assez linéaire, calme et paisible.

Décidément, j'accroche vraiment pas à cette première partie

Citation :
L’Équilibriste la glose pendue aux lèvres se perdait entre les sons non-sens de son palais de verbiages élégants emplissait l’espace l’attente écartait la bouche comme son coeur écartèle au silence la peur et l’absence se faisant chaleur sourde contre ses tempes


Tandis que le reste, la seconde partie, je la trouve beaucoup plus en phase tant avec elle-même (cohérence fond/forme) et avec les précédents élie qui bristent Heureux
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Aligby
Héliaste
avatar

Masculin Nombre de messages : 4758
Age : 30
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: L’Équilibriste la glose   Lun 18 Aoû - 12:14

C'est le début qui me dérange pour ma part : "la glose pendue aux lèvres", je trouve ça un peu trop commun dans ce flot d'étrangeté. Pour un peu plus d'effet, et même au niveau sonorité, j'aurais peut-être bien vu "la glose aux lèvres pendue" ; ici, les accords suffisent à savoir que pendue est liée à glose et non à lèvres : tu ne perdrais donc pas le sens en procédant ainsi.

Après, c'est L'Équilibriste : on s'en lasse pas.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Chikoun
Coordonnateur Littéraire


Masculin Nombre de messages : 4729
Age : 26
Localisation : Dansant sur un fil, une framboise à la bouche.
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: L’Équilibriste la glose   Lun 18 Aoû - 12:41

C'est à dire tu t'étonnes plus de rien ? J'suis pas certain que ce soit super positif tout ca ! x) (après t'as le droit)


En fait, je ne trouve pas que la seconde partie soit si lisse. Je suis d'accord que tout le poème est construit en dent de scie, mais j'ai pas l'impression que ca aille si mal avec le fond. J'y réfléchis encore, mais je vois bien ces saccades comme le rappel des pulsations obsessionnelles, comme la parole qui revient encore et encore, comme l'oppression qui se dégage de ce flux incessant. En tous cas, personnellement je ne vois pas le fond si calme et paisible que ça. Je sais pas, c'est peut être raté ?

Mais j'essaie de voir, et j'ai pas spécialement l'impression qu'il y ait de (grosse?) différence entre ces deux parties... peut être que la différence se trouve dans des nuances infimes que je ne vois pas la tout de suite. :/ Il faudrait que je prenne tous les sons et voir comment ils sont agencés, en leur donnant une couleur et voir si ca change. A l'oreille je n'en ai pas l'impression mais sait on jamais.

Pour ce qui est d'être en phase avec le reste, je pense que c'est parce que j'ai écrit d'autres choses depuis, que ca change un peu la manière dont j'écris. Après, est ce que c'est problématique... Je sais pas trop. C'est vrai que d'ordinaire le balancier est plus ample que ça, là L'Equilibriste se balance sur la corde sans trop bouger, c'est sûrement pour ça ; d'habitude il se bouge beaucoup plus. En fait, on dirait presque une fille-couleur, sur le côté "portrait instantané".

En tous cas merci de vos retours. J'y réfléchis, j'y réfléchis, et j'essaierai de voir ce qui ne va pas... Mais jamais tu me verra faire d'inversion de ce genre Ali ! Jamais ! Très Heureux Par contre, supprimer pendue est une possibilité. Et ça va dans le sens de dvb d'atténuer l'effet de balancier sur la première partie. On enlève un p, un u. Le mot en lui même monte et descend.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aligby
Héliaste
avatar

Masculin Nombre de messages : 4758
Age : 30
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: L’Équilibriste la glose   Lun 18 Aoû - 12:47

Pourquoi pas ? Trop traditionnel pour toi ? :b

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Chikoun
Coordonnateur Littéraire


Masculin Nombre de messages : 4729
Age : 26
Localisation : Dansant sur un fil, une framboise à la bouche.
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: L’Équilibriste la glose   Lun 18 Aoû - 13:00

Parce que c'est nul à chier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L’Équilibriste la glose   

Revenir en haut Aller en bas
 
L’Équilibriste la glose
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Poésies-
Sauter vers: