AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Il y a comme un vide.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Egorann

avatar

Féminin Nombre de messages : 2050
Age : 19
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Il y a comme un vide.   Ven 29 Aoû - 1:15

Pégase.

Il y a comme un vide.

L'endroit est vide. Il était habité mais les gens ont désertés. Ils se sont enfuis vers leurs histoires en voulant combler leurs cerveaux, en voulant découvrir le monde, en marchant sur les chemins qu'ils tracent à l'usure de leurs pieds. Pieds nus dans leur long pèlerinage vers eux-même, ils marchent et marchent encore dans des forêts dévastées, dans de longues pages blanches. Les personnages se croisent sans jamais se voir, ils se ressemblent et se détestent mais jamais ils ne chercheront à se connaître. Ce sont leurs pèlerinages, leurs envies, et qui sont-ils pour pouvoir construire quelque chose avec d'autres ? Ils ne sont rien – ou ils le croient.

Un jour, pourtant, il arrive que certains de ces personnages se croisent, se rencontrent et échangent un sourire. A partir de cet instant, parfois, ils décident de chercher ensemble ce qu'ils veulent découvrir. Leurs sentiers s'entrelacent et, au son de leurs voix, les villages qu'ils traversent se raniment. Il y a toujours, dans ces villages, un survivant, qui attend les yeux fermés que des pèlerins traversent son histoire. Ce ne sont jamais que des marginaux, ceux qui ont déjà trouvé ou qui ne veulent pas user leurs pieds sur des chemins déjà bien trop souvent parcourus. Et puis les voyageurs repartent et la bougie des marginaux s'éteint dans l'attente d'un prochain passage.

Les sentiers continuent de s'entrelacer jusqu'à ce qu'ils deviennent trop semblables, trop linéaires. Lorsque deux personnages marchent côte à côte, la page blanche se ternit et la découverte a un goût de déjà vu. C'est alors que l'une des deux personne décide de s'arrêter en laissant l'autre avancer sans elle. Sous le prétexte d'une côte un peu dure, ou, plus souvent, parce que le soleil brille trop et enveloppe tout d'une chaleur mielleuse, onctueuse, quelqu'un s'assied et, d'un sourire, coupe court aux rires qui éclairaient les forêts et qui brouillaient les ombres. Son espoir meurt. Parce que l'histoire était trop naturelle et trop heureuse pour être vue par un œil bienveillant. Le vide reprend avec le départ de l'autre et, lorsque le mort reprend sa route, l'écho de ses pas sur son chemin sonne creux, son corps se déforme, ses mains tremblent.

Alors il marche, il marche, et ses pieds se crevassent de trop soulever de poussière, âcre, blanche, chaude. Il observe les personnages qu'ils croisent ; certains marchent à plusieurs, d'autres sont toujours purs, d'autres encore sont morts. Mais malgré la douleur de ses pieds qui laissent des empreintes rouge sang sur son sentier, il ne tombera jamais sans vraiment le vouloir. S'il croise un autre sentier, il recouvrira ses traces de pas avec de la terre, et il préférera mille fois faire écho aux rires qui lui parviennent que de reconnaître la distance qui le sépare du monde, que d'avouer cette sensation intime de ne pas en faire partie. Il ne reconnaîtra pas le vide qui chatouille le bout de ses doigts et qui, à chaque village, lui donne envie d'arrêter de chercher.

Mais il ne le fera pas. Même s'il y a comme un vide, il est le seul à le savoir.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Il y a comme un vide.   Lun 1 Sep - 23:51

Une forme de prose poétique à laquelle je ne m'attendais pas vraiment.

J'aime assez le ton que tu donnes à l'ensemble et j'apprécie sa valeur esthétique intrinsèque, même si je me perds un peu dans l'entrelacs des métaphores.

Comme je te le disais sur le chan' TA, cette forme n'ets pas sans me rappeler certaines constructions de pièces dramatiques contemporaines.

Par contre, le gros défaut de ta composition, reste à mon avis les répétition. Ca manque un peu de variété dans les choix lexicaux :-/


Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3948
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Il y a comme un vide.   Sam 6 Sep - 16:31

Franchement, je trouve que tu as très bien géré et dosé l'effet de spleen. La nostalgie et le vague à l'âme sont savamment distillés tout au long de la lecture.
J'aime particulièrement le troisième paragraphe. La découpe des phrases est bien faite, c'est très lyrique.
Je trouve que la composition laisse facilement à imaginer, ce qui est une bonne chose car en effet, l'allégorie n'est pas tout à fait évidente.

Rôlliste

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Scarlet Hurricane
Chromatique
Chromatique
avatar

Féminin Nombre de messages : 3124
Age : 26
Date d'inscription : 30/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Maerenn
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Il y a comme un vide.   Sam 6 Sep - 17:17

J'ai beaucoup aimé ce texte, même si je ne l'ai pas compris.

C'est à dire que j'ai apprécié les formulations et le rythme, et contrairement à dvb les répétitions ne m'ont pas dérangée, elles m'ont guidée dans ma lecture, donnée cette image d'une progression un peu haletante ou incertaine. Ca m'a d'ailleurs fait penser à un passage du Miroir d'Ambre, troisième tome de la Croisée des Mondes de Pullman, au moment où les personnages principaux arrivent dans le monde des morts et qu'ils voient tous ces gens avancer vers une direction inconnue, par instinct, sans qu'ils ne comprennent. Je ne sais pas trop pourquoi mais c'est vraiment cette image qui s'est présentée à moi.

Ce qui me frustre par contre, c'est d'être restée vraiment hermétique aux subtilités que tu as voulu transmettre. Je n'arrive pas à comprendre d'où ce texte part, et vraiment de quoi il parle.

Mais encore une fois j'ai, bizarrement, vraiment aimé ce texte : )
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Il y a comme un vide.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Il y a comme un vide.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Soft de communication video Wifi comme l'Iphone 4
» Les Aperçus des Vide- Grenier et des Magasins ...
» [RESOLU] Carte SD vide
» [AIDE] Utiliser son téléphone comme clé 3G+
» Holga D. comme... Digital

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: