AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Découverte d'Atalantë et ses mystères

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Méli
Coordonnateur Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 1377
Age : 30
Localisation : Débarquée
Date d'inscription : 05/02/2011

Personnages RP
Pseudo: Nayima
Pseudo : Afenwé
Pseudo : Haesobia Hardenthun

MessageSujet: Découverte d'Atalantë et ses mystères   Mer 8 Oct - 21:39



Cher visiteur, vous nous avez indiqué souhaiter découvrir davantage de notre belle Cité. Nous en sommes honorés.

Cependant, suite à des vols et dégradations, le Conseil a décidé que, pour accéder aux plus précieuses zones de notre Cité, il serait dorénavant nécessaire de faire preuve de certaines qualités.

Le Conseil
Revenir en haut Aller en bas
Grendelor
Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 3940
Age : 37
Localisation : Dans son coeur
Date d'inscription : 25/12/2007

Personnages RP
Pseudo: Grendelor
Pseudo : Lùthien
Pseudo : Pr. Lim

MessageSujet: Re: Découverte d'Atalantë et ses mystères   Lun 3 Nov - 23:11

Pr Lim

Le Pr Lim déambulait dans Atalantë, porté par ses pensées. Il n'était encore jamais venu dans la cité des Arts mais en avait beaucoup entendu parler. Érudit des langues, l'homme ne s'était jamais penché sur tout ce qui avait trait aux arts visuels. Pourtant, l'écriture était aussi une forme d'art et, à ses débuts, ressemblait plus à des dessins qu'à autre chose.

Ses pas l'avaient amené sur la Digue de St Adobe. Accoudé à la rambarde, le professeur regardait les vagues se fracasser sur les rochers en contrebas. Le ciel était gris d'acier, se confondant avec l'océan. Le vent ébouriffait ses cheveux, gris eux aussi.

Peinture monochrome. On dirait un de ses paysages de légende où tout semble possible. Pour un peu, je m'attendrais à voir apparaitre un dragon des eaux, ou un Kraken.

Comme pour donner vie à ses fantasmes, l'eau se souleva un instant, poussée par une force invisible de la surface. Mais rien ne creva l'air et le calme revint. Le Pr Lim se mit à marcher le long de la Digue, scrutant l'océan. Un goéland plana en passant au dessus de l'érudit. Il le suivit des yeux et il pensa au dieu Praëdon, dieu des voyages et de l'inconnu. Ce fut d'un pas décidé qu'il s'avança plus loin sur la Digue, bravant l'étroitesse du chemin, se faisant arroser d'embruns. Le goéland semblait le suivre, ou bien lui montrer la route, restant au dessus de lui. Enfin, ils arrivèrent au bout de la Digue. Là, le professeur remarqua la stèle consacrée à St Adobe : un Oeil, semblant tout voir, tout savoir. Sa main passa machinalement sur la pierre à moitié rongée par le sel. Ses doigts, sensibles aux aspérités, heurtèrent ce qui pouvait être les restes d'un épitaphe, illisible et invisible.

Existait-il vraiment une cité engloutie sous les flots d'Atalantë? St Adobe était-il responsable de sa perte? S'il pouvait explorer la cité et mettre la main sur des écrits anciens, il en apprendrait sûrement plus...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.unsoufflededetente.com/
Lumeï
Coordonnateur Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 556
Age : 27
Date d'inscription : 06/11/2009

Personnages RP
Pseudo: Mielle/Miel
Pseudo : Lumeï
Pseudo : Mluïe

MessageSujet: Re: Découverte d'Atalantë et ses mystères   Mer 5 Nov - 23:15

Aywio marchait d'un pas nonchalant derrière le Professeur. Il attendait de voir comme toujours. Il était d'un naturel prudent et la méfiance était de mise. Il n'avait jamais entendu parler de cette culture engloutie. Déjà, elle devait être entièrement décimée, noyée sous toute cette eau. Surtout que la sculpture était ancienne, chose aisément décelable malgré le sel rongeur.
Le petit homme bailla. Il scruta l'horizon pour voir un quelconque rocher où petit bout d'édifice dépasser des flots puis il se mit à rire d'un coup ! Comme si d'autres n'avaient pas déjà cherché cette fameuse cité, depuis la nuit des temps comme souvent ça l'était. Le Professeur s'était retourné pour le contempler comme un objet de curiosité, il faut dire que l'énergumène riait sans raison apparente, il passait donc pour un fou aux yeux des gens dont sa pensée était camouflée.

- Oh, laisse tomber ! Je regardais des choses évidentes...

Il resta vague, ça ne servait pas à grand chose de s'expliquer. Il valait mieux se mettre au travail dès maintenant car ça, ils en auraient beaucoup avant de pouvoir trouver où le lieu d'engloutissement éventuel se situait et quand bien même, après l'avoir trouvé, il faudrait saisir un moyen de s'y rendre ! La tâche s'annonçait d'avance ardue.
Le petit homme mâchouilla avec énergie son bout d'herbe toute verte qui commençait à s’effilocher, puis questionna :

- Bon... on commence par où ? Déjà, existe-t-il des documents qui prouvent l'existence de cette ville ? En bref, que savons-nous ?


Le professeur répondit :

- Oui, mais ils sont si anciens qu'aucun nom de signature n'apparaît sur ces documents. Tout reste dans l'anonymat quand ça concerne Saint Adobe.

Le groupe était perplexe. Par où commencer ? Les données historiques ? la géographie supposée du lieu ? Peut-être fallait-il user de certains sortilèges afin de les aiguillonner dans leur recherche ?
Pendant que les cervelles fumaient en tout sens, Vasariah annonça, pensive :

- Je crois que le Baron du Dobe parle de la ville engloutie quelque part. Je l'avais lu une fois dans un livre ancien mais je ne me souviens plus trop. Attendez... je réfléchis...

Le Pr Lim et Aywio étaient à l'affût, espérant de tout cœur que le souvenir allait revenir nager sur le bout de sa langue.

_________________

# - Es-tu ombre ou lumière ?
- Je suis moi.
- Es-tu ombre ou lumière ?
- Les deux. #


Revenir en haut Aller en bas
Kathelyn

avatar

Nombre de messages : 30
Age : 103
Date d'inscription : 25/10/2014

Personnages RP
Pseudo: Kathelyn
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Découverte d'Atalantë et ses mystères   Mar 25 Nov - 20:42

_____Les affaires tournaient tranquillement. Le boulot s'était terminé rapidement, écoulé en deux heures seulement. J'avais bien géré mon temps, après tout, comme toujours, efficace, intelligente. Toutes mes qualités habituelles, gagnées durement au fil des années. Quoiqu'il en était, le temps libre s'offrait à moi, pleinement, pendant quelques heures. J'avais donc pris la décision de me rendre aux abords de la ville dans laquelle je me trouvais pour le moment ; Atalantë. La digue restait un endroit inconnu pour moi, mon chemin m'y mena ainsi. Je m'étais vêtue chaudement pour l'occasion, cheveux au vent. J'avais décidé de rester seule, sans rien à part mon paquet de cigarette et mon briquet, rapidement fourré dans une des poches de mon manteau avant mon départ. Je ne pouvais pas survivre sans, s'en était handicapant. J'avais déjà songé au patch de nicotine, mais l'idée était rapidement tombée à l'eau, faute de motivation.

        Je me suis donc rendue, sans escorte aucune, incognito, malgré ma chevelure bleue, loin vers la mer, en quête de repos. Le ciel ce jour-là était gris, terne, morne, comme fatigué. Les gros nuages monopolisaient l'espace, l'air froid s'imprégnait dans ma gorge comme une empreinte indélébile. Je m'étais grillée une clope, seule solution que je pus trouver pour tenter d'effacer cette température. Les mains rangées bien correctement dans leurs poches, j'avançai d'un pas lent, traînant, prenant mon temps, vers la digue. Le brouillard enveloppait l'endroit, il faisait disparaître les contours, les couleurs, si bien que j'avais parfois l'impression de marcher sur l'eau calme, et non sur la terre. Peut-être ce brouillard était-il seulement dans mon esprit, devant mon seul regard, peut-être ne l'était-il pas. Je ne pouvais le dire. Quoiqu'il en était, la paysage cachait bien des mystères. Ma conscience se balançait avec les vagues qui s'écrasaient sur la digue, près de moi. Je regardai l'horizon. Trois silhouettes se dessinaient au loin, tout au fond. Ma curiosité me titilla le fond du crâne. Je n'étais pas vraiment contre les rencontres, mais bon, rencontrer des paysans stupides, des plébéiens comme ils étaient appelés dans le temps, ne se révélaient pas mon hobby favori. Pourtant, je me disais que peu de gens s'aventureraient dans un tel endroit affublé d'une ambiance aussi singulière, pour ne pas dire étrange. Ils ne devaient pas être de mauvais bougres. Ainsi m’avançai-je vers les trois silhouettes d'un pas lent. J'avais encore des heures devant moi, je n'avais pas besoin de me presser. Les ombres se précisaient petit à petit. Deux personnes et une chose non identifiée qui attira mon attention. Je m'approchai, encore et encore, emmitouflée dans une écharpe bordeaux qui emprisonnait mon souffle entre ses mailles de laine pour se faire remplacer par la fumée de ma cigarette  désormais calée, allumée, sur une de mes oreilles. Mon regard saphir restait fixé à la stèle qui me regardait tout aussi fixement. J'arrivai à sa hauteur, enfin. Mes doigts s'extirpèrent de leur prison de tissu pour atteindre la pierre froide. Je passai les doigts dessus, pensive. A quel dieu cela me faisait-il penser ? Je fouillai les recoins de ma mémoire mais rien ne me revint réellement. Je n'étais pas vraiment tournée vers tout ça, la religion, les prières... Cela me laissait totalement indifférente voire moqueuse, à certain moment. J'inspirai, silencieuse, droite, fière à chaque instant. Ma présence pesait, quand on me reconnaissait. Baronne d'une des plus grand société de commerce toutes villes confondues. Peu de gens avaient l'habitude de me voir, surtout ici où mes magasins n'étaient pas dominants. Je me laissai aller à tirer un peu sur mon écharpe et mon regard impérial se porta sur les deux autres personnes. Je les détaillai sans aucune gêne, lentement, de haut en bas. Un professeur, et un homme plus jeune, peut-être un élève, son fils, son apprenti, je n'en avais pas grand chose à foutre. Bon, politesse obligeait, ma voix, aussi froide que mon regard, mais pas méchante pour autant, résonna sur la digue, percutant les vagues.

     « Bonjour, messieurs. »

     Je ne dis rien de plus, aux premiers abords. Cependant, de part ma curiosité parfois un peu maladive et l'envie d'en savoir plus, pour passer le temps, je ne pus m'empêcher de rajouter une question.

     « Quel Dieu représente c'symbole ? J'm'y connais pas vraiment, j'me pose la question. »

     Je mâchais un peu mes mots, ainsi que le filtre de ma cigarette que j'avais remis entre mes lèvres entre temps. Je n'avais pas vraiment l'air curieuse, ni du genre à m'incruster parce que je m'ennuyais. Ma solitude se trouvait déjà tellement ancrée au fond de moi qu'elle en devenait quotidienne. Mais... C'était comme si cette stèle m’appelait. Elle m'intriguait. Ou était-ce l'ambiance tendue et mystérieuse du lieu qui me rendait cet effet ? La question restait entière. Je me retournai vers le petit monument sans attendre la moindre réponse, jugeant qu'ils pourraient très bien s'adresser à moi sans avoir besoin de me regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Melow
Coordonnateur Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 699
Age : 23
Date d'inscription : 17/07/2011

Personnages RP
Pseudo: Vasariah
Pseudo : Lirsha
Pseudo :

MessageSujet: Re: Découverte d'Atalantë et ses mystères   Mer 26 Nov - 21:26


Vasariah se tenait assise au bord de la digue, perdue dans ses réflexions. L'herboriste ne faisait pas attention au vent qui faisait gonfler sa cape, et fouetter ses longs cheveux blonds. Elle restait impassible face aux éléments qui se déchainaient et au temps qui passait. La digue de Saint Adobe était son endroit de prédilection lorsqu'elle souhaitait réfléchir. Ce lieu la calmait, l'inspirait.

La jeune femme vit passer deux silhouettes qui se dirigeaient vers la pointe de la digue. Supposant qu'il s'agissait des membres de son groupe, Vasariah leur emboita le pas, tout en restant légèrement en retrait des deux hommes.

Une question du plus jeune la poussa à intervenir :

- Je crois que le Baron du Dobe parle de la ville engloutie quelque part. Je l'avais lu une fois dans un livre ancien mais je ne me souviens plus trop. Attendez... je réfléchis...


Fidèle à son habitude, la jeune femme marcha le long de la rambarde et se pencha face aux vagues pour réfléchir.

Une deuxième question d'un nouvel arrivant la tira de ses réflexions :

"Quel Dieu représente c'symbole ? J'm'y connais pas vraiment, j'me pose la question."

Vasariah salua d'un hochement de tête la nouvelle venue, et lui répondit :

- L'oeil omniscient, omnipotent est le symbole de Saint Adobe, un dieu obscur qui régnait sur la majeure partie de la Cité engloutie. Ce dieu était puissant et féroce, mais ce n'était pas un dieu de la création. Il a disparu en même temps que la cité.

_________________
Larmoyant Larmoyant En attente de la bannière qu'Aillas m'a promis il y a 5 ans 1/2 Larmoyant Larmoyant
Revenir en haut Aller en bas
Grendelor
Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 3940
Age : 37
Localisation : Dans son coeur
Date d'inscription : 25/12/2007

Personnages RP
Pseudo: Grendelor
Pseudo : Lùthien
Pseudo : Pr. Lim

MessageSujet: Re: Découverte d'Atalantë et ses mystères   Sam 6 Déc - 22:10

Pr Lim

La Digue s'était remplie. Ils étaient désormais quatre à se demander qui pouvait bien être en réalité St Adobe et comment en savoir plus. Le Pr Lim se perdit dans ses pensées un long moment. Cette histoire de livre ancien avait éveillé sa curiosité et il se repassait mentalement les divers endroits où l'on pouvait ce genre d'information en Ter Aelis. Il finit par s'ébrouer et son regard brun parcourut les individus l'entourant, deux femmes et un homme. Avec lui-même, la parité était respectée, pensée qui le fit sourire.

L'une des femmes était jeune et semblait insouciante, libre, allant et venant sur la rambarde comme si elle ne risquait pas de se rompre le cou à chaque pas. L'éternelle invincibilité des jeunes. L'érudit soupira avec nostalgie. Voilà bien des années qu'il avait compris qu'il mourrait un jour, jour se rapprochant de plus en plus.

La seconde avait comme signe distinctif une chevelure bleue fort peu discrète. Sa cigarette ainsi que ses gestes trahissaient une femme de poigne, une dirigeante. Étonnant qu'elle soit ici à baguenauder. Mais tout un chacun a le droit de se faire plaisir.

L'homme était petit, méfiant et semblait se perdre aussi facilement dans son monde que le professeur.

Une drôle d'équipe. Mais il était capable de s'entendre avec ses collègues, grands pontes frisant l'autisme ainsi qu'ayant des égos surdimensionnés. Alors, il devrait pouvoir survivre au sein de ce groupe hétéroclite.

Je ne sais pas si nous aurons l'occasion d'aller visiter la cité engloutie mais je pense que nous pourrions trouver des choses intéressantes dans les parties fermées de la ville. Je n'en connais pas l'étendue ni même véritablement le contenu, mais tout Ter Aelis s'accorde à dire que c'est un haut lieu culturel. Qui dit culture, dit informations. Même si c'est surtout la curiosité générale qui m'attire dans cette ville, je ne serai pas contre en savoir plus sur ce soi-disant dieu.


Le Pr. Lim était totalement athée. Il s'accordait à dire que certains individus avaient plus de pouvoirs ou de charisme que d'autres et que le mythe s'emparait ensuite d'eux pour en faire des dieux.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.unsoufflededetente.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Découverte d'Atalantë et ses mystères   

Revenir en haut Aller en bas
 
Découverte d'Atalantë et ses mystères
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ann Radcliffe : "Les Mystères d'Udolphe" et autres oeuvres
» Découverte du Luxembourg (Mersch)
» Série mystères
» Une découverte extraordinaire !!!!
» Surprenante découverte !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Echoriath, Capitale Rôliste :: Rôlisme dirigé-
Sauter vers: