AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Plexiglas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
gaba

avatar

Masculin Nombre de messages : 598
Age : 30
Date d'inscription : 28/11/2011

Personnages RP
Pseudo: Abeline Lamesain
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Plexiglas   Mer 19 Nov - 0:42

Plexiglas

De l'autre coté du plexiglas,
Tu veux ne voir que de la casse.
Derrière la fumée des grenades,
Notre humanité, tu la brades.

Chaque jour, tu portes l'habit de l'ordre.
En toute impunité, tu bombardes.
Et quand ta conscience te rencarde,
Lâche, tu te caches derrière tes ordres.

Tu te dis redresseur de torts,
Mais tu aimes cracher sur nos morts.
Hommage national pour les tiens,
Sauf des mensonges, les nôtres n'ont rien.

Prétextant la sécurité,
Ça ne te fait rien quand on crève.
Et quand on revendique nos rêves,
Tu nous prives de la liberté.

Tu invoques ta neutralité.
Mais quand la haine a débordé,
Tu ne l'as pas trop matraqué.
Tu protèges l'État, pas les gays.

De l'autre coté du plexiglas,
On veut juste que tu te casses.
Derrière la nuée de lacrymo,
Tu es la source de bien des maux.

_________________
De Chelonian Mobile

Vitrine : le show du neurotransmetteur

gabaaarrghl...
Revenir en haut Aller en bas
Axel & Anders

avatar

Féminin Nombre de messages : 1017
Age : 23
Localisation : Dans ton coeur
Date d'inscription : 13/12/2012

Personnages RP
Pseudo: Jésus
Pseudo : Vincent Bidalère
Pseudo : Eric Couyalère

MessageSujet: Re: Plexiglas   Dim 30 Nov - 23:45

Un poème engagé sur des faits de société actuel, plutôt rare par ici. Une approche de la poésie originale, c'est déjà un très bon point de mon avis.

Tu utilises les mots comme un couteau, on ressent une profonde haine de l'injustice. Le "tu" dans ton poème donne un sens, le fait de cibler "une personne" le rend encore plus poignant, presque agressif.

C'est un très bon poème, merci de l'avoir partagé.

_________________



Dernière édition par Axel Anders le Sam 6 Déc - 15:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chikoun
Coordonnateur Littéraire


Masculin Nombre de messages : 4729
Age : 26
Localisation : Dansant sur un fil, une framboise à la bouche.
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Plexiglas   Mar 2 Déc - 14:40

Salut

Moi aussi je trouve que le poème est plutot bon, et c'est toujours un exercice très difficile que de faire de la poélitique, comme j'aimais l'appeler à l'époque où j'essayais d'en écrire moi-même.


Le jeu du toi/nous est bien présent et fait son effet, et comme le dit Axel, avoir choisi tu plutôt que vous ou ils renforce la dureté du propos.

Par contre, je trouve le jeu des rimes très pauvre. C'est dommage, car ca peut ajouter beaucoup de crédibilité et de force au propos. Quand on critique l' "ordre", l'Etat, il est de bon ton de ne pas passer pour un "simplet". (je ne dis pas que tu es simplet, je dis que lorsqu'on lit on imagine un narrateur moins crédible qu'un autre) S'identifier au peuple ne signifie pas avoir un vocabulaire ou un parlé du tout venant ; ca peut etre un choix, je n'ai pas l'impression que ca le soit ici.
Voici quelques pistes pour améliorer cela, donc : Les rimes suivies, de manière général ca rend le jeu des rimes très pauvre. C'est d'autant plus vrai si tes rimes sont pauvres elles même : cinquième strophe.

Pourquoi c'est selon moi important ici ? face à la lourdeur de l'ordre, face au lourdaud sous son casque, le poète et le peuple sont légers, habiles et se jouent des formes en les maitrisant et en s'en défaisant au besoin.
J'adopte cette vision du narrateur parce que rien dans le fond de ton texte ne laisse entendre qu'il va opter pour la confrontation violente, lui qui cherche à les dénoncer. Le casqué voit même en lui quelqu'un de forcément violent, et lui dit que c'est faux. Alors il doit être virtuose, au risque de passer lui aussi pour un lourdaud.



Pour la question du schéma des rimes, pour y revenir. Le choix du schéma est important, car phonétiquement c'est une stabilité pour le lecteur. A moins de vouloir l'emmener ici et là, le perdre et le déstabiliser, ce qui peut être voulu, il faut s'attacher à un schéma particulier. En changer sans raison, c'est perdre l'attention d'un lecteur qui va tiquer en s'attendant à quelque chose et en ayant autre chose.
Le choix des rimes suivies était possible, mais ca rend un texte très litanique. Pour un hommage mortuaire, ca peut être le cas : dans ce cas il faut de bonnes rimes pour ne pas le rendre plat.
Si c'est plus un texte de "combat" que d'hommage, le choix d'un autre schéma sera peut etre plus judicieux. Un schéma en ABAB, rimes croisées, peut très bien convenir pour du "combat", dans le sens où tu peux entremêler les sons et les points de vue.
Un format ABBA est aussi envisageable ; il serait ici utilisé pour faire une phrase d'accroche, deux phrases de combat, une phrase de conclusion. (il peut même s'allier au jeu du tu/nous) Comme dans ta strophe 4 par exemple.


J'ai bien aimé la reprise de la première strophe dans la dernière, cette sorte d'épanadiplose mais pas tout à fait, où tu reviens au début pour lui apporter tout ce que tu as vu entre temps, même si au final le point de vue n'a pas beaucoup évolué entre les deux.


En tous cas, un texte intéressant, plutôt bien mené surtout pour quelqu'un qui n'en a pas l'habitude. Je n'ai pas abordé la question de la longueur des vers, mais après tout la poésie libre existe aussi, il aurait cependant été intéressant de se pencher sur l'agencement des différentes longueurs et leur effet dans le propos. C'est très curieux d'avoir un texte libre, mais qui tend souvent à respecter le huit. Mais ce n'est pas bien grave.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
gaba

avatar

Masculin Nombre de messages : 598
Age : 30
Date d'inscription : 28/11/2011

Personnages RP
Pseudo: Abeline Lamesain
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Plexiglas   Mar 2 Déc - 15:07

Le texte libre qui tend vers les huits pieds est en fait un "huit pieds normand" : la prononciation suit celle de l'accent de ma chère région.

Je n'ai pas l'habitude d'écrire de la poésie, j'en écris souvent sous l'inspiration du moment, comme l'expression d'un besoin. J'ai donc un peu de mal à faire du cadré et du inspiré en même temps. Peut-être devrais-je me libérer des contraintes du cadré. En fait, j'ai remarqué que mes premiers jets en poésie étaient meilleurs qu'après modification, c'est comme descendre dans une vallée en espérant trouver une colline plus haute.

_________________
De Chelonian Mobile

Vitrine : le show du neurotransmetteur

gabaaarrghl...
Revenir en haut Aller en bas
Chikoun
Coordonnateur Littéraire


Masculin Nombre de messages : 4729
Age : 26
Localisation : Dansant sur un fil, une framboise à la bouche.
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: Plexiglas   Mar 2 Déc - 15:45

J'avais bien compris que ce n'était pas une lecture classique, mais une lecture parlée des poèmes libres, par exemple, je la prononçais cependant à ma manière où on dit sûrement plus de "e" que vous. Très Heureux Cependant, du coup j'ai une question : "On veut juste que tu te casses." ou "En toute impunité, tu bombardes.", où là même avec la prononciation du reste on n'arrive pas à huit, comment le prononces tu ? (le premier, on pourrait prononcer just/e, mais dans aucun autre vers on ne prononce un "e" pour atteindre 8, le second je ne vois pas du tout pour le coup)

Essaie donc de proposer un format plus libre alors, si tu t'y sens mieux. Après, c'est toujours intéressant de se forcer pour écrire quelque chose de mieux, si on sent que ca devrait être ca, même si on n'y arrive pas toujours.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
gaba

avatar

Masculin Nombre de messages : 598
Age : 30
Date d'inscription : 28/11/2011

Personnages RP
Pseudo: Abeline Lamesain
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Plexiglas   Mar 2 Déc - 17:24

Effectivement dans ce vers j'y arrive pas. (ça passait pourtant quand je l'ai fait... c'est un mystère). Il y a d'autres vers où la place de la virgule me gène aussi, ça fait une mauvaise séparation à la diction. Et je suis pas mal influencé par la longueur des vers tels qu'ils apparaissent sur l'écran, par exemple "Prétextant la sécurité," est le plus court et il m'a fallu recompter plusieurs fois pour m'assurer qu'il faisait bien 8 pieds (et je comptais 8 à chaque fois, mais j'étais difficilement convaincu)

_________________
De Chelonian Mobile

Vitrine : le show du neurotransmetteur

gabaaarrghl...
Revenir en haut Aller en bas
Haalysse
Rédactrice en chef
avatar

Féminin Nombre de messages : 1003
Age : 28
Localisation : Bagnolet
Date d'inscription : 04/11/2014

Personnages RP
Pseudo: Nuage rose ?
Pseudo : Algol Daling
Pseudo : Béta virginis zaridjan

MessageSujet: Re: Plexiglas   Mar 16 Déc - 13:43

Hey gaba Salut

Je viens de lire ton poème, et comme je n'ai pas encore commenté tes œuvres bien que j'en ai lues - et appréciées !, je me suis dit qu'il fallait que je marque le coup :p

J'ai beaucoup aimé ce poème, que je trouve correctement rythmé et dont le fond m'attire et me parle très clairement Succès total .

J'ai également trouvé le commentaire de Chikoun - poélitique : j'adore :p - très pertinent. ça donne envie que tu tente de remodeler ce poème ... non ? Gêné Même pour faire plaisir à tes lecteurs ? Succès total Bon aller, je te laisse, ma pause va bientôt se terminer, et je dois redevenir sérieuse Complice

Haalysse Salut

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Plexiglas   

Revenir en haut Aller en bas
 
Plexiglas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» présentoirs en plexiglas
» Présentoirs en plexiglas
» A la recherche des displays Plexiglas perdus
» PLEXIGLAS où en acheter ?
» Projet : Customisation meuble Ikea & Décor Star Wars

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Poésies-
Sauter vers: