AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tourment d'un écrivain en graine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Aes Sendais

avatar

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 23
Localisation : Blois
Date d'inscription : 23/06/2014

MessageSujet: Tourment d'un écrivain en graine   Sam 13 Juin - 20:10

Bonjour à tous,

Je crée ce topic pour échanger avec vous sur différentes questions ou points d'interrogations auxquels je suis confronté pendant l'écriture de mon premier livre de fantasy.

Je sais ça à l'air ambitieux de proclamer les choses comme cela mais je veux vraiment m'y colleter et je suis sûr qu'un jour j'arriverai à la finir.

Je commence à accumuler pas mal de notes sur l'univers et j'avais déjà quasiment trois chapitre d'écrits mais il datent de trois ans donc je vois pas mal de changements dans ce que j'ai déjà fait même si la trame générale reste la même.

Bon alors voici ma première question:
L'une de mes idées de base était que mon héros serait un elfe. Je me remets en question en ce moment car je me demande si ce ne serait pas mieux d'avoir un héros humain.

Citation :
Que pensez vous, en tant que lecteur, d'un roman dont le héros est un elfe ?

Je crains que choisir un héros elfe ait deux conséquences néfaste sur l'histoire:
1- Vu que les elfes sont une race différente cela risque d'être difficile pour le lecteur de s'identifier à mon personnage principal. Cela risque donc d'affaiblir le lien entre le lecteur et le héros.
2- Les elfes sont une race différente donc cela risque d'être difficile de leur donner un caractère propre sans trop les humaniser au risque d'en faire des pales copies des humains.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.terres-divines.com/
Lyo
Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 278
Age : 29
Localisation : Au coeur du Désert, dans la chaleur maternelle du sable
Date d'inscription : 11/07/2011

Personnages RP
Pseudo: Zéa
Pseudo : Cyvi
Pseudo :

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Sam 13 Juin - 20:53

En référence à ton premier point, pour moi, ta question s'apparente presque à dois-je faire un héros ou une héroïne, car j'ai peur que les filles ne puissent pas s'identifier à mon héros. Clin d\'Oeil

Un elfe reste humanoïde. Ce n'est pas un poulpe de l'espace Clin d\'Oeil

Et justement, c'est cool quand le héros n'est pas humain (Tolkien a bien choisi un hobbit ^^), ça permet de se rêver dans la peau d'un elfe Très Heureux la classe !!! (enfin ça dépend de ce que sont tes elfes car il y a diverses interprétations dans la littérature)
Tu peux aussi faire un Homme qui vit parmi les elfes ou un semi-elfe.

Je suis très intéressée par ton sujet néanmoins, car je rencontre le problème de la description des sentiments et des pensées en ce moment avec un perso de rp : c'est un cyber-virus, que j'ai choisi de faire apparaître comme une conscience émergente du web dans un premier temps. J'oscille entre la volonté de présenter les situations et réflexion comme je le ferai avec un humain et le fait que ce n'a rien d'humain et donc de ne pas faire apparaître de sentiments. C'est super dur d'écrire dans ces conditions -_-'

J'attend avec impatience les prochains commentaires. Je te souhaite bon courage dans la rédaction de ton livre. Merci pour la création de ce post, je pense qu'il sera très utile.
A quand un extrait de tes écrits ? (:


_________________

Fille du soleil et du désert, je ne suis pas un roc mais un grain de poussière ...
Revenir en haut Aller en bas
Mic
Coordonnateur Musical
avatar

Masculin Nombre de messages : 669
Age : 25
Localisation : Entre ses mains
Date d'inscription : 11/10/2014

Personnages RP
Pseudo: Vance Claquetin
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Sam 13 Juin - 21:16

Salut, bon je vais pas vraiment répondre à ta question, juste donner un avis qui je pense pourrait être constructif.

Donc tu veux écrire un roman de Fantasy, ok, mais pourquoi un elfe ?
Je trouve vraiment dommage que ce genre soit littéralement inondé de schémas préconçus pour l'univers, qui font se ressembler toutes les histoires comme si tous les auteurs avaient pris le background de Tolkien parce qu'il est vachement bien, mais avaient peur de dépasser les stéréotypes. Humains, elfes, nains, dragons, magie ... etc, n'y a t-il pas d'autres options pour créer un univers de Fantasy ?

Justement ce qui serait extraordinaire c'est qu'on ne sache pas forcément ce qu'est ton héros (ou héroïne, ou indéfini), et que l'intérêt de la lecture, au delà de découvrir une histoire, réside aussi dans la découverte du personnage, sa nature et son environnement.
Écrire c'est échanger avec le lecteur, l'écrivain apporte une partie de ce qu'il faut voir (une moitié on va dire), il raconte, et le lecteur construit ses représentations en lisant (il construit la seconde moitié, qui n'existe que chez lui et lui développe son imagination).
La question à se poser, et la plus importante selon moi, c'est "Qu'est ce que la lecture va apporter à mon lecteur ?"

Si tu écris sur le schéma classique et stéréotypé de la fantasy, ton lecteur connaissant déjà les codes et les subtilités de ce genre ne gagnera rien à te lire, sauf si tu as aussi un style particulier et bon qui peut rendre caduque le manque d'originalité.



Voila, je ne souhaite pas être dur, juste que vu que tu as une volonté de faire quelque chose de "grand" autant que tu partes aussi avec dans ta valise des avis à rebrousse poil Blagueur
Revenir en haut Aller en bas
https://soundcloud.com/micmusique
Redofre

avatar

Nombre de messages : 355
Age : 35
Date d'inscription : 21/02/2015

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Sam 13 Juin - 22:53

Et petit ajout personnel: penser les gens en termes de race est un mauvais départ (pas seulement en littérature d' ailleurs...). Peu importe sa race, ce qui va le rendre intéressant et créer l' identification c'est que sa manière de penser et d' être inspire quelque chose au lecteur. Or on a tous un moyen d' empathie avec n' importe qui/quoi. Le fait d' être "de race humaine" est peu de choses comparé à la sympathie pour le vécu et la manière de penser...
Pareil pour la conscience informatique... tricky, mais possible. La rationnalité par exemple ou le respect de valeurs (programme) sont autant accessibles que les émotions... On peut donc renforcer l' identification et même diminuer celle "pour les humains" au besoin...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.micheljamot.fr/
D.A.

avatar

Féminin Nombre de messages : 667
Age : 25
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Sam 13 Juin - 23:06

Aes a écrit:
Je sais ça à l'air ambitieux de proclamer les choses comme cela mais je veux vraiment m'y colleter et je suis sûr qu'un jour j'arriverai à la finir.

Il faut de l'ambition, c'est l'embryon de la réussite.

Oui, il faut vraiment un style personnel et développé pour réussir sur un terrain déjà conquis, on le constate dans tous les livres. Et les elfes ont déjà été traités, retraités, et pas par les moindres. Il y a d'ailleurs beaucoup de genres d'elfes différents aujourd'hui.
Pour éviter d'entrée de jeu ce risque de déjà-vu, l'idéal serait bien sûr d'embrasser un univers personnel : une race proche des elfes dans les caractéristiques, mais de ton invention, si tu tiens à ce choix.
Je ne pense pas que l'humain ait un avantage sur l'elfe puisque dans un roman, une nouvelle ou un one-shot, c'est la manière dont tu vas nous raconter ton histoire qui va compter. Comment tu vas nous la montrer, sous quelles perspectives. Mais évidemment, les idées fraîches et les mondes inexplorés ont selon moi un avantage certain quand on parle de fantasy. Le voyage y trouve souvent une place prépondérante, au même titre que les découvertes.

Le risque d'humaniser... J'ai envie de dire que tu n'y échapperas pas. Tu comptes écrire à la première ou troisième personne ?

Question. J'aurais peut-être dû commencer par là : Tu n'as pas l'air très décidé sur ce que tu vas faire encore, ton interrogation en témoigne. Je m'avance mais si j'ai suivi, tu ne sais pas encore bien qui est ton personnage éponyme. Tu découvres ton livre au fur et à mesure de son écriture ?

_________________




Revenir en haut Aller en bas
gaba

avatar

Masculin Nombre de messages : 598
Age : 30
Date d'inscription : 28/11/2011

Personnages RP
Pseudo: Abeline Lamesain
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Dim 14 Juin - 0:08

Je ne pense pas qu'il faille se poser la question de la psychologie elfique. Si tu commences à te dire que c'est un elfe et qu'il doit penser comme un elfe, tu es bien parti pour stéréotyper toute une espèce. Penses-le d'abord comme un individu, avec ses particularités.

Tu peux ensuite développer une histoire des elfes dans ton livre, voire une sociologie des elfes, les conflits géopolitiques impliquant les elfes, etc, mais ton personnage ne doit pas refléter l'opinion de tous les elfes. Sa personnalité s'articule avec son environnement mais n'est pas entièrement déterminé par celui-ci : malgré une histoire commune, les elfes penseront chacun d'une manière différente, s'approprient différemment leur histoire et leur culture.

Imagine par exemple un peuple très religieux à qui il arrive pleins de malheurs : certains pourront se réfugier encore plus dans la religion, d'autres utiliseront cette religion pour contrôler les autres, d'autres encore refuseront de vénérer des dieux qui se sont montrés si peu efficaces, et une infinité de possibilités.

En somme, si ton elfe a une psychée radicalement différente de celle d'un humain, elle doit aussi être différente d'autres elfes.

_________________
De Chelonian Mobile

Vitrine : le show du neurotransmetteur

gabaaarrghl...
Revenir en haut Aller en bas
Lepzulnag

avatar

Masculin Nombre de messages : 393
Age : 25
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 14/12/2014

Personnages RP
Pseudo: Cheval
Pseudo : Jean-Jules
Pseudo : Frasec

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Dim 14 Juin - 0:30

Moi, j'aime bien les héros mi-orcs, mi-gnomes Content

Particulièrement ceux qui ont été abandonnés tout petits, mais recueillis (fort heureusement, sinon l'histoire serait plutôt courte) par une vieille vache stérile qui n'espérait même plus d'enfants. La grande laitière, véritable mère et mentor spirituel, leur a tout appris.

Franchement, en tant que lecteur je ne peux te donner que deux conseils :
1- Réalise tes fantasmes. Généralement on partage tous plus ou moins les mêmes fantasmes, donc il y a des chances que ça marche.
2- Cependant, garde un contrôle dessus. (Ahah, je sais pas si je t'aide vraiment en fait Délire)

Un fantasme intelligent, conscient, contrôlé... Un truc bien agréable quoi Innocent

Fais-nous rêver
Revenir en haut Aller en bas
Aes Sendais

avatar

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 23
Localisation : Blois
Date d'inscription : 23/06/2014

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Dim 14 Juin - 10:40

Bon devant tant de réponses, je me doit de donner un peu plus d'information:
premièrement j'ai des idées que je pense être innovantes concernant la fantasy.

Voila l'idée principale derrière le livre.

Citation :
Donc tu veux écrire un roman de Fantasy, ok, mais pourquoi un elfe ?

Et bien parce que à l'époque je trouvais cela cool. Maintenant je me remet en question d'où ce topic ^^
Après je compte mettre en avant le coté rapport aux sentiments, à la vie et aux idée différents des êtres humains, qu'ont les elfes.


Citation :
Je ne pense pas qu'il faille se poser la question de la psychologie elfique. Si tu commences à te dire que c'est un elfe et qu'il doit penser comme un elfe, tu es bien parti pour stéréotyper toute une espèce. Penses-le d'abord comme un individu, avec ses particularités.
En fait j'ai déja les idées pour l'individu, je sait grossomodo comment mon héros réagirai dans différentes situations, j'ai sais surtout certaines de ces actions clés qu'il va effectuer dans mon livre et les conséquence qu'elles vont avoir sur sa personnalité.

Citation :
Tu n'as pas l'air très décidé sur ce que tu vas faire encore, ton interrogation en témoigne. Je m'avance mais si j'ai suivi, tu ne sais pas encore bien qui est ton personnage éponyme. Tu découvres ton livre au fur et à mesure de son écriture ?
J'ai déjà des idées de scénario avec pas mal d'éléments. Je pense honnêtement que mes deux points forts sont: les idées et les descriptions.
Mes points faibles que je vois pour l'instant c'est (je pense que a liste s’allongera assez vite de ce coté au fur et à mesure de l'avancement de mon livre^^): les dialogues et ma difficulté à me mettre à écrire (une fois que j'y suis généralement ca va tout seul mais pour démarrer alors quelle galère...)
J'en ai suffisamment pour écrire un livre où deux sans compter les idées qui viennent au fur et à mesure de l'écriture.
Quand au nom de mon personnage, à l'époque j'avais choisit Aldanor, mais bon je reste flexible sur ce point qui pourra être changé après.

Sur le point de l'univers personnel, je compte soit effectivement reprendre les races classiques (elfes, humains, nain ) soit supprimer les races et les remplacer par des ethnies humaines, soit comme on me l'a suggérer, aller plus loin dans le coté nouveau monde en créant de nouvelles races.

Après j'avoue que je préfère pour l'instant me cantonner soit aux humains, soit aux races classiques.
Je me sent plus à l'aise avec les deux et même si un bon livre comporte sa part de saut dans l'inconnue, je pense que écrire sur un sujet avec lequel on se sent à l'aise est aussi important.

Pour les elfes je ne compte pas reprendre le cliché tolkiennesque mais remettre les choses à ma sauce.
Elfes pour moi c'est bien plus large que tolkien, quand tu regarde les dunmers de morrowind et les elfes de eragon (les premiers truc qui me passaient par la tête), tu n'as pas la même société, les mêmes traits raciaux etc...
Donc bon l'emploi de race ne nuit pas à l'originalité pour moi, c'est la façon de l'employer qui va faire la différence ou la similitude.

Après effectivement est ce que les elfes font trop cliché ?
C'est peut être plus ça ma question. Et effectivement je devrai y répondre en montrant que mes elfes sont uniques. Même si ils sont reconnaissables en tant qu'elfes.

Citation :
En somme, si ton elfe a une psychée radicalement différente de celle d'un humain, elle doit aussi être différente d'autres elfes.
Quand à cette superbe remarque et bien je pense qu'elle souligne un élément super important de tout livre: la différenciation du héros. Effectivement les elfes seront différents des humains, mais mon héros bien qu'elfe, devra être différent aussi de son propre peuple. Et cela devra se voir à travers sa façon de percevoir le monde et la façon dont il est perçu par les autres.


Bref merci à tous pour vos réponses, elles m'ont enthousiasmées et m'ont incitée à continuer de passer du temps sur ce projet fou. =)
=====
=====

Deuxième question dans la foulée:
Citation :
Quel sont les avantages et les inconvénients de la narration à première et à la troisième personne du singulier ?
J'ai toujours naturellement écrit à la troisième personne dans mes rps mais pour un livre là la question se pose vraiment. Je me demande aussi si la narration à la première personne autorise les changements de point de vues ainsi que le point de vue omniscient.

Toutes remarque ou réponse, qu'elle soit partielle ou étendue, sera la bienvenue.


Dernière édition par Aes Sendais le Lun 15 Juin - 1:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.terres-divines.com/
Lepzulnag

avatar

Masculin Nombre de messages : 393
Age : 25
Localisation : Finistère
Date d'inscription : 14/12/2014

Personnages RP
Pseudo: Cheval
Pseudo : Jean-Jules
Pseudo : Frasec

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Dim 14 Juin - 13:42

Le "je" permet une immersion du lecteur plus rapide et complète dans l'esprit du personnage principal. Certains disent qu'il est plus facile d'écrire à la première personne du singulier, mais ce n'est pas le cas pour moi.

Le "il" permet, comme tu dis, de faciliter les changements de point de vue. Si tu veux le faire en gardant le "je", soit tu dois utiliser des techniques fourbes et casse-têtes (le héros, d'une façon ou d'une autre, voit ou entend ce qui se passe), soit tu dois admettre dès le début qu'il se passe certains chapitres en-dehors de la tête du personnage.

Perso, j'utilise le "il" par défaut et le "je" quand j'ai besoin d'être plus proche du lecteur, lui dévoiler et partager des aspects plus intimes d'un personnage.
Revenir en haut Aller en bas
D.A.

avatar

Féminin Nombre de messages : 667
Age : 25
Date d'inscription : 30/04/2013

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Dim 14 Juin - 13:48

C'est également avec la narration en "je" que l'humanisation du personnage est d'autant plus inévitable, c'était la raison de ma question.

Est-ce que les elfes sont trop clichés ? En ce qui me concerne je dirais oui, tout en mettant le mot cliché entre parenthèses. C'est juste qu'ils ont été trop vus et revus, altérés, mutés, tant que le mot a perdu de sa saveur à mes yeux. Je sais que si je voyais ça sur la quatrième de couverture d'un bouquin, ça me ferait sûrement reposer le livre.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Dim 14 Juin - 15:19

La narration à la première personne est, à mon avis, largement plus difficile qu'à la troisième (ne serait-ce que pour des raisons de conjugaison : certaines tournures ne sont jamais utilisées dans le langage parlé, d'autant plus si tu optes pour une concordance imparfait/passé simple).

Et elle ne permet pas du tout l'omniscience.

Pour ce qui est du changement de point de vue, c'ets possible dans une forme chorale, avec plusieurs personnages principaux, mais ça demande d'avoir des personnages forts et très identifiables, donc de varier les expressions et les caractères pour chacun. Pour une première expérience, je te le déconseille.

Un petit exercice qui pourrait être intéressant pour te faire la main et tester le type de rédaction dans laquelle tu seras le plus à l'aise : essaie de faire un one shot assez court dans ton univers, qui n'aurait pas forcément de rapport avec ta trame principale. Par exemple, essaie de raconter une petite histoire parallèle, ou en prélude à ton aventure, avec un aïeul de ton héros. Ce one shot n'aura pas forcément d'incidence sur ton projet principal, il faut juste que tu puisses t'en détacher assez, puisque ça sera uniquement un test.

De plus, ça nous permettrait de mieux visualiser ou évaluer ton projet. Et de nous présenter ton style Heureux
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Redofre

avatar

Nombre de messages : 355
Age : 35
Date d'inscription : 21/02/2015

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Dim 14 Juin - 15:29

Pour la première et la troisième personne, personnellement j' aime pas ce manque de choix... donc je m' arrange toujours pour trouver une nuance ou une variante, sortir de ces types.
Après on me dit que c'est difficile à suivre mais au moins j' ai pas la honte personnelle d' en être resté là ^^. Je supporte pas cette limite.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.micheljamot.fr/
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 17
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Dim 14 Juin - 16:40

Je rejoins ce qu'a dit dale cooper, et je t'invite à présenter les trois premiers chapitres rédigés. Cela pourrait nous donner un aperçu de ce vers quoi tu pars.

_________________
DÂdädâîsme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
Aes Sendais

avatar

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 23
Localisation : Blois
Date d'inscription : 23/06/2014

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Dim 14 Juin - 18:32

Très bien je vais bosser sur un court récit d'une quinzaine de pages.
Il servira de test pour vous donner un aperçu de vers quoi je me dirige et comment j'écris.

Je me donne un jour ou deux pour réfléchir à ma "short story".

Par contre, cela ne m’empêchera pas de continuer à vous poser des questions ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://www.terres-divines.com/
Aligby
Héliaste
avatar

Masculin Nombre de messages : 4758
Age : 30
Date d'inscription : 27/11/2007

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Dim 14 Juin - 22:45

Tu as eu déjà beaucoup de réponses détaillées à ta question. Je préciserai juste une chose, à mon avis, qui va dans le même sens que les autres : 1/ tu dois te faire plaisir pour rédiger ton livre, c'est une règle primordiale pour avancer. 2/ Si ça te motive de savoir que tu vas être lu... sache que les elfes, c'est pas ce qui va se vendre le plus, et tu ne réussiras probablement pas à te faire éditer. Tu pourras toujours te être lu dans ton entourage proche, mais pour les éditeurs, ce sera très, très difficile. Bref : ça ne doit pas t'empêcher de le faire si tu le souhaites, mais tu dois savoir ça pour ne pas te faire d'illusion. J'ai été un grand fan de Tolkien, mais maintenant, je ne peux plus voir un elfe en peinture (merci Peter Jackson), c'est le cas de beaucoup de gens.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Aes Sendais

avatar

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 23
Localisation : Blois
Date d'inscription : 23/06/2014

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Lun 15 Juin - 1:11

Merci ambroise pour ta réponse.

C'est exactement me genre de chose qui me parle Satisfait
Car j'ai plein des idées que je trouve géniales que j'ai envie de faire vivre et de partager avec des lecteurs. En plus d'aimer les phrases bien tournées et les mots biens sentis, voila ce qui me motive à écrire.

Après les autres réponses m'ont amenée à cheminer dans la façon dont je considérai mon histoire.
Notamment la réponse de Mic sur le fait d'imaginer une nouvelle race me taraude pas mal en ce moment, plus j'y repense plus ça m'a l'air d'être une bonne idée. :p


Pour ma courte histoire je commence à avoir des idées. Je vais démarrer l'écriture lundi ou mardi.

.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.terres-divines.com/
Aes Sendais

avatar

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 23
Localisation : Blois
Date d'inscription : 23/06/2014

MessageSujet: désolé pour le double post   Mar 16 Juin - 20:11

J'ai commencé l'écriture et ça avance plutôt bien (j'ai déja deux pages word en "trash-brouillon")

Le ton va être assez dark je pense ^^.
Pour l'instant je "narrationne" à la première personne.
Et j'ai fait le partit pris de garder les elfes dans mon univers pour cette histoire.
Et à propos le personnage principal de cette histoire sera un elfe.
Comme cela ma nouvelle servira de teste pour voir si mes elfes et mon style rendent quelque chose de sympathique.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.terres-divines.com/
Aes Sendais

avatar

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 23
Localisation : Blois
Date d'inscription : 23/06/2014

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Jeu 27 Aoû - 12:35

Tousse un bon coup en faisant s'envoler la poussière accumulée

Bon alors j'ai bien avancé depuis mon dernier post, j'ai dépassé les 20 pages et je suis au milieu du chapitre quatre avec un peu plus de 57k caractères (espaces non compris) tapés.

Le projet initial de courte histoire s'est transformé au fil des lignes pour devenir un premier roman qui me servira de test pour voir de quoi je suis capable et si certains concepts sur lesquels s'appuient ma future trilogie rendent bien.

Je vais ouvrir un nouveau topic pour vous partager en temps et en heure mes avancées et mes difficultés.

Plus d'information sur l'avancée de mon projet de roman ici.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.terres-divines.com/
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 17
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Jeu 27 Aoû - 20:37

Qu'attends-tu de nous exactement ? Si ce n'est pas une correction de la forme – pourtant il y a plus que quelques coquilles et la syntaxe est un peu répétitive je trouve – j'imagine que c'est sur le fond. Concrètement ce serait relatif à l'univers ? sa cohérence ? le développement des personnages ?

Ceci étant, je suis content de voir que ton projet avance à grands pas et je te souhaite de poursuivre sur cette lignée (:

_________________
DÂdädâîsme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
Aes Sendais

avatar

Masculin Nombre de messages : 37
Age : 23
Localisation : Blois
Date d'inscription : 23/06/2014

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Jeu 27 Aoû - 20:49

En fait pour les corrections je serai heureux d'en recevoir mais pour l'instant je me focalise plus sur le fait d'avancer car je sais que mon principal problème ne se situe pas au niveau de la relecture mais au niveau de l'écriture du premier jet.

Donc j'ai créé ce deuxième topic pour partager et réagir sur l'avancement de mon projet.
Un peu comme on peut réagir et commenter la progression d'une peinture.
Entre remarques, réactions positives, suggestions, questions, et éventuellement critiques.

Je vois plus ce sujet comme une proposition de suivre l'écriture et l'évolution de mon histoire en réagissant sur ce qui vous plait ou ne vous plait pas.

Après c'est vrai que sur la forme de nombreuse choses laissent a désirer et doivent j'imagine rendre parfois la lecture désagréable. Mais je peux entendre quand même vos remarques, même si je sait que la forme sera amenée à être retravaillé plus tard.

En gros je viens vous partager la version brute de roman en devenir.

Réagissez comme bon vous semble, je serai juste heureux de partager ces moments avec vous Clin d\'Oeil
Revenir en haut Aller en bas
http://www.terres-divines.com/
Lilith
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 2638
Age : 28
Localisation : Intermédiaire.
Date d'inscription : 04/05/2008

Personnages RP
Pseudo: Lilith
Pseudo : Erylie
Pseudo : Madalyn

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Ven 28 Aoû - 11:28

Ah moi j'ai une question. Comme je suis moi aussi lancée dans l'écriture d'un gros opus je voulais savoir si tu suivais une méthode particulière pour écrire et réussir à aller jusqu'au bout.
Par exemple as-tu fais des fiches personnages? Une intrigue détaillée jusqu'à la fin? Un plan super-hypra-méga-détaillé-delamort de chaque chapitre?

Des trucs comme ça quoi Heureux
En tout cas, bravo de t'être lancé et de t'accrocher! Que la licorne rose soit avec toi !

_________________
Il y a en toi le gâchis d'un soleil qui sommeille, plusieurs fois, on t'a dit : "Révèle".

I believe in you.

Vitrine de Lilith
Revenir en haut Aller en bas
Tr0n

avatar

Masculin Nombre de messages : 3306
Age : 37
Date d'inscription : 13/03/2008

Personnages RP
Pseudo: Sucedebout
Pseudo : Grocube
Pseudo : Tron

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Sam 19 Sep - 19:27

Je vais faire brièvement.

C'est toujours avec un sourire non dissimulé que je lis ce genre de messages.

Je suis particulièrement étonné de certaines réponses sur le partie pris de la narration. La première ou la troisième personne, l'omniscience etc. ne sont que des outils et il est donc très subjectif que d'affirmer la facilité de l'un sur l'autre. Tout dépend des sensibilités des écrivains en herbe.

Mais là ne sera pas le sens de mon intervention.

La première question à se poser est : pourquoi j'écris ? Que veux tu communiquer à tes lecteurs, que veux tu leur transmettre ? Il existe une foule de questions importantes à se poser avant de débuter un projet de grande ampleur. Il est très bien de se poser la question que tu évoques dans ton premier message mais pour y répondre, il nous faudrait je pense le "sens" de ton héros. Tu parles d'un elfe oui, mais ce choix doit se faire par rapport à ce que tu veux exprimer dans ton œuvre. Peu importe le nom "racial" que tu apposes, un nain peut être tout aussi bien un grand sentimental très doux qu'un elfe un fieffé arriéré bedonnant. Rien n'empêche un auteur de transfigurer tous les clichés, certains s'en amusent même.

Pour ce qui est de la narration, tu peux alterner, je le fais souvent entre certains chapitres pour jouer avec les sensations du lecteur. Toute technique est bonne à prendre. J'aime par exemple que le lecteur s'identifie à un personnage puis d'un coup se sente rejeter à l'état de "il". J'appose aussi parfois un ton moraliste pour lui laisser un gout amer en bouche. Mais ce ne sont que des exemples.

Mon professeur ou plutôt mon formateur utilise une application pour modéliser son intrigue et ses personnages. Il a quelques fiches généralement (c'était l'objet d'un cours) en fonction du degré d'importance des autres personnages. Parfois par exemple, un seul trait physique permet de décrire un personnage en laissant l'imaginaire du lecteur faire le reste. Aucun besoin d'aller plus loin. On se focalise sur d'autres éléments du récit.

Bref, personnellement je veux bien aider à répondre, mais pour cela, il me faut surtout le pourquoi de ton écriture. Quand j'aurais cette réponse, je pourrais orienter les miennes pour aider ou assister. Et j'ai déjà une question : pourquoi user d'un archétype ? Ce n'est pas la race du héros qui en fait qu'un lecteur pourra se prendre pour lui. J'adore les héroïnes par exemple, et je m'identifie sans problème à leurs sentiments et sensations car le genre n'a, de mon point de vue, pas d'emprise sur mon inconscient. J'adore les douces héroïnes aussi bien que les camionneuses nordiques; ce qui importe ce sont les sensations et les caractères, leur impression. Donc ne te focalise pas sur le choix racial et genré. C'est important oui, mais ce n'est pas prioritaire.

Quel est le caractère de ton héros ?

A titre d'exemple lorsque j'écris une nouvelle de mon recueil (elles font 70 pages en moyenne), je m'interroge d'abord sur ce que je veux transmettre au lecteur. Après c'est selon mon envie. Je peux partir d'un personnage spécifique qui me plaît ou d'une trame scénaristique avant même de me demander qui seront les personnages à l'intérieur. Ca dépend donc purement du choix de l'histoire et de la communication que tu mets en oeuvre. Souhaites tu écrire une épopée ? Un drame ? Une tragédie ? Du comique décalé ? Tu dis "dark". Sombre donc. Pourquoi sombre ? Une nouvelle fois : quelle est l'idée que tu veux offrir au lecteur ? Est-ce l'univers qui est ainsi ? Comment fonctionne l'univers ? Comment est-il articulé ?

J'ai un univers complet d'anticipation en cours d'écriture, j'ai préféré par exemple partir d'un point focal pour l'élargir au fur et à mesure sans idées d'où j'allais. J'ai pour fils conducteurs : la philosophie, et le réalisme scientifique. Tout dépend toujours de l'idée philosophique que je veux évoquer. Ensuite je choisis des personnages qui vont coller à une trame scénarisitique. Tolkien a bien foutu des Hobbits pour modéliser le courage et la peur de l'inconnu et pour montrer que même les tous petits peuvent faire de grandes choses. (bien que je sois un amateur de Kevin Smith et qu'il n'existe qu'une seule triologie : Starwars).

PS : Pour Lilith, comme d'habitude, tu sais très bien que si tu veux écrire quelque chose de long, il va te falloir quelques schémas. Si tu veux, mon formateur (ouep je ne te l'ai pas dit) nous en a fourni pour nous montrer comment il découpe sa trame. C'est succinct, c'est résumé à des lieux, un sens, un élément narratif, les personnages. Ca tient sur du format A3 généralement.
Revenir en haut Aller en bas
Goldmund

avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 29
Localisation : Plus loin qu'ailleurs
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Dim 20 Sep - 1:28

Une seule réserve à ce que vient de dire Tr0n : je ne pense pas qu'il soit nécessaire d'avoir "une idée" pour écrire, je crois que la littérature est toujours un peu plus, ou un peu moins, que le véhicule d'une pensée. Ecrivez si vous avez quelque chose à dire ou à écrire : si c'est une idée, c'est bien, si c'est une situation, un dialogue, un mot, un sentiment, un décor, une expérience, une sonorité que vous voulez mettre en scène (et que sais-je encore), c'est bien aussi. Flaubert raconte plaisamment qu'il n'a écrit Madame Bovary que pour donner le sentiment de la couleur jaune. La littérature se porte bien avec les idées, et elle se porte bien sans.
Revenir en haut Aller en bas
gaba

avatar

Masculin Nombre de messages : 598
Age : 30
Date d'inscription : 28/11/2011

Personnages RP
Pseudo: Abeline Lamesain
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Dim 20 Sep - 12:36

Tr0n rappelle des choses très importantes pour qu'on puisse t'aider à faire ton roman à toi, et pas une oeuvre collective de tous ceux qui l'auront commentés. Donc si tu veux des elfes, fais des elfes.

Mais si tu mettais une elfe camionneuse nordique ce serait génial Complice .

@Gold : Sur Flaubert : t'es sûr que c'est pas l'idée de la couleur jaune ? Il voulait qu'on pense à la couleur jaune en lisant son livre ou il voulait qu'on aie le même sentiment que lui quand il voit du jaune, même sans penser à la couleur jaune ?

_________________
De Chelonian Mobile

Vitrine : le show du neurotransmetteur

gabaaarrghl...
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   Dim 20 Sep - 15:43

Très intéressant, Tr0n. Ce sont des cours d'écriture que tu prends ? ou quelques chose de plus spécifique ?

Je serais preneur de ces schémas, si tu as le droit de les transmettre...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tourment d'un écrivain en graine   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tourment d'un écrivain en graine
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» moteur compound de GRAINE AU VENT
» Yasmina Khadra, un écrivain algérien
» Walter Scott : Un écrivain pour la jeunesse ?
» Graine de champion
» Horreur, fantastique: Un grand écrivain à découvrir...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Échanges littéraires-
Sauter vers: