AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Junte féminine.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
C'Biz

avatar

Masculin Nombre de messages : 13
Age : 30
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Junte féminine.   Sam 12 Avr - 11:12

A l'écoute : Sébastien Tellier - La Ritournelle (version non originale)

Fais moi violence, sous la lune à ta belle étoile.

Emmène moi par le bras à bord de la falaise pour mettre les voiles, et raconte moi encore une fois comment tes doigts glissaient sur ma toile.

Lorsque tu errais au fond du jardin, entourée de tes innombrables soeurs au teint d'ivresse. La nôtre, celle que nous partagions enlacés l'un et l'autre sur le parvis de la liesse. Elle nous consume à grand feu, ta main dans la mienne, quoi qu'il advienne.

Alors tourne toi encore, et abrite ta tête dans le creux de mon cou pour que de toi je m'ennivre avant que ne cesse la fête. Nous n'y sommes pas à cette dernière, et pourtant à tes lèvres, tu portes les miennes pendant qu'au creux de ta cambrure, je m'empare de hanches dont tu me sèvres. Tes longues boucles d'ébène coulent sur mon épaule, sans amertume, et mes doigts sur ton ventre d'allégresse se consument ; peut-être y ferons nous naître la vie, après tout, s'il nous en prenait l'envie. Elle nous anime d'une énergie nouvelle, ta peau contre la mienne, quoi qu'il advienne.

Alors caresse moi encore, et glisse tes mains dans mes cheveux d'or, pour que de moi tu t'empares lorsque sonne l'hallali. Aux abois nous crions notre désir, mais que peuvent-ils si la violence a fui. A moins qu'elle n'ait pris un tout autre visage, au détour d'un gémissement fugace, pendant que nous nous enlaçions avec rage. Peut-être même conditionne-t-elle notre étreinte et la fougue avec laquelle ta bouche s'aventure sur mes lèvres, la sensualité avec laquelle tes formes épousent les miennes, le plaisir, l'ardeur, l'excitation, que nous attisons pourvu qu'il convienne. Amoureux de la chair nous idolâtrons sans vergogne les vers de la poésie éternelle, pour qu'enfin la mélodie rime, au son du plaisir charnel. La moiteur de ta peau se joue sur les notes exquises de mes doigts, glissants sur ta sensibilité exacerbée au détour du feu de joie, lui qui illumine notre union flatteuse de passion sans foi. Ni loi. Ni même règle acérée ou blême déstinée. Tu me fais face sans rougir et je suis prêt à tous les sacrifices : celui de la luxure, de la débauche, celui du vice. Peu importent le Père et le Fils, ce soir nous ne rendons compte qu'aux saints épris, et ils ne sauraient nous faire souffrir pour les démons qui nous agitent, lorsqu'ils satisfèrent les leurs toute une vie. Les nôtres s'embraseront d'érotique folie sous les assauts de nos pulsions irréfléchies, sans faim tes ongles marqueront la sueur sur mon dos, en son sein graveront de bien jouissifs credos. Ils nous incombent avec douceur, ton envie dans la mienne, quoi qu'il advienne.

Alors endormons-nous rassasiés, en cette nuit enflammée : je garde en moi les vapeurs suaves qui émanèrent de ton être, sans pour autant savoir ce matin, de quoi nous serons maîtres.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 59
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: Junte féminine.   Sam 12 Avr - 12:00

Très beau texte qui nous entraîne avec toi dans la volupté du contact et le bonheur de s'unir.
Nous sommes alors témoins d'un amour vivant.
Pourtant, j'ai un petit regret : Je trouve que le ton est parfois trop grandiloquent et alors, il vient rompre le rythme de ma lecture, de l'intimité avec laquelle je suis avec toi à ce moment là...
Revenir en haut Aller en bas
Irrumo

avatar

Nombre de messages : 133
Date d'inscription : 06/01/2008

MessageSujet: Re: Junte féminine.   Sam 12 Avr - 22:11

Grandiloquent est le mot juste. Ton écriture est pleine de tics qui se veulent probablement poétiques. Je donnerais un simple exemple, cette manie des compléments du nom en "de", avec mot de matière noble, ou mot abstrait (alors que le nom renvoie au corps), ça fait très chic.
teint d'ivresse
Tes longues boucles d'ébène
ton ventre d'allégresse
mes cheveux d'or
Le vocabulaire semble toujours choisi pour signifier qu'on est dans de la littérature, ce sont des jolis mots, comme s'ils avaient une valeur intrinsèque, et comme si un beau texte se résumait à l'addition de ces jolis mots de valeur. Je ne me lancerai pas là dans une énumération fastidieuse, mais il me semble que tout cela donne à l'ensemble une lourdeur, un caractère fastidieux.
Revenir en haut Aller en bas
C'Biz

avatar

Masculin Nombre de messages : 13
Age : 30
Date d'inscription : 06/04/2008

MessageSujet: Re: Junte féminine.   Sam 12 Avr - 23:18

Et je confesse aisément cette (mauvaise) habitude. Je ne voulais pas insister sur la rime à fortiori, et finalement je m'y suis laissé allé. Pour le coup elle dégage des structures lourdes qui n'enjolivent en rien, au contraire.
J'en suis bien conscient (cf. Académie) et j'essaie d'y remédier, mon vocabulaire est ce qu'il est et sur ce point je ne cherche pas à en rajouter, mais ma façon de l'agencer est assez titubante. Mais je tire grand profit de ces premiers enseignements pour les prochains écrits que je pourrai fournir.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Junte féminine.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Junte féminine.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Y a-t-il une écriture féminine?
» La bourgeoise dans la presse féminine
» Projet Statue Manga féminine/A l'aide!!
» La WWE renfloue la division féminine.
» Posture féminine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: