AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Voir les étoiles en bas...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tangi

avatar

Masculin Nombre de messages : 470
Age : 26
Localisation : Perdu ...
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Voir les étoiles en bas...   Sam 12 Avr - 19:37

[hrp]Un texte sans ambition, sa faisait trop longtemps que je n'avais pas ecrit désoler a Aillas pour se manque d'activité. [/hrp]


Voir les étoiles en bas...



C'était une belle nuit d'été, un soir de pleine lune sans nuages pour voiler sa lumineuse présence. Je suis allonger au sec là sur le trottoir avec devant moi une heure ou deux dans le meilleur des cas.

Me voila donc sur le dos a observer les étoiles, je n'ai plus que sa a faire, je constate leurs nombres immobiles, leur infini étrangeté. Je suis intimidé par cette immensité cependant je ne ressent aucune gêne, je suis calmement bercé par la présence rassurante et mystérieuse de l'obscurité.


Ici tout se les clichés se valent, les stéréotypes, les préjugés, la douceur laiteuse, la tiédeur du noir , le profond scintillement qui nous fait se sentir minuscule. Tous les poncifs sont présent. Je n'hésite pas à me perdre, à m'y laisser prendre jusqu'au cou, j'y plonge et j'y replonge.


J'attendrais le temps qu'il faudra , jusqu'à que sa se termine, à se moment où nait le sentiment d'être rivé au sol, à la limite d'être écraser sous le poids de l'immensité, point minuscule avec par dessus-soi l'infini. Petit à petit tout bascule... Progressivement j'en viens a me convaincre que les étoiles sont en dessous de moi, je les surplombe tous. Je suis seulement retenu à la terre , au monde du vivant, par une force impérieuse. Mais ce ciel immense est en contre-bas, il m'obnubile, je survole cet abimes d'étoiles au risque d'y tomber sans fin.


Et puis soudain a force de regarder longuement cette espace plan couverte de signes qui paraissent lisses, obscur et inintelligibles, tout bascule, je bascule...

Il a suffit d'un rien, d'un souffle, d'une brève interruption de l'attraction, un bête moment d'inattention pour que je parte lentement à la dérive, sans attache entre ciel et terre, entre terre et rien , dans une interminable descente. Je ne me relèverais pas, un gout amère de sang s'écoule dans mon corps, ainsi se termine la vie ...

Revenir en haut Aller en bas
http://www.tangi-colin.info
Aillas
Coordonnateur Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3785
Age : 27
Localisation : Utopie flagrante des Arts.
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Voir les étoiles en bas...   Lun 14 Avr - 2:03

Citation :
C'était une belle nuit d'été, un soir de pleine lune sans nuages pour voiler sa lumineuse présence. Je suis allonger au sec là sur le trottoir avec devant moi une heure ou deux dans le meilleur des cas.

Problème flagrant dans la première phrase, tu parles du soir en le plaçant comme sujet et pourtant le "sa lumineuse présence" à rapport à la lune donc problème de focale. Lorsque tu tiens un sujet essai donc de t'y tenir, surtout lorsque l'espace que tu manipules est aussi restreint qu'une phrase. La seconde phrase mériterait une ou deux virgule pour éviter de tout dire d'une traite ce qui est totalement immoral et outrageant!!! 👅


Citation :
Me voila donc sur le dos a observer les étoiles, je n'ai plus que sa a faire, je constate leurs nombres immobiles, leur infini étrangeté. Je suis intimidé par cette immensité cependant je ne ressent aucune gêne, je suis calmement bercé par la présence rassurante et mystérieuse de l'obscurité.

Métaphore sur le foetus et le stade pré-natal, peut-être aurais-tu pu forcer sur cette image?


Citation :
Ici tout se les clichés se valent, les stéréotypes, les préjugés, la douceur laiteuse, la tiédeur du noir , le profond scintillement qui nous fait se sentir minuscule. Tous les poncifs sont présent. Je n'hésite pas à me perdre, à m'y laisser prendre jusqu'au cou, j'y plonge et j'y replonge.

Qu'entends tu par poncifs? J'aime l'expression et si c'est ce à quoi je pense que trouve ça joliement dit.


Citation :
J'attendrais le temps qu'il faudra , jusqu'à que sa se termine, à se moment où nait le sentiment d'être rivé au sol, à la limite d'être écraser sous le poids de l'immensité, point minuscule avec par dessus-soi l'infini. Petit à petit tout bascule... Progressivement j'en viens a me convaincre que les étoiles sont en dessous de moi, je les surplombe tous. Je suis seulement retenu à la terre , au monde du vivant, par une force impérieuse. Mais ce ciel immense est en contre-bas, il m'obnubile, je survole cet abimes d'étoiles au risque d'y tomber sans fin.

Crunch, j'aime plutôt. "Mais ce ciel immense est en contre-bas" je vois mal pourquoi tu utilise un "mais" pour commencer ta phrase, en effet, on aurait mieux vu un "Il y a un ciel immense..." ce qui accenturait l'aspect de narration et ajouterait au "voyage" court que tu nous fais faire.

Citation :
Et puis soudain a force de regarder longuement cette espace plan couverte de signes qui paraissent lisses, obscur et inintelligibles, tout bascule, je bascule...

Dommage d'avoir réutilisé "bascule" plutôt que de cherché un synonyme, car tu l'utilises juste au dessus, bien que cela puisse faire piqûre de rappel je reste persuadé que l'un au autre de ces "bascule" doit changer.


Citation :
Il a suffit d'un rien, d'un souffle, d'une brève interruption de l'attraction, un bête moment d'inattention pour que je parte lentement à la dérive, sans attache entre ciel et terre, entre terre et rien , dans une interminable descente. Je ne me relèverais pas, un gout amère de sang s'écoule dans mon corps, ainsi se termine la vie ...

Et là, malgré une lecture attentive, je ne vois pas trop pourquoi la mort survient. Essai de mieux la faire surgir, ou raconte le crash. Aussi, remplace donc le "la vie" par "ma vie", car l'emploi d'un déterminant généraliste n'est pas vraiment applicable dans cette histoire que tu racontes à la première personne et qui en soi ne concerne pas le lecteur.


Bon, je trouve ce texte assez bien, un peu maladroit sur l'accomplissement de sa chute (dans les deux sens du mot), aussi je pense qu'il serait intéressant pour toi de retravailler le vocabulaire usé à la fin. Fais donc surgir des métaphores basées sur le vol et le plongeon, tente de maîtriser au mieux l'impression d'abîme.

Je n'ai pas prit la peine de corriger l'orthographe faute d'envie et de temps. J'éspère que tu la fera ou qu'une âme charitable le fasse. Non pas que ce soit un handicap énorme, cela gêne quelques fois sur la compréhension. Mais te connaissant je passe outre.

Bon texte, mais à revoir Clin d\'Oeil

❤ ❤ ❤ ❤ ❤

_________________
Revenir en haut Aller en bas
 
Voir les étoiles en bas...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Couronnée d'étoiles
» Voir Zee TV sur le net en continu...
» [ Urgent ] Comment voir NT1 gratuitement sur l'ordi ?!
» les toiles
» Les toiles Etamine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: