AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Juste un baiser

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grendelor
Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 3940
Age : 37
Localisation : Dans son coeur
Date d'inscription : 25/12/2007

Personnages RP
Pseudo: Grendelor
Pseudo : Lùthien
Pseudo : Pr. Lim

MessageSujet: Juste un baiser   Jeu 24 Avr - 12:54

Oui je sais je n'ai pas une plume à se pâmer devant, mais voilà, j'aime bien écrire et vous faire partager mes idées à la con, alors voilà souffrez que je poste encore ici.

Encore une journée à souffrir. Une journée de torture.

Il fait beau. Le soleil brille dans le ciel clair. Il fait bon, les oiseaux chantent les beaux jours. Je marche dans la rue et sourit à la vie. Je sens la chaleur sur mon visage et la douce brise printanière. J'aime ces jours-là. Je suis heureuse et sourit aux passants.

Pourtant je saigne de ne pouvoir suivre mes élans. De ce bonheur de vivre que je ne peux partager d'un simple baiser volé. Ça ne se fait pas d'embrasser les inconnus dans la rue. Lui, là, à côté, le petit blond qui lit en attendant le bus comme moi, un bouquin que j'ai adoré en plus, j'ai envie de prendre son visage dans mes mains et de poser doucement mes lèvres sur les siennes. Juste comme ça. Et le relâcher en souriant. Peut-être qu'il me sourirait aussi, heureux du petit moment de bonheur partagé. Et lui, que je connais, je voudrais presser mon corps contre le sien et l'embrasser. Et lui sourire, encore. Ce n'est pas possible. Ils me prendraient pour une folle, crieraient au viol, en profiteraient ou bien me diraient "Mais tu as déjà quelqu'un tu sais?" en regardant d'un air perplexe. Oui, mais ce n'est pas tromper, ni même agresser. Juste partager ma joie, et quoi de mieux qu'un baiser? Pourtant je ne pourrais jamais le faire, et mon plaisir en sera toujours gâché. Pour des convenances. A cause d'un carcan que je me suis moi-même forgée.

Souffrance au milieu du bonheur. Torture dans la bonne humeur.

J'ai envie de changer ça. J'ai envie d'expériences. Pourquoi? Pourquoi maintenant? Parce qu'à 28 ans je vois déjà ma vie s'enfuir sans avoir le temps d'en profiter? Et pourquoi ces envies d'hommes sans désir d'aimer? Ni voyant qu'expérience et plaisir? Pour rattraper celles que j'ai laissé passer?

Il est vrai que si c'était à refaire, je me libérerais des chaînes que je me suis posée et dirais oui à certaines propositions. Ma vie n'en serait pas forcément mieux. Pire peut-être. Je pourrais avoir 28 ans, être célibataire, butinant de partenaire en partenaire, toujours insatisfaite. Ou bien ma vie serait la même. 28 ans, casée mais sans enfant, toujours en thèse. Ou encore. 28 ans, j'ai bien fait de dire oui à David même si j'aurais pu prétexter une autre relation, à distance. Enceinte pour la seconde fois, mon boulot de technicienne me laisse suffisamment de loisir pour choyer mon mari et mes enfants. Quoi d'autre? 28 ans, casée et embrassant les passants dans la rue, juste par envie. Heureuse à la maison, heureuse dehors lorsqu'il fait beau et que le soleil brille.

Qui sait?

P.S : il fait un temps magnifique aujourd'hui encore. Et si je vous embrassais?

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.unsoufflededetente.com/
Tr0n

avatar

Masculin Nombre de messages : 3306
Age : 36
Date d'inscription : 13/03/2008

Personnages RP
Pseudo: Sucedebout
Pseudo : Grocube
Pseudo : Tron

MessageSujet: Re: Juste un baiser   Jeu 24 Avr - 15:58

Mes chaînes se sont brisées et j'ai vu les deux côtés de la prison. Je n'attends qu'un baiser de votre part quand je serais sur ce banc à lire un livre que vous aimiez tant. Et pourquoi serais-je perplexe ? Pourquoi toujours se poser des questions ? Un instant de bonheur. Point, rien de plus. Les menottes ? C'est l'amour des autres qui les façonne... Et briques par briques. Jusqu'à ce qu'on détruise sa propre conscience, ou qu'on la noie dans l'acceptation de sa non liberté.

J'aime beaucoup.

Ca me parle.

Je vous attends au détour d'un chemin niortais, en bord de sèvres pour un baiser, et un adieu tout aussi rapide. Le bonheur, c'est simple.

J'aime beaucoup.

Citation :

By Tr0n
Brèves, Errances

La quintessence de mon aveuglement fût une infidèle sylphe pendant des mois. J’ai cherché, analysé, tout en m’efforçant de fureter dans les ombres de mon coeur. Mais l’égarement a été l’unique résultat, jusqu’à ce mot qui me fit prendre conscience de mon erreur: prison.L’éternité laisse des traces mais le temps les efface. J’ai longtemps erré dans les ondulations oppressives des interdits de la Vie. J’ai cru à l’Amour en m’enfermant dans une ergastule brisant l’esprit. L’asservissement, la docilité, la captivité, une Bastille qu’est le couple et le pire, c’est que j’ai transmi ce caractère. J’ai enfin compris ce dont j’avais besoin, de liberté.


:study:
Revenir en haut Aller en bas
 
Juste un baiser
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» LOUIS XIII LE JUSTE (14/05/1610-14/05/1643) Denier tournois de Navarre - 1635
» [Sollogoub, Tania] Il y avait un garçon de mon âge juste en dessous de chez nous
» le bruit du baiser
» Double tournois type warin, Louis XIII le juste 1642 H
» un baiser a l'avenir ^^ Terminé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: