AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ter Aelis; Lieu de vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aillas
Coordonnateur Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3785
Age : 27
Localisation : Utopie flagrante des Arts.
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Ter Aelis; Lieu de vie.   Lun 12 Mai - 18:28

Johann souffla enfin. Ses poumons se vidèrent tandis que sa poitrine s'affaissa. Ses muscles se détendirent lentement, laissant place à une torpeur grandissante. La fibre musculaire trop utilisée maintint une pression proche de la crampe.

Ses yeux se rouvrirent sur le monde qui l'entourait. Le voile opaque de l'excitation tomba comme une chape de brouillard disparait soudain. Le silence oppressant lui parvint aux oreilles comme une cacophonie d'orage. Son odorat se révela en un instant, rappelant alors la réalité mieux que n'importe quel dessin.

Petilville n'était plus qu'un amas de cendres et de chairs mortes, les maisons flambaient comme les feux d'alarme des Dols et le crépitement des flammes était filtré par une fumée si épaisse que rien n'était audible. Juste la vue et l'odeur. Une odeur de métal; le sang. Une vision d'horreur; la mort. Sur la grand place, Johann était désormais seul, les mains tâchées de sang et le corps recouvert de ce désespoir si profond que nul homme n'avait jamais tant ressemblé à une abîme. Et de cette abîme s'échappait une incompréhension, et de cette incompréhension naissait une folie, et de cette folie apparu la colère.

Les fils de Max Beddendë, le bourgmestre, flottaient au vent, accrochés aux mats de la place. Les mosaïques du temple de Traelis étaient couvertes de sexes cloués par de sanglantes dagues. Les bottes de Johann accrochaient à cette boue pourpre qui coagulait lentement.




Ter Aelis; Lieu de vie.




Arthur sortit en hâte de chez lui.

-Attendez, laissez moi un peu de temps, je vous promets que si vous me laissez plus de temps...

Il fut interrompu promptement.

-Tu as eu déjà assez de temps Arthy, il est temps de payer désormais.

Arthur bégaya.

-Mais vous ne pouvez pas faire ça, c'est pas possible. J'ai fait tout mon possible. Il implora. S'il vous plaît, je vous en supplie!

La troupe se retourna à demi, les cinq soldats réagissant comme un seul.

-La pitié c'est pour les miséreux, Arthy. Lui répondit l'homme de tête avec un grand sourire, celui qui portait un tricorne noir à plumes. Rassure moi, tu n'es pas un miséreux? Arthy. Il insistait ostensiblement sur le sobriquet.

Arthur baissa lentement la tête, les yeux rivés sur ses mains.

-Non... Non, bien sûr que non.

L'homme au tricorne fit une moue satisfaite.

-Tu me rassures, Arthy. Tu sais à quel point j'abhorre ce genre de personnes. C'est d'un naturel faible et grossier. Rien à voir avec la grâce des prédateurs.

Le groupe se remit en marche et dépassa Arthur, à genoux devant sa porte. L'un d'eux s'approcha pour l'ouvrir. Arthur lâcha une larme.

-Je vous ferais pendre par le bourgmestre... Chuchota-t-il.

Une détonation résonna dans l'air glacé du matin. Arthur s'affaissa sur le sol dur. Une balle figée dans le poitrail, la respiration sifflante
.

-Le bourgmestre, Arthy? Quel besoin de bourgmestre? Le tricorne sur retourna vers ses camarades en ouvrant grand les bras d'un air d'évidence. Quel besoin de bourgmestre alors que j'incarne la ville, Arthy? Je suis la ville. Petilville est mon nom et je suis son autorité suprême, le bourgmestre est de façade. Tiens le pour dit, mon cher ami.

Ils entrèrent finalement dans la maison. Tant de fois ils avaient franchi ce seuil et tant de fois il les avait acceuillis de bon coeur. Désormais...

-Non!!! La voix de sa fille retentit avec une teinte d'horreur.



Ter Aelis; Lieu de vie.




Le feu de bois emplissait la pièce d'une douce aura de bienveillance. Les sage-femmes parcouraient la chambre tel un ballet, Compétentes et expérimentées.

-Poussez madame! Poussez!

Les heures s'enchaînaient et le feu couvait toujours ses hôtes de son maternel pourvoir. L'âtre communiquant sa force aux humains. L'infirmier en chef s'approcha d'une des sage-femmes et la regarda longuement. Elle lui fit un signe de tête impuissant. Ca se présentait mal...

Avec l'énergie du désespoir, la femme tentait d'expulser son bébé de son corps, dût-elle en mourir. Mettant ses forces dans cet ultime but elle transpirait abondamment et des rides de douleur et de fatigue sillonaient déjà son visage.

La tâche de sang sur le lit s'étala telle une large fleur qui s'ouvrirait à la faveur d'un soleil radieux. les choses se présentaient mal et les cris de la femme ne pouvaient que le rappeler. Malgré l'expérience, malgré la chaleur, malgré la bienveillance; les choses se présentaient mal.


-On l'a! Sortez le doucement! Elle va crever, merde, ammener de quoi stopper l'hémorragie! Mais vite qu'est ce que vous branlez? C'était l'infirmier en chef qui paniquait, le vêtement couvert de sang.

-Elle est morte m'sieur! Pleura une des sage-femmes.

Ainsi naquit Petilville, fils de Maria, dans la ville de Petilville. Et l'envers devint l'endroit dans cette bourgade Aelissienne oubliée .




Ter Aelis; Lieu de vie.

Ter Aelis; Lieu de vie.

Ter Aelis; Lieu de vie.

Ter Aelis; Lieu de vie.

_________________


Dernière édition par Aillas le Mar 13 Mai - 12:05, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Lun 12 Mai - 22:04

Pour le coup, c'est pas mal. Au niveau de l'histoire, j'entends: il y a un rythme que l'on suit aisément. Enfin, il y a bien une suite n'est-ce pas?
Au niveau de la forme, évite parcontre les fautes de frappe, les majuscules qui se balladent en milieu de phrases, les termes inexistants, etc.
En progrès à mon goût. Heureux
Revenir en haut Aller en bas
Dounette



Féminin Nombre de messages : 4122
Date d'inscription : 22/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mar 13 Mai - 0:18

Des tranches de vie....ou de fin de vie. Des moments d'horreur. Ter Aelis est donc bien cruelle, aux détours des ruelles et des angoisses des habitants ...

Heureux


Un très chouette texte Aillas, mais effectivement, tapé trop vite.
Revenir en haut Aller en bas
Aillas
Coordonnateur Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3785
Age : 27
Localisation : Utopie flagrante des Arts.
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mar 13 Mai - 0:54

Merci à vous deux pour ces commentaires. En effet, le but est de dépeindre Ter Aelis autrement qu'en un monde de bisounours où chacun est gentil et plié aux règlements et aux lois. POur ce qui est de "Ter Aelis; Lieu de vie" c'est tout simplement la reprise d'une critique de Vaine qui m'a fait tiquer.

Je vais prendre le temps de le corriger.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 59
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mar 13 Mai - 1:10

J'aime bien cette lecture à double sens et ces tranches de récits écrits de façons différentes mais fluides à la lecture.
J'aime aussi le fond qui se dégage de l'ensemble du texte.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Goldmund

avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 28
Localisation : Plus loin qu'ailleurs
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mar 13 Mai - 12:00

Ce n’est pas une correction systématique, mais quelques petits trucs pour écouler les fautes.

* Abîme est un nom masculin: un abîme, cet abîme.

* Une détonation, détoner (exploser); à ne pas confondre avec détonner (changer de ton).

* Les temps composés se construisent toujours avec un verbe au participe passé, et le participe passé étant un temps impersonnel (qui ne tient pas compte des personnes), il ne se conjugue pas: “ils avaient franchi”, “il les avait accueillis”.

* Feu de beau, feu de bois. C’est amusant comme lapsus.

* “Dusse-t-elle mourir”, c’est du plus-que-parfait du subjonctif: que je dusse, que tu dusses, qu’il dût, que nous dussions, que vous dussiez, qu’ils dussent. Là, tu nous as fait un mélange entre la première et la troisième personne. On dira: “dût-elle mourir”.


Au final, je trouve ce texte extrêmement décousu. Je comprends ta démarche, mais il n'y a aucune finalité: l'on pourrait supprimer ou ajouter deux, trois, quatre paragraphes que le fond demeurerait inchangé, pour la simple raison qu'il n'y a pas d'armature logique pour les relier entre eux. C'est un catalogue. Alors, à défaut, nous sommes amenés à nous intéresser à ton style: les fautes mises à part, ce n'est pas mauvais, c'est fluide, ce n'est pas non plus transcendant. Les images sont un peu convenues, certaines constructions sont maladroites, les thématiques abordées n'ont rien de révolutionnaires. Ce texte n'est donc pas mauvais, il est boiteux: il laisse une impression d'inachevé.


Dernière édition par Goldmund le Mar 13 Mai - 12:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hugo Zeppeline
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 5062
Age : 26
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Sephiroth
Pseudo : Hugo Zeppeline
Pseudo : Aenaril

MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mar 13 Mai - 12:19

Goldmund a écrit:


* Les temps composés se construisent toujours avec un verbe au participe passé, et le participe passé étant un temps impersonnel (qui ne tient pas compte des personnes), il ne se conjugue pas: “ils avaient franchi”, “il les avait accueillis”, Il est absolument impossible de trouver un “t” en terminaison d’un verbe au participe passé.

My name is Dada Coperfieldounet : il a découvert Très Heureux

/me fuit xD

Sinon Aillas, je trouve cela pas mal, un peu singulier de commencer par la fin, en quelque sorte ^^ Et pis les fautes, quoi, m'enfin c'est juste une affaire de correction Heureux
Sinon l'anti-bisounoursisme est réussi xD

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirebazare.skyblog.com
Goldmund

avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 28
Localisation : Plus loin qu'ailleurs
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mar 13 Mai - 12:54

Un point pour l'insupportable mouche persiffleuse. Mais le "t" de découvert n'est pas une marque de la troisième personne du singulier, il entre simplement dans la construction du féminin: découverte.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mar 13 Mai - 20:06

Rassurez-moi...

Il y a bien une suite??? Neutre :pale: :silent:
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Melifol

avatar

Féminin Nombre de messages : 401
Age : 27
Localisation : Dans ton coeur
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mar 13 Mai - 20:44

Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue...

Oui oui, c'est bon, j'ai compris, je suis déjà dehors, loin, très loin...
Revenir en haut Aller en bas
Mido
Chromatique
Chromatique
avatar

Masculin Nombre de messages : 2373
Age : 25
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mar 13 Mai - 21:01

" Je sentis tout mon corps, et transir et brûler
Mes yeux ne voyaient plus, je ne pouvais parler ... "

Je commenterais quand j'aurais envie de lire Tire la Langue

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Aillas
Coordonnateur Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3785
Age : 27
Localisation : Utopie flagrante des Arts.
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mar 13 Mai - 21:37

Bon, je veux pas faire mon chieur pour les deux derniers... Mais faudrait un minimum expliquer ce qui a pu vous passer par la tête -ou dans les poumons- pour poster des trucs aussi alambiqués Choqué

Mais si vous commentez plus tard... :heart:

@ Plumo: Je me ferais une joie de poursuivre, cela nécessite du temps et je n'en ai malheureusement pas assez avec tout le taff de l'Aventure. Je suis touché que tu y attaches de l'importance.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mar 13 Mai - 23:02

Aillas a écrit:
@ Plumo: Je me ferais une joie de poursuivre, cela nécessite du temps et je n'en ai malheureusement pas assez avec tout le taff de l'Aventure. Je suis touché que tu y attaches de l'importance.
[hs]
Bon à savoir:

Le Plumo, mammifère acarniaque poséodis, n'a jamais de rancunes envers qui que ce soit. Ainsi, il peut très bien être le tendre confident comme le pire ennemi d'une même personne d'un jour à l'autre. A savoir tout de même que son amitié reste quelque chose de cocasse et d'agréable. De même pour l'écriture, s'il trouve une valeur quelconque à un texte, il ne prendra pas compte des précédents écrits ou de ceux à venir pour commenter celui-ci.

N.B: Malgré tout, l'amitié du Plumo est très difficile à obtenir, il est ainsi de manière générale chiant et acariâtre.
[/hs]

Ce texte appelle forcément à une suite. Sans celle-ci, cet extrait perd absolument toute sa valeur. Pourquoi ne pas prendre un peu de temps pour établir une véritable histoire. J'entends par là une histoire possédant un squelette bien vertébré par ses nombreux personnages aux caractères alambiqués, par ses incroyables intrigues aussi diverses que nombreuses, et caetera.. C'est un excellent entraînement pour la suite si ce n'est plus.

Sur ce texte tu ne travailles cependant pas assez la forme Aillas, quoique j'ai particulièrement apprécié la fin qui, pour une fois, n'est pas embarassée de ce que j'appelerais volontiers des "lourdeurs baroques", c'est-à-dire du mièvre ou trop de gore. Quelques phrases particulièrement bien senties ne sont cependant pas de refus pour agrémenter tout ce texte.

N.B.²: Selon mon avis strictement personnel et, je le sais, parfaitement sans conséquences: écrire est plus important qu'établir les règles d'une aventure, d'un point de vue personnel comme d'un point de vue communautaire. Fin moi, ce que j'en dis après...
Revenir en haut Aller en bas
Goldmund

avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 28
Localisation : Plus loin qu'ailleurs
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mer 14 Mai - 11:47

Mido a écrit:
" Je sentis tout mon corps, et transir et brûler
Mes yeux ne voyaient plus, je ne pouvais parler ... "
Raté. De tête:

Je le vis, je rougis, je pâlis à sa vue,
Un trouble s'éleva dans mon âme éperdue,
Mes yeux ne voyaient plus, je ne pouvais parler,
Je sentis tout mon corps et transir et brûler.


L'amour passion - par opposition à "l'amour sororal", Roland Barthes, Sur Racine - citation à connaître par coeur pour tout littéraire. Dans la série, il y a aussi:

Errante et sans dessein, je cours dans ce palais.
Ah ! ne puis-je savoir si j'aime ou si je hais
?
Revenir en haut Aller en bas
Tr0n

avatar

Masculin Nombre de messages : 3306
Age : 36
Date d'inscription : 13/03/2008

Personnages RP
Pseudo: Sucedebout
Pseudo : Grocube
Pseudo : Tron

MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mer 14 Mai - 12:01

Ter Aelis, Lieu de Vie.

Ter Aelis, Lieu de Vide.

Une petite pointe de cynisme.

Même avis que Plumo, c'est un peu cours, on aimerait une suite pour que ça prenne du "sens".
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Melifol

avatar

Féminin Nombre de messages : 401
Age : 27
Localisation : Dans ton coeur
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mer 14 Mai - 13:26

Puisque Vénus le veut, de ce sang déplorable,
Je péris la dernière, et la plus misérable.

Oww, que c'est bow, quand même...

Et puis, aussi, j'aime bien celle-la :

Objet infortuné des vengeances célestes,
Je m'abhorre encor plus que tu ne me détestes
:heart:

Bon bon, j'ai compris, j'arrête, toutes mes excuses à Aillas, je lui commenterai son texte, promis...
Revenir en haut Aller en bas
Aillas
Coordonnateur Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3785
Age : 27
Localisation : Utopie flagrante des Arts.
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mer 14 Mai - 15:55

"De l'errance j'ai fait bombance,
J'aspire maintenant à moins d'incontinence..."


Traduction: Si vous pouviez éviter de parler de vers et de poèmes qui n'ont rien à voir avec le texte ou un quelconque commentaire abstenez vous!!! Damned! Naméo! Foutredieu! :x

_________________


Dernière édition par Aillas le Mer 14 Mai - 17:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Goldmund

avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 28
Localisation : Plus loin qu'ailleurs
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mer 14 Mai - 17:41

Ca ne ressemble pas à du Racine, et ce n'est pas très joli. De qui sont ces vers, Aillas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mer 14 Mai - 21:44

Et pis ce ne sont pas des Alexandrins.

"J'ai voulu, devant vous exposant mes remords,
Par un chemin plus lent descendre chez les morts.
J'ai pris, j'ai fait couler dans mes brûlantes veines
Un poison que Médée apporta dans Athènes."

Honte sur ceux qui ne reconnaissent ni l'auteur, ni la pièce.
Super-honte méga ultra kill sur ceux qui ne savent pas qui est Médée.
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Melifol

avatar

Féminin Nombre de messages : 401
Age : 27
Localisation : Dans ton coeur
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mer 14 Mai - 21:48

Médée, c'est un membre du groupe Pleymo non ? Très Heureux

Oui oui, je sais, je suis déjà très très loin, pose cette hache popa, et laisse tomber l'arc Aillas, vous me voyez déjà plus, chuis loin trèèèès loin...
Revenir en haut Aller en bas
Goldmund

avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 28
Localisation : Plus loin qu'ailleurs
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mer 14 Mai - 22:32

La Phèdre de Racine, non ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mer 14 Mai - 22:36

Goldmund a écrit:
La Phèdre de Racine, non ?

Te voir hésiter, ça me fait peur. J'en tremble encore.

Alors, cette suite? lol
Revenir en haut Aller en bas
Ambre Melifol

avatar

Féminin Nombre de messages : 401
Age : 27
Localisation : Dans ton coeur
Date d'inscription : 10/02/2008

MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   Mer 14 Mai - 23:02

J'ai lu le texte ! J'ai lu le texte !

Ah bah, déjà, je dis, mieux. Oui oui, beaucoup mieux que Emancipation Style. Sisi. Je vous assure.

Bon, maintenant, c'est pas parfait. T'as loupé des mots. Confondu certains. Enfin, bref, ya à revoir. Le concept, chouette, j'aime bien. Court, un peu. Mérite une suite, aussi. Mais d'abord de le retravailler en profondeur, surtout.

En résumé, c'est pas l'oeuvre du siècle, mais ça pourrait le devenir...

Voilààààà
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ter Aelis; Lieu de vie.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ter Aelis; Lieu de vie.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'aime ce lieu
» Filet de lieu à la normande
» version PC au lieu de version Mobile
» La Battle N'aura Pas Lieu (Nouveau RDV insolite de recrutement)
» Lambton bouge, un lieu de rassemblement pour les animations!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: