AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Dernier appel à la République.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Chikoun
Coordonnateur Littéraire


Masculin Nombre de messages : 4729
Age : 26
Localisation : Dansant sur un fil, une framboise à la bouche.
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Dernier appel à la République.   Lun 19 Mai - 0:37

Dernier
Avertissement à la République !



Une voix mécanique résonna par delà la foule.

- Premier avertissement ! Dispersez-vous !

Les visières se baissèrent, le plexiglas s'entrechoqua, les hommes s'alignèrent. Personne ne disait mot, on n'entendait plus que les sirènes hurlant à la mort.

Clap ! Clap ! Clap !

Les bottes résonnaient dans le silence assourdissant de la rue, réduisant inexorablement la distance entre elles et la foula. Une sirène se fit entendre, plus forte que les autres, annonçant le retour d'une hideuse déclaration d'autorité.[/size]

- Second avertissement ! Dispersez-vous !

Les matraques continuaient leur lente avancée vers le conflit, alors qu'au loin, d'une voix uniforme, grondaient les prémices d'une violence sans nom. La foule, solidaire, scandait sereinement les mêmes slogans, chantait sans peur les mêmes paroles issues d'un autre âges.

Puis tout à coup, une chape de silence retomba sur la ville ; la troupe en bleu avait stoppé sa marche et seule une unique sirène venait troubler la tension qui s'était installée parmi ses rangs.

La foule, s'étendant à l'infini dans les rues de la capitale, s'ébranla soudain dans un mutisme effroyable. Résonna alors un dernier ultimatum, vibrant de vie et d'espoir.

- Dernier avertissement à la République !

La masse des manifestants franchit le dernier pas la séparant des Forces de Sécurité de la République Totale, régime dictatorial instauré quelques siècles auparavant par un soit disant président, qu'on avait laissé agir en dehors des Lois Constitutionnelles, mais qui n'avait maintenant plus de Républicain que le nom. Personne n'avait alors compris, personne n'avait ensuite pu réagir ; les libertés étant alors déjà un lointain souvenir effacé peu à peu des mémoires.

Mais ceux qui avaient ouvert les yeux, ceux qui rêvaient des idées oubliées d'égalité, de solidarité et de paix, ceux-ci répandaient maintenant leur sang sur le sol noir de la capital de la République Totale, payant au prix de leur vie la liberté des générations futures ; liberté qu'ils osaient enfin espérer éternelle.


hrp : toute petite nouvelle écrite en attendant le train. J'attendais l'assentiment de Dou', étant donné les quelques traces d'engagement politique, pour le poster en ces lieux... Mais comme elle semble avoir oublié, ce dont je ne lui tiens pas compte vu qu'elle est quand même toujours la pour moi, bah la voici. Trop engagée pour certains, pas assez pour d'autre. Quelques clichés, quelques images assez mal tournées...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Dernier appel à la République.   Lun 19 Mai - 0:50

lol T'inquiète pas, c'est vraiment pas engagé politiquement parlant. Et on est dans un forum où la majorité des membres ont entre 14-19 ans: cracher sur les flics et être communiste, c'est normal à cet âge; c'est l'adolescence.

Honnêtement, le texte ne comporte aucun intérêt au niveau du fond. Aucun, aucun, aucun. Il y a à peine l'allusion à un semblant d'histoire avec ce Président d'une République lointaine qu'il a transformé en dictature; allusion à peine voilée à sa sainteté Nabot Ier?

Pour la forme, ben c'est fluide, ça se lit. Malgré tout, je regrette quelques bonnes métaphores ou hyperboles bien senties à la Victor Hugo. Tu devrais d'ailleurs lire son Quatrevingt-Treize, ça te donnera une idée du but à atteindre. Quitte à viser haut...Heureux Un ch'ti peu fade donc au niveau de la forme.

Bref, aucun fond et une forme pas follement orgasmique non plus. Je me demande un peu ce qui t'as pris d'écrire ça et de le publier tel quel, peu travaillé et surtout inachevé, à mon sens.
Parce que si c'était juste pour faire la description d'un affrontement foule/autorité, ce qui peut être sans aucun doute un sujet passionnant dans les mains d'un scribouilleur habile, c'est vraiment trop court.

Ouaip, on reste vraiment sur notre faim. Et pis tout ça, ça manque de slogans bien sentis, style "CRS! SS!", histoire de foutre un peu de réalisme dans tout ça.
Au fait, j'ai jamais vu les CRS attendre que je sois à 5 centimètres d'eux pour me foutre sur la gueule. D'habitude, ils gardent une bonne distance, style 20 mètres, avec force de lacrymos et flashguns en tous genres. Clin d\'Oeil
Revenir en haut Aller en bas
Soluno

avatar

Masculin Nombre de messages : 95
Age : 28
Localisation : Rouen / Montpellier
Date d'inscription : 06/03/2008

MessageSujet: Re: Dernier appel à la République.   Lun 19 Mai - 1:24

Super idée, franchement, mais vraiment pas achevée.

Tu survoles l'idée d'une société futuriste, et je trouve que tu es bien minimaliste...
Si jamais il arrive ça, c'est pas des pavés comme en 68 que les gens lanceraient, mais des bagnoles. Déjà, elles crament.
On ne ressent pas du tout l'horreur de la situation, tu écris ça comme le rabâche les médias, comme si c'était banal. Si c'est ton idée d'écriture, c'est bien aussi, mais pas assez abouti alors...

Cette phrase me chiffone :
Citation :
La foule, solidaire, scandait sereinement les mêmes slogans, chantait sans peur les mêmes paroles issues d'un autre âge.

As tu été à une manif récemment ? ^^'

C'est trop court, mais je t'encourage à l'allonger et à l'étoffer, le rendre plus réaliste (ça a déjà été dit, mais c'est tellement vrai =) ) et je pense qu'il peut être bien !

Désolée si tu as l'impression que je te casses du sucre sur le dos, mais c'est que c'est un sujet qui me tiens vraiment très à cœur, et que j'avoue, j'ai été déçue... Avec un titre comme ça ! (super titre, et bonne idée pour ça aussi, au passage ! =) )
Revenir en haut Aller en bas
http://www.royaumes-oublies.info/forum/index.php
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dernier appel à la République.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dernier appel à la République.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le dernier appel
» Un Dernier Appel
» Appel mis en attente automatiquement.
» 10ème et dernier APPEL FESTIVAL - Romont
» la vie de soldat (guerre indienne)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: