AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 beautiful world

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilith
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 2638
Age : 28
Localisation : Intermédiaire.
Date d'inscription : 04/05/2008

Personnages RP
Pseudo: Lilith
Pseudo : Erylie
Pseudo : Madalyn

MessageSujet: beautiful world   Jeu 3 Juil - 22:41

- Sans pretention aucune, je livre ceci ici et la. bien a vous -


---------------------------

Allons bon rien ne sert a rien aujourd'hui. Les autres jours non plus d'ailleurs. Allez savoir.

J'ai envie de vous dire qu'on a beau s'arracher les tripes et les ailes au bout du compte on finit tjs par retrouver le sol.

Tout ce qui s'élève est voué a redescendre.


Certaines ont raison. Pourquoi se torturer de questions et d'interrogations? Tout ceci n'est qu'une succession d'humiliations, d'abandons et d'echecs cuisants.

Alors partons gaiement mains dans la main et couteaux dans le dos, une seringue d'héro dans la poche, un bouteille de vodka dans le dos.
Et buvons, buvons, jusqu'a l'ettouffement de toutes ces peurs qui nous compriment.
Buvons, buvons jusqu'a l'orgasme et la jouissance de se savoir inerte et perdu au milieu de tout ce rien que nous tentons envers et contre tout de changer en quelque chose.
Buvons, buvons jusqu'a l'oubli et le coma qui apaise.
Repaissons nous de ces drames qui nous inspirent tant.
De nos illusions et autres ridicules ambitions de bonheur. La langue pateuse, refaire ce monde que l'on gerbe. Ce monde la. Vomissons le pour l'aimer autant.
Scarifions nous a ses blessures qui ne sont que le reflet des notres. Balançons notre bile contre chaque mur, chaque porte, chaque train, chaque impasse, chaque quelqu'un qui passe.
Degueulons toute cette amertume qui nous bouffe et nous maintient en vie.
Pour la vie, la mort, l'attente, l'espoir, la beauté écorchée qui nous accompagne a chaque pas, pour la douleur de nos pairs qui suinte a travers chaque particule respirable, pour les parties de jambes en l'air qui nous illusionnent, nous reposent un instant, une seconde, volée a l'horreur du quotidien. Pour un quelconque shot, fix, rail oublier qu'on finit tjs par retourner d'ou l'on vient.
Plus bas que terre. Deep inside.
Execrer, rendre, leur redonner, vous balancer a la gueule votre bonheur, minable, petit, maladif et contagieux.
Esperer, Attendre mieux, ou mourrir, rien qu'un peu plus vite que vous qui vous acheminez deja vers la fin a la vitesse de la lumiere.
Entendre, ecouter, se nourrir de nos cris de desespoir et d'agonie controlée et désirée.
Hurler pr eclater nos poumons un peu plus vite, en foutre partout, partout. S'exploser sur chaque trottoir, chaque immeuble, chaque pelouse qui passe. Gicler et imploser en millions d'atomes sanglants comme ses paroles qui nous echappent. Tout arroser. Qu'il y en ait partout en memoire de nous. En memoire de vous. Que ça fasse mal. Que ce soit sale, comme l'esperance.

We live in a beautiful World

_________________
Il y a en toi le gâchis d'un soleil qui sommeille, plusieurs fois, on t'a dit : "Révèle".

I believe in you.

Vitrine de Lilith
Revenir en haut Aller en bas
Hugo Zeppeline
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 5062
Age : 27
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Sephiroth
Pseudo : Hugo Zeppeline
Pseudo : Aenaril

MessageSujet: Re: beautiful world   Ven 4 Juil - 15:47

Citation :
Allons bon rien ne sert a rien aujourd'hui. Les autres jours non plus d'ailleurs. Allez savoir.

J'ai envie de vous dire qu'on a beau s'arracher les tripes et les ailes au bout du compte on finit tjs par retrouver le sol.
Tout ce qui s'élève est voué a redescendre.


Tu aurais pu retrouver le proverbe chinois auquel tu fais référence…Je pense, de mémoire, qu’il s’agit de "Plus on s'élève et plus dure sera la chute."


Citation :
Certaines ont raison. Pourquoi se torturer de questions et d'interrogations? Tout ceci n'est qu'une succession d'humiliations, d'abandons et d'echecs cuisants.



Qui sont ces certaines ? Autre chose, tous les mots en orange sont des fautes relevées par word. La moindre des choses serait donc de passer au moins ton texte au correcteur du traitement de texte, faute de te relire Clin d\'Oeil


Citation :
Alors partons gaiement mains dans la main et couteaux dans le dos, une seringue d'héro dans la poche, un bouteille de vodka dans le dos.


Il faut que tu m’expliques comment tu fais pour avoir une main occupée par une autre main, une main avec un couteau, et encore une autre main avec une bouteille :suspect:

Citation :
Et buvons, buvons, jusqu'a l'ettouffement de toutes ces peurs qui nous compriment.
Buvons, buvons jusqu'a l'orgasme et la jouissance de se savoir inerte et perdu au milieu de tout ce rien que nous tentons envers et contre tout de changer en quelque chose.
Buvons, buvons jusqu'a l'oubli et le coma qui apaisent.


-nt, non ? je suppose que c’est l’oubli + le coma, et pas seulement le coma ?
La phrase soulignée me semble manquer de ponctuation. Sur deux ligne, une virgule, ca fait peu…


Citation :
Repaissons nous de ces drames qui nous inspirent tant.
De nos illusions et autres ridicules ambitions de bonheur. La langue pateuse, refaire ce monde que l'on gerbe. Ce monde la. Vomissons le pour l'aimer autant.


De ce monde-là. Du démonstratif.

Citation :
Scarifions nous a ses blessures qui ne sont que le reflet des notres. Balançons notre bile contre chaque mur, chaque porte, chaque train, chaque impasse, chaque quelqu'un qui passe.


Hmmm, j’aime bien cette phrase Très Heureux Les chaque, chaque, chaque, ca me fait penser aux coups de haches « chak ! chak ! chak !
Une question : « Scarifions-nous » ou « Sacrifions-nous » ? J’avoue que les deux peuvent me sembler convenir, et qu’au départ j’ai lu sacrifions ^^


Citation :
Degueulons toute cette amertume qui nous bouffe et nous maintient en vie.
Pour la vie, la mort, l'attente, l'espoir, la beauté écorchée qui nous accompagne a chaque pas, pour la douleur de nos pairs qui suinte a travers chaque particule respirable, pour les parties de jambes en l'air qui nous illusionnent, nous reposent un instant, une seconde, volée a l'horreur du quotidien. Pour un quelconque shot, fix, rail oublier qu'on finit tjs par retourner d'ou l'on vient.
Plus bas que terre. Deep inside.


D’où vient-il, ce « e » à « volée »? Accordé à la « seconde » ? Alors tu ne dois pas séparer par une virgule…C’est un peu ambigu cette phrase, elle souffre d’un ponctuatite aigüe.

Citation :
Execrer, rendre, leur redonner, vous balancer a la gueule votre bonheur, minable, petit, maladif et contagieux.
Esperer, Attendre mieux, ou mourir, rien qu'un peu plus vite que vous qui vous acheminez deja vers la fin a la vitesse de la lumiere.
Entendre, ecouter, se nourrir de nos cris de desespoir et d'agonie controlée et désirée.
Hurler pr eclater nos poumons un peu plus vite, en foutre partout, partout. S'exploser sur chaque trottoir, chaque immeuble, chaque pelouse qui passe. Gicler et imploser en millions d'atomes sanglants comme ses paroles qui nous echappent. Tout arroser. Qu'il y en ait partout en memoire de nous. En memoire de vous. Que ça fasse mal. Que ce soit sale, comme l'esperance.
We live in a beautiful World


Mourir. On ne meurt qu’une fois, c’est pour cela que ça ne prend qu’un « r » Clin d\'Oeil Sauf au futur simple et au conditionnel présent, puisqu’on peut imaginer qu’en exprimant un avenir certain ou non, l’occasion de mourir se sera présentée plus d’une fois.

J’apprécie le « En mémoire de nous ». Ca rappelle ironiquement la Bible ^^




Bon pour le contenu : je dirai qu’il n’y a pas grand-chose à dire… En fait, ça fait plutôt plaisir ce type de texte plus violent, ça change du sentimentalisme à deux balles dans lequel je me complais moi-même à écrire. Les images sont fortes, et c’est pas mal.

Le souci reste cependant que tu sembles peut-être balancer entre des registres différents. Là où certaines images sont assez élaborées, d’autres sont plus « convenues ».

Pour la forme : tu as, désolé de te le dire, ces exaspérantes manies des « chateurs » : l’abréger (tjs, pr) et l’oubli des ACCENTS. Oulalala, j’ai cru devenir fou ^^ D’ailleurs, je t’ai relevé des fautes, je ne te les corrige pas, à toi de faire l’effort…(je te souhaite que certaines « machines de guerres à lettres » ne passent pas par ici… On a des puristes aguerris par ici ^^ [moi je suis un puriste pacifiste Très Heureux ]

Comme pour les images, ton vocabulaire frôle parfois le « scientifique » avec des mots comme « particules, atomes », etc. parfois plus « catholique » avec des expressions telles que « en mémoire de nous », plus « paillards » avec « buvons, buvons, repaissons nous, gicler, etc. » [c’est pas loin de « goûtons voir si le vin est bon », et d’autres chansons moins « polies »], etc. Ca donne parfois une impression désagréable de non-uniformisation. Chercherais-tu encore ton style ?

Ensuite, les multiples fautes d’orthographe et le sms donnent une impression de « fait à la va-vite » qui irrite déjà quelque peu le lecteur avant même d’avoir pris le temps de savourer ton texte. Ca te dessert donc.


Voilà, je dirais donc que ton texte mérite d’être lu (comme tout textes), mais que (chose étonnante de ma part, peut-être) le tout gagnerait à être retravaillé. Corrige déjà les fautes, revois peut-être certaines tournures, essaie d’adopter un vocabulaire plus uniforme de bout en bout, et je pense qu’il sera beaucoup plus appréciable et qu’on se plaira d’autant plus à le savourer.

Malgré tout, cela reste plutôt bon, comme texte Clin d\'Oeil .



Ps : j’ai apprécié ton poème « l’oubli », au fait…je n’ai pas commenté, mais je te le dis en passant

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirebazare.skyblog.com
 
beautiful world
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'odyssée de Kino [Série]
» Pré-trip report Walt Disney World et Universal Studios (30 Août au 13 Septembre)
» Beautiful agony
» Tales Of Symphonia : Dawn Of The New World
» Transport entre WDW, parc universal et sea world

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: