AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ta guitare en champ de bataille (écriture à contrainte)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Ta guitare en champ de bataille (écriture à contrainte)   Mer 10 Sep - 16:28

-Ta guitare en champ de bataille-


L'aube émerge de son coma brumeux. La scène est sale, des éclats de bois parsèment le sol et les caisses claires gisent piteusement à demi éventrées. Le micro tordu, le synthétiseur édenté. Qu'est-ce qui a pu me réveiller merde ? Aussitôt, un larsen désabusé lâche un dernier râle, avant que je ne lui plante ma Santiag dans l'enceinte. J'émerge moi aussi. Plus doucement que le soleil, mais tout aussi froid. Torse nu, les cheveux encrassés, des tâches sur mon pantalon de cuir. En face, rouge et orange, il y a le jour qui approche. Personne autour de moi, que de l'humidité et des cadavres d'instruments.

Mon crâne se la joue fantôme, mais pour une fois j'en ai besoin. Ce que j'ai fait hier, j'en ai besoin. Tout a démarré comme d'habitude. La vodka dans les bouteilles d'eau, les riffs maladroits de la veille qui hurlent dans les amplis clairs et purs, les cris de la foule. Notre jour de gloire ! Passer en dernière partie du plus gros festival du pays. Les fans qui crient, qui sautent, sans cesse repoussés par les gros bras de la sécurité, embauchés tout spécialement pour nous.

C'était trop beau, trop énorme pour être vrai, notre consécration, le fric et les filles devant nous.

Mais pourquoi est-elle aussi crade cette scène ? Et comment a-t-on pu détruire autant de trucs alors qu'à deux chansons de la fin, tout restait nickel et propre ?

Et puis, il y avait le son, tellement clair et puissant et tellement jouissif sur le retour. Tout était parfait, on était touché par la grâce de dieu et il tenait les médiators, lançait en l'air les baguettes, écrasait les touches du synthétiseur et lissait ma voix rauque dans le micro.

Mais pourquoi une explosion ?

Et pourquoi tout ici sent la charogne ? Et pas juste la gerbe ?

J'appelle mes potes. Je gueule après mes potes.

Trouver à manger. Et à boire, j'ai faim et soif et froid.

Mais pourquoi cette scène est-elle à demie rouge ?

c'est voyant.

La purée sanguinolente dans la fosse. Les montants métalliques branlants. Le bras qui traine dans un coin, la boue et les membres mêlés, le corps désarticulé, enroulé, assoupli comme une tige de roseau autour du poteau. La caméra qui tient lieu de visage à un bénévole.

Et puis les avions qui vrombissent, se foutent de notre gueule, venus pourrir le concert avec leurs traînées cacophoniques hurlantes. Le sifflement et l'éclat obscène de lumière blanche. Pas d'alarme, juste des centaines de visages, des milliers de figures qui se lèvent, des centaines de bouches arrondis par la curiosité, des milliers d'yeux qui s'écarquillent, voyant les petits points noirs grossir lentement.

Le souffle chaud de la bombe qui pulvérise, le bruit écrasant.

Le souvenir qui remonte, vite, pour que je puisse me remémorer. Me faire comprendre que je suis miraculé, l'improbable survivant d'une déflagration qui a réduit mon petit paradis temporaire en hachis parmentier.

Des grincements, un râle de machine.

Et puis l'échafaudage qui s'écroule, la barre métallique qui plonge dans mon ventre, à la verticale, comme dans de l'eau, le bruit sec de mes vertèbres broyées et le son écœurant des entrailles à ciel ouvert. Et le sang et le bordel que font des centaines de kilos de métaux en s'écrasant.

J'ai mal.

Ma guitare.
Revenir en haut Aller en bas
Aillas
Coordonnateur Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3785
Age : 28
Localisation : Utopie flagrante des Arts.
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Ta guitare en champ de bataille (écriture à contrainte)   Mer 10 Sep - 16:46

Ne sachant pas si je vais avoir le temps de faire mieux comme commentaire plus tard je m'ose à celui-ci.

J'ai dévoré avec une rapidité folle ton texte, il est magnifique -du moins, à mon sens- c'est plein d'appréhension et de déroulement puissant. Le développement est très bien tourné, tu nous dessines la scène avec une rigueur méthodique et cataclysmique qui donne une ampleur propre à tes mots. De la longueur pour une scène courte et pourtant une longueur contrôlée qui ne devient pas ennuyante mais jouissive.

J'arriverais difficilement à décrire mieux que cela ce que tu nous à fait ici. Sache simplement que j'aime bien ta plume et que je lis peu de textes. Cette lecture m'a démontrée que je devrais en lire davantage ici.

Merci. Heureux

_________________
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Ta guitare en champ de bataille (écriture à contrainte)   Jeu 11 Sep - 0:42

C'est encore plus crade que tout ce que j'ai lu de toi jusqu'ici !!

Le style est assez "mesuré". Il y a un rythme monocorde dans tout ça qui ralenti peut être un peu le déroulement de l'histoire, même lors de scènes cruciales vers la fin. Je sais pas si c'ets un bien ou un mal à vrai dire. En tout cas ça donne un certain effet.

J'ai cru comprendre que ça a été écrit à la volée ? Ben je trouve que c'ets un peu trop structuré pour un jet rapide.

Deux impressions qui sont venus me hanter pendant la lecture :
_ le carnage de la salle de concert en Bretagne il y a quelques années (que j'ai vu d'un peu trop près)
_ et cette question : une inspiration quelconque pour cette scène de bombardement lors d'un concert ?

Pour finir je dirai juste que le "hachis parmentier" çay vraiment trop laid !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Ta guitare en champ de bataille (écriture à contrainte)   Jeu 11 Sep - 16:15

Hop, pour te répondre, dvb, je n'ai jamais entendu parler de cette histoire de carnage de salle concert en bretagne. (ceci dit, j'aimerais bien savoir ce que c'était) Et c'est bien un premier jet. Ceci étant, pour nuancer, j'ai écrit toute la trame en 20 minutes. Ensuite, avec un petit commentaire de UF, j'ai étoffé quelques jours plus tard. (d'où le "fignolage un peu difficile).

Pour l'histoire du bombardement ...eh.

Je vais me résoudre à donner un de mes secrets d'écriture. Je songeais seulement à décrire une scène de concert au lendemain d'un grand live, si tout le monde était resté. Et puis, mon imagination déviante aidant, ça c'est transformé en boucherie géante. voila, tout écrit en improvisation, jamais de cadre structurant avant d'écrire (pas plus que pour né sous x d'ailleurs).

PS, cey vrai qu'c'est laid hachis parmentier, mais j'aime bien l'image :bounce:
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ta guitare en champ de bataille (écriture à contrainte)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ta guitare en champ de bataille (écriture à contrainte)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Champ De Bataille, avec OVS
» Au Champ de Bataille
» Champ de bataille "modulaire" GW
» Sainte-Opportune du Bosc et le Champ de Bataille
» UNE VISITE ... sur le champ de bataille de Lobbes - Part I

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: