AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Imaginer et ne pas Céder

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sanz
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 1197
Age : 29
Date d'inscription : 26/08/2008

Personnages RP
Pseudo: Hezeriel Shinobi ( I)
Pseudo : Sanz
Pseudo : Anwen

MessageSujet: Imaginer et ne pas Céder   Ven 26 Sep - 20:57

-3h.

-On va pas y passer trois heures. Dis moi ce qui s’est passé. Tu t’es approché en contournant la voiture, puis tu lui as sauté dessus. Un coup a la gorge. Simple, précis. Et c’est fini. C’était ça…

-Non.

-Tu pouvais pas la sentir. Ca faisait trois ans qu’elle te faisait chier. Trois ans que tu mordais la rue comme un enragé parce que tu arrivais à rien. A cause d’elle. Alors la tuer. Tranquillement. Ca fait du bien non ?

-Non.

-Qu’est ce que tu ressens maintenant, qu’est ce que tu te dis ? Maintenant je roule pépère, maintenant je fais ce que je veux. Je peux me bourrer sans l’entendre hurler parce que je rentre complètement raide, presque mort. A 5 heur du mat’.

-Non.

-Dis moi non que t’es pas un pochtron et je t’en colle une, sec. Me prend pas pour un con. Je suis sur que t’as bu quand tu l’as tué.

-Je n’ai pas bu.

-T’en pouvais plus de ses cris, de ses hurlements dans la cage d’escaliers. Toi dans ta vomissure en train de beugler comme un trou. Alors, hein ? T’en pouvais plus. Tu as craqué. Ca a explosé ton cerveau. T’en pouvais plus. Alors tu l’as attendu. Mais tu as fais ca proprement. Histoire de…

-Non.

-Non quoi ? Tu as pas fait ca proprement ? On a trouvé aucune trace. Rien. Que dalle. Juste un bout de cheveux. Tu as fais ça comme a ton habitude. Méticuleusement. Avec le soin des pros. On t’a formé pour, non ? T’as suivi les codes. Point par point. Ca devait être parfait.

-Non.

-Tu sais dire que ca hein… Non… C’est histoire de rien dire. Tu te dis que t’as craqué une fois..mais pas deux…pas deux… Tu ne veux rien dire. Tu te souviens. Ca te suffit. La lame contre la chair. C’était bon… T’en as joui…je suis sur que t’en as joui…

-Non.

-T’es resté froid ? Tu t’en moquais ? C’était juste une de plus ? Une de trop peut être ? Me dis pas que t’as pleuré. Depuis quand tu pleures quand tu tues quelqu’un ? Ca te ronge maintenant ? Le Remord, la conscience ?

-Non.

-Alors… T’en a jouis…

-Non.

-Tu pouvais plus la sentir ! Elle te harcelait ! Sur ton téléphone, partout. Et quand tu l’éteignait elle criait dans la rue. Elle pouvait pas te lacher ! Même dans le bar du coin elle reniflait ta trace et te tirait par les cheveux pour que tu rentres… Et rentré elle hurlait encore. Avec les assiettes, les verres… Le dernier verre au coin de l’œil hein…tu en as encore la cicatrice… . C’est horrible une femme qui bat son mec… c’est horrible… tu t’es tu trop longtemps…

-Non…

-Arrête de te foutre de ma gueule avec ces non de merde ! Et dis moi maintenant pourquoi, accouche ! ACCOUCHE ! !


Je n’accoucherai pas..Je ne craquerai pas… . Je ne faiblirai pas… Ils diront ce qu’ils voudront. Je suis un homme. Je ne cracherai rien.. Je suis…un homme… Elle le méritait…Et je ne payerai pas pour ça… Pour tous les coups ramassés dans ma gueule… Parce que je rentrais pas. Parce que je voulais pas rentrer. Parce que c’est une vie de merde. Parce que j’en fais partie de cette vie de merde… Je n’accoucherai pas…

Sang se regardait dans le Miroir, le visage traversé par une angoisse déchirante. Le lavabo puait la mort. Il approcha son rasoir de sa gorge. Au loin des sirènes cernaient l’immeuble.

"Je n’accoucherai pas… . Je suis un homme."


_________________


Revenir en haut Aller en bas
 
Imaginer et ne pas Céder
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quelle autre fin de la saga peut-on imaginer?
» Imaginer sa propre mort.
» Décrire & imaginer un paysage...
» imaginer et raconter
» Trottinette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: