AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ou pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
zOumi

avatar

Féminin Nombre de messages : 18
Age : 27
Date d'inscription : 08/09/2008

MessageSujet: Ou pas.   Lun 6 Oct - 19:05

[/HRP] Bien, je tiens à vous mettre en garde pour ce texte. je l'ai écrit dans un état d'esprit tout particulier et j'ai peur de na pas avoir su faire passer ce que je voulais. Loin de moi l'intention de tomber dans les niaiseries d'un suicide, au contraire, j'ai choisi l'absurde.
Néanmoins, il s'agit avant tout d'un exercice personnel. En effet, j'ai voulu travailler un peu sur le rythme et la première personne du singulier, ainsi que sur la narration "pensée" (dois y avoir un nom pour ça =x). Je trouve l'histoire totalement absurde, mais il y a une ambiance que j'ai voulu faire passer qui me plait, enfin, trève de blabla, j'attends vos remarques [/HRP]



C’est haut. Sombre. Vertigineux.
Je n’ai d’ailleurs pas le souvenir d’un bâtiment de la banque aussi imposant. Faut dire aussi que j’me suis défoncé la gueule, ce soir. J’pourrais pas compter les litres de pinard que j’ai ingurgité, ni le nombre de joints que j’ai fumé. Tout ce que j’peux dire, c’est que j’suis complètement raide, et que ça sera d’autant plus facile d’en finir. J’ai même essayé de prendre un rail de coke, tiens, provoquant les rires de ces gars, rencontrés au détour d’une ruelle. J’en ai encore plein le nez. En fait, j’avais pas assimilé qu’il faille se boucher une des deux narines et expirer avec l’autre. Ce fut une expérience atroce. J’en ai eu plein la bouche, dans les yeux, et j’me suis étouffé avec. Ça a un gout immonde pour une substance à cinquante euros le gramme. D’ailleurs, le gars qui m’avait généreusement offert un peu de sa drogue n’était pas trop content que j’lui bousille une dose. C’est sans doute pour ça que j’ai mal aux côtes et la bouche enflée, mais j’me souviens plus bien …
Quoiqu’il en soit, je titube tant bien que mal le long du toit, et je vais passer à l’acte …Roulements de tambour, faut que ce soit solennel, et qu’il y ai du public, afin de peindre d’écarlate leurs visages horrifiés. Je jette un œil dans le vide, avant toute chose. Ils sont déjà une dizaine, insignifiants petits points agités par la panique. Ah ! Ma dernière heure de gloire … J’ai bien fait de choisir l’aube pour mettre fin à mon existence. Faut que je réfléchisse, que j’dise un truc intelligent avant de clamser, sinon ça fera pas classe. Au mieux, je le gueulerai aux bouffons d’en bas.
Allez, j’m’assieds sur le bord, les pieds dans le vide. J’y suis presque. L’alcool et la drogue m’empêchent de trouver une maxime profonde et recherchée, et de toute façon, j’en aurais pas été plus capable sobre. Boarf, tant pis, j’vais lâcher un truc à la con, pour moi-même. Et arrêtez de gueuler, là en bas, vous me déconcentrez.

3…2…1… c’est parti, je ferme les yeux, me laisse lentement glisser. « Adieu, monde cruel » sera ma dernière sentence, murmurée au vent.









Ou pas.

Y a un truc qui cloche. Je devrais déjà être au sol, étalant aux yeux des curieux mon anatomie laminée. Qu’est-ce qui se passe ?
Je suis suspendu dans le vide ?
Je vole ?




Ou pas.

Ce connard d’architecte n’a rien trouvé de mieux que de décorer la façade de petites pyramides horizontales d’un mauvais gout très prononcé. Putain, j’ai mal. Cette saloperie de T-shirt ne fait même pas office de corde en pressant sur ma trachée, non. Les coutures me rentrent dans la chair des aisselles, si bien que je ne peux esquisser un mouvement sans m’arracher un cri de douleur.
La mélodie stridente des voitures de secours vient me titiller l’oreille. Sans doute appelés par un de ces badauds au pied du bâtiment, les yeux rivés sur mon acte manqué. La panique a laissé de la place au rire. Normal, je dois ressembler à une veille moule emmaillotée.
Putain, ce que j’ai l’air con.
Revenir en haut Aller en bas
 
Ou pas.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: