AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 ..::AssassiN::..

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
G3n3sis



Masculin Nombre de messages : 1102
Age : 97
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: ..::AssassiN::..   Jeu 3 Jan - 5:51

"
La nuit est mauvaise ...
La nuit est mauvaise et le démon hurle dans le vent. Ca n'est pas une nuit pour assassiner, le malin rôde parmis nous ce soir."

Maxime Chattam, Le 5ème Règne






L'Ombre se faufila dans le village, silencieuse et froide comme la nuit.
Elle remontat la rue principale, frôlant les murs. Ses pas étaient feutrés et sa respiration retenue.
Elle progressa quelques mètres, puis s'arreta, indécise.
Elle se dirigea enfin vers une maison isolée du reste du village.
Rien ne semblait pouvoir l'arreter, le bruit serai couvert par le vent et le voile de la nuit masquerait sa main.
Elle essquissa un sourire. Tuer n'était pas chose facile, c'était un Art dans lequel il s'était rendu maitre.
Son coeur se mit à battre aux rythme de ses pas, le flux d'adrénaline lui remplis les veines , Elle allait tuer une fois de plus, Elle se sentait Dieu pour décider ainsi tu trépas des hommes. Elle se sentait Dieu ... Elle se sentait Diable.


Quand Elle arrivat enfin devant la porte Elle jetat un regard au cloché de la vielle Eglise. Un rayon de lune filtrait au travers d'épais nuages pour éclairer le cadrant de l'horloge.
Minuit était l'heure idéale pour tuer.

Elle fractura la serrure en un tour de mains et pénétrat dans un sombre couloir qui l'amena dans une pièce, toute aussi froide, où les braises mourante d'un feu diffusaient une vague lueure rouge dans la cheminée du coin de la pièce. Au millieu de celle-ci, trônait un grand lit orné de rideaux de velour pourpre. Un chandelier reposait non-loin , devant une tapisserie dont on pouvais distinguer une antique scène de bataille.

L'Ombre rejeta sur ses épaules son capuchon. C'était une homme d'une trentaine d'années au visage couturé de cicatrices, ses yeux étaient bleu et sec comme l'acier de la lame qu'il avait déguainé.
Il s'avança silencieusement à travers la pièce. Une fois près du lit, et alors qu'il s'aprétait à écarter les pans des lourds rideaux d'un mains, il levait fermement son poignard d'une autre.

Il ferma les yeux et respira lentement pour calmer les battements de son coeur.
Il ferma les yeux et se rappella pourquoi il était là, un poignard à la main prêt à tuer une fois de plus. Qui était-ce ? Et qui était-il lui ? Est ce le destin qui l'avais poussé ici ? Au final il n'avait aucunes raison de tuer cet homme ... il ne le conaissait pas, il ne l'avais même jamais vu ! Ca n'était qu'une missione commandée par les frères, se groupe d'homme en armure dont il igniorait tout. Une mission de plus ...

Il n'existait pas : il n'avait pas de famille, pas de nom, pas d'amis ... pas d'esprit. Il n'était que la main de Dieu, guidé par une doctrine du Diable.
Pourquoi tuait-il ? qu'y gagnait-il ? Quelques pièces d'or ... Est-ce le prix de la vie d'un homme ? La vie d'un homme avait elle un prix !?

Mais pourquoi ces questions venaient le hânter maintenant ? Il tuais c'était son métier tout comme cuisiner ou vendre est le métier d'un autre ... Il tuait car on lui ordonait, il tuait car on le lui ordonait, il tuait pour rester en vie, protégé par les frères de ses méfaits d'antan ... il tuait pour toutes les victimes qu'il n'avait pu sauver ... Il tuait car chaques victimes étaient un fragment de sa peine. Il se resaisit, ouvris les yeux et s'appréta à ouvrir le rideau de velours...

Qui était cet homme ? Avait-il une famille ? Avait-il une vie ? Avait-il une femme ? des enfants ? peut-être ne les verras t'il jamais grandir ? pourquoi devait-il tuer à tout prix chaques soir ? Etait-ce son destin ? Pouvait-on lutter ...
Il réfléchit quelques secondes.
Oui nous créons nous même notre destin, par nos goûts, nos actes et nos choix !


Il rengaina son poignard, releva la tête fier et se dit " Je ne turais pas ce soir, je ne turais pas, je ne turais plus ! " Il lâcha le rideau, rengaina son arme, s'écarta du lit et remis son capuchon.
Il senti une présence dans son dos alors qu'il s'apprétait à quiter la pièce.
Sans avoir eu le temps de se retourner, il avait senti la froide chaleur caractéristique à l'acier dans son ventre. Il crachat du sang ... c'était fini, le savait ...
Il avait trop tardé l'homme en avait profité pour se faufiler dans un coin sombre et le prendre par surprise ... Il s'éffondra à terre sur le dos.

Il acceptait que la mort qu'il avait tant sollicité vienne le prendre à son tour. Il regarda une dernière fois la lune par la fenêtre et cru appercevoir une forme humaine sur l'arbre dans le jardin de la maison. Il clignat des yeux mais elle avait disparue ...

Les braises moururent dans la cheminée et un mince filet de fumée montat au ciel en même temps que son âme, prête à recevoir le jugement dernier.




[HRP] J'ai pas eu le temps de la faire corriger Géné Méa Culpa pour les fautes et autres intempéries Orthographique :lol!: Bonne lecture !!! [/HRP]
Revenir en haut Aller en bas
Evalrin
Chromatique et rôliste
Chromatique et rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 1581
Age : 25
Localisation : Entre l'errance et l'oubli
Date d'inscription : 24/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: ..::AssassiN::..   Jeu 3 Jan - 14:32

J'aime bien, ca me rappelle un peu une oeuvre que j'ai commencée et que je dois encore finir.

Mais j'ai tout de même une reproche à faire, ta mise en page. Je retrouve que cela casse un peu le rythme de lecture et une action sensée être rapide en devient presque saccadée.
Revenir en haut Aller en bas
Le Vagabond

avatar

Masculin Nombre de messages : 192
Age : 26
Localisation : Au pays où les fleurs sont piétinées, où les lapins sont écrasés, où les Alices sont égorgées...
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: ..::AssassiN::..   Jeu 3 Jan - 15:01

Pour les fautes, je te ferai parvenir par Mp une correction orthographique, car yen a besoin je crois ^^'. Bref je ne vais pas m'étendre trop sur ce point ici...

On va donc se contenter essentiellement donc de regarder le fond de l'histoire. Tout d'abord, il est difficile de ne pas penser au personnage de jeu vidéo que tu présentes dans la petite créa (Altaïr d'Assassin Creed© pour les incultes), dont je suis presque certain qu'il est directement inspiré. Soit pas de problème véritable ici, sauf peut-être celui d'une imagination pas assez travaillée ou développée, mais bon c'est pas vraiment de là que se situe à mon avis le principal problème (outre l'orthographe) de l'histoire. Ici, on a le cas typique de l'assassin pris de remords, qui a tué, tué et tué, qui ne sait faire quasiment que ça, et qui brutalement, l'espace d'un soir, va hésiter, et épargner sa victime du courroux de la mystérieuse organisation qui l'employait. Ici, ça faut un peu bateau sur le fond, le coup du repentir, de l'assassin qui sert soi-disant Dieu tout en bafouant l'une de ses plus strictes lois ("Tu ne tueras point", whoua la classe Cool ). Le truc, c'est que c'est un poil trop classique, et forcément ça en devient prévisible. Dès le moment où l'assassin commence à douter sur ses motivations, on devine de suite que plusieurs lignes plus tard, il ne tuera pas sa cible. Et encore, je dirai presque par chance, il se fait tuer. Pourquoi par chance ? Car enfin un peu de surprise, un assassin émérite, expérimenté et redoutable se fait tuer, sur peut-être un manque de vigilance de sa part, ou alors par le talent insoupçonné qu'avait la cible à pouvoir se camoufler d'un homme aussi redoutable, mais ce dernier point me paraît nettement plus hasardeux... Bref, cette mort sauve le texte du naufrage prévisible, qui constitue selon moi le plus gros point noir du texte.
Ce que je te conseille, c'est de tenter de surprendre au maximum celui qui va te lire. La surprise n'a que des effets positifs à mon sens, et ça ne fait que captiver d'avantage... Courage, entraînes toi au maximum, car c'est en écrivant que l'un parvient à écrire Clin d\'Oeil
Revenir en haut Aller en bas
http://board.ogame.fr/thread.php?threadid=513826
G3n3sis



Masculin Nombre de messages : 1102
Age : 97
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: ..::AssassiN::..   Jeu 3 Jan - 15:53

Dyraa Ar'ero a écrit:
J'aime bien, ca me rappelle un peu une oeuvre que j'ai commencée et que je dois encore finir.

Mais j'ai tout de même une reproche à faire, ta mise en page. Je retrouve que cela casse un peu le rythme de lecture et une action sensée être rapide en devient presque saccadée.

Et d'après toi que faire pour l'améliorer ?


@u Vagabon : Géné Désolé des fautes des fautes ... fiou ...
D'après toi mon texte est bien trop classique et manque de nouveautée ?


PS : L'image D'Altaïr ne doit pas vous induire en erreur, qui dit assassin ne dit pas forcement assissin Creed : j'ai jamais joué au jeu et j'en connais même pas l'hsitoire. La banniere est là pour faire Joli rien de plus Tire la Langue
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: ..::AssassiN::..   

Revenir en haut Aller en bas
 
..::AssassiN::..
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Création Perso Spé : Altaïr (Assassin's Creed)
» Assassin's Creed Brotherhood III - [Xbox360/PC/PS3]
» Ordre de lecture conseillé pour l'assassin royal
» Un assassin de chevaliers croisés
» [Nothomb, Amélie] Hygiène de l'assassin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: