AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Une promesse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grendelor
Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 3940
Age : 37
Localisation : Dans son coeur
Date d'inscription : 25/12/2007

Personnages RP
Pseudo: Grendelor
Pseudo : Lùthien
Pseudo : Pr. Lim

MessageSujet: Une promesse   Jeu 30 Oct - 12:58

Une simple porte en bois, en rien différente des autres du couloir qu’ils venaient de parcourir. La femme regarde son compagnon, pâle comme la mort, tendu, les yeux fixés sur la porte. Pas besoin de mots. Il hoche la tête et tourne la poignée. Un homme mielleux les accueille, les invitant à s’asseoir autour d’une table. Ses yeux n’ont pas quitté leur « hôte » et pourtant ils ont tout noté. Le décors, sobre. La fenêtre par laquelle entre un flot de soleil. Les trois autres personnes, immobiles, tels des domestiques prêts à satisfaire leurs moindres désirs. Quatre autres présences furent relevées par son esprit. Ils s’assoient sur des coussins autour d’une table d’inspiration japonaise. Les négociations commencent.

La femme n’écoute pas. Elle se demande pourquoi elle est là. Elle a été surprise par le comportement de l’homme, venu la trouver en lui intimant de l’accompagner. Machinalement, elle avait accepté, pensant retrouver la nymphe. Mais non. C’est dans cet immeuble sans prétention qu’il l’avait conduite, sans une explication, froid comme à son habitude. Seulement, un sentiment d’urgence se dégageait de lui. Elle avait suivi, sans rien dire.

Des mots traversèrent la barrière de ses pensées.

« … comme ses photographes qui vous espionnent depuis tout à l’heure… »

Leur hôte a le sourire satisfait d’un loup voyant sa proie tomber dans son piège. La femme avait remarqué l’homme à la fenêtre depuis un moment. Difficile de se cacher avec le soleil derrière soi. Son compagnon éclate d’un rire sec et froid, parlant de huit personnes (ainsi ils les avaient senties aussi ? sourire de satisfaction chez la femme), donnant trois noms, les interpellés levant des yeux satisfaits et pas le moins du monde étonnés.

« Ceux là viendront avec moi pour la mission. »


L’homme en face d’eux est stupéfait, limite terrifié, par la démonstration de sang-froid du vampire, pourtant connu pour ses sautes d’humeur. Mais très vite, il reprend contenance, re trouvant son sourire mielleux et satisfait.

C’est là que tout bascule.

Son compagnon se raidit à côté d’elle. Danger. Urgence. Elle s’enfonce dans son esprit et son corps. En une fraction de seconde, il lui explique, en même temps qu’elle le ressent, que ses talents de guérisseuse ne suffiront pas face au poison qui le ronge. Que chaque seconde compte. Que heureusement, elle peut les téléporter en Ter Aelis. Mélangés ainsi, c’est le monologue d’une conscience. Au moment où ils disparaissent sous les yeux ébahis de leur hôte, elle contacte les autres guérisseurs du pays. Quelques heures plus tard, tout est fini.

La jeune femme pose ses yeux turquoise sur la face pâle du vampire. Encore une fois, nul besoin de mots. Ils se ressemblent bien plus qu’ils ne l’auraient pensé.

« Moi au moins, j’ai l’intention de demander de l’aide. »


Des larmes s’échappent et glissent sur sa joue pendant qu’elle soupire.

« Si seulement je pouvais m’aider comme je le fais pour les autres… »


Il la serre brièvement contre lui. Etreinte glaciale mais douce. Il sait.
« Je t’aiderais. Promis. » murmure-t-elle à son oreille avant de se détourner.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.unsoufflededetente.com/
Grendelor
Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 3940
Age : 37
Localisation : Dans son coeur
Date d'inscription : 25/12/2007

Personnages RP
Pseudo: Grendelor
Pseudo : Lùthien
Pseudo : Pr. Lim

MessageSujet: Re: Une promesse   Jeu 30 Oct - 12:59

Certains savent déjà ce qu’est ce texte. Les moins obtus ont reconnu les personnages. Cependant une petite explication s’impose (enfin pour ceux qui sont curieux, l’histoire est longue Tire la Langue).

Ceci est un rêve, tout droit sorti d’une de mes nuits agitées. A la base, pas de quoi fouetter un chat. Ayant passé une bonne partie de la journée à galérer sur les assoc’ que m’a si gentiment refilé Smirtnoff je ne m’étonne pas de rêver de lui. Pourtant à mon réveil, je suis troublée. Il y a un accent de sincérité, d’importance. Aussi je m’assure de ne pas l’oublier. Journée classique, hop go boulot, petite pause, hop on va voir ce qu’il s’est passé de beau sur TA depuis le soir d’avant. Ca défile, ça défile et puis, là, une p’tite lumière à Galvorn, dans les ruelles. C’est notre vampire qui fait sa promenade. Je lis avec intérêt, puis je me fige, me glace. Dans ma tête, mon rêve se tord de rire et se moque de moi. Nouveau trouble.
La journée passe mais en moi ça s’agite, ça réfléchit, ça tourne en rond. Je me pose sur le chat. En vient à en parler. Me fait encore renvoyer que je fais des rêves prémonitoires (c’est limite diront certains mais ce n’est pas le débat). Grommelle dans sa barbe quand une nouvelle étoile apparaît : Cassi. Ni une ni deux je lui saute dessus. Oui heu, le p’tit vampire là-bas, le connaissant il veut pas qu’on bouge à Galvorn ? Transmission de pensées à l’intéressé qui répond en grommelant que de toute façon même sur le point de mourir il voudrait pas de moi pour le soigner, gnagnagna (terme employé par Cassi, j’ai surenchéri par un blablabla Tire la Langue).

Arrivée là, j’avais déjà envie d’écrire. Comme le fait remarqué Cassi ça ferait une suite à un autre de mes textes, sur un rêve bien plus loufoque. J’hésite. Parce qu’en même temps, il est presque intime ce rêve. Ce qui me décide ? L’autre empaffé qui tire la gueule. Celui dont la nymphe me dit qu’il sait bien que je le déteste vu comment je le note sur les concours. Tombe des nues.

Alors voilà. Ce texte, sans prétention c’est clair, il est pour toi Smirtnouille.
Parce que t’es bien une nouille si tu crois une seule seconde que je te déteste. Parce que malgré l’antagonisme flagrant de nos personnages, je t’adore. Parce que quand je note, je ne vois pas le créateur (que la plupart du temps je suis bien incapable de reconnaître dans ma grande ignorance). Parce que je préfère les créa que tu fais plus librement en général. Parce que je pourrais m’expliquer plus mais que ce n’est pas l’endroit. Si tu en veux plus, tu sais où me trouver. Parce que je t’aiderais, toujours.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.unsoufflededetente.com/
 
Une promesse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Pike, Christopher] La vampire - Tome 1: La promesse
» LA PROMESSE DES TENEBRES de Maxime Chattam
» Hearst Dorothy - La promesse des loups - Les chroniques du loup T1 (Lecture commune de janvier 2011)
» [Christopher Pike] La vampire tome 1 : la promesse
» CHRONIQUES DU LOUP (Tome 1) LA PROMESSE DES LOUPS de Dorothy Hearst

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: