AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le châtiment des Dieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hedoniste

avatar

Masculin Nombre de messages : 1370
Age : 29
Localisation : Dans le cimétière d'Echoriath, sur la tombe de Raziel
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Le châtiment des Dieux   Ven 14 Nov - 1:25


Je vais vous raconter une histoire que vous n'auriez même pas imaginer. Vous souhaiteriez nejamais la subir. Cette histoire, c'est celle de ma vie.

Je m'appelle Guillaume. J'ai eu 20 ans cette année et je suis issu d'une famille ordinaire.
Ordinaire? Pas tant que ça.
Depuis plusieurs générations, la tâche de sauver les pauvres âmes d'une mort injuste.
Maintenant que j'ai passé mon vingtième printemps, c'est à moi d'assurer la relève.
Pour m'aider dans ma mission, les dieux m'envoient des visions des gens à sauver, du lieu et des conditions de sauvetage. A moi de me débrouiller pour sauver la vie de ces malheureux.

Comme vous pouvez vous en doutez, difficile de vivre une vie normale dans ces conditions. Malgré cela, j'ai trouvé l'amour.
Eloïse.
Elle est belle, brune, les yeux bleus et une plastique à en faire fondre la calotte glaciaire.
Entre elle et moi, c'est le grand amour depuis plusieurs mois.
C'est la première personne extérieure à ma famille à qui je parle de mon don.
Elle s'est montrée incroyablement compréhensible et ne se vexe jamais de mes départs précipités même si cela lui pèse certains jours.

C'est un matin de juin où j'ai fait l'erreur qui rendit ma vie aussi vide qu'inutile.
Nous dormions tranquillement dans mon lit. La fenêtre laissait entrer une brise agréable qui venait parcourir nos corps peu vêtus.
C'est alors qu'une vision, accompagnée du traditionnel coup de poing derrière le crâne, m'assaillit.
Je me redressai brusquement malgré le corps de ma petite amie sur moi et prit ma tête entre mes mains.
La vision fut celle d'une dame âgée d'environ cinquante ans. Celle-ci se semblait rentrer chez elle lorsqu'un homme antipathique s'approcha.

"File ton sac ou je te saigne!" disait-il en sortant un cran d'arrêt.

"Non" répondait la dame en se cramponnant à son sac.

Puis l'homme n'hésita pas. Il tira le sac et donna un coup de couteau à l'abdomen avant de partir en courant, laissant la femme pour morte.

La vision se stoppa. Celle-ci avait durée une seconde tout au plus. Eloïse s'approcha de moi.

"Ca va?" s'enquit-elle.

"Ouais, t'inquiètes" arrivai-je à articuler, le sang battant encore aux tempes.

"Une vision?"

"Non, ça a fait pareil mais c'était juste un mal de crane"

J'avais menti à Eloïse. Je voulais rester avec elle, la prendre dans mes bras, l'embrasser et m'endormir à nouveau à ses côtés. Après tout, si le destin de cette femme était de mourir aujourd'hui, il fallait que cela arrive. J'avais déjà empêché une trentaine de morts en 5 mois. L'un d'entre eux pouvait bien payer pour les autres, aussi cruel que cela pouvait paraitre.
Vers 7h du matin, Eloïse se prépara à aller en cours. Elle sortit du lit, totalement nue. Je pus admirer ses formes qu'elle s'empressa de cacher sous une fine chemise de nuit.
Elle revint me voir une fois prête à partir, m'embrassa et me souhaita une bonne journée.

Soudain, le mal de tête revint accompagné d'une nouvelle vision :
Ma petite amie se tenait sur un trottoir. Elle tenait son sac à main à l'épaule, fidèle à son habitude et s'apprêtait à traverser la route pour rejoindre sa voiture. Elle mettait les écouteurs de son MP3, regardait à gauche puis à droite et quittait le trottoir pour marcher sur la chaussée.
Soudain, une voiture lancée à toute vitesse surgit de nulle part. Eloïse la voyait au dernier moment et se faisait percuter par le monstre d'acier dans un crissement de pneu. Sa tête percutait le capot avant que son corps retombe tel une poupée de chiffon, totalement inerte.

Je rouvris les yeux, le souffle court et le front trempé. Je regardai le réveil : 11h20. Eloïse finissait ses cours d'ici dix minutes. Je sortis de mon lit, enfila mon jean et mon T-shirt de la veille et courut à toute vitesse dans le salon.
Je pris les clés dans ma main et sortit en courant en me dirigeant vers ma voiture. Je démarrai dans un grondement de moteur rageur, faisant monter l'aiguille du compte-tour dans ses limites. Je parcourus la ville à toute vitesse, frôlant régulièrement les 120 km/h. Je vis peu de feu rouge pour mon plus grand bonheur.
La fac d'Eloïse n'était plus très loin, seul un feu et un virage m'en séparait. Je continuai dans la rue, lancé à toute allure.

*Satané feu, passe au vert!!*


Je pris alors la décision de le griller, la vie de ma douce en dépendait. Passant à peine sous la barre des 80 km/h, je passai le feu, priant que personne n'ait l'idée de sortir de l'intersection qu'il gardait.
Vint le virage, heureusement, celui-ci était plutôt long. Je le prenai à toute allure et bientôt, la fac apparut.
Et soudain, l'horreur. Eloïse se trouvait en plein milieu de ma trajectoire, dans la sortie du virage. J'écrasai le frein, debout sur la pédale. Les pneus crièrent sous la douleur imposée. Chaque pièce de la voiture semblait se tordre sous la puissance du freinage brusque.
La distance qui me séparait d'Eloïse se raccourcissait de manière incroyablement rapide et pourtant, les secondes me paraissaient des heures.
L'impact fut effroyable mais il n'était rien en comparaison du bruit qu'accompagna le choc que fit la tête de ma petite amie sur mon capôt.
Elle fut éjectée à plus de 25 mètres et quand enfin ma voiture se décida à s'arrêter, je la vis. Par terre. Gisant dans une marre de sang. Son sang.
Je n'arrivai pas à bouger. Mes mains étaient aggripées au volant. Aggripées si forts que mes articulation en étaient blanches.
Dix minutes plus tard, un véhicules de pompiers était là. Mais c'était trop tard. Elle était morte sur le coup.
La voiture dans la vision, c'était la mienne. Moi qui avait sauvé 30 vies qui m'étaient inconnues, je venais de retirer celle de la personne qui m'était la plus chère au monde. Et c'était mes Dieux qui me l'avait ordonné.

Aujourd'hui, je suis en prison pour homicide involontaire avec circonstances aggravantes. Je n'ai pas pu aller à l'inhumation de ma petite amie, ma famille ne me parle plus et surtout, je n'ai plus aucune vision.

Voila ma punition pour avoir désobéi à mes dieux.
Revenir en haut Aller en bas
Goldmund

avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 28
Localisation : Plus loin qu'ailleurs
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Le châtiment des Dieux   Sam 15 Nov - 14:31

Fais moi peur.
Revenir en haut Aller en bas
Hedoniste

avatar

Masculin Nombre de messages : 1370
Age : 29
Localisation : Dans le cimétière d'Echoriath, sur la tombe de Raziel
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Le châtiment des Dieux   Sam 15 Nov - 14:33

Quoi?
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Le châtiment des Dieux   Sam 15 Nov - 18:25

Fais lui peur.
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Hedoniste

avatar

Masculin Nombre de messages : 1370
Age : 29
Localisation : Dans le cimétière d'Echoriath, sur la tombe de Raziel
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Le châtiment des Dieux   Sam 15 Nov - 18:36

Bouh...

^^
Revenir en haut Aller en bas
Franz

avatar

Féminin Nombre de messages : 3379
Age : 26
Localisation : Les Biscuits Roses
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Le châtiment des Dieux   Sam 15 Nov - 21:37

MDR.
Goldmund a parlé.
Revenir en haut Aller en bas
Hedoniste

avatar

Masculin Nombre de messages : 1370
Age : 29
Localisation : Dans le cimétière d'Echoriath, sur la tombe de Raziel
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Le châtiment des Dieux   Sam 15 Nov - 21:49

Si c'est pour se foutre de ma gueule, c'est peut-être pas la peine de poster...
Revenir en haut Aller en bas
Franz

avatar

Féminin Nombre de messages : 3379
Age : 26
Localisation : Les Biscuits Roses
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Le châtiment des Dieux   Dim 16 Nov - 14:54

Mais non, je t'expliquerai par mp pourquoi je ris.
Heureux


Pour éviter le flood :

Ton texte est assez superficiel, je t'encourage vivement à approfondir le fond. La forme viendra par la suite.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 59
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: Le châtiment des Dieux   Dim 16 Nov - 16:00

Je vais tenter de te faire ici un commentaire un tout petit peu plus étayé que les précédents...

Tu présentes ici ton premier texte de rp. Les commentaires qui ont fusés plus haut sont assez péjoratifs je te l’accorde. Pourtant, quoiqu’on puisse en penser ils ne sont pas dénués d’intérêt bien que trop succincts pour être entendus pas toi qui en est l’auteur.

Lorsque je lis ton texte, j’ai la sensation d’être devant un scénario de dessin animé pour enfant. D’où, je pense le « fais-moi peur » de Goldmund.
Un super héros, puni par les dieux.

Il me semble que ton texte gagnerait à être retravaillé en insistant moins sur le côté super héros sauveur de l’humanité et en développant plus la seconde partie qui est plus intéressante à lire.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Goldmund

avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 28
Localisation : Plus loin qu'ailleurs
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Le châtiment des Dieux   Lun 17 Nov - 0:08

Tout à fait. La veillée au coin du feu, la société de minuit: ça ne vous rappelle rien ? Ce texte m'a rendu nostalgique.
Revenir en haut Aller en bas
Hedoniste

avatar

Masculin Nombre de messages : 1370
Age : 29
Localisation : Dans le cimétière d'Echoriath, sur la tombe de Raziel
Date d'inscription : 12/11/2008

MessageSujet: Re: Le châtiment des Dieux   Lun 17 Nov - 0:36

Merci Cassiopée pour ton argumentation et à Franz pour son MP explicatif.

C'est mon premier RP sur ce board alors j'ai pas forcément apprécié le commentaire de Goldmund (mais j'ai compris maintenant).

Ce RP est sorti de ma tête en une après-midi et comme j'ai vu "Bibliothèques des petites nouvelles", je me suis dit qu'il fallait faire court.
Je ne pense pas approfondir ce RP (ça n'était pas prévu) mais chercher une nouvelle idée mais surtout lui trouver une intringue plus poussée (c'est là que je pêche le plus :s)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le châtiment des Dieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le châtiment des Dieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» François Rachline, Le Châtiment des Dieux
» Dostoievski : Crime et châtiment ...
» Les Dieux du Chaos comme vous ne les avez jamais vu.
» bâtiment en brabant wallon ? Savons Laurent frères Waterloo
» Dorothea, le châtiment des sorcières

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: