AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Du début de l'écriture. [Pensée Imaginaire]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Du début de l'écriture. [Pensée Imaginaire]   Lun 7 Jan - 23:23

Exlications:

Mon dernier sujet d'invention, juste quelques sentiments, ma prof' a beaucoup appréciée il faut croire et comme ça faisait un moment que j'avais pas posté... =)

-------

Sujet: Racontez votre Première rencontre avec l'écriture, en vous inspirant du style de Sartres


" J'avais toujours eu l'idée d'écrire, un petit quelque chose comme ça; pas du grand art mais les quelques mots qui me venaient parfois à l'esprit et qui une fois couchés sur du papier pourraient donner quelque chose de pas trop mal.
J'ai donc commencé, pris mon ordinateur, un logiciel de traitement de texte, et me suis lancé à la conquête de contrées inexplorées et encore toutes nouvelles pour moi mais piétinées, polies ou encore usées par le martellement des pas d'hippopotames des autres. Moi je me lançais à tatons, sur la pointe des pieds pour ne pas réveiller des monts endormis ou déranger les quelques créatures encore présentent et que personne n'avait envie de prendre; des idées encore toute neuve mais pas assez abouties, évoluées ou travaillées.

Moi mon idée, je la cherchais toujours...

Où était donc ces mots si fabuleux que me susurrait mon esprit ? Ils se cachaient dans les grottes, les bois, se laissaient apercevoir et disparaissaient en riant, en sautillant et me laissaient seul avec les idées noires.
Mais si ceux là ne voulaient pas venir, j'en trouvais d'autres, je courais dans tous les sens, virevoltais au vent, laisser mes doigts courir le long du clavier c'était ma campagne, mon paysage, ma vie et peu à peu le soleil sous lequel je marchais se transforma en quelques caracteres pixélisés sur mon écran. Cependant, aussi brusquement qu'était venue ma joie les perfides et vicieux autres mots reprenaient le dessus, ils se sentaient délaissées et voulaient reprendre le contrôle, de ma vie, de ce que j'essayais lentement de construire.

J'étais leur proie et ils m'encerclaient, le doute, la peur, le désespoir... et un, un peu plus courageux que les autres s'élança, me cueillit au creux de l'estomac, puis le reste de la meute déferla.
Plus sauvages les uns que les autres ils frappaient partout où ils pouvaient m'atteindre, ils faisaient naitres des idées obscures, des pensées incontrolables, brisaient mon esprit, et je ployais sous leurs coups quand je compris enfin comment m'en défaire c'était des impressions, des sentiments tortueux et torturés, à remodeler selon mon esprit, nés de mes craintes et de mes angoisses.

Je les changeais donc, un peu plus de couleurs, un trait de gaieté, quelques touches de joies une place entre le soleil et les montagnes, juste pour leur dire que je pensais à eux; la colère, la frustration et le malaise que j'avais accumulés s'évanouirent et je finis les quelques phrases qui restaient suspendues et entremelées sur l'écran.

Sur l'instant, je ne savais pas si c'était de l'inspiration, du ressentiment ou un mélange des deux mais un premier texte était là, un peu sombre, tout comme les mots, qui avaient servis sa création. "



-------



Fin de commentaire:


Quand j'ai dis à ma prof' que c'était pure invention et que ça ne m'était jamais arrivé, elle m'a sortie une sauce comprenant les mots paradoxal, esprit, infini, imagination, métaphore... blablabliblabla.
Je vous laisse le paradoxe et le soin de chercher le vrai du faux, même si ça importe peu. =)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Du début de l'écriture. [Pensée Imaginaire]   Mar 8 Jan - 23:51

:cheers: :cheers:

Bravo!

Bien écrit, bien balancé, une pointe d'originalité, bref: un texte riche!

La seule remarque négative importante (de par son poids) que je pourrais faire remarquer est que, le style de Sartres, on le retrouve bien au premier paragraphe, mais par la suite parcontre il s'est totalement envolé avec ses copains les mots, sans doute parti glouglouter avec eux dans "Un trou de verdure" comme dirait Rimbaud.

Ecoute j'ai été très agréablement surpris de la manière dont tu as abordé le sujet, de la manière dont tu l'as développé. J'ai pris du bon temps à lire ton histoire qui est avantageusement rapportée par des tournures de phrases judicieuses et des mots justes. Quelques petits défauts malgré tout au niveau de la forme, mais rien de grave, quoiqu'une de tes phrases soit lourde et pénible à lire:

Citation :
Plus sauvages les uns que les autres ils frappaient partout où ils pouvaient m'atteindre, ils faisaient naitres des idées obscures, des pensées incontrolables, brisaient mon esprit, et je ployais sous leurs coups quand je compris enfin comment m'en défaire c'était des impressions, des sentiments tortueux et torturés, à remodeler selon mon esprit, nés de mes craintes et de mes angoisses.

Ceci étant bravo cher monsieur: fond du sujet bien traité, forme tout à fait agréable !
Revenir en haut Aller en bas
Astriel
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 1932
Age : 28
Localisation : Au beau milieu d'un champ de bouteilles \o/ Nyaaa
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Du début de l'écriture. [Pensée Imaginaire]   Mer 16 Jan - 0:14

Pas mal du tout, tu t'en ais bien sortit pour ce sujet ma fois.

Le texte est intéressant, riche comme le dis Plumo, malgré quelques fautes incrustées de ci, de là, rien de bien méchant, celui-ci s'avère bien structuré et arbore de nombreuses idées. D'autant plus que le texte n'entre pas dans un fouillis incompréhensible mais reste clair au fil des allusions qu'il présente.

Alors, je ne commenterais pas sur le style de Sartres, vu que, je ne le connais pas (nan pas honte)

L'important est que le sujet est bien traité, s'avère des plus agréables à lire et reste intéressant du début à la fin.

Alors le paradoxe ? ^^

Esprit, infini, imagination, métaphore ?

Ah pour le dernier sûr, yen a pas mal, ça donne une touche homérique presque. Mais le plus intéressant selon moi s'avère sont les deux derniers paragraphes ou tu énonce sans le préciser tel quel, le pouvoir de sublimation de l'écrivain. Celui de retranscrire ses propres émotions, ses propres ressentiments, son soi, entre et apr delà les lignes qu'il écrit. C'est fort bien décrit et annoncer d'une manière simple. J'aime. Bien que ce pouvoir de sublimation s'applique à tous les artistes et même à tout travail de création.

Bravo mon pti niny ^^

_________________

~*~

By AligbAïe
°~o~°
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Du début de l'écriture. [Pensée Imaginaire]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Du début de l'écriture. [Pensée Imaginaire]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [SOFT] Zone d'écriture sur le HD2
» Des ateliers d'écriture dans vos régions
» activer la saisie prédictive lors de l' écriture d'un texte
» couverture d'album, porte carte, carnet d'écriture ...1 mai 2010
» Ma tentative d'écriture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: