AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La souffrance d'un homme.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
AsPhArOtH
Chromatique
Chromatique
avatar

Masculin Nombre de messages : 7151
Age : 26
Localisation : Quelque part à traîner autour d'une étoile.
Date d'inscription : 25/06/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: La souffrance d'un homme.   Lun 25 Mai - 23:42

Petit texte que j'avais écrit vite fait en cour il y a de ca un mois ou deux. Un peu retravailler:

La Souffrance d’un homme.


Ce que je n’aime pas chez moi ce sont mes sentiments.
Parce que je l’aime.
Ce que je déteste le plus c’est ma lâcheté.
Parce que je ne lui avouerais jamais.

Pourquoi ? Pour préserver notre amitié.
Action réfléchie ou réaction puérile.
Je n’en sais rien.
Ce que je sais par contre,
C’est que j’en souffre.

Je souffre de rien lui dire.
Je souffre de la voir de moins en moins.
Je souffre de mes « Je vais bien »,
Qui retiennent des « Je souffre putain ».
Je souffre de chacune de mes paroles,
Qui étouffent les cris d’amour qui émanent de mon cœur.

L’imaginer avec un autre me détruit.
Essayer de l’oublier avec une autre ?
Impossible, déjà essayé.
Résultat, j’ai encore plus mal.
Je me consume de l’intérieur.

De ce genre de feu qui prend peu à peu
Tout ce qui l’entoure,
Le faisant crépiter jusqu’au dernier souffle.
Celui qui brûle mais détruit lentement.
La plus sadique des souffrances.

Puis vient le désir, l’imagination.
Les illusions…
Rêver d’être avec elle.
Soulagement jusqu’au réveil ?
Retour à la réalité.
Bonjour les souffrances, quelle torture aujourd’hui ?

Alors pourquoi avoir choisi de souffrir,
Plutôt que de lui dire ?
Parce que je préfère vivre avec cette souffrance,
Plutôt que de perdre notre amitié.
Laisser courir en attendant d’oublier mes sentiments.
Parce qu’en souffrant je sais que je vis.
Parce que la souffrance d’un homme.


C’est sa vie.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.agraphik.fr/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La souffrance d'un homme.   Mar 26 Mai - 20:18

J'ai beaucoup aimé. En général, quand un texte me fait frissonner c'est qu'il sait faire passer une émotion.

Dans le cas où cela est tiré de ton propre coeur et de ta propre situation personnelle, comment peut tu être autant persuadé que tes sentiments ne sont pas réciproques ?

Quoi qu'il en soit, très joli Heureux
J'aurais parfois tourné les choses autrement mais l'ensemble reste très bon.

Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: La souffrance d'un homme.   Mer 27 Mai - 1:10

Ce que j'aime dans ces lignes c'est le perpétuel mélange des sentiments ambivalents : dès la première phrase tu donnes le ton avec cette opposition "je ne M'aime pas / je L'aime". Tout ceci s'emmêle jusqu'à une fin où on ne sait plus ce qui aimé et ce qui est détester, parce que l'amour est devenu souffrance.

Il en va de la même logique entre le silence et le désir de s'exprimer : si au début l'être souffre du silence et veut le briser (le point principal est ce silence), à la fin c'ets bien la douleur ressentie qui le maintient vivant, qui devient le centre de sa logique et on en oublie complètement l'objet initial de la souffrance, on ne sait plus si c'ets la personne aimée, le silence, l'espoir, l'éloignement, l'amitié.

C'est vrai que le tourment amour/amitié/secret est bien rendu par ton texte.
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
AsPhArOtH
Chromatique
Chromatique
avatar

Masculin Nombre de messages : 7151
Age : 26
Localisation : Quelque part à traîner autour d'une étoile.
Date d'inscription : 25/06/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: La souffrance d'un homme.   Mer 27 Mai - 15:50

Oh merci pour ces deux commentaires

Thika on en as parlé sur le chat ^^

Et dvb, j'aime bien ta réflexion sur mon texte. A vrai dire quand je l'ai écrit j'ai pas trop réfléchit à ce qui aller passer a travers mon texte, je mettais par écrit les pensées et sentiments qui passaient à ce moment là. Je savais pas trop où j'allais, j'avais pas trop de but, hormis le fait d'écrire ce que je pense et ressens a longueur de journée.

Mais en le relisant c'est vrai qu'on sent ce mélange, mélange que je retrouve en moi.

Encore merci pour vos commentaire. =)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.agraphik.fr/
Tr0n

avatar

Masculin Nombre de messages : 3306
Age : 36
Date d'inscription : 13/03/2008

Personnages RP
Pseudo: Sucedebout
Pseudo : Grocube
Pseudo : Tron

MessageSujet: Re: La souffrance d'un homme.   Mer 27 Mai - 17:40

Je n'ai pas du tout le même avis que les deux loustiques.

"Youpi Matin". Célèbre sketch des Inconnus. Souvenez vous quand Didier Bourdon prononce "J'ai beau être matinal... J'ai mal.". Outre la référence, l'émotion qui est transmise c'est celle d'une huître dans le fond d'un parc du bassin d'Arcachon. Ni tripes, ni vie. Il en est de même pour ce texte; je ne le répéterais jamais assez. La souffrance, j'en ai vécu, j'en vie, et j'en vivrais. J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais. Pour qu'elle me touche et qu'elle me fasse frissonner il faut lui donner du grain à moudre, la façonner. Pas non plus besoin d'être lyrique ou d'en faire trop, mais par pitié, donnez nous de la nourriture spirituelle. Tu ressens de la lassitude et de la souffrance à longueur de journée ? Et bien trouve un moyen original de le dire, reformule, compare, métaphorise, gueule et hurle, chuchote ou gémis mais pas d'une manière lisse.

Moi ce texte, comme beaucoup sur Ter Aelis, il me laisse de marbre. Tu l'as écrit avec ce qui te venait à l'esprit, maintenant essaie de comprendre (comme la piste de dvb) d'où provient cette souffrance, manipule là, et donne lui une dimension plus "formée". Travaille donc sur cette souffrance au lieu de l'exposer vulgairement. C'est de là qu'on comprend ses erreurs et la raison qui ne me fera pas donner d'avis sur le fond. Au travers de ce texte, on énonce juste la première étape d'une "œuvre" littéraire; et peu de gens se rendent compte que toutes les étapes qui suivent sont le "vrai" travail. Il est tellement facile d'écrire ce genre de mots... Il est tellement plus dur d'y mettre un sens, un frisson et de la vie.
Revenir en haut Aller en bas
AsPhArOtH
Chromatique
Chromatique
avatar

Masculin Nombre de messages : 7151
Age : 26
Localisation : Quelque part à traîner autour d'une étoile.
Date d'inscription : 25/06/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: La souffrance d'un homme.   Mer 27 Mai - 19:50

Mmm, je pense avoir compris ce que tu veux dire. En gros j'étale mes idées mais sans leur donner de formes, ca reste morne et plats.

Donc ca c'est la première étape maintenant il faudrait que j'arrive a passer a la deuxième. Cependant, pour ca il faut une certaine expérience et de la technique. Chose qu'actuellement je n'ai pas.

Mais c'est des choses qui doivent s'acquérir a force de travailler et d'essayer.

Je vais essayer de réfléchir a tout ca, essayer de le refaire de manière plus original. Je pense que je vais jouer sur le côté "mélange"

Bref, je vais revoir ca je vous tiendrais au courant.

Merci pour ton commentaire Heureux
Revenir en haut Aller en bas
http://www.agraphik.fr/
Tr0n

avatar

Masculin Nombre de messages : 3306
Age : 36
Date d'inscription : 13/03/2008

Personnages RP
Pseudo: Sucedebout
Pseudo : Grocube
Pseudo : Tron

MessageSujet: Re: La souffrance d'un homme.   Mer 27 Mai - 21:03

Ce qui se conçoit bien, s'énonce clairement. Trouve l'origine du "problème" si tant est qu'il y en est un - il existe diverses solutions. L'étape de réflexion et d'introspection amène souvent un flot d'idée, d'inspiration et de réponses plus profonds. Plonger dans son "Moi" n'est pas chose évidente, et l'écrire encore moins. La technique viendra plus tard. Elle viendra même toute seule quand tu sauras avec exactitude ce que tu veux exprimer. Certaines pensées sont intéressantes mais noyées dans le flot d'autres parasites qui nuisent à la réflexion et qui rendent dans l'ensemble le texte plutôt plat. C'est de clarté que ce texte manque tant dans le fond que dans la forme.
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: La souffrance d'un homme.   Jeu 28 Mai - 11:24

Tr0n a écrit:


"Youpi Matin". "J'ai beau être matinal... J'ai mal.". La souffrance, j'en ai vécu, j'en vie, et j'en vivrais. J'en ai vu, j'en vois et j'en verrais.

De bon matin in in... Youpi matin in in .. Météo matin !

Moi la souffrance j'évite en général; ça va un moment, après je m'en lasse ! Je préfère la laisser à ceux qui ont besoin Chat Kahupeur
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Tr0n

avatar

Masculin Nombre de messages : 3306
Age : 36
Date d'inscription : 13/03/2008

Personnages RP
Pseudo: Sucedebout
Pseudo : Grocube
Pseudo : Tron

MessageSujet: Re: La souffrance d'un homme.   Jeu 28 Mai - 12:49

Cette souffrance est inutile et disparaît une fois isolée, comme n'importe quelle tumeur. Oh certes oui on en meurt à chaque fois. Mais quand on l'a vécue plusieurs fois, elle lasse. Je ne souhaite pas parler plus en détail du fond car c'est un texte qui contient lui même les réponses au problème. Il suffit juste de les voir. De toutes les souffrances, l'amour ne me paraît pas la plus difficile à éviter, comprendre, supprimer; la bile noire est bien plus pernicieuse.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La souffrance d'un homme.   

Revenir en haut Aller en bas
 
La souffrance d'un homme.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un homme de goût...
» Un homme tout nu !!!
» Nu d''un jeune homme...
» L'homme sans jambes, sans bras...
» Quel comportement faut t'il avoir face a un homme infidèle ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: