AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fragments " femme mortelle"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Fragments " femme mortelle"   Jeu 28 Mai - 10:52


Elle se sent bien , dans ses bras. Elle se sent elle - même, elle aimerait s’y perdre à jamais. Mais la réalité la rattrape pendant qu’elle caresse son torse. Il ne pourra jamais être autrement. Elle ne pourra pas être avec lui car elle est mariée. Même si elle passait outre, en amant il découvrirait tôt ou tard qui elle est vraiment, ce qu’elle a fait et là il détruirait ce souvenir de perfection glacé. Il fallait en finir avant qu’il ne soit gaché.

Elle s’extirpa tout doucement de ses bras, se leva et se dirigea dans la petite salle d’eau adjointe à la chambre. Elle se regarda longuement dans le miroir. Elle n’était pas un monstre, pourquoi faisait elle tout ça? Il n’y aura jamais de fin à ce cauchemar. Elle avait toujours fait tout comme on le lui avait dit et les actes qu’elle avait commis c’est par devoir qu’elle les avait fait, pour se comporter en bonne épouse comme on lui avait appris.

Elle ne voulait pas le perdre. Mais elle ne voulait pas le voir la dévisager et sentir au fond d’elle l’horreur qui s’emparait de lui. Elle pleura un temps, s’humecta légèrement avec le gant la nuque. Elle s’aspergea d’eau le visage et s’essuya. Elle attarda longuement la serviette contre son visage comme si elle voulait s’étouffer.

Elle sortit alors de la salle d’eau toute tremblotante et se saisit du coussin, posé sur le fauteuil en velours. Elle s’approcha doucement du lit, se posa sur le bord et observa un moment cet homme, sa beauté naturelle ainsi que toutes ses imperfections. Elle ne pourrai même pas lui faire un baiser d’adieu, cela risquait de le réveiller et de faire échouer sa tentative. Peut être voulait elle qu’il se réveille, qu’il la prenne dans ses bras comme si de rien n’était et que dans le creux de son cou elle puisse oublier toutes ses horribles pensées. Il respirait tout doucement, on aurait pu le prendre pour mort mais quelque chose en lui l’étincelait d’une incroyable vitalité.

Elle saisit le coussin par ses extrémités avec les mains en le serrant de toutes ses forces. Elle ne pouvait retenir ses larmes de couler. Elle ne voulait plus voir son visage, d’un bond elle jaillit et plaqua le coussin avec une force qu’elle n’aurait pas cru avoir sur lui. Il essaya de se débattre mais la soirée alcoolisée qui avait précédé l’avait dépossédé de toutes ses forces. Après quelques minutes de gesticulation, son corps s’arrêta de lutter. Il était inerte.

Elle ne put empêcher un cri de la transperçer. Elle hurla de toutes ses forces. Elle mourrait de l’intérieur et elle tentait d’extirper la douleur hors d’elle. Elle était terrifiée, immobile. Elle ne pouvait plus bouger, le coussin toujours sur sa tête, elle ne pouvait détourner le regard. Elle aurait voulu l’enlever et se précipiter sur son amant et l’embrasser de toute part, le réveiller par son amour, lui faire un bouche à bouche pour le faire revenir à la vie. Au lieu de cela, elle restait figée. Elle s’était écroulée sur le sol, s’était recroquevillée sur le sol, la respiration haletante, le corps en ébullition.

C’était lui, le seul. Il aurait pu la comprendre, la faire s’épanouir et il était parti par sa faute. Elle ne l’avait pas tué par obligation comme les autres hommes. Elle n’avait rien ressenti pour les autres. Elle s’était empressé de cacher les preuves de ses méfaits, là elle restait à côté du corps, paralysé comme si elle découvrait pour la première fois la culpabilité du meurtre. C’était plus que ça, plus que tuer un être humain, tuer un être aimé.


Dernière édition par Xupinette le Jeu 28 Mai - 11:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Fragments " femme mortelle"   Jeu 28 Mai - 11:35

Han ! c'est écrit trop petit ! on voit pas bien ! (comme un secret susurré).

Citation :
Elle s’approcha doucement du lit, s’asseya sur le bord

Han !!! pas beau la grosse grosse faute !!

Citation :
quelque chose en lui l’étincelait d’une incroyable vitalité
t'es sûre de toi là ? nan parce que ça sonne bizarre à l'oreille.
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Hao Panda's Addict

avatar

Masculin Nombre de messages : 45
Age : 26
Localisation : .Observatoire de Calliope.
Date d'inscription : 27/05/2009

MessageSujet: Re: Fragments " femme mortelle"   Jeu 28 Mai - 13:01

On y plonge facilement et on apprécie la montée du degrès de douleur de la jeune femme, le déroulement est bien mené.

Citation :
"Elle s’était écroulée sur le sol, s’était recroquevillée sur le sol"


La répétition de "sur le sol" est bien trouvée, on insiste alors sur son état d'agonie.



Citation :
Elle hurla de toutes ses forces. Elle mourrait de l’intérieur et elle
tentait d’extirper la douleur hors d’elle. Elle était terrifiée,
immobile.


Il y quelque chose d'étrange dans ce passage, elle hurle et tente d'extirper sa douleur mais elle est immobile. On ne sait pas comment l'imaginer et la magie est coupée à cet endroit.
Revenir en haut Aller en bas
Dounette



Féminin Nombre de messages : 4122
Date d'inscription : 22/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Fragments " femme mortelle"   Mer 17 Juin - 14:40

L'idée est sympa, le thème est porteur.
Malheureusement, quelques tournures de phrases maladroites (à mon sens!) m'ont gâchées le plaisir de la lecture.

Par exemple :
Citation :
Elle ne pourra pas être avec lui car elle est mariée.
Le "car" est si simple, si scolaire que l'effet d'annonce est complètement gâché. Tu aurais pu introduire la révélation de son mariage avec d'avantage de subtilité, pour nous permettre de sentir, en même temps que le personnage, toute la portée de cet état de fait.

Citation :
Elle sortit alors de la salle d’eau toute tremblotante
Le mot tremblotante me donne une impression de familiarité excessive, ainsi que d'une fragilité enfantine qui ne correspond pas au personnage que tu décris.

Encore une chose qui m'a fortement gênée : tu introduit la notion de mort
Citation :
on aurait pu le prendre pour mort
avant même que l'on comprenne les intentions de ton héroïne : là encore l'effet de surprise est gâché.

Le thème que tu as utilisé aurait pu, pour moi, être amené de manière plus subtile, plus délicate, presque insidieuse, afin de donner au lecteur le frisson de la surprise. Somme toute, le lecteur va plus s'identifier au dormeur qu'à la jeune femme, gage de la conscience morale, et il doit ressentir la même surprise teintée d'horreur que le jeune homme qui se réveille pour mourir.

Cela reste tout de même une lecture très agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Fragments " femme mortelle"   Jeu 18 Juin - 12:57

Merçi de m'avoir tous commenté! effectivement comme vous avez pu le voir j'ai des problèmes avec les tournures de phrase je reéditerais peut être plus tard pour essayer d'arranger ça mais en ce moment pas le temps trop de révision!
Effectivement defois je conjugue deux types de genre familier et un peu plus soutenu et ça cloche, je vais tenter d'y remédier de même.

Hum après au niveau de la magie, en fait mon intention n'était pas de surprendre. En fait c'est un extrait d'une nouvelle plus longue mais je n'ai écrit que quelques fragments disséminés mais donc je m'explique quand on lit tout on sait deja à l'avance qu'elle va le tuer bien qu'il y ait un peu plus de suspens pour cet homme en particulier.

J'essayerais de corriger les erreurs de style, grammaire et de sens prochainement.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fragments " femme mortelle"   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fragments " femme mortelle"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Transfert depuis BM de mon post "Duel entre homme et femme 1467"
» "femme&co"
» Reportage "Et Hollywood créa la femme"
» femme "hyperréaliste"
» "Une femme sans mari est un navire sans gouvernail"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: