AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Optimiste Pensée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Djoul

avatar

Masculin Nombre de messages : 671
Age : 33
Localisation : pouf pouf... là
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Optimiste Pensée   Mer 24 Juin - 20:05

Les experts situent la période dite du "début de la fin" au tout début du 6ème millénaire.
C’est en effet aux alentours de l’an 5000 que les chercheurs ont atteint les limites de l’apprentissage par cycle de vie.
A cette date clef, les Athéniens s’atteignirent : le temps d’une vie ne suffit plus. L’innovation technologique devint une notion inaccessible.
A cette date, l’Homme entra sans le savoir dans sa phase de régression.

Qui eut pu dire dans les années 2000 que, 3000 ans plus tard, aucune technologie n’aurait vu le jour pour éviter à l’humanité cet écueil. Le cerveau, bien que cartographié, s’avéra être un organe bien plus complexe que prévu.

Certes la lecture des pensées via la captation des ondes cérébrales devint rapidement une réalité, mais la nature ayant bien fait les choses, nul ne réussit jamais à injecter artificiellement de mémoire à un être humain, ou à tout autre être d’ailleurs.

Un brillant scientifique eut alors l’idée, non moins brillante, de confier la réflexion à la puissance de calcul d’un processeur. Le terme réflexion est à prendre ici au sens large : analyse, interprétation, bilan et proposition.
Concrètement ? L’Homme confia toutes ses connaissances à un ordinateur, lui laissant la tâche de chercher des évolutions aux systèmes en place.

Je suppose qu’en des temps reculés, cet acte fou n’aurait jamais pu dépasser le stade de projet au sein des pensées les plus folles d’un quelconque professeur foldingue. Malheureusement, en l’an 5000, l’Homme avait laissé toute prudence de côté, au profit de « la fuite en avant ».

A l’abri sous son soleil artificiel, l’Humanité ne croyait plus en rien, si ce n’est en sa propre capacité. Toutes les barrières avaient été dépassées, tous les périls étouffés. Les guerres n’étaient plus : le monde n’était plus qu’U.N.

Mise au pied du mur, ayant dépassé le stade du non retour, l’Humanité s’est affranchie des contraintes naturelles : couche d’ozone artificielle, soleil autogénéré, croissance démographique contrôlée… Certes le soleil originel continue de briller, mais il n’intéresse plus personne. Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme. Ce dogme, appliqué au pied de la lettre, nous a conduit à nous affranchir de la source de vie elle-même : l’eau n’ést plus vitale, remplacée par un fluide enrichi.

De plus, la survie a imposé la culture du zéro défaut : l’élitisme génétique a finalement triomphé. Il est trop tard désormais pour regretter les paroles des sages de l’époque qui condamnaient la folie d’un monde en pleine utopie.


Nous sommes désormais en l’an 6235. En à peine plus de mille ans, nous nous sommes détruits. La génétique nous a trahie. Les machines ne trouvent pas de solution et nous n’avons aucun moyen d’y remédier, nous aux capacités tellement inférieures. La génétique est un art complexe, ou plutôt un jeu de hasard. L’infini nous reste un mystère et nous ne pouvons plus y échapper. A force de clonage, notre patrimoine génétique s’est tari. Une souche unique ne peut-être dupliquée à l’infini mais nos machines refusent de faire de nous des êtres défectueux. L’humanité n’a plus de raison d’être. La survie n’a plus de sens. La stagnation à l’infini ne se peut concevoir, mais les machines ne nous laissent pas le choix : il n’y a plus de bouton off si ce n'est le plus humain de tous...
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Optimiste Pensée   Mer 24 Juin - 20:41

belle réflexion... un peu simple et sans réel "appui" objectif, mais l'intention y est.

Alors pourquoi voir si loin dans l'avenir alors que l'homme est déjà en train de dégénérer à grands coups de parabène, de cultures OGM, de clonage, de surexposition aux ondes électromagnétiques, aux antibiotiques, aux fertilisants chimiques, aux hormones de croissance, aux virus modifiés, au nucléaire civil, aux réflexions à sens uniques et à la culture du "il n'est pas trop tard, mais ne tardons pas trop à agir tout de même" ?

L'Homme connaîtra d'ici peu un retour en arrière, tout comme il en a déjà été par le passé. Des civilisations se sont élevées, puis sont retombées dans des âges sombres, avant que d'autres ne se hissent à nouveau.

Cette fois-ci par contre nous entrainerons un peu plus que des royaumes et des technologies dans notre chute ...

Ou pas !
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Djoul

avatar

Masculin Nombre de messages : 671
Age : 33
Localisation : pouf pouf... là
Date d'inscription : 12/06/2008

MessageSujet: Re: Optimiste Pensée   Mer 24 Juin - 21:00

Hum... Moui nous dégénèrons mais pour l'instant nous respectons une certaine éthique. Dans mon texte, l'instinct de survie a laissé l'éthique sur le côté de la route.

J'ai écrit ce texte il y'a de cela quelques temps (un an et demi à peu près). Je n'étais pas très en forme et ça se ressent.

Ceci-dit, on trouve quand même quelques points positifs dans cette projection hypothétique (en grattant bien) Heureux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Optimiste Pensée   

Revenir en haut Aller en bas
 
Optimiste Pensée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les pensées de San Antonio
» Le penseur et la pensée
» Pensées d'un jeune homme - IV
» Lecteur de pensée
» Folles pensées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: