AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 / Monde/

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: / Monde/   Mar 21 Juil - 22:05

Il y a cinq ans maintenant elle s'était isolée du monde, du vrai. Celui-ci l'effrayait et elle le rejetait de toutes ses forces. Certes, elle ne condamnait pas toute l'humanité mais une grande partie. La seule solution alors avait été de l'éviter, de créer son propre univers avec ses codes à elle. Elle tenait cependant à respecter les normes vitales de l'autre monde. Elle rendait ce qu'elle lui devait. Son appartement était exiguë mais il l'enveloppait tel un cocon. Elle restait la plupart du temps chez elle mais n'était pas totalement enfermée. Elle vivait à côté, des gens, du monde. Elle commençait sa journée à 22h et la finissait à 10 heures du matin. C'était la seule cliente qui dès l'aurore souhaitait une bonne soirée aux marchands. Elle était vue comme une huluberlu mais elle ne causait aucun tort. Elle était la " chouette " du village comme l'avaient surnommés les enfants.
La nuit était source de tranquilité et de silence pour elle. Déjà petite, elle ne craignait pas le noir et restait des heures à arpenter silencieusement sa chambre dans l'obscurité. Cette atmosphère opaque sans fioriture la rassurait, c'était son nord dans sa boussole. Chaque jour elle assisait au réveil et à l'assoupissement du monde. Ce monde qu'elle ne voulait pas voir. Comment il vivait, elle le savait déjà. Elle suivait tout ce qui passait, lové dans son fauteuil, derrière son écran, sans pour autant en subir l'impact. Ce n'était qu'une image après tout pour elle. Rien de cela n'était vrai. A force de vivre dans cette illusion, elle en venait à se demander si elle existait vraiment .
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: / Monde/   Mar 21 Juil - 22:16

L'eau est mon élement. D'où cette piscine, j'en avais besoin. L'eau c'est tout, on en est majoritairement composé et sans elle, on meurt. Je me baigne tous les jours comme d'autres vont courir ou mourir à petit feu à coups de cigarettes. Je rentre toujours en une seule fois dans l'eau.

Après quelques brasses je me suis mise sur le dos et me laissa transporter doucement. Je me concentre sur les sensations. Je laisse l'eau s'infiltrer dans mon corps, m'envahir. Mes cheveux lours mouillés flottent légérèment à la surface.
Je ferme alors les yeux et fais le vide dans ma tête. J'imagine la mer, la voit. je suis le mouvement des vagues s'entrechoquant contre mes paupières. Je me laisse berçer par sa mélodie. Je m'étend de tous mes membres, maintenant une légére contraction de la surface pour rester à la surface de l'eau.
J'entrouvre mes yeux et observe ce corps qui flotte. Je regarde mes doigts, ils sont devenus tout fripées. Ma chair se rétrécit et s'étire jusqu'à ne plus être. Ce ne sont d'ailleurs plus des doigts mais des molécules reliées entre elles. Le vernis a fondu. Je ne suis plus qu'un liquide, qu'une goutte dans cette immensité d'eau. Je commence à m'enfoncer. Je rejoins mon élément. Il n'y a plus que quelques bulles d'air qui remontent paresseusement à la surface.
Puis l'explosion, le choc. Je suis bousculée de toutes parts. On me saisit , mais comment est- ce possible? L'eau n'est que fuite.
Je crache mon sang, mon être : de l'eau sort de ma bouche.
Mon corps redevient solide. Je ne suis plus que peau ranimée sur l'herbe. MOn rêve s'est évaporé.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: / Monde/   Mar 21 Juil - 22:27

Il s'était assoupi sur l'herbe. Que ne fut sa surprise lorsqu'en se réveillant il se retrouva pieds atatchés au sol, comme enracinés. Il ne peut plus bouger. Il ne peut soulever ses mains qu'il sent toutes engourdies comme s'il était sans force. Il regarde alors autour de lui. Il est cerné par une multitude de fleurs, mais pas n'importe lesquelles, elles sont quasi géantes, elles atteignent facilement sa taille. Bon sang, mais où a t'il bien pu tomber?Dans un jardin transgénique ou quoi!?
Soudain jailli comme venu de nulle part une abeille démesurement grande. Elle est hideuse.
Il a toujours trouvé les insectes laids. Petit il observait ces êtres à la loupe qui combinaient à la fois la pilosité du mammifère et les ailes du volatile. Bon sang que ces hybrides étaient moches. Il n'avait jamais vu aucune logique, ni beauté dans ces animaux.
Mais là, ça dépassait tout ce qu'il avait déjà pu voir. Il vivait un cauchemar éveillé.
L'insecte qui d'habitude le débectait juste par sa laideur était devenu un danger. Il semblait le menacer. Il se dirigeait vers lui en bourdonnant de plus bel. Il le frappa alors à plusieurs reprises au visage. Il cria, se débattut mais rien. Ni son, ni mouvement. Il était sans défense et devait souffrir en silence.
Mais il n'en avait pas terminé. Soudainement d'immenses mains s'avancèrent et l'attrapèrent à la taille pour l'arracher du sol. Sa tête se mit à tourner et il la sentit partir à la renverse. Quand il se réveilla, il se sentait subitement revigoré, comme rafraichi. Deux yeux bleus l'observaient intensément. Une fillette géante à qui appartenait les yeux souriait à la vue de la jolie fleur qu'elle venait de cueillir et que sa mère avait mis dans un vase plein d'eau.
Malgré lui, il ne put s'empêcher de rayonner de toutes ces pétales devant tant d'attention.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: / Monde/   Mar 21 Juil - 22:42

L'homme cabot. C'est le nom que lui avait donné les journaux au moment de sa gloire fugace. Il avait fait tous les gros titres pendant un court moment. On peut dire que c'est un homme a du chien, comme écrivait goguenards les journalistes. Sa spécifité était qu'il avait décidé qu'il ne marcherait plus qu'à quatres pattes et n'adopterait plus jamais de sa vie la position debout. Il avait déclenché alors la machine à scoop, en ayant refusé aux premiers abords de donner les raisons de cette attitude. Beaucoup spéculaient, l'idée la plus plausible étant qu'il tentait de faire un nouveau record. Puis il se décida à parler, agacé par les journalistes qui l'harcelaient, il avait déja assez du regard des gens qui le dévisageaint quand il se baladait dans la rue,ou entrait dans un magasin. tout est question de primitivité avait il répondu. C'était dans un besoin de retour à la nature qu'il avait fait cela. Pourtant tout le reste de sa vie ressemblait à n'importe quel humain du 21 e siècle avec tout l'équipement technologique et électronique actuel. Il avait argumenté que cette position n'était qu'une souffrance et un acte contre nature. La preuve était que quand nous naissions, nous marchions d'abord à quatres pattes. La position debout, la marche sur deux pieds ne venait plus tard après de nombreuses tentatives ratées et souffrances qui selon lui provoquaient un traumatisme inconscient chez l'enfant, qui se dégradait par la suite à l'âge adulte et expliquait la dépravation de l'être humain. Certains scientifiques s'étaient amusés alors à réfuter toute sobn argumentation en s'appuyant notamment sur nos ancêtres de la préhistoire, qui marchaient comme nous et qui étaient on ne peut plus primitifs. On le classait dans la case huluberlu qui fait cela pour être reconnu. Mais à la suite le tapage médiatique se calma comme d'habitude, on n'entendit plus parler de l'homme cabot ce qui ne l'empêchait de continuer ses promenades à quatres pattes. Aujourd'hui l'homme cabot est mort, il a été renversé par une voiture. Devons nous le déclarer dans la rubrique des chiens écrabouillés?
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: / Monde/   Lun 27 Juil - 18:13

A boire et à manger dans cette série.

Le premier texte, s'il est bien écrit et bien mené reste assez mystérieux quant à sa finalité.

Le deuxième, est sans doute le mieux réussi, en tout cas celui que j'ai préféré. C'est "fluide" dans tous les sens du terme ^^. J'aime le style, les images, ce que celà sous-entend et laisse deviner. C'est rafraîchissant Heureux

Le suivant est dans la même lignée, en tout cas il a un peu la même logique je trouve. Par contre l'écriture est quant à elle, un peu plus légère (moins soignée ?).

Le dernier aurait pu être mieux tourner lui aussi, si le vocabulaire employé n'était pas volontairement "revu à la baisse"; on sent trop la volonté de vouloir faire du "bas de gamme" pour appuyer l'ambiance; un peu dommage donc.

En tout cas j'aime bien le principe de ce "monde", puisque la réunion de tous ces petits texte forme une certaine logique, entre féérie et absurde.
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Tr0n

avatar

Masculin Nombre de messages : 3306
Age : 37
Date d'inscription : 13/03/2008

Personnages RP
Pseudo: Sucedebout
Pseudo : Grocube
Pseudo : Tron

MessageSujet: Re: / Monde/   Lun 27 Juil - 19:03

Xupi attendait ta réponse.

Tu as été lent.

Yeux au ciel
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: / Monde/   Lun 27 Juil - 21:07

Ouai ben je suis pas le seul commentateur à ce que je sache :p

Pis Xupi attend beaucoup aussi !

Pis tout le monde peut commenter d'abord !
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: / Monde/   Lun 27 Juil - 22:16

Merçi d'avoir commenté Drôle de Vélocipède Barré.
Ce qui est bien dans les commentaires c'est qu'il permet à l'auteur de savoir ce qu'il a transmis de son message, de son idée. Entre ce que l'auteur a écrit et ce que le lecteur a ressenti, lu, interprété il y a une marge. Le commentaire permet d'ouvrir les yeux de l'auteur sur les erreurs et les réussites du texte, cela permet de révéler un écrit et de le faire avancer. D'ou l'importance des commentaires.
L'histoire de la goutte d'eau et de la fleur suivent le même schéma ils ont été écrits à la suite d'ailleurs et ils suivent l'idée de métamorphose sauf que dans le premier on n'est pas sur vraiment de la réalité de la chose et la seconde n'a aucune attache avec le réel.
Pour le dernier je n'avais pas réalisé ce vocabulaire bas de gamme, j'aimais justement ce vocabulaire qui ricochait avec des jeux de mots à deux balles avec un style journaleux mais bon.
Le premier n'avait pas vraiment de finalité c'est juste un fragment d'une vie, un coup d'oeil pris sur une personne et décrit au monde.
j'aime ma rubrique monde justement car elle constitue un autre monde où toutes les bizarreries sont possibles mais en même temps gardent un pied avec le réel.

Et Diable de Voiture Biaisée n'écoute pas la grosse quiche poilue de tronche de cake qui critique alors qu'il prend même pas la peine de commenter ce grand vilain!
j'enjoins les autres à me commenter même pour du mauvais.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: / Monde/   

Revenir en haut Aller en bas
 
/ Monde/
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tour du monde en voilier
» Le compteur du monde
» Les mentalistes du monde entier
» Glyos, le monde intergalactique
» Vers le monde féérique de Sabine Hoffner-Begel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: