AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Le Tort tue.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drystan
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3758
Age : 24
Localisation : A l'Ombre du Chêne
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo: L'Histoire
Pseudo : Le Kaessendryn
Pseudo :

MessageSujet: Le Tort tue.   Ven 31 Juil - 20:53

Bon. Autant inonder des mes médiocres écrits la zone des nouvelles.
J'écris ici tout en ayant parfaitement conscience des progrès qui me restent à faire.
Si vous en avez la possibilité, commentez donc. Si vous voulez me lyncher, je vous demanderais seulement un peu de tact. Je suis sensible, tout de même.

En espérant, tout de même, que vous prendrez un peu de plaisir à lire...
Ceci est la V2.



La Tortue.



Nom féminin. Aisément reconnaissable par le « e » qui clôture le nom. Dans le cas d’un male, nous devons dire « un tortu » ou « un tourteau ». Donc, suite à ce raisonnement tout à fait logique, nous pouvons déduire que le tortu est un crabe…
Cet animal - Nous traitons le cas féminin - à tête de faucon, à la forme de frisbee, est sans conteste une créature des plus étranges. Autrefois un modèle d’inspiration pour les stratégies militaires des Romains, l’animal se trouva fort ridiculisé quand le peuple ci-dessus décida de simplifier la célèbre formation de la tortue, lui arrachant d’un coup les pattes, la tete, et la queue… Ne laissant que la carapace. Pauvre animal.
Malheureusement pour elle, la tortuE (N’oubliez pas le « E ») se trouve être un animal comestible. Bouillons de tortues, soupes de tortues, carapaces de tortues farcies à la viande de tortue, tortue en salade… L’animal est accommodable à toutes les sauces. Un plaisir pour les gourmets. Pas pour les tortues. Oui, l’animal ne se laisse pas manger de son plein gré. Hélas, toutes ses tentatives pour échapper aux pécheurs ont échoués lamentablement… Pourquoi ? Peu gâté par la nature, c’est un reptile EXTREMEMENT lent. Les escargots ne se disent pas « Tu vas aussi vite qu’une tortue » afin de ménager leur ego ? Réciproquement, les tortues préfèrent dire « Tu nages aussi bien qu’un escargot »… Sales bêtes. L’escargot n’a pas de nageoires ! Comment ce pauvre mobile-home pourrait t’il nager ? Lancez un escargot dans l’eau, pour voir. Il ne ressort pas.
Quoi qu’il en soit, la tortue peut surement accéder à une place sur le podium des créatures les plus lentes de la terre… Seul Mr. De la fontaine a jugé bon de féliciter l’animal pour ses performances au 100 m. Scellant ainsi, sans le vouloir, l’avenir de l’espèce. Un malheureux concours de circonstance.

Il était une fois, sur l’océan Atlantique, un marin. Ce navigateur, profitant du bon temps, décida de lire un petit passage des Fables de la Fontaine. Il était arrivé au lièvre et la tortue quand soudain, la météo se dégrada… Bondissant sur ses voiles, il oublia le livre dans sa cabine. Une vague, fourbe créature des océans, se faufila dans le navire, cherchant un homme à engloutir. Elle ne trouva que le recueil. Malheureusement, non comestible. N’ayant aucun gout pour la littérature - Ca ne se mange pas, alors… - le liquide expédia l’ouvrage par-dessus bord, le projetant dans les profondeurs obscures de l’océan déchainé. Une tortue égarée le reçût en pleine figure. Sachant lire ; Ce n’est pas parce que l’animal n’est point homme que cela fait de lui quelqu’un de stupide, au contraire ; Elle prit connaissance du chapitre la concernant. Dans ce chapitre, il n’est point question de repas ou de carapace, mais de tortue intelligente capable de vaincre le fier lièvre à la course. L’animal crut que, par ce texte, s’illustrait la pensée de l’humanité.

Jugeant que notre espèce s’était enfin civilisée et qu’une prise de contact ne serait pas vaine, elle communiqua l’ouvrage à l’immense communauté des Karapass - C’est le nom que nos héros se donnent entre eux. Celle-ci, après un long conseil de Tortue, décidèrent d’aller voir. Histoire de ne pas passer à côté d’une occasion. Si l’humanité nous adore tant, pourquoi ne pas en profiter ? Les Karapass choisirent donc quelques explorateurs, pour les expédier vers la surface. Les reptiles nagèrent des jours. Aucune terre ne ce profilait à l’horizon. C’est au moment ou l’espoir de découvrir un jour la terre des hommes ce dissipa, que la malchance pointa le bout de son nez. Un chalutier surgit de la ligne d’horizon. Ce qui devait suivre suivit.

Et les Karapass, ne voyant pas revenir les émissaires, se dirent que la « terre des hommes » était si parfaite que ces derniers, une fois arrivés, ne voulait plus repartir. Un immense exode fut organisé. Les tortues décidèrent de partir à la rencontre de l’homme. Seuls quelque unes d’entre elles, terriblement casanières, refusèrent de quitter leur océan bien aimé. Ainsi, le peuple partit. Pour atterrir dans les filets de pécheurs mal intentionnés. Nous les voyons encore aujourd’hui, découpés en petit morceaux, dans les grands restaurants.

Peuple de la terre ! Ce que nous faisons est un génocide ! Nous massacrons, sans remords ni regrets, ces délicates créatures, paisibles herbivores sous marins, au visage distrayant, à la carapace solide. Nous accommodons ces reptiles sous marins avec milles sauces, sans aucune attention à leur égard.
Avez-vous déjà vu un cuisinier demander a une tortue si elle préférait la sauce aux piments ou celle aux olives ? Vous rendez vous compte à quel point les conditions de décès des Karapass sont mauvaises ? La moindre des choses, quand on mange un être civilisé, c’est de lui demander son avis. Namého.





Dernière édition par Darkfire le Jeu 6 Aoû - 19:58, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3950
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Le Tort tue.   Jeu 6 Aoû - 13:22

Puisque tu effectue ma commande, à moi de te rendre la pareille (mais je ne commente pas pour cette seule raison, je précise !).


Un texte humoristique (On voit une certaine influence de Schaft ^^), qui malgré de multiples passages à vocation de faire rire, n'est finalement pas si drôle ("rigolo" conviendrait peut-être mieux). Je vais éclairer mon propos sur ce point.

Mais avant, voyons la forme.
Pas de faute apparente (il y en a peut-être, je n'ai pas relevé). Ca paraît n'être rien, mais c'est important. Content Vert

Citation :
(Je traite le cas féminin)
Là une maladresse assez bête, tu viens parler d'un seul coup à la première personne du singulier, alors que tu fonctionnais jusqu'alors sur celle du pluriel ("nous devons dire", "nous pouvons déduire"). Le changement est abrupte, admets-le.

Citation :
à la tête de faucon
Le "la" n'est il pas superflu ? Heureux (si tu me dis que tu devais te donner le la, je te promets que ton do fa toucher le sol en moins de deux !)

Par la suite, la procédés oraux sont assez bien utilisés, du moins ils me plaisent. Heureux

Citation :
Un plaisir pour les gourmets. Pas pour les tortues.
Citation :
c’est une bestiole EXTREMEMENT lente
(Bonne emphase sur "extremement", mais attention, "bestiole" est peut-être trop familier pour bien s'insérer dans un texte à registre explicatif, comme un exposé, si j'ai bien suivi ta pensée)
Citation :
Comment ce pauvre mobile-home pourrait t’il nager ?

Il y en a d'autres, j'ai cité celles qui m'ont fait le plus sourire.

Pour la seconde partie du texte, quelques petites imperfections ("cokpit" pour un bateau... "cabine" irait mieux ^^).
L'invention "traitreusement" aurait pu être plus drôle si tu l'avais tourné différemment, mais le mot est laid, ce qui coupe un peu à sa fonction humoristique.

La suite passe assez bien, attention à "tronche", dans le dernier paragraphe, trop familier au même titre que "bestiole", donc.



Pour ce qui est du fond, finalement, si la premier paragraphe fait une bonne entrée en matière, le second gâte le texte, car un peu trop capillo-tracté, pour un exposé qui se veut loufoque, certes, mais quelque peu vraisemblable (disons que le coup de ambassadeur, c'est un peu trop quand même, tu aurais pu simplifier par quelque chose de moins humain qu'une telle fonction ^^).

Enfin, la chute n'a pas assez de force pour rendre le texte véritablement drôle. Je me suis demandé tout le long du texte où est-ce que tu voulais en venir, et j'ai été assez déçu de voir cette fin. Il aurait fallu insister un peu plus, par divers procédés (à toi de les trouver, je ne peux pas vraiment te faire de suggestion, c'est ton texte !) sur cette sorte d'appel à la défense des tortues.


Un texte correct, j'aime ton style déjanté. Mais la fin un peu fade gâche un peu les choses.
Dommage ! Neutre

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3758
Age : 24
Localisation : A l'Ombre du Chêne
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo: L'Histoire
Pseudo : Le Kaessendryn
Pseudo :

MessageSujet: Re: Le Tort tue.   Jeu 6 Aoû - 14:00

Alors... Un commentaire !
Yes !
Action, réaction.
Alors. Juste un truc. Je suis marin Green ^^. Le terme cockpit désigne le renfoncement devant l'entrée du bateau, la ou sont souvent positionné la barre, les instruments extérieurs de navigation, les spin-locks pour régler les voiles, les winch... Mais, si tu critique d'un coté littéraire, alors oui, cabine fait plus joli, et surtout moins anglais ^^.
Sinon, si j'ai bien pigé, rendre plus "Tortue" l'exposé de la seconde partie, et booster la fin aux amphétamines.

Merci !
Revenir en haut Aller en bas
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3950
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Le Tort tue.   Jeu 6 Aoû - 14:05

Tu as tout saisi, mon poulet, j'en suis heureux Content Vert .

Au plaisir !

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3758
Age : 24
Localisation : A l'Ombre du Chêne
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo: L'Histoire
Pseudo : Le Kaessendryn
Pseudo :

MessageSujet: Re: Le Tort tue.   Jeu 6 Aoû - 19:58

J'ai tenté de suivre les conseils de Green et de revoir mon texte.
J'ai édité le 1er Post avec la nouvelle version, L'ancienne restant en spoiler ici.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Tort tue.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Tort tue.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» J'ai raison, toi tu as tort... non?
» A tort et à travers
» [Bussi, Michel] Maman a tort
» Michel Onfray
» Daportfolio

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: