AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [compilation] en scred... bling bling

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: [compilation] en scred... bling bling   Ven 14 Aoû - 12:06

Petit regroupement des mésaventures de l'Officier Kerviel, du Chef de l'Insécurité et de leur Président Magnanime.

Bien évidemment tout ceci n'a plus grand chose avoir avec le jeu Ogame en lui-même, mais je m'étais fait un devoir de parodier les RPisations des comptes rendus (barbants ?) des statistiques de combats du jeu préféré des comptables ^^

Du coup c'ets bien tâchon !

Ah oui, j'oubliais, toute ressemblance avec un couple présidentiel tâchon existant, est bien évidemment fortuite.

Ou pas.



______________________






Vendredi 37 Polluxiaire An XLII, 11 h 56 (heure locale)
Spatioport de Saint DVBling, Capitale de DVBling.


La cérémonie officielle battait son plein sur le tarmac.
Entre admiration et impatience, la foule des invités ondulait entre l'estrade présidentielle et le buffet froid, pour l'instant surveillé par une horde d'extras, armés de tire-bouchons et retranchés derrière un impressionnante tranchée de bouteilles de mousseux d'importation.

Le Directeur Général de l'Agence d'Exploration Spatiale n'en finissait pas de faire l'éloge de ses jeunes mais talentueux collaborateurs, sans qui le rêve de toute sa vie serait resté éternellement cloué à terre.

Son « Imminence » le Président Magnanime DVBoring² consulta sa montre et souffla bruyamment lorsque le Directeur Général prit la liberté d'entamer la quatorzième page de son discours. S'en fut trop. Le Président Magnanime fit un signe discret à son Chef de l'Insécurité (non sans avoir prit soin de vérifier qu'aucune caméra ne le filmait à ce moment précis). Le Chef de l'Insécurité relaya l'ordre présidentiel dans le micro subtilement caché dans le revers de son costume DVBolce-Habana ; si tôt l'orchestre se réveilla et entonna un hymne joyeux, tonique et enjoué à la gloire de la toute nouvelle Flotte d'Exploration Spatiale et de son courageux équipage, assis en rang d'oignons dans un coin de l'estrade.

La foule sortit de sa torpeur et oublia un instant la faim du Monde et la Soif du Peuple.

Le Président Magnanime profita de ce moment de transition pour dégager cordialement, mais fermement, un Directeur Général indigné, du pupitre de cérémonie. Après quelques applaudissements chaleureux en hommage à sa présence d'esprit, DVBoring² prit la parole :

« Mes chers concitoyens, je tiens à remercier vivement Monsieur le Directeur Général de l'Agence d'Exploration Spatiale pour son dévouement à ce merveilleux projet. D'ici quelques heures, notre première flotte spatiale quittera l'atmosphère de notre chère planète pour s'en aller découvrir les merveilles de l'Espace. Puissent nos braves cosmonautes faire bonne route. Et sans plus attendre, je vais baptiser de ce pas la flottille. »

Et c'est sous les vivats de la foule assoiffée que DVBoring² enclencha la télécommande du robot de baptême qui fracassa une bouteille de mousseux sur un navire factice à un kilomètre de là, tout au bout de la piste d'envol.

L'écran géant retransmit une version pré-enregistrée de la scène aux invités ébahis devant le très grand choix de petits fours qui leur était proposé. Personne ne fit réellement attention à la supercherie. Tout le monde mangeait : c'était parfait !

L'idée de l'enregistrement différé venait du Chef de l'Insécurité; une brillante idée qui plus est. Premièrement parce qu'on était sûr que la bouteille se briserait du premier coup (les gens n'aimaient pas les magnums récalcitrant de mauvais augure). Ensuite parce qu'on n'allait pas non plus prendre le risque d'abîmer une des vraies fusées (facturées 12 Méga DVBath pièce). Et enfin et surtout, parce que c'était un gain de temps inouï pour le Président, qui devait se rendre une heure plus tard au Congrès National du Syndicat des Commissaires Priseurs, juste avant de partir en week-end dans la zone tropicale de la planète, comme tous les vendredi soirs.

C'est ainsi que commença l'ère de l'exploration spatiale sur DVBling.

Après que la compagnie de sécurité eut fini de dégager les derniers pique-assiettes éméchés du tarmac, la flottille prit son envol en direction du Cosmos.
Le Président jeta un coup d'oeil discret au bulletin d'information de la télé nationale sur son téléphone multifonction, pour s'assurer que tout se passait bien avant de prendre la parole pour ouvrir le buffet froid qui marquait la fin du congrès annuel des Commissaires-Priseurs.


________





Mardi 1er Olympiose An XLII, 13 h 44 (heure spatiale)
Flotille DVBlinguienne n°1 au large de l'étoile TNT-0096


« Merde !! » s'écria le second-maître de quart au poste radio en réécoutant l'enregistrement. Il réfléchit un moment avant de se décider à appeler la passerelle.

L'interphone sonna discrètement.

« Bling Bling !!
_ Ouaaaiii !!!! allô !! ici l'Enseigne de Vaisseau Kerviel sur le pont.
_ On a un problème mon Lieutenant ! Je viens de capter un signal radio dirigé vers nous. Je vous le passe sur l'interphone. »

L' Enseigne de Vaisseau fit taire les autres membres d'équipage présents. Il écouta avec attention l'enregistrement.

« Ouaiiiiii !!!!!!!!!
_ Wazaaaaaaaa !!!!!! On est les Pirates du Nuage d'Oort et on ... bleurp ! Et on va ...
_ ... on va vous pourrir la gueule !!!!!!!
_ ouaiiiiii !!!! on va pomper tout votre deut' !! et boire tout votre réserve de rhum !!!
_ ouai !!!!!!!! à tout de suite les louloutes !!! ... vas y ! éteins le micro !
_ c'est bon c'est éteint chef !
_ il reste quelque chose à boire ?
_ un tit rhum chef ?
_ ah ouai ! Et .. euh ... il nous reste des missiles au moins pour les attaquer les autres paysans là ?
_ non chef ! On les a transformé en alambic chef ! C'est plus rentable et plus judicieux ! »

La voix tremblante du second-maître brisa le silence glacé qui avait suivi la retransmission du message.

« Chef ! Qu'est-ce qu'on fait ? »

Le sous-officier radio transpirait à grosses gouttes. L'Enseigne de Vaisseau reprit enfin la parole :

« On envoie un rapport personnel au Président Magnanime de toute urgence. Et on se prépare pour la guerre... »

Le branle-bas de combat fut sonné; on fit armer les canons et préparer les missiles et contre-charges en attendant la réponse du Président.


Citation :
06-17 22:25:04 Quartier général Résultat de l'expédition [X:XXX:X]
Nous avons capté des messages provenant de pirates fortement alcoolisés. Apparemment, ils veulent nous détrousser.




A des centaines de milliers de kilomètres de là, le Chef de l'Insécurité tapota discrètement sur l'épaule du Président. Celui-ci, caché derrière une large paire de DVBahn teintées se réveilla en sursaut pendant le meeting des producteurs de viande d'autruche. Le Chef de l'Insécurité lui accorda quelques secondes pour reprendre son aplomb, puis lui glissa quelques mots à l'oreille... en toute discrétion.

Soudain la tension se fit palpable dans la salle des fêtes communale de Saint DVBling. Le temps s'arrêta et l'air se figea; tous les regards convergèrent vers le Président, anxieux.

Le Magnanime DVBoring² se leva alors lentement pour déclarer solennellement :

« Bon ben on attaque ou quoi !?!? »

Les convives n'attendaient que ces mots pour se diriger avidement vers le buffet froid.
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: [compilation] en scred... bling bling   Ven 14 Aoû - 12:09

Mardi 12 Sinistrose an XLII, 12 h 05 heure locale
38ème Salon Galactique des Armes de Destructions Massives Neuves et d'Occasions



Dans le hall consacré aux missiles interplanétaires :

"Qui veut mes missiles ! des beaux missiles ! des gros, des petits, des poilus, des longs ..."

"Pas chères mes torpilles ! pas chères mes fusées !!"

"Et pour l'achat de 12 lanceurs d'engin, je vous offre le satellite défensif qui va avec !! garantie 2 ans pertes et fracas"


Le directeur de l'Insécurité baya bruyamment ! Ca faisait des heures qu'il s'empiffrait de pralines grillées achetées au stand friandise du Palais des Expositions. Et pendant tout ce temps, le président Magnanime DVBoring² s'amusait comme un petit fou à faire le camelot :

"Oui Monsieur ! regarder bien ce missile ! En vérité je vous le dit : il n'y en a pas un seul qui peut tenir la comparaison dans tout ce salon !! Il est fabriqué à Saint DVBling, dans nos usines nationales, pour vous dire la qualité de la production qui a été apporté à sa fabrication !!"

Les badauds attirés par la démonstrations du Magnanime Président faisaient des « hoooo » et des « haaaa » devant le spectacle des explosions d'antimatière en haute atmosphère.

« Alors ? Ne sont-elles pas magnifiques toutes des éruptions de plasma incandescentes ? De la plus pure qualité ! Le top du top en matière de xénocide !! Alors ? Qui pour ce superbe lot de missiles BO-LOWRAY ? Ils sont tous garantis par la norme BOUIG ! »

Et c'ets ainsi que passa la semaine de la délégation DVBlingienne : déballage prolixe et remplissage de carnets de commande. DVBoing² était aux anges !

Le dernier jour il y eut une parade martiale en orbite au dessus de la planète organisatrice. Puis se fut le traditionnel buffet froid marquant la fin du festival. Une marrée humaine convergea vers le mousseux d'importation et les petits fours. Son imminence s'en fourra jusque là et serra autant de pognes qu'il lui fut possible.

Le chef de l'insécurité bouda le bain de foule et décida de quiter le fauteuil qu'il occupait depuis plusieurs jours, non sans un certain regret. Il épousseta les miettes de pralines étalées partout sur son beau costume puis alla rejoindre le président dans la navette officielle. Il avait hâte de rentrer chez lui à vrai dire. Il songeait avec délectation au prochain week-end : lui et sa femme devait partir pour une excursion nautique loin de la capitale. Il aurait tout le loisir de pêcher des « slaps » et des « trouts » et toute sorte d'autres poissons exotiques.



Vendredi 15 Sinistrose an XLII, 19 h 07 heure central de St DVBling
Quelque part dans la Ceinture de Kuiper



L'officier Kerviel avait pris du grade depuis sa fabuleuse victoire contre les pirates intergalactiques. Du coup, on lui avait confié le commandement de « L'Immaculée Clara », un navire interstellaire de classe MAM.

« Bling bling »

Le lieutenant de vaisseau Kerviel se leva d'un coup. Depuis qu'il n'avait plus besoin de dormir dans un compartiment confiné, il ne craignait plus de se cogner la tête contre la couchette du dessus lorsqu'il se levait brusquement. C'était quand même la classe tout ce luxe dans sa cabine privative de 7 mètrecubes.

« Oui ? Qu'est-ce qu'il y a ?
_ Capitaine ! Capitaine ! Vite ! Venez sur la passerelle !
_ eh oh ! Si je veux ! C'ets moi qui donne les ordres ... pas vous !
_ Oui mon Capitaine ! Ça urge, mon Capitaine ! À vos ordres mon Capitaine !
_ voilà ! Là c'ets mieux... bon j'arrive »

En cours de route, il décida de passer par le mess et se faire servir un petit croissant et un petit café pour le tremper dedans. Puis en passant par la coursive menant à la passerelle, il décida de bifurque vers le pont inférieur voir si tout se passait bien en machines.

Le chef était de quart et comme à son accoutumée, il inspectait consciencieusement les pages en papier glacé d'un magasine pour marins...

« Ca va chef ?
_ à poil Commandant !
_ pardon ?
_ au poil Commandant !
_ ah ! J'aime mieux ça ! Les machines ça tourne ?
_ comme vous le voyez ...
_ parfait alors ?
_ ouai ...
_ bon ben euh ... je vais en haut hein ! On se voit plus tard pour le briefing de 11 heures.
_ à toute Commandant ! »

Alors qu'il gravissait les dernières marches le menant vers le gaillard d'avant, un soudain choc le propulsa contre le bordé. Il en fut de peu pour qu'il ne tache pas sa vareuse avec le reste de café. Par contre il en fut quite pour son croissant !

Un hululement strident le mit en garde : quelque chose de pas net se tramait ! Il devait vite rejoindre la passerelle pour voir d'où venait l'alerte !

« Commandant sur la passerelle ! annonça le timonier
_ Commandant sur la passerelle ! relaya le barreur
_ Commandant au rapport ! Hurla l'officier de quart surexcité ! On est dans la merde mon Capitaine !!
_ quoi ?! Qu'est-ce qu'il y a ?
_ on se fait lyncher la gueule par des torpilles mon Capitaine ! »

Le visage du Lieutenant de Vaisseau Kerviel devint livide. Il prit le temps de réfléchir à la situation et de bien peser ses mots :

« C'est qui ? C'ets quoi ?
_ des missiles de type BO-LOWRAY !! on dirait que c'ets de fabrication BOUIG !
_ c'ets des armes à nous ça ? Non ?
_ leurs codes de reconnaissance ne répondent pas ! Ils ne sont pas lancés par un vaisseau de notre flottille en tout cas !
_ Et vers où ils vont ?
_ vers DVBling pardi ! Chez nous !!
_ bon ! Appelez le cabinet présidentiel IMMEDIATEMENT et chercher à joindre le chef de l'Insécurité, c'est une connaissance à moi, il devrait nous répondre de suite... »





Vendredi 15 Sinistrose an XLII, 19 h 17 heure locale
Bureau du Chef de l'Insécurité


« Oui oui ma chérie ! J'ai tout prévu ! Mais non ! Le bateau part à 21 h ! on aura le temps ne t'en fait pas ! Mais oui DVBoring² est au courant ! D'ailleurs lui aussi part en week end... oui c'ets ça ! À tout de suite ma puce »

Le Chef de L'insécurité avait ouvert sa chemise tant il avait chaud dans son bureau climatisé. Il avait passé les dernières heures à expédier les affaires courantes. De grosses auréoles de transpirations marquaient le dessous de ses manches relevées. Sa secrétaire fit irruption :

« Le Président vous demande sur la 5 !
_ Hein ? Rhooo ! Mettez le en holo ! J'ai pas le temps !
_ Alors ?! On part en week end en amoureux sur les côtes Kalédhonites ?
_ oui oui ! Et vous ?
_ moi je pars demain matin avec mes filles et mon petit dernier à WonderWorld ! On va faire un tour sur le Human Bomb ! Vous savez la nouvelle attraction !
_ ah oui ? Merveilleux !
_ dites moi mon cher... »

Le chef de l'Insécurité ne sachant plus où donnait de la tête se mit à quatre pattes pour retrouver sa veste parmi les cartons de dossiers. Sa secrétaire le suivait en trottinant derrière lui pour lui présenter l'holo du président.

« Oui ? Que puis-je pour vous président ?
_ et bien ! Ma nouvelle femme est très friande de poissons.. vous savez les régimes sans viandes... ah les actrices je vous jure !
_ oui et ?
_ Vous pourriez nous rapporter un ou deux filets de « trouts » si vous en remontez quelques uns ? »

Le Chef de l'Insécurité s'arrêta soudainement pour se relever lourdement. Au diable cette maudite veste ! Il la retrouverait bien assez tôt en rentrant mardi matin. Il fit signe à sa secrétaire d'aller lui chercher son cartable.

« Et c'ets tout ? Du poisson ? C'est tout ce qui vous ferait plaisir ?
_ bien euh.. oui !
_ ah ben il fallait me le dire tout de suite ! Bien sût cher ami que je vous en ramènerais !
_ ah ah ! Magnifique ! Et bien sur ce .. excellent week end à vous !
_ de même Monsieur le Président »

Ca y était ! Tout était enfin terminé, il pouvait partir le coeur léger en week end ! Après toutes ces dernières semaines éreintantes ils le méritaient bien tous; autant lui que sa secrétaire ou même le Président lui-même. Ils avaient tous bien bossé, ils avaient bien le droit à quelques jours de repos pour souffler. Saint DVBling n'en mourrait pas après tout !

Alors qu'il s'apprêtait à fermer la porte de son bureau et à libérer la secrétaire, le téléphone sonna à nouveau !

Ah ! Oui ! Il avait oublié une dernière chose...



Vendredi 15 Sinistrose an XLII, 19 h 27 heure central de St DVBling
A bord de « L'Immaculée Clara »


« Ca y est mon Capitaine ! On est en liaison avec le cabinet présidentiel ! Je mets la communication sur haut parleur... »




Ici le Bureau du Chef de L'Insécurité de St DVBling ! Nos bureaux seront exceptionnellement fermés jusqu'au mardi 19 à 9 heure, merci de votre compréhension






Citation :
VOTRE STATUT EST ACTUELLEMENT « EN VACANCES »
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: [compilation] en scred... bling bling   Ven 14 Aoû - 12:14

Petit cross-over de bonne année avec l'univers du québécois Rumulus






Le président Dvboring², sirotait sa flûte de mousseux d'importation. Il était satisfait de l'ambiance qui régnait dans le Palais Présidentiel. Il vit non loin de là le Directeur de l'Insécurité épousseter les miettes de ce qui fut il y a peu, un petit four déchu sur le revers de sa veste. La femme du Directeur, à ses côtés, avait un décolleté impressionnant, ce qui fit penser au Président Magnanime, qu'il devait encore procéder à la remise de médailles annuelle.

Il vérifia qu'il avait bien la copie de son discours de bonne année dans le fonds de sa poche, lorsque, soudain, son oeil fut attiré par un écran holo resté allumé près de la cheminée.

Un petit attroupement de mecs en smoking et de rombières en robes du soir à décolleté plongeant, s'était formé autour du boitier bleuté.

Sa curiosité attisée, il se rapprocha, espérant découvrir ce qui pouvait bien détourner l'attention de ses convives.

L'holo retransmettait les voeux de bonne année de son homologue jadéen. En effet, la plupart des malappris réunis autour du récepteur faisaient partie de la délégations jadéennes.

Il tendit l'oreille, tentant de comprendre ce que baragouinait l'infâme président rétro-éclairé. Il pesta intérieurement : il ne supportait pas l'accent jadéen !! D'ailleurs il ne supportait pas les Jadéens, ces être venus d'ailleurs, uniquement capables d'exporter du jus d'écorce de quinine et des chanteurs débiles.

Le Président Rumulus était vautré devant un pupitre bancale, la chemise maculée par ce qui semblait être du jus d'airelle. Dvboring² resta planté là, l'oeil torve, écoutant l'autre âne ahaner des inepties à propos de caisses de Brownies, où quelque chose comme ça.

N'importe quoi. N'en supportant pas d'avantage, il s'en retourna vers le buffet froid pour aller chercher une autre flûte de mousseux d'importation. Derrière les tréteaux montés pour l'occasion, il y avait une immense baie vitrée de près de trente mètres de long. A travers, il eut le plaisir de voir la capitale de Dvbling plongée dans une nuit hivernale. A cette vision il se sentit fier d'être Président d'une si belle planète. La passion patriotique lui arrachait toujours une petite larme.

Le chef de l'insécurité s'approcha doucement de lui, et lui glissa sur le ton de la confidence : "Euh... il va être l'heure là."

Dvboring² claqua des mains et se dirigea vers le pupitre.

Sur sa route, il serra trois ou quatre mains, puis trébucha sur une masse ronde et noire. Une casquette blanche et un sabre volèrent très haut, au moment de l'impact. Deux hommes se relevèrent simultanément mais néanmoins péniblement.

Se faisant face, l'officier Kerviel et le Président Magnanime, tentèrent de reprendre contenance, espérant secrètement qu'aucun journaliste ne fut présent dans les environs immédiates.

Souriant bêtement, le Capitaine de Frégate tendit bravement la main vers son Chef présidentiel, mais néanmoins providentiel.

"Mes respects Monsieur le Président !! et bonne et heureuse année !!"


Le chef de l'insécurité, ayant assisté à la scène, se passa une main sur le visage, las, dépité, il envisagea sérieusement de donner sa démission si le Président refusait de le nommer ambassadeur auprès de la République Jadéenne.
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: [compilation] en scred... bling bling   Ven 14 Aoû - 12:33

Autre cross-over, cette fois-ci intégré dans les Chroniques kobaïennes de Maître Gnomax







Vendredi 28 Bruyère an XLII
Faubourg de St Dvbling



Le Lieutenant Kerviel goûtait à quelques jours de congés bien mérités. Il jouissait de la tiédeur automnale des derniers rayons d'étoile, adossé sur l'une des collines surplombant la belle cité de St Dvbling. Il y avait une propriété coquète où il aimait passer ses jours de vacances en compagnie de son petit chien Spawny et de sa fiancée Eskèle.

« On est bien hein ?
- Quoi ?! Qu'est-ce que tu dis ?
- Je dis « on est bien hein ? »
- Ah oui ! Rho dégage sale bête ! Kervy ?! Ton chien mosh me met plein de poils partout !!
- Spawny ?! Viens là mon chien ! Oh oui ! Ça c'est un bon chien ça ! Regarde ! Va chercher ! Il est où le caillou ? Hop ! Va chercher !
- Mais tu vois bien qu'il voit rien ton chien ! Il a plein de poils sur les yeux ! Je t'ai déjà dit qu'il faudrait lui mettre quelque chose sur la tête pour faire tenir tout ça.
- Ah oui... On est bien hein ?
- Je sais pas moi ! Mets lui un slip sur la tête. Pour lui tenir ses cheveux !
- Hein ?
- Tu sais, un de tes grands slips mosh... »

Kerviel ne voulait pas se donner la peine de répondre. Il ne savait pas trop où Eskèle voulait en venir. Est-ce qu'elle trouvait ses slips moches ? Eskèle avait-elle vraiment dit ça ? Est-ce qu'Eskèle préférait les caleçons ?

Le chien Spawny finit par se rouler lui aussi dans l'herbe, ne comprenant pas pourquoi son maître faisait de grands gestes pour attraper les étoiles avec sa main et encore moins pourquoi il lui demandait de faire une recherche sur Kayhoo.

Le lieutenant posa sa tête sur ses mains et mit ses mains derrière la tête pour les poser sur la colline.

Eskèle soupirait classieusement derrière lui en s'ébrouant pour se départir des poils de chien. Elle était si douce et si gentille et si...

Une trainée orange zébra le ciel assombri de ce début de soirée. Bientôt un crissement tonitruant déchira toute l'atmosphère au-dessus de lui. La colline trembla sous ses mains et sa tête vibra dans ses mains. Une vive lumière émanait de l'extrémité de l'arc de feu.

« Branle bas !! ALERTE ALERTE !!! Prévenez le commandement ! Corps étranger dans la ionosphère !! Tous à vos postes »

Mais très vite le lieutenant s'aperçut que le bruit strident dans ses oreilles n'était pas le signal d'alarme de son vaisseau le « Carla », mais la voix haut perchée de sa fiancée en train de s'époumoner devant le spectacle inquiétant d'un spationef dans sa phase d'atterrissage.


« Qu'est-ce qu'on fait ? Qu'est-ce je fais ? Est-ce que je dois appeler ma maman ? Est-ce que c'est la fin du monde ? Hiiiiiiiiii!
- Eskèle ! Est-ce que tu peux te calmer Eskèle ?!!
- Oui mon choubidou ! Je reste calme mon doudou d'amour ! Qu'est-ce qu'on fait ?
- Toi tu restes là et tu te calfeutres en arrière base dans le poste d'observation !
- Hein ?
- Tu vas dans la maisonnette, tu regardes par la fenêtre et en cas de problème tu appelles le Président.
- Mais j'ai pas son numéro ...
- Euh…
- Ah par contre Papa connait le Chef de l'Insécurité.
- Ca fera l'affaire... Pendant ce temps moi et le première classe Spawny on rejoint le théâtre des opérations et on étudie les options qui s'offrent à nous.
- Tu fais attention mon canard !!
- Oui ! Maintenant disposez ! Vous avez vos ordres ! »



Un peu plus tard, en bas de la colline carbonisée.

Le vaisseau d'exploration avait atterri un peu de travers, ce qui fait qu'il penchait par rapport au plan de l'écliptique, mais aussi, et c'était plus grave, par rapport au sol de la planète. De fait, l'écoutille principale ne put s'ouvrir complètement, et les habitants du vaisseau durent se contorsionner maladroitement pour en sortir. Heureusement que leurs nombreux appendices musclés et surnuméraires leur permettaient ce genre de prouesses.

Le Capitark Geignarx glissa jusqu'en bas de la passerelle pour poser un premier pied sur le sol herbeux.

« C'est une petite glissade pour l'heptamembré, mais c'est une grande glissade pour Kobaia », déclara-t-il, respectant à la lettre le protocole imposé par le Code d'Exploration Exoplanétaire, le CoDexEx.

Il allait entonner les formalités de baptême de la nouvelle planète lorsqu'il s'aperçut qu'une créature semblait l'observer.

Il l'avait tout d'abord pris pour un rocher. Puis, lorsque celui-ci bougea une première fois, il le prit pour un rocher couvert de lichen. Enfin lorsque celui-ci émit une sorte de vagissement gluant il cru à un heptuple malaise cardiaque. Puis lorsqu'il entendit une voix lui parler, il fut rassuré : il ne devait s'agir que d'une hallucination due à un élément toxique présent dans l'atmosphère.

Cependant il dut se rendre à l'évidence : un être vivant de plus ou moins petite taille et très velu tentait de communiquer avec lui par le biais d'un genre d'arbre à deux branches fixé juste à côté de lui.

Il s'approcha de l'être arrivé d'ici.

« Salut petit être poilu ! Je suis Geignarx et je viens de Kobaia ! Tu occupes cette planète de façon permanente ou tu t'en sers juste comme relais ? »

L'extrakobaïen ouvrit une petite cavité noire et en sortit un appendice rose. En observant le petit tentacule s'agiter régulièrement, Geignarx pensa qu'il s'agissait peut être d'une créature cousine de son espèce. Il tendit alors un de ses propres pédoncules en imitant le mouvement de l'être hirsute.
Celui-ci le chatouilla avec son microtentacule humide. Le contact était chaleureux et rigolo. Ca le chatouilla un peu.

« BALEPA DEDE MOSH HYEIN »

Geignardx était surpris, il n'avait pas vu le petit poilu agiter de membres pour parler. Puis il regarda l'espèce de végétal dressé, et comprit que les sons transitaient par ce truchement. Une des branches se terminait par une sorte de nœud, semi-organique, semi-métallique.

« BOUJ GEPA ! OUJ ETIR ! »

« Oujpa aussi l'ami ! Je suis Geignarx et je...
- Alors Doudou ? C'est qui cette espèce de poulpe orange ? Il reste dîner ou il repart de suite ? »

Un deuxième arbre dévalait la colline à sa rencontre. L'être poilu s'affaissa d'un côté toujours en faisant trembloter son minuscule bras. Le premier arbre se mut également et s'adressa au nouveau venu.

« Chérie !!!! Je t'avais dit de rester en haut ! C'est moi le représentant des dvbiens ici ! »

Puis se retournant vers Geignarx il continua :

« Bon ben restez pas là ! Venez ! C'est l'heure de manger »

« Que la Nature est surprenante », pensa Gneignarx en observant, attendri, les trois habitants de la planète remontant vers le sommet de la colline. Ils se dirigeaient vers une cabine bizarre, peut être un habitat, et il se mit en quête de les suivre. Il fit signe aux autres kobïens restés coincés dans l'interstice entre le sas et la passerelle de le suivre quand ils en auraient fini de se dépêtrer.

Une fois entré dans le logement des individus, on lui présenta des denrées alimentaires servies sur des plaques circulaires blanchâtres.

« POP !! »

Le bruit d'un projectile lancé à haute vélocité fit paniquer instantanément le kobaïen. Les sept membres flageolants, Geignarx cru voir venir son dernier instant. Puis ses hôtes lui servirent un liquide doré dans un petit récipient oblong et transparent.

« Ca vous plait le mousseux d'importation ? C'est ce qui se fait de mieux par chez nous ! Ca et les petits fours présidentiels bien sûr ... »

Geignarx lança une demie sizaine et demie d'yeux vers le liquide encore frémissant. Il semblait bouillir à température ambiante... étrange. Il planta une baguette de test dans le petit récipient pour procéder à un rapide relevé chromatographique. La substance semblait principalement composée d'eau et d'un sucre complexe ainsi qu'un peu de gaz carbonique. Ca n'avait pas l'air outrageusement toxique. Geignarx le vida d'une traite, faisant l'admiration des deux plus grands extrakobaïens, le troisième, petit et velu, se roula en boule dans un coin de la pièce.

« Que le grand Zeuhl soit sept fois bénis !! C'est suppa trendy ton breuvage !!! »

Devant l'engouement du gros invité orange, Kervy et Eskèle le resservir généreusement. Au bout de trois bouteilles, le comportement dudit invité commença cependant à se modifier pour tendre vers un état d'apathie aphasique.

L'alcool versé dans l'organisme du Kobaien n'étant pas adapté à sa physiologie, Geignarx se liquéfia littéralement... Il gisait désormais tel un énorme calamar échoué sur le beau tapis de la salle à manger. Des larmes de crocodiles se déversaient par hectolitres de ses yeux rougis par un chagrin incontrôlable !

« Maudits soit les quadripodes !! ma tanière me manque tant ... bouhouhouh !! »

Alors que l'être velu venu d'ici se posa à ses côtés pour lui lécher un nez, ils entonnèrent tous les deux un long pleur déchirant adressé à la vacuité de leur destinée. Ce cri de détresse parvint aux organes auditifs des autres kobaïens qui étaient finalement parvenus à s'extirper de leur capsule. Ils arrivèrent dans la maisonnée et entonnèrent un chant funèbre à la mémoire de leur guide Geignarx qui gisait là, par pur réflexe atavique. Lorsqu'ils s'aperçurent que celui-ci était bien vivant et dans un état d'ébriété avancé, ils fomentèrent un putsch sur le champ : on ne pouvait laisser un tel poivrot diriger la mission. Ainsi il fut reconduit au vaisseau spatial par ses compatriotes qui décidèrent de se placer eux même en septantaine jusqu'à ce que Geignarx ait recouvré la raison et qu'il rende un rapport détaillé mais néanmoins accablant sur les us et coutumes de ses tortionnaires.

Concomitamment, l'officier Kerviel, un peu mis à mal dans ses projets de vacances romantiques, décida de prévenir le bureau de la Présidence, afin qu'elle prenne le relais dans le protocole de tractation avec la race étrangère.

En entendant les mots «xénopsychologie », « responsabilité des relations galactiques » et « Officier Kerviel », le directeur de l'Insécurité eut un haut le cœur. Il vérifia son emploi du temps et s'aperçut avec bonheur qu'il avait piscine ce soir là. Il fut donc fort aise de refiler le dossier dit « des représentants extraterrestres bizarres à sept branches » à qui de droit, savoir Le Président Magnanime lui-même.


Quelques heures plus tard, et en suivant à la lettre un protocole rédigé au pied levé par les plus grands spécialistes des réceptions mondaines, un grand chapiteau fut monté à quelques dizaine de mètres du site d'atterrissage où bringuebalait fièrement la navette étrangère. Les couleurs avaient été choisies pour leurs tons pacifistes, joyeux et commerciaux. Ainsi les représentants de cette délégation plénipotentiaire devraient se sentir accueillis chaleureusement par le gouvernement dvblinguien. Un orchestre attendait patiemment que le maître de cérémonie ouvre la « cession interplanétaire fraternelle ». Les journalistes avaient été parqués dans un carré médiatique, juste à côté du carré VIP. On installa rapidement la tribune du Président Dvboring² afin qu'il puisse prononcer son élocution de bienvenue face au sas de débarquement des invités spatiaux.

Le chef de l'Insécurité observa tout ça de loin, accoudé à une table haute, sirotant un cocktail de fruits et légumes diététique dans la salle de détente de la piscine municipale.

Les Kobaïens furent soudainement réveillés par le bruit de l'orchestre. A cause de toute l'agitation qui avait précédée, et ne sachant trop quoi faire dans l'immédiat, ils avaient décidé de prendre leur quart de sommeil, la nuit étant parait-il bonne conseillère, les réponses viendraient à leur réveil le lendemain.

Engoncés dans leurs pyjamas et quelque peu embués par ce réveil brutal, ils rampèrent jusqu'à l'extérieur où ils découvrirent une forêt de petits êtres non poilus alignés sur des estrades. Certains avaient des touffes jaunes en leur sommet, d'autres des noires, d'autres pas touffus du tout. Juste devant le sas de débarquement se tenait une de ces créatures aux petits yeux brillants et au sourire aussi blanc qu'un heptaptère albinos.

Le gnome grandiloquent entama alors une longue complainte :

« Très chers compatriotes de la Galaxie, soyez les bienvenus à Saint Dvbling !! Nous espérons que votre voyage s'est bien passé et que votre séjour parmi nous se déroulera sans encombre. Afin que nos deux peuples apprennent à mieux se connaître, à mieux travailler plus et à mieux gagner ensemble, nous vous offrons ce gage de bienvenue : ce magnifique ordinateur qui contient tous les mots de notre vocabulaire, ainsi qu'un lot de « dictées magiques » pour vous aider à apprendre la langue !! Nous serons très heureux de vous faire visiter nos infrastructures civiles et culturelles lors de votre séjour. Soyez sans crainte quant à nos intentions, nous avons toujours su accueillir les opportunités sous quelque forme qu'elles se présentent, eussent-elles sept bras et jambes en place de nos mains et pieds !! Mais trêve de bavardage chers amis de l'Infini et de l'au-delà ! Je suis sûr que ce long voyage vous a ouvert l'appétit. Je vous invite dès lors à nous rejoindre sous le chapiteau consulaire afin de partager avec nous petits fours et mousseux d'importation !!! »

Sur ces paroles, la foule des humains rejoignit les tréteaux dressés sous le chapiteau, et se ruèrent vers les confiseries et autres amuses-bouches dont seul le Président avait le secret.

Les Kobaïens quelque peu étonnés par ce mouvement unilatéral, restèrent un instant interdits, jusqu'à ce qu'une douzaine de bipèdes souriants vinrent les chercher par les pseudopodes pour les emmener vers leurs réserves de nourriture et de boisson frémissante. Geignarx reconnu le bruit distinctif des « POP » annonciateurs de bulles délicieuses et de révélations spirituelles. Il encouragea dès lors les siens à se rendre vers le buffet.

La créature à la touffe frisotante qui venait de parler au nom de son peuple s'approcha alors de lui et lui glissa une liasse de documents dans le membre exclu de la parité :

« A propos d'importation... je vous ai préparé un petit contrat d'exclusivité quant à la fourniture de nos biens manufacturés. Nous serions heureux de vous échanger nos petits fours et missiles de croisière galactiquement reconnus contre des caisses de mousseux de votre monde d'origine. Je vous laisse jeter un coup d'œil, puis nous verrons cela tout à l'heure. En attendant, place au buffet !!! »



Merci à Spawny et à la Dictée Magique ^^
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3948
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: [compilation] en scred... bling bling   Sam 3 Oct - 16:13

Déplacé en récits courts. Content Vert

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [compilation] en scred... bling bling   

Revenir en haut Aller en bas
 
[compilation] en scred... bling bling
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» mister Bling bling
» Il faut savoir assumer son côté bling-bling.
» Dal?shabet - BLING BLING
» Two Tone, c'est bon le bling bling >>>
» J'ai un doute sur les Bling Bling McQueen

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: