AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 De l’art de camoufler un cadavre…

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drystan
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3758
Age : 24
Localisation : A l'Ombre du Chêne
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo: L'Histoire
Pseudo : Le Kaessendryn
Pseudo :

MessageSujet: De l’art de camoufler un cadavre…   Jeu 27 Aoû - 16:00

Spoiler:
 


De l’art de camoufler un cadavre…





La scène du crime, c'est la boucherie.
Au centre de la pièce, étendu sur le dallage, se trouve le charcutier. Dans un piètre état. Devant lui, pétrifié, l’on voit Bob. Tenant à la main un hachoir couvert de sang. À ses cotés, Olaf. Ce dernier semble retenir une hystérie difficilement contrôlé.


- Bo… Bob ? Pourquoi as-tu enfoncé ton hachoir dans ce monsieur ?
Je ne suis pas sur que c'était un acte obligatoire...

- …

- Bob. Tu vas m’expliquer fissa le pourquoi du comment, parce que sinon… Sinon rien.
Je ne t’ai pas menacé, donc… Cesse de me viser avec ce hachoir.
S’il te plait.


J’ai dit « S’il te plait » !


Pour les estimations quand à un combat futur, Bob mesure 1m95, tout en approchant les cent kilos, alors que son compagnon semble avoir du mal à dépasser le 1m57.


- Réduction…


- Réduction ?

Mais oui, nom de dieu ! Oui tu l’a reductionné ce pauvre homme, kraken décérébré !
Tu l’as réduit de vingt bons centimètres ! On appelle ça la décapitation, andouille !
T’as tapé tellement fort que sa tête a atterri dans le réservoir à viande hachée !

Oula… On se calme, Bob. Tu ne voudrais pas tuer ce bon vieux Olaf, non ?
On pose le méchant hachoir.
Tu pourrais faire mal à quelqu’un d’autre.
Moi en l’occurrence.


- Pas le verbe Reductionner…
Réduction.
J’avais plein de jolis tickets roses de réduction !
Je viens pour le cadeau de la maison :
« 50 gigots achetés, 1 saucisse offerte ».
Et cette raclure me dit que j’en ai que 49 !

Je sais compter quand même !
Alors, devant tant de mauvaise fois…
Je l’ai charcuté.


- le charcutier charcuté.
Ha.
Très spirituel.
Passe-moi tes tickets, que je vérifie…

Tu aurais pu enlever l’hémoglobine, tout de même.
Ça fait sale.


49.
Il avait tout bon.

Oula.
Bob.
J’ai dit stop avec le hachoir !
Non.
Non !
NON !

Heureusement, les réflexes salvateurs existent… Olaf bondit sur le coté, afin d’éviter le coup en taillade du Bob vexé. Dans son mouvement, il percuta accidentellement le système de mise en route du hachoir à viande. Lequel s’activa. Devant l’effroyable scène, les deux adversaires cessèrent toute hostilité.

- Euh…
- Je crois que « Horreur » serait un terme tout indiqué.
- Horreur !

- Je suis dégouté à vie.
Je deviendrais végétarien.
...
Tout de même.
Ce n’est pas de bol.
Tu décapites quelqu’un, et faut que sa caboche atterrisse pile là.
Sur le truc que je mets en marche quelques minutes plus tard.

- Ca fait un joli steak.
Rose, rouge, avec des petites touches de blanc.
Vachement esthétique.


- Tant qu’on c’est pas ce que c’est.
Le rouge, c’est la chair.
Le blanc, les os…
Le rose, la cervelle.

- C’est peut être pas mauvais…
On goute ?


*Clong*


- Hum…
Ce doit être un morceau d’os qui a du mal à passer.
J’ai lu quelque part que le crane humain était vachement solide.
Mais de la à tordre les lames d’un hachoir…
...
Dommage pour la tête.
Si on l’avait eu intacte, on aurait pu la recoller.
Puis jouer le boucher durant toute la journée.
Comme une marionnette, tu vois.
Tu te serais mis derrière...
Puis on aurait servi les clients, en mimant le vendeur…
« Bonjour Madame Aubépine ! Qu’est ce que ce sera aujourd’hui ? »
Ou…
« Vous trouvez que ma tête est bancale ? En effet. J’ai un fichu torticolis, aujourd’hui. »
« Je parle sans bouger les lèvres ? Pas mal, hein ! Hier soir, je me suis découvert un don de ventriloque ! »

Et le soir, hop, on file.

- Par contre, là, ca va être chaud…
C’est genre un puzzle 3000 pièces.
Mais faut différencier les morceaux de steak du reste.
Histoire qu’on ne lui mette pas de la bouille de viande à la place du cerveau.


- On aura pas le temps.
Les clients ne vont pas tarder.
Faut planquer le corps.
Hum…

- J’ai une idée !
Regarde.
On prend notre mixture.

On la pose dans la vitrine, on la tasse.
Fais-moi un panneau :
« Promotion : Steak haché a l’ail ; 9.99. »
Tu écris mieux que moi.
Y-a des chances que les gens confondent.
Le hachoir, je le mets dans la planche à découper, ce qui expliquera le sang sur la lame.


- Et le cadavre ?

- Sur une étagère ! Caché par les stocks de farine animale !
Allez ! Viens, faut le soulever !

Humph…
Voila !

Déplace quelques sacs, histoire de bien le camoufler.
Bon.


*Chplorf*


- Chplorf ? Bob. Rassure-moi. Tu n’as donné qu’un coup à ce brave homme.
- Non... Deux.
- Ou as tu tapé, pour le deuxième coup ?
- Le bas ventre, de bas en haut.
- Ok. Alors, c’est les boyaux.
- Les boyaux ?

- Le Chplorf.
C’est le bruit que font neuf mètres de boyaux qui tombent majestueusement sur un carrelage déjà fort ensanglanté.

- Tu es sur ?
- On se retourne pour voir ?

- …
Tiens.
C’est marrant.

Y’a un petit morceau qui à du rester accroché dans le ventre.
Du coup, ça fait assez liane.
Regarde. Ça gigote…


- Meeeeerde !
Comment on va faire ?
On avait réussi tout notre camouflage !
Fais suer !

- Faut mettre le tout avec les saucisses.
Je trouve que la ressemblance est frappante.
D’ailleurs, ma maman m'a toujours dit que les saucisses c’était des boyaux de cochons…


- Si tu le dis.
Tire un coup sur la « Liane », histoire de décrocher tout ca.


*Sclak !*


- Mouais… Un peu de délicatesse aurait été bien vu.
Parce que l’estomac, je ne vois pas du tout ou je vais le placer.

- Avec les cœurs de moutons.
Passe-moi ça.


5 minutes plus tard…

- Bonjour monsieur Goldak ! Co…
Oooooh ! No...

*Bong.*
*Boum.*


- Non de dieu, vous n’avez pas réussi à égorger votre mouton ce matin ?
Vous avez vu toute l’hémoglobine qu’il y’a par terre ?
Même dans les pires scènes de crimes, je n’en ai jamais vu autant.
D’ailleurs, vous êtes ou ?
Je vous ai entendu tomber.
Attendez, j’arrive.


Un mois après les événements, prison du conté de Châteauroux.

- Mais les gars ! Arrêtez de faire la gueule !
On vous a mis la en attendant !

Je comprends bien que vous avez voulu bien faire.
Mais votre version à laissé des membres du jury septiques !
Vous l’avez trouvé étendu la, et, pour l’aider, vous lui avez ouvert le torse,
Pour lui faire un massage cardiaque à cœur ouvert.

Sans vous rendre compte qu’il lui manquait la tête.

Mais mangez !
De la bonne viande de la boucherie !
De cette boucherie !
Ca ne vous dit pas ?



- Ben, docteur, je ne peux rien y faire.
Ils ne mangent pas.
Sinon, à part ça, comment ça va ?
Vous vous en sortez avec tout ces cas de Crosfeld Jacob ?
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: De l’art de camoufler un cadavre…   Ven 4 Sep - 17:49

NOn. Non. Non
IL y a de l'idée. C'est tout. La fin a sauvé l'ensemble. L' a sauvé dans le sens ou je te laisse une chance avant de te désintégrer!

Alors non, c'est pas bien écrit, c'est foireux, l'absurde est mal mené et des fautes d'orthographe qu'on ne peut pas faire!!

alors oui moi je vais refaire mon lac mais toi tu vas reprendre ce texte! car là il y a du boulot.

Je sais qu'on aime poster ce qu'on écrit, nos délires, qu'on trouve ça super mais bon un peu de sérieux ( je sais on peut me faire la même critique).

Ces bibliotèques méritent mieux : alors non ce n'est pas tu es un mauvais écrivain mais tu ne travailles pas assez le texte, autant tu vois les erreurs chez les autres et commente bien, autant tu ne fais pas d'effort sur tes propres textes. Quitte à écrire moins de texte, il faut prendre plus de temps que ce soit dans l'écriture ou le commentaire.

Désolé pour le coup de gueule, je ne cherche ps à être méchante mais là non!
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 59
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: De l’art de camoufler un cadavre…   Sam 5 Sep - 14:35

Un texte gore...
J'ai envie de dire Berk....

Non, dans la réalité, je n'aime pas les films gores mis à part "Sin City"qui est filmé avec tout l'art de Frank Miller.

Tu es entré dans l'absurde mais sans que l'absurde mène au réel ou qu'il m'impose de réfléchir sur le sens de la vie, comme je peux le faire lorsque je lis Samuel Beckett.
Becket va beaucoup plus loin que de l'absurde, il a une finalité dans son œuvre.
Ici, dans ton texte, je n'ai pas retrouvé le cheminement qui m'amène à la réflexion.

Tu as choisi d'écrire un récit où les dialogues occupent toute la place et qui rendent le texte rythmé et facilement lisible. Mais, honnêtement, je ne trouve pas ces dialogues d'un grand intérêt.

Ainsi, je n'ai pas aimé ce texte, moins par la qualité de ton écriture que par les choix qui ont permis sa réalisation.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3758
Age : 24
Localisation : A l'Ombre du Chêne
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo: L'Histoire
Pseudo : Le Kaessendryn
Pseudo :

MessageSujet: Re: De l’art de camoufler un cadavre…   Sam 5 Sep - 16:27

Je me suis planté ^^.
Mais au moins j'aurais essayé.
C'est en percutant les murs (Et la je me suis vautré), qu'on trouve la voie.
Donc, l'absurde n'est pas vraiment mon chemin...
Mais.
Je ne vais pas revoir ce texte. Car il pèche, non pas sur le style, mais sur la forme, sur l'idée.

On réécrit un texte quand il est mal fichu coté Style.
Mais là, il est merdique tout point de vue.
Je me suis égaré, je le reconnais.

(Xupi. Je sais pourquoi j'ai reçu ce MP maintenant ^^. Sache juste que j'ai un égo assez malmené, ces jours ci ^^ Alors, si tu le peux, soit délicate X).)


Encore pardon.
Revenir en haut Aller en bas
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 59
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: De l’art de camoufler un cadavre…   Sam 5 Sep - 16:37

Qui ne tente rien n'a rien ! Il ne s'agit ici que de nos deux avis. C'est vrai qu'ils convergent en partie, mais d'autres pourraient peut-être apprécier ce genre d'écrit.
On peut, aussi, ne pas être d'accord avec un commentaire...

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Jarod
Rôliste


Masculin Nombre de messages : 1230
Age : 33
Date d'inscription : 01/04/2009

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: De l’art de camoufler un cadavre…   Sam 5 Sep - 20:46

Cassiopée a écrit:
On peut, aussi, ne pas être d'accord avec un commentaire...

Ok. Moi je suis pas d'accord. Ce texte est excellent. Un trait de génie.

(promis quand j'ai le temps je le lis Heureux C'était une intervention de moi, vite fait, comme on peut.Voilà quoi.)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: De l’art de camoufler un cadavre…   

Revenir en haut Aller en bas
 
De l’art de camoufler un cadavre…
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un vers pour un cadavre
» Tim Burton's Cadavre Exquis
» Cadavre exquis sujet 1
» Cadavre Exquis
» [Christie, Agatha] Un cadavre dans la bibliothèque

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: