AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 la salle d'attente

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: la salle d'attente   Mar 1 Sep - 1:58

La salle d'attente


Ca fait un moment que j'attend. J'en ai vu passer des gens ici. Mais moi j'attend encore. Ce n'est jamais moi qu'on appelle.
Je suis enfermé dans ce bocal carré, de teinte grise. Je connais chaque recoin de cette pièce. Sans aucune disparité, tout est géométrique.
Cette pièce est vide. Vide de sens. Vide de vie.
On ne parle jamais. On ne fait qu'attendre, en silence.
Deux rangées de chaises se font face où nous pouvons nous asseoir quand on est destiné à une longue attente.


Je suis le premier arrivé, comme toujours.
En face de moi se trouvent une petite fille et sa mère. L'enfant sert fort contre elle son doudou tout déchiqueté. Elle semble figée.
Etrangement sa mère n'est pas assise juste à ses côtés, une chaise les sépare. Elle, a les yeux dans le vague et est agitée de temps en temps de soubresauts.
Toutes les deux ont l'air d'être en état de choc. Elles ont eu un accident c'est certain. La petite fille saigne à hauteur du ventre, son doudou fait office de compresse. La mère est touchée à la tête.

Je veux les aider, m'insurger de leur état, appeler les urgences mais je reste immobile, sans voix. Soudain la porte s'ouvre. Personne n'a appelé mais l'enfant et la femme se dirigent vers l'issue et disparaissent derrière la porte.

C'est comme si rien ne s'était passé. Leurs chaises ne portent aucune trace de sang.

Je suis interrompu dans mes réflexions par un toussottement. Il vient de ma droite.
Je regarde sur le côté et m'aperçoit qu'il y a une vieille à deux chaises de moi.
Le silence ambiant est alors saccadé toutes les vingt secondes de ce bruit rauque, ce raclement de gorge.
Elle porte les stigmates de l'âge. Elle est comme figée dans ses traits. Elle est dégradée.
La porte s'ouvre à nouveau. Aucun appel. Cependant elle se lève. Je perd toute patience et me lève aussitôt. Elle m'arrête d'un geste de la main et me jette un regard lourd de sens. Elle me freine dans mon élan.
" Tu n'es pas pressé. Pas pressé de mourir". j'en reste coi. Elle n'a rien dit mais j'ai compris ceci. Elle disparait alors à son tour derrière la porte.

Je suis abasourdi dans ce silence plombant.
Je me sens chavirer, la pièce devient trouble.
je me réveille. J'ai quitté la pièce. J'ai du être pris. Je ne vais plus attendre. Je suis couché dans un lit, dans une salle aux murs blancs. Comme dans une chambre d'hôpital.
J'ai du mal à ouvrir les yeux, la lumière m'aveugle. J'ai la gorge sèche.

La femme présente dans la pièce se précipite au dehors.
" Docteur Lambert, il s'est réveillé!"
Du son. Ses lèvres ont bougés et je l'ai entendu parler.

Je ne comprend pas ce qui se passe, où est passé la salle d'attente.
Petit à petit les souvenirs de la salle s'effacent, je n'arrive plus à m'en rappeler. Elle m'échappe.

Un homme brun, de fort gabarit en blouse rentre dans ma chambre. Il commence à parler. Le son est toujours là. Je vois ses lèvres mouvoir mais ne m'arrête qu'à cette phrase:

"Jérémy, vous êtes sortis du coma".
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: la salle d'attente   Mar 1 Sep - 13:08

La trame est intéressante, pas exceptionnellement originale, mais l'idée de la salle d'attente est vraiment sympathique.

Ca manque toujours un peu de rigueur (rigor mortis ?) au niveau de la syntaxe, et ton choix de vocabulaire est parfois un peu déroutant.

Perso, je trouve que le choix de faire apparaître des noms propres est tout à fait superflu, vu qu'on ne s'attache pas aux personnages finalement.
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Mido
Chromatique
Chromatique
avatar

Masculin Nombre de messages : 2373
Age : 25
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: Re: la salle d'attente   Mer 2 Sep - 19:07

Je ne ferais que plussoir ce cher DayVayBay sur ton texte.

La trame est vraiment bien, une bonne idée, la chute est bien amenée même si on se doute à partir de l'entrée de la vieille dame que cet homme n'est pas vraiment dans une salle d'attente. Enfin, du moins, au sens commun.

Pour ce qui est du vocabulaire ... L'excès de qualificatifs au début m'a un peu dérangé. Ca manque de fluidité à mon goût, même si ça reste correct. La chose qui m'a par contre un peu déçu c'est le manque de développement, de ... Changements. Certes, la petite fille et la mère. Certes, la grand-mère. Mais quoi d'autre ? Une description plus glauque de la salle ? Un rebondissement comme un éclair de lumière dans la salle ? Je ne sais pas. Mais je suis resté un peu sur ma faim jusqu'à la chute.

Ca n'empêche que c'est pas mal du tout Heureux Bleu

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la salle d'attente   

Revenir en haut Aller en bas
 
la salle d'attente
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La salle d'attente
» salle d'attente du docteur Tigrus
» Salle d'attente ..... du RIRE .....
» "La gauche est une salle d'attente pour le fascisme" - Léo Ferré
» La salle d'attente!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: