AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Pérégrinations.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Scarlet Hurricane
Chromatique
Chromatique
avatar

Féminin Nombre de messages : 3124
Age : 26
Date d'inscription : 30/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Maerenn
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Pérégrinations.   Dim 18 Oct - 20:29

Je perds pied dans un univers qui n'est pas le mien.
Je lève la tête et tombe dans l'immensité salée des cieux, la tête la première sous une pluie diluvienne qui me transperce, me traverse, m'offre. Je ne suis plus, mais peut-être n'ai-je jamais été. Egarée entre la brise d'un crépuscule d'octobre et des flammes. Partout. Tout le temps. Des flammes qui me brûlent de l'intérieur et me consument, de façon totalement injustifiée. Je cours, roule, m'écroule, t'étreins. Le bitume sous mes pieds nus devient de l'herbe, et ma robe vole derrière moi pendant que je dévale la colline sous un soleil de plomb et une averse torrentielle.

Tout n'est qu'illusion.



J'ai mal, je hurle.

Donnez-moi une raison d'avancer inlassablement, laissant ainsi derrière moi ces sens insensés.
Je perds, je me perds, je te perds. Potentiellement conjugable, mais dans quel but.


Et la pluie reprend. Glaciale, glacée, qui ruisselle le long des carreaux, de la porte, de mon corps nu et continuellement vide. La pluie tiède, sous laquelle je fume dans des bras invisibles. Musique, notes, lignes. Pluie ardente sous un firmament piqué de dessins insolites et obsolètes. Tout n'est plus que solitude. Je ne suis rien que cette ondée qui m'inonde et me submerge, assimilant mes sentiments à des gouttelettes écrasées sur le pavé. Martelée.

Il est question d'un rien, de tout, de toi. D'une possible avancée dans les méandres de mon esprit englué. Cendres au fil des saisons : Cigarette, goût mélancolie, bercée par les ténèbres et l'odeur de la bruine, de la brume, des souvenirs. Quelques mélodies, quelques mots, récurrents, récurés, mais toujours efficaces. Vivre d'absence quand le temps nous est compté.

Le monde m'engloutit, et je sombre.
Revenir en haut Aller en bas
Cordelia Melicerte

avatar

Féminin Nombre de messages : 2069
Age : 27
Localisation : Complètement à l'ouest, sous les épines d'un hérisson
Date d'inscription : 12/10/2009

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Pérégrinations.   Dim 18 Oct - 22:06

Récit d'un rêve ? Écriture automatique ? Quoi qu'il en soit, ton texte est un peu hermétique. Un peu seulement : même si je ne comprends pas tout, devant mes yeux se déroule un rêve - ou un cauchemar plutôt - aux formes étranges. Comme une fuite dans un monde psychédélique. Un rêve, quoi ! Mais ce rêve étant le tien, je n'ai pas réussi à y rentrer. Hermétique, donc.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 28
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Pérégrinations.   Dim 18 Oct - 22:28

Moi je n'aurai pas dit hermétique. Ni rêve. Ni cauchemar. Pulsion, invention, imagination.
J'aime beaucoup, c'est intense, heurtant, on sent la douleur. Les images ne l'adoucisse pas mais la renforce. J'aime bien ce rythme de phrasé. Une faute à ce que j'ai pu voir seulement.
Les images sont vraiment bien développés. C'est saccadé. C'est dans la simplicité même.
Je ne sais pas trop comment expliquer je commenterai mieux plus tard, un peu fatigué.

C'est un univers surréaliste et en même temps si réaliste où se mêle émotion, ressentiment, paysage.
Revenir en haut Aller en bas
Scarlet Hurricane
Chromatique
Chromatique
avatar

Féminin Nombre de messages : 3124
Age : 26
Date d'inscription : 30/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Maerenn
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Pérégrinations.   Lun 19 Oct - 23:27

Ecriture automatique, certes. Comme toujours en fait. : )
Je comprends que ça puisse paraître hermétique, insensé. D'où le titre : Pérégrinations, comme à l'intérieur de mon imaginaire. C'est la première fois que j'écris comme ça, par images. Mais ça m'est venu d'un coup.

Merci beaucoup en tout cas, que ce soit Xupi ou Cordelia (;




Mon âme s'est égarée, jusqu'à la désespérance et l'abandon. Que ne cherché-je un monde qui n'a pas encore été inventé, peuplé de bagatelles et de fantasmes. Images et sons mêlés, confondus : Je ne suis qu'eux, je ne suis qu'un. Qu'un morceau déchiré en étoile, dont les rebords tournent translucides, détrempés par les sanglots. Des larmes. Mes larmes. Une raison, toi. Il n'est plus question de rien que de cet espace. Espace-temps, espace-sentiment, espace-rêve, et reddition. Il me semble, peut-être était-ce hier, cette course effrénée entre torpeur et délectation. Ma vie en carnage.
L'attrait des mots, des portes ouvertes et des coffres-forts. L'amour de l'interdit en symbiose, symbolisé par couleurs et affections. Ne serai-je qu'un périple. Pèlerinage où tout n'est qu'apparence.

Je pense, réfléchis, atteste, espère. Obséquieuse à en mourir.

Indicible.

Offre-moi du conditionnel déterminé à servir l'inutilité du fugace. Mon existence en course. Prairie, plaines, et ce ruisseau. Pour épancher ma soif de présence. Je veux y nager nue, y couler et m'y noyer. Heureuse. Comblée. Et soudain tout s'éteint. Le présent fait acte d'imparfait et les lumières s'éteignent dans un râle désespéré.

Je m'allonge, les yeux tournés vers un absolu vide et obscur. Les jours ne sont rien. La tempête fait rage, mes cheveux flottent au vent de mes sombres folies. Je m'évanouis. Les supports tournent, s'enchaînent, se déforment. Délires psychédéliques dans une atmosphère qui n'a plus de sens. Plus de forme. Plus.

Rien. Et ça repart.
Revenir en haut Aller en bas
Scarlet Hurricane
Chromatique
Chromatique
avatar

Féminin Nombre de messages : 3124
Age : 26
Date d'inscription : 30/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Maerenn
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Pérégrinations.   Mar 20 Oct - 21:30

Que ne suis-je éphémère. Un petit rien au milieu d'un grand quelque part, entouré par les eaux. Je vois un bateau s'éloigner au loin, ses grandes voiles blanches se fondant dans la masse cumulée de nuages, d'orageuses cités perchées dans un arbre centenaire. Je ne cherche pas. Je ne perçois qu'eux, qui m'écorchent de leur bonheur affiché quand moi je n'ai qu'un vide en guise de souvenir. Donnez-moi des projectiles. Faites-leur mal. Je veux les briser, les anéantir, les annihiler. Je veux les gommer de mon monde. Tous ceux qui me volent mes délices et se les accaparent.
Courez, mourrez. Je vous hais.

Présentez-moi un espoir d'atténuer ces lancinants coups d'absence. Battue à mort par la séparation. Quelle garce. Je l'abhorre. Je vous déteste. Parlez-moi de rancœur, ma destinée en cascade. Je veux me laisser glisser dans les tréfonds de mon cœur insalubre et m'y allonger. Aperçus abasourdis.

Je ne comprends pas.


Je ne vois pas. Tout est gris, humide et salé. Perles amères qui traversent mes joues, laissant un champ de bataille dévasté. Je souffre. Ça tangue. Donnez-moi une cigarette, consumez-moi. De l'abandon à la déchéance, au delà de l'arc-en-ciel terne qui fait office d'espoir au sein de ce paradis factice. Vivre de rien, rêver de peu.

Jugements adéquats sur l'insanité de mes mots. Lettres mixées et déraison.


De l'eau, partout. L'ondée outrepasse mes désirs et se faufile dans les interstices de ma conscience et de mon ébriété artificielle. J'ai cessé d'être.

Regarde-moi.
Revenir en haut Aller en bas
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: Pérégrinations.   Mer 21 Oct - 1:10

Opaque, en effet... Des textes assez difficiles à commenter, parce qu'on retire surtout de la lecture une impression générale. plutôt positive, en ce qui m'a concerné. Il va donc me falloir décortiquer un peu...

j'aime beaucoup la légèreté du style associée à la noirceur plus profonde du texte.

La succession jusqu'à l'overdose des images colle assez bien au fond tel que je l'ai reçu ; une introspection difficile, non pas parce qu'elle est opaque, mais au contraire, parce tout y est trop dévoilé, trop perçu.

Tu utilises beaucoup d'images-clichés, cela dit leur opposition les pimentent un peu (surtout dans le premier texte : "sous un soleil de plomb et une averse torrentielle", par exemple.

Par contre le choix de certains mots m'apparait douteux. "Je pense, réfléchis, atteste, espère. Obséquieuse à en mourir.

Indicible."
Je vois pas bien le rapport à l'obséquiosité ; prier (dans le sens d'espérer) et être obséquieux, si c'est ce que tu voulais dire, ce n'est pas pareil.
De même, peut-on être indicible ; encore que là, une licence se justifie, au vu du contenu.

Et enfin, la dernière remarque, peut-être la plus terrible, l'air de rien...
Les trois textes sont-ils véritablement liés par le fond, ou totalement indépendants hormis le style ?
Revenir en haut Aller en bas
Teclis
Rôliste


Masculin Nombre de messages : 1750
Age : 28
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Pérégrinations.   Mer 21 Oct - 1:29

Des textes toujours difficiles à commenter...

Je crois que "pérégrinations" est un titre qui n'est qu'un pâle reflet des méandres dans lesquels tu nous entraines parfois Ju'.

Les analyses autres que superficielles, j'entends chercher un sens à tout ce que tu écris, sont superflues, et impossibles. Il n'y a que toi qui puisse saisir la cohérence entière de l'ensemble de tes propos, bien que le lecteur ait quelques indices, quelques soupçons quant à ce qu'ils désignent..

Je ne m'attarde donc que sur l'écriture. C'est bien tourné, quelques répétitions subsistent, mais rien de très encombrant à la lecture. Le choix du vocabulaire reste très personnel... Ce qui mystifie encore plus le sens du texte ; la compréhension se dérobe aux non initiés tout de même.


Ca me fait vraiment penser à un journal intime, dont la trame n'est compréhensible que par son auteur, et quelques personnes très proches, de par la tournure des phrases, et les raisonnements, les sentiments qui s'y cachent.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 28
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Pérégrinations.   Mer 21 Oct - 1:39

J'aime toujours autant, je ne recherche pas nécessairement le sens, où j'y adosse ma propre signification.
Je suis d'accord avec Teclis c'est comme un journal intime peut être faudrait il pour plus d'impact et d'universalité rendre entre ces pages d'épanchement des moments de narration, de description du personnage pour contextualiser ses émotions, son épanchement, ses pensées.
Mais après tout tu as dit que c'était de l'écriture automatique donc ce n'est surement pas dans un but de lecture, dans le sens ou tu t'adresses à un public, c'est pour toi une sorte de catharsis par l'écriture.

Que ne cherché-je un monde qui = je pense qu'il y a une faute

mais je préférais le premier texte de ce receuil qui était peut être plus fouillé, plus recherché dans les images.
Revenir en haut Aller en bas
Scarlet Hurricane
Chromatique
Chromatique
avatar

Féminin Nombre de messages : 3124
Age : 26
Date d'inscription : 30/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Maerenn
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Pérégrinations.   Mar 3 Nov - 1:54

Je suis de celles qu'on oublie sur un banc un soir. Apprêtée, parée, négligée.
Je ressemble à ces rythmes sans anicroches, ces croches sans borborygmes, entrecoupées de tirades morbides et de mortifiantes vestales. Accordez-moi à coups de piano, désabusez mon âme fragile. Couchez-moi sur le papier d'une vie indolente et abandonnez-moi. Décharnée. Abattue. Ignorée.

Atmosphère en apostrophes. Vocatifs voués à une éternelle déchéance entre les murs d'un cachot anonyme. Edulcorant au goût terne qui m'enveloppe et me déterre. Dimensions oniriques de cette existence ingénue. Surabondance de caractéristiques qui m'étreignent. J'abhorre. J'exècre.

Je m'asphyxie.

Faites simple, dites-moi. Ne me laissez pas étouffer en promenades au gré de mon inconscient dénotant une folie à peine voilée. Offrez-moi de l'empathie, une accalmie dans cet ouragan de mots inappropriés.

Aidez-moi.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 28
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Pérégrinations.   Mar 3 Nov - 3:20

Je n'ai pas grand chose à dire, je ne suis surement jamais dans la vérité mais j'aime bien tes petits essais, ça me fait quelque chose, j'aime ton style épurée, tout juste sur le fil.
Revenir en haut Aller en bas
Scarlet Hurricane
Chromatique
Chromatique
avatar

Féminin Nombre de messages : 3124
Age : 26
Date d'inscription : 30/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Maerenn
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Pérégrinations.   Sam 7 Nov - 2:56

Ouvrez-moi les veines, accaparez mon essence, mon sens, ma vie. Je cherche dans la mélancolie ce que je ne peux trouver dans mon bonheur terne et redondant, et il ne suffit pas que tout aille bien pour être heureuse. Je vis et j'envie, j'enivre, je souffre. Comme une touche de piano brisée qui perdrait son souffle. Je ne suis pas. Tornade de larmes du ciel dégagée. Isolez-moi, communiez, marées. Potentialité que tous abhorrent, je n'existe que par ton image racolée un soir au gré des voiles. Immaculée, indolore, déchirée.

Je marche, je cours, j'exulte.

Métaphore d'une promenade extrapolée, hyperboles soignées, simple reflets d'une âme déchue. Damnée.

Je suis affreuse. Affrétez-moi une coupole, préparons-nous et décollons. Courants coureurs et courses effrénées. Que n'ai-je, un jour, eu le besoin de t'investir, de te prôner. Piédestaux enchanteurs et blancs arcs-en-ciel.

Jaugée, jugée, juste évincée.

Je suis perdue, vous m'avez abandonnée.
Revenir en haut Aller en bas
Teclis
Rôliste


Masculin Nombre de messages : 1750
Age : 28
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Pérégrinations.   Dim 8 Nov - 18:06

Je me demande quelque chose Ju'. Pourrais tu donc, un jour, venir répondre ici même à nos commentaires sur ton texte, sans employer une forme détournée d'extériorisation des sentiments ?

Car c'est ce que tu fais avec tes très belles pérégrinations : tu extériorises tes sentiments, tu expulses ton inconscient sur le "papier". Tu le maquilles sous couvert de littérature.

Et c'est quelque chose de très franc que tu nous livres là. Mais un jour, prochain, ou non, viens donc en discuter ici. Il est difficile de tout comprendre, il est difficile de ne pas apprécier d'en parler.
Revenir en haut Aller en bas
Scarlet Hurricane
Chromatique
Chromatique
avatar

Féminin Nombre de messages : 3124
Age : 26
Date d'inscription : 30/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Maerenn
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Pérégrinations.   Dim 8 Nov - 19:06

Oui bien sûr, pardon : )

Disons que dans ces textes, j'ai repris un concept que j'expérimente depuis que j'ai commencé à écrire, à savoir laisser venir les mots naturellement, sans chercher à beaucoup les contraindre : On peut en retrouver des ébauches dans le Refuge de mes mots par exemple. Cela dit, j'y apposais une seule contrainte alors essentielle : Y mettre du sens. Ou du moins essayer.

Dans Pérégrinations, j'ai retiré cette contrainte. Ce ne sont plus que les mots, pour ce qu'ils représentent en tant que tels : Sonorité, sens propre, etc. Ce qui fait que ces bouts de moi semblent plus confus, plus flous.

Je dis 'bouts de moi', puisqu'il est évident que ces textes, bien que plutôt insensés, sont autobiographiques. Je ne sais de toute façon pas écrire sur autre chose que moi-même. C'est très égocentrique, je m'en rends compte, mais c'est le seul moyen que j'aie pour faire passer des sentiments.

Pour écrire ces textes, je pars d'une idée générale qui est une forme de mélancolie que je traîne au fond de moi sans l'exprimer. En écrivant, ça me permet d'extérioriser pour mieux exorciser ce que je ne peux pas dire de vive voix ou en face à face. Ca commence, donc, sur une sorte de tonalité générale. Ensuite, je suis les mots qui me guident plus que l'inverse. Alors ça dérive, ça tangue, et on ne garde plus qu'une impression générale et floue de la thématique de départ.

Voilà, à peu près, ce que mes Pérégrinations représentent pour moi : )
Revenir en haut Aller en bas
Teclis
Rôliste


Masculin Nombre de messages : 1750
Age : 28
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Pérégrinations.   Dim 8 Nov - 22:42

Désolé de t'avoir fait attendre pour ma réponse, jeune demoiselle !

Je me souviens de tes Refuges à mots, mais pas très précisément. Je crois justement, qu'en enlever la contrainte de sens est au final, un choix tout aussi personnel que rationnel. Tu te rapproches sûrement plus de ce que tu désires (extérioriser sur le papier) du moment que ce soit compréhensible pour toi, que de tenter d'être comprise par tes lecteurs.

Au final, nous lisons tout de même tes mots, et c'est un délice de ne pas piger tout à ce que tu dis. On extrapole, on triture des phrases déjà toutes triturées.


Enfin, pour revenir sur le terme que tu as employé Ju' "égoïste", "égocentrique". Sache qu'il n'y a rien de plus "égocentrique" que l'écriture, la peinture et les formes d'expression artistique. Toutes, joyeuses, tristes, plus ou moins éloignées de notre état psychologiques, ne sont qu'une extériorisation de notre être intérieur. Tu le dis toi même "mais c'est le seul moyen que j'aie pour faire passer des sentiments."

C'est le seul moyen que l'on a tous pour faire passer des sentiments, mais toi, tu le fais de manière plus "vraie", moins détournée. Un plaisir que de pérégriner derrière toi Ju' (même si toi tu marches, et que nous, nous courrons sans jamais te rattraper ! Heureux )
Revenir en haut Aller en bas
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3948
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Pérégrinations.   Jeu 12 Nov - 22:21

Bon.

Tout ça est assez mystérieux et plutôt opaque comme texte.
Cela dit, je pourrais faire quelques remarques tout de même.

D'abord, le rythme est parfois sympathique, parfois beaucoup plus lourd. La saccade rend ce double-effet ; elle est parfois bien maîtrisée, quand on alterne un peu les phrases longues et les courtes, nominales. Mais c'est beaucoup plus râpeux quand on tombe sur des séries de chaque. Attention donc à essayer de mieux alterner, ou faire en sorte de lier les phrases. Trop de phrases nominales tue les phrases nominales, tout simplement.

Pour le reste, il y a pas mal de phrases assez alambiquées qu'il faudrait décrasser un peu parce que parfois, on en vient à perdre totalement le sens qu'il pourrait y avoir tellement l'on est noyé dans le flot de mots.

En revanche, je dirais que le texte respire un grand érotisme, ce qui l'entoure d'un halo rouge-rosé assez enivrant. Le champ lexical des sensations et toutes les allusions forment une sorte d'étreinte sexuelle en filigrane.


Voila, heureuse ? Content Vert

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pérégrinations.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pérégrinations.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pérégrinations féeriques au royaume des magies
» Quelques ouvrages repérés cet été au fil de mes pérégrinations

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: