AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Un drôle de type

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Questo

avatar

Masculin Nombre de messages : 227
Age : 27
Localisation : Créteil
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: Un drôle de type   Sam 31 Oct - 4:28

Par un curieux tour mental, on épingle souvent un nain par le col de son veston, sur une paroi là dedans nos crânes ; il porte notre visage en guise de masque, et mime avec talent le moindre de nos gestes. Une fois défait de son piège, il se précipite sur la petite estrade éclairée, puis joue la vie à notre place. Éloquemment, il répond après coup à tous ceux qui nous ont causé des torts ; il nous prépare les discours galants, auxquels l’autre est bizarrement toujours sensible ; il se flatte, il se rudoie. Le parasite aime chausser le cothurne, languir sous les crachats, se farder d’assurance, se prélasser sous le soleil. Lecteur, vous le connaissez, n’est-ce pas ? Tous les jours, vous lui faites la conversation – à vous-même.

Ce complice de petite taille, Aymar s’en contrefichait. Il n’avait plus de double miniature qui se promenait dans son crâne ; sa présence lui était désormais inutile. Il lui suffisait pour se voir, non pas son esprit, mais de simplement se positionner devant la glace. Fâcheuse habitude puisque notre personnage était beau garçon. Ce garçon avait un visage d’ange, des traits fins, les lèvres pimpantes ; Aymar était avant tout un garçon à lubies. Ces caprices étaient curieux, même étonnants les uns les autres. Cette originalité, proche d’un dilettante, était surtout sous-jacente, voire psychologique : par lui-même, il voulait déployer tout le potentiel de l’existence.

Cette fois, notre ami avait contracté une nouvelle fantaisie : tout ce qui pouvait se substituer à son corps lui était insupportable. Il évita donc durant cette période les choses qui, d’une manière ou d’une autre, remplaceraient sa personne. Ainsi, il se débarrassa de son PC, du téléphone, et de ses miroirs avec regrets ; puis, plus subtilement, il abandonna l’écriture, la lecture, et les appareils photo ; ces derniers étaient moins évidents à trouver. Enfin, il lui resta l’image de lui-même, la petite créature, ce nain flatteur, à supprimer de son esprit.

Désormais, Pour lui, seul le corps avait son importance : il voulait sentir la vie. Elle s'était dispersée ; par sa démarche insolite, il voulait révéler en lui cette faculté d'exister - pour de vrai ! Aymar tremblait de plaisir à ce nouvel orgueil. Il était en déambulation au centre-ville, dans lequel il croisa cette femme, d'une beauté renversante (il surestima sa profondeur - on le fait tous !). Et ce rouge à lèvre qui enduisait sa bouche allait bientôt être effacé par une autre bouche – la sienne.
Revenir en haut Aller en bas
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3950
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Un drôle de type   Sam 31 Oct - 14:27

Rha ! J'aime beaucoup. Content Vert

C'est léger, c'est vivant, plein de légèreté.

Le style est accrocheur sans être épuré ou à l'inverse, alambiqué. La découpe du récit est intéressante aussi, elle retient de plus en plus l'attention au fur et à mesure de la lecture.

La chute se fait également tout en douceur et régale !


Une seule petite chose que j'aurais à redire à ce texte : Substituer "ordinateur" à "PC" eut été une bonne alternative pour éviter cette discrète publicité Clin d\'Oeil .


Ah, et enfin un texte optimiste, ça fait plaisir. Heureux

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Nicolas



Masculin Nombre de messages : 1504
Age : 31
Localisation : Tentaka
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Murène de Virtù
Pseudo : Andy de Falque
Pseudo : Antoine

MessageSujet: Re: Un drôle de type   Sam 31 Oct - 19:35

Le drôle de type, c'est toi (!) Ton texte est résolument à côté de ce qu'on lit d'habitude dans le coin, frais et original, une sorte de mini-fable contemporaine à la morale floue et agréablement écrite.

Cette première phrase (Par un curieux tour mental, on épingle souvent un nain par le col de son veston, sur une paroi là dedans nos crânes ; il porte notre visage en guise de masque, et mime avec talent le moindre de nos gestes.) augure du meilleur ; une représentation inattendue, vaguement humoristique et parlante de ce que nous connaissons s'expose pour mieux être mise de côté par Aymar, le type avec un drôle de nom.

Mais, hélas, l'expression devient bancale par la suite, à partir du second paragraphe, gâchant sérieusement le potentiel de séduction de cette mignonne nouvelle. Tes constructions s'embrouillent dans des phrases telles que Il lui suffisait pour se voir, non pas son esprit, mais de simplement se positionner devant la glace. (usage bancal des prépositions), Ces caprices étaient curieux, même étonnants les uns les autres. (confusion entre participe présent et adjectif) ou Cette originalité, proche d’un dilettante (proche du dilettantisme, mais pas d'un dilettante)... La ponctuation est également étrange, par endroits : Ce garçon avait un visage d’ange, des traits fins, les lèvres pimpantes ; Aymar était avant tout un garçon à lubies. Ces caprices étaient curieux, même étonnants les uns les autres. (le point-virgule et le point gagneraient à être inversés), Et ce rouge à lèvre qui enduisait sa bouche allait bientôt être effacé par une autre bouche – la sienne. (un tiret ou deux points ?). À cela s'ajoutent des erreurs plus diffuses (une majuscule qui s'est immiscée dans Désormais, Pour lui) ou des formulations mal bricolées : Il était en déambulation au centre-ville, dans lequel il croisa cette femme (être en déambulation...) ou Ainsi, il se débarrassa de son PC, du téléphone, et de ses miroirs avec regrets ; puis, plus subtilement, il abandonna l’écriture, la lecture, et les appareils photo ; ces derniers étaient moins évidents à trouver. (pourquoi des regrets chez un personnage si volontaire ? Pourquoi son PC et ses miroirs mais le téléphone ? Pourquoi prendre le risque d'une confusion entre écriture, lecture et appareils photo en les mettant sur un même plan ?).


Rebidouille-nous ces quelques détails et, là, ce sera vraiment bien.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Un drôle de type   Sam 31 Oct - 21:57

Ah et bien Quest, je t'aime beaucoup quand tu es dans la narration.
Tu m'avais déja surprise au duel, mis là idem ça fait plaisir.
J'aime bien ton ton, l'histoire que tu nous présentes, c'est de l'humour tout en délicatesse.
Contrairement à Youef, j'ai eu plutôt du mal avec ton tout début. Et ça allait mieux après, mais bon connaissant ma syntaxe vaut mieux suivre ses conseils.
Revenir en haut Aller en bas
Questo

avatar

Masculin Nombre de messages : 227
Age : 27
Localisation : Créteil
Date d'inscription : 06/07/2009

MessageSujet: Re: Un drôle de type   Mar 3 Nov - 3:08

Merci à vous trois pour vos commentaires. J'avais si hâte de publier une nouvelle que j'ai négligé certains passages.
Revenir en haut Aller en bas
Teclis
Rôliste


Masculin Nombre de messages : 1750
Age : 28
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Un drôle de type   Mar 3 Nov - 3:23

Ca me fait, d'emblée, penser à du Sartre burlesque.

N'empêche, que pour trouver la première phrase, il faut une sacrée dose d'imagination. On entre vite dans le bain toutefois. Tes explications éclairent le lecteur.

Les phrases sont en général, très correctement, tournées. Je crois aussi que je ne peux mieux murmurer à ton nain comment améliorer ta nouvelle que Youef. Toutefois, ce n'est pas une raison pour ne pas faire un peu plus de blabla sur le texte.

C'est une jolie morale que d'exister par soi-même, et non à travers soi-même, dans tout ce qui peut refléter notre existence. L'artificiel effacé devant le charnel. Et même là, le charnel est substitué au spirituel ; qui lui encore, meurt, dans d'atroces dilemmes...
... noyé par le personnel. "Yah ! Docteur Freud, je réfute cette thématique lacaniste !"

Hahum.

Belle nouvelle. Vitale. Ca doit s'apprécier.
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Un drôle de type   Mar 3 Nov - 14:57

Le premier paragraphe d'introduction fait indubitablement sourire, par la fraîcheur de son authenticité. En quelque mots on parvient à se figurer le nain (ah tiens t'as vu ? il parle de toi là dedans !) et à rire de soi par la même occasion. C'est très efficace.

Et aussi très intelligent dans cette façon de commencer réellement le récit, en prenant à revers cette première idée.

Là où je tique cependant, c'est dans la forme du texte. Je pense que les idées sont bien posées, mais juste posées. On suit le fil, malgré des tournures pas toujours très "justes" à l'oeil. En fait, le texte aurait gagné à être peaufiner sur le plan de l'écriture en elle-même. Les petits camarades t'ont ouvert la voie, il n'y a plus qu'à suivre Heureux

En tout cas, c'était très plaisant.
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un drôle de type   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un drôle de type
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» recherche plan tobrouk type 202
» Evolution des devis, du type de clientèle et des charges d'un atelier - Atelier Amoroso Waldeis
» [Anniversaire] Personnages de Type-Moon ! =D
» armée type Hommes betes de khornes
» diabétique type 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: