AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Sang, âme, papier. [Pensées]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Egorann

avatar

Féminin Nombre de messages : 2050
Age : 20
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Sang, âme, papier. [Pensées]   Sam 7 Nov - 1:52

C’est mon sang que je donne à mon stylo quand j’écris. C’est mon âme que j’accroche au papier quand je le gratte de ma plume. C’est moi-même que je donne à mes textes.

Si un jour je n’ai plus de sang pour écrire, plus d’âme à donner et plus de vie pour survivre, est-ce que ce sera ça la mort ? Ou est-ce que simplement je passerais un petit temps dans une boite noire avant de monter ou descendre ailleurs ? Je ne suis pas bouddhiste ni rien d’autre mais je ne sais pas non plus ce qu’il y à après la mort. C’est l’éternelle question après tout : d’où la célèbre phrase : « Être ou ne pas être », telle est la question. Shakespeare avait raison en disant cela : et c’est pour moi le principe même de la vie.

C’est vrai que je ne suis pas très douée pour comprendre le sens des paroles que d’autres ont écrites, mais après tout chacun peut donner son sens à chaque chose. C’est le risque que prends un écrivain en s’exerçant, ou un peintre, ou tout simplement un artiste : être jugé. Le jugement des autres m’importe peu à vrai dire ; sauf s’il m’aide à m’améliorer, c’est vrai.

Pour revenir à mon sujet initial, je dirais que chaque personne prétendant porter le titre d’écrivain doit donner un minimum de soi-même dans son texte. Car après tout si quelqu’un s’investit dans un texte, ce texte fera peut-être sa réussite, sera peut-être magnifique. Qui en sait quoi ?

_________________




Dernière édition par Egorann le Sam 7 Nov - 16:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Innomable

avatar

Masculin Nombre de messages : 246
Age : 25
Localisation : Disparu là où il est dur de disparaitre...
Date d'inscription : 07/01/2008

MessageSujet: Re: Sang, âme, papier. [Pensées]   Sam 7 Nov - 2:02

La réussite Egorann est un concept capitaliste. Pour comprendre réussir, il faut comprendre, réussir quoi, pour quoi, pour qui. Réussir sa vie, c'est apporter de la richesse au système, et donc, à une minorité d'individu. Et pourtant l'on est d'accord que réussir sa vie, ça peut (ça doit ?) passer par l'entre-aide, l'amour de ce que l'on a choisit comme entourage. Tu parles de mort, mais on est pas pressé. A la rigueur, envisage la seconde d'avant la mort, puisque là c'est encore du connu, et c'est à partir de cette seconde que l'on peut se décider sur ce qu'il y a dans notre vie qui relève de la réussite de sa vie, et de ce qui relève de la réussite pour autrui. (autrui = parents, mari (qu'il soit aimé ou non) nation, idéal politique blablabla.)

A ton âge se poser la question, c'est avoir cinquante ans d'avance sur la 85% de la population, donc autant de temps à vivre heureux et bien, une fois que la longue crise que tu traverses sera terminée. Elle durera sans doute des années, mais mieux la vivre a ton âge, et ensuite avoir une vraie vie d'adulte, que de le faire après, toujours apparemment un peu trop tard.
Moi je dis chouette en lisant ça.


Edithe, ma chérie : Le chouette est en retour à la ligne, mais sans sauter de ligne. Ca ma fait plaisir de voir travailler une jeune fille, euh enfin, non mais c'est pas ce que vous croyez... Ca me fait plasir de voir quelqu'un de jeune, plus encore que moi, prendre peu à peu conscience des choses, c'est prometteur quoi. Cool.


Dernière édition par Innomable le Sam 7 Nov - 2:30, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Egorann

avatar

Féminin Nombre de messages : 2050
Age : 20
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: Sang, âme, papier. [Pensées]   Sam 7 Nov - 2:09

Pourquoi chouette?

(Ouaip, j'me mets au rose paske Pailliasse veut plus de mon beau rouge.)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Sang, âme, papier. [Pensées]   Sam 7 Nov - 2:19

J'apprécie la démarche, une démarche qu'on peut tous avoir. J'aime bien le principe de la réflexion. Mais sur le principe de la présentation et de l'écriture je suis désolé je n'ai aimé que les phrases du début, plus cherchées même si ça reprenait des images connues ( pour dire ça m'a fait penser à harry potter, mais je le vois partout celui la lol je digresse).
Ce que je veux dire c'est que la suite me semble pas assez travaillé, un peu maladroit et bien naif et jeune mais je peux pas vraiment te reprocher ça.J'aurai mieux vu ce texte en intro de débat par exemple. Plutot qu'en texte abouti.
Revenir en haut Aller en bas
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3950
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Sang, âme, papier. [Pensées]   Sam 7 Nov - 2:25

Voila un essai intéressant.

Quelques remarques de style :


Citation :
C’est mon sang que je donne à mon stylo quand j’écris.
Le mot stylo fait assez tâche, je trouve, quand on commence une phrase par le mot "sang", plutôt lyrique. Comme tu utilises le mot plume ensuite, peut-être qu'il aurait fallu tourner ça différemment Clin d\'Oeil .

Citation :
C’est moi-même que je donne à mes textes.
Redondance qui rappelle un Johnny (c'est moi que je t'aime). Là aussi, essaye de tourner ça différemment ^^ (d'ailleurs, c'est un peu pareil à la phrase du dessus, mais en moins lourd).


Par la suite, le second paragraphe, emboité au premier, ouvre sur un débat existentiel.
A ce propos, nos littéraires te le confirmeront peut-être, mais il me semble que tu te fourvoies sur le sens la phrase "To be or not to be" (Hamlet). Je ne suis pas certain qu'elle traite de ce qu'il y a après la mort. Il faudra que je revois ces classiques.

Ensuite tu t'engages sur la sémantique, et les questions de jugement. On voit vaguement le lien.

Et finalement, tu reviens sur l'écriture, où cette fois on se sent complètement lâché.


Dis-moi, Ego, sur quoi exactement as-tu voulu insister ? A moins que tout ça ne soit un flot de pensées rédigé pêle-mêle au fur et à mesure de leur apparition ? Dans ce cas, ça aurait mérité un peu plus d'organisation et de développement ^^ .

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Sang, âme, papier. [Pensées]   Sam 7 Nov - 14:20

Je ne l'aurai pas qualifié d'essai, un essai à une visée plus argumentative ou tout du moins tente de donner son point de vue, là c'est des questions en suspens, ça nous donne plus une image de l'auteur, donc plutôt un sous genre de l'autobiographie.

A propos de Shakespeare : d'abord vous vous rappelez le site où on écrit aux morts? j'ai trouvé ça

Cher William,

Pouvez-vous répondre à cette question?
«Être ou ne pas être?»
Être ou ne pas être… La réponse se trouve dans le contexte entourant le questionnement. La réflexion que fait Hamlet est conditionnée par le moment précis où il constate le dilemme auquel il fait face. Ainsi, la réponse que je vous donne aujourd’hui est fort probablement différente de celle que j’aurais faite il y a un an. Vous-même n’êtes nullement à l’abri d’une telle réalité, vous en conviendrez. Je ne peux dire que je redoute ma non-existence puisque je ne sais –ni ne saurai de mon vivant– ce qu’elle me réserve. La vie que je mène actuellement me convient tout à fait. Mes affaires sont prospères, je vis confortablement dans une maison plus que convenable auprès de ma femme. Si les conditions actuelles étaient différentes, peut-être pencherais-je plutôt vers l’option funeste.

Pour le moment, aucune des deux propositions n’a davantage de poids que l’autre dans la balance. Mais puisque vous me demandez de faire un choix, je vous répondrai résolument être.

Votre dévoué,

Wm. S.

Le passage en question dans Hamlet :

«Être, ou ne pas être, c’est là la question.
Y a-t-il plus de noblesse d’âme à subir
la fronde et les flèches de la fortune outrageante,
ou bien à s’armer contre une mer de douleurs
et à l’arrêter par une révolte? Mourir.., dormir,
rien de plus... et dire que par ce sommeil
nous mettons fin aux maux du cœur et aux mille tortures naturelles
qui sont le legs de la chair: c’est là un dénouement
qu’on doit souhaiter avec ferveur. Mourir.., dormir,
dormir! peut-être rêver! Oui, là est l’embarras.
Car quels rêves peut-il nous venir dans ce sommeil de la mort,
quand nous sommes débarrassés de l’étreinte de cette vie ?
Voilà qui doit nous arrêter. C’est cette réflexion-là
qui nous vaut la calamité d’une si longue existence.
Qui, en effet, voudrait supporter les flagellations et les dédains du monde,
l’injure de l’oppresseur, l’humiliation de la pauvreté,
les angoisses de l’amour méprisé, les lenteurs de la loi,
l’insolence du pouvoir, et les rebuffades
que le mérite résigné reçoit d’hommes indignes, s’il pouvait en être quitte
avec un simple poinçon? Qui voudrait porter ces fardeaux,
grogner et suer sous une vie accablante,
si la crainte de quelque chose après la mort,
de cette région inexplorée,
d’où nul voyageur ne revient, ne troublait la volonté,
et ne nous faisait supporter les maux que nous avons
par peur de nous lancer dans ceux que nous ne connaissons pas?
Ainsi la conscience fait de nous tous des lâches;
ainsi les couleurs natives de la résolution blêmissent
sous les pâles reflets de la pensée;
ainsi les entreprises les plus énergiques et les plus importantes
se détournent de leur cours, à cette idée,
et perdent le nom d’action... Doucement, maintenant!
Voici la belle Ophélia... Nymphe, dans tes oraisons
souviens-toi de tous mes péchés.»

A ce moment là Hamlet fait face à un choix cornélien, en gros venger son père ou pas.
Revenir en haut Aller en bas
Egorann

avatar

Féminin Nombre de messages : 2050
Age : 20
Date d'inscription : 07/02/2008

MessageSujet: Re: Sang, âme, papier. [Pensées]   Sam 7 Nov - 15:27

En effet, j'ai écris ça comme ça me venait, c'est juste des pensées. Mes pensées sont assez emmêlées, maintenant que j'y pense, mais retoucher des pensée ça me fait un peu bizarre.

J'ai voulu un petit peu m'appuyer sur la question "Qu'est-ce qu'il y à après la mort?" que je me pose de plus en plus souvent.

Et après j'ai montré ça ici pour savoir ce que vous en pensiez.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Teclis
Rôliste


Masculin Nombre de messages : 1750
Age : 28
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Sang, âme, papier. [Pensées]   Dim 8 Nov - 17:59

Egorann, digne héritière de Nietzsche : "Écrivez avec votre sang, et vous saurez alors que l'âme est le sang"

(ou quelque chose dans le genre).

Digne interrogation, pathétique réponse ? Difficile !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sang, âme, papier. [Pensées]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sang, âme, papier. [Pensées]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Je prends un crayon de papier..."
» [Musso, Guillaume] La Fille de Papier
» Amulette blasphèmatoire et pendentif de sang avec palaquin.
» Fabriquer ses roses en papier
» tank FERDINAND (en papier)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: