AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Tumulte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Grendelor
Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 3940
Age : 37
Localisation : Dans son coeur
Date d'inscription : 25/12/2007

Personnages RP
Pseudo: Grendelor
Pseudo : Lùthien
Pseudo : Pr. Lim

MessageSujet: Tumulte   Mer 18 Nov - 15:56

Elle marche, tête baissée, les yeux rivés sur le sol. Dans son cœur, dans sa tête, un tourbillon de pensées, d’émotions. Comme toujours. Elle vient de passer plusieurs heures avec une, deux trois personnes à discuter, à s’ouvrir, à se fermer, à s’exalter, à brûler. Face à un écran.
Ce mot lui perce la poitrine et elle tombe dans un abîme de dépression, avant que son esprit ne s’arrête à nouveau, sur une phrase écrite par lui. Un sourire s’épanouit sur son visage que le soleil caresse pendant sa marche. Elle s’égare encore à revivre ces moments perdus. Avec eux. Elle n’est complète que quand ils sont là, chacun portant un morceau de son cœur, de son âme. Des amis. Des amours. La limite n’a pas d’importance. Ils sont elle.

Ses pas la portent dans la ville sans qu’elle y pense, plongée dans le tumulte de cette voix qui l’accompagne partout.
Par-dessus, par-dessous, en fond, entre deux, la musique transparait, la chanson enfle et reflue, ses paroles l’égratignant autant que ses réflexions. Un instant heureuse d’avoir parlé, celui d’après saignant d’être si loin. Sautant de joie d’être si proche, pleurant de ne savoir choisir. S’extraire de ses conflits intérieurs, faire taire ses pensées.
Elle relève les yeux, ses pieds l’amènent dans des lieux emplis. Elle se perd dans la contemplation de la foule, laisse la musique couvrir toute idée. Se noyer dans la ville, se fondre dans la multitude, se déliter, s’évanouir, ne plus revenir. Elle croise un regard. Flèche dans son cœur. Il s’arrête, s’emballe, s’exalte. Sourire qui jaillit, irrépressible. En face aussi. Il est passé. Elle a encore raté ce moment où tout aurait pu changer, cette pulsion qu’elle n’a su laisser parler.
De l’exaltation, elle retombe dans la morosité, le dégoût. La musique n’est plus qu’un fond discret, écrasé par le poids de ses pensées. Ses yeux se baissent à nouveau, refermant son âme au monde, l’enferrant dans son labyrinthe sans fin. Instant fugace. La voici repartie dans une douce folie à rêver des possibles improbables. Illusions à la saveur partagée.
Elle s’arrête sur un pont, regarde le soleil, sent son âme s’envoler vers lui, s’éparpiller dans le bleu du ciel, s’emplir encore d’émotions, de toutes ces émotions qui peuplent sa vie. Un enfant court après un pigeon, il rit. Un nouveau trait transperce sa poitrine. Il est si mignon. L’amour gonfle son cœur, menace de le faire exploser.
Cette fois, la pulsion parle. Le garde-fou tombe. Hypnotisée par les rayons de lumière dans ses cheveux, elle lâche tout. Enfin.

Explosion de couleurs. De douleur.





Silence.




Paix.




Enfin.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
http://www.unsoufflededetente.com/
Cordelia Melicerte

avatar

Féminin Nombre de messages : 2069
Age : 28
Localisation : Complètement à l'ouest, sous les épines d'un hérisson
Date d'inscription : 12/10/2009

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Tumulte   Mer 18 Nov - 16:16

...

Je serais bien incapable de critiquer ce texte, de dire ce qui va, ne va pas.

Il fait trop écho à mes propres pensées pour que je puisse écrire autre chose que : moi aussi. Pour tout, de l'écran au bébé.

Voilà.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Tumulte   Jeu 19 Nov - 13:41

Moi j'aime beaucoup c'est tout en sensibilité. On te comprend, on te suit.
Et le texte est à commenter car non seulement tu donne de l'émotion et nous rappelle nos propres histoires personnelles mais tu le fais bien. J'aime beaucoup que le fil de ta pensée suive la promenade, et le cours de la musique. J'aime la gradation que tu développes. Avec une fin qui n'a plus de mots, comme si tu avais tout expulsé auparavant. Que la boule dans l'estomac, l'obsession dans la tête ne pouvaient être plus décrits, hormis peut être par flash quelques images.
J'aime vraiment comment tu décris cette promenade, avec les sens que tu laisses au premier plan tout en "divaguant" sur tes sentiments.
Tu nous donnes du très personnel, c'est très courageux, je ne peux qu'applaudir et la qualité du texte et la véracité et la sensibilité du message.
Revenir en haut Aller en bas
Sanz
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 1197
Age : 30
Date d'inscription : 26/08/2008

Personnages RP
Pseudo: Hezeriel Shinobi ( I)
Pseudo : Sanz
Pseudo : Anwen

MessageSujet: Re: Tumulte   Jeu 19 Nov - 14:50

Silence, paix, et après, après...

Non, peut être, nous ne lâchons pas vraiment " Tout". Il reste les résidus, les chimères, l'évitement sournois de la langue solitaire. J'expire et pourtant... .

C'est pas vraiment, la fin, la paix. C'est une pause, au fond duquel il y a une fin, une faim cachée. Et les couleurs..elles dansent. Il faut en parler (peut être pas ici, non, mais ailleurs, tout ailleurs, l'ailleurs qui revient ici).

Grendelor. Ou l'Arc-en-ciel émotionnel en dépit du gris des étoiles.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Tumulte   

Revenir en haut Aller en bas
 
Tumulte
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Tumulte
» Agrippa d'Aubigné
» Récits mineurs de Louise May Alcott, adaptations libres
» Cri sans tumulte - Janine Philippe-Chafwehé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: