AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Prince de craie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Miette

avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 26
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Prince de craie   Jeu 19 Nov - 14:59

Seule, en tailleur au sol, dans ma petite chambre
Craie en main, je songe...
Toutes ces fois ou le plancher m'a servit de toile, je ne serais les compter...
Et pourtant il ne s'en lasse pas, moi non plus

Ce bruit léger, qui suit chaque parcelle de ton visage, qui apparait devant moi...
Tout d'abord les contours, que je dessine encore timide, du bout des doigts
Ce mouvement répété des centaines de fois, je le connais pas coeur et ne peux plus m'y tromper...
Pourtant je m'applique, comme a chaque fois
Puis viens le tour de tes yeux...
Ma craie prend une autre teinte, celle des jours heureux et des rêves en arc-en-ciel de couleurs...
Ton nez, que mes doigts ont escaladaient des centaines de fois, accompagne de fou rire scintillant...
Et tes lèvres, que je ne me lasse de faire et refaire, au point de leur donner de contours trop exagérés...

Quelques instant a peine et ton portrait trône devant moi...
Toutes ces fois ou j'ai rêvé de t'animer d'un seul toucher, et n'y croyant pas
je touchais tes traits tout de même, au cas ou l'inimaginable se ferait...
Jamais ça n'a réussit et pourtant je vais le refaire aujourd'hui aussi...
Poudre blanche aux bout des doigts, je te parle et tu m'écoutes..

Un courant d'air et tes lèvres s'animent, me répondent
Un jeu de lumières et tu clignes des paupières

Moi je rie de ta voix, qui envahit la pièce
Le feux aux joues, les larmes aux yeux
Je rie, je danse, je t'écoute, je te vie

Épuisée, je me couchais au ras de ton portrait et du bous des doigts retraçais tes lignes
Des fois je m'attardais sur les yeux, d'autres fois sur les lèvres
Et tes joues, ces joues qui réchauffaient mes mains froides de trop trainer au sol
Mais qu'importe, je préfère m'enrhumer prés de toi que d'être saine, loin de toi

J'ouvre la fenêtre et le vent viens jouer avec toi
Ta poudre blanche s'élève, dans un tourbillon de couleur et m'entoure, me chatouille, me caline
Puis retombe m'emportant avec...

Des fois tu m'agaces a être trop parfait, alors d'un coup de main je t'efface
Mais c'est comme si je m'effaçais
Alors gênée, docile, je te redessine avec encore plus d'entrain

Tu es toujours la, comme par magie
Malgré le vent et les courants d'air
La poudre blanche retombe a chaque fois et reprend les traits de ton visage

Mais ce soir quelques chose a change...
La fenêtre ne veux plus se fermer
Un trait au sol et le vent l'efface

Les sourcils froncés, les lèvres pincées, je continue
Encore et toujours sans résultat
Ma main devient de plus en plus effrontées, rapides
Mais rien n'est plus rapide que le vent...

Épuisée je tombe en larme a cote de ta place....vide
Ma craie et finis
Du bout des doigts j'essaye quand même a bout de force
Mais rien n'y fait, tu n'apparais pas...

Mon prince de craie...
Malgré les fenêtres ouvertes et les courant d'air
Je garderais toujours ton visage en moi...
Rien ne pourra s'y comparer...
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 28
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Prince de craie   Jeu 19 Nov - 15:56

Idem l'idée est bonne, j'aime beaucoup les deux histoires que tu nous a proposé, la relation peintre et oeuvre, qui va de la pensée au charnel, de fiction au réel c'est bien présenté, mais alors punaise, bordel de bois c'est pas possible toutes les fautes que tu fais et certaines sont énormes! ça gâche tout ce que tu nous proposes c'est vraiment dommage.
Je reviendrai corriger de même.
Revenir en haut Aller en bas
Miette

avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 26
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: Prince de craie   Jeu 19 Nov - 16:06

Argh les fautes...pourtant c'est pas faute de m'appliquer comme dit dans mon post "clown" je ne sait pas vraiment que faire de plus...
Revenir en haut Aller en bas
Teclis
Rôliste


Masculin Nombre de messages : 1750
Age : 28
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Prince de craie   Jeu 19 Nov - 23:07

Pas mal pas mal. C'est intéressant de te lire, ce genre de texte étant plutôt rare dans le coin. Ou plus exactement, tu as une façon particulière d'écrire.

Si je devais relever une excentricité, c'est seulement la forme du texte. Des paragraphes conditionnés par des retours à la ligne. On croirait un peu lire de la poésie, bien que ça n'en soit pas vraiment.

Pour ce qui est des fautes, il n'y a rien de grave. Des bévues qui pourront se réparer avec un peu de bonne volonté. Un peu de relecture ne fait jamais de mal (n'est ce pas Xupi... Très Heureux )

En ce qui concerne maintenant le texte en lui même (et oui, abrégeons ce suspens intenable) : on y plonge vite et bien. Lecture agréable, qui s'alourdit considérablement vers le troisième paragraphe. Cependant, on revient très rapidement à quelque chose de plus fluide et doux par la suite.
Tente d'éviter les répétitions, c'tout. Dans son ensemble, le traitement de l'idée est originale. Une relation ambigüe entre une narration un peu capricieuse, infantile et un rapport psychologique, affectif beaucoup plus adulte.

Au plaisir de te relire.
Revenir en haut Aller en bas
Cordelia Melicerte

avatar

Féminin Nombre de messages : 2069
Age : 27
Localisation : Complètement à l'ouest, sous les épines d'un hérisson
Date d'inscription : 12/10/2009

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Prince de craie   Jeu 19 Nov - 23:17

Une bien belle histoire. J'aime ta manière d'écrire, très poétique comme l'a dit Mido. Tes phrases riment et sont très élégantes.

Attention aux répétitions, surtout celle du mot "fois", ça fait un peu lourd à la fin.

Une phrase m'a fait tiquer, aussi :
Citation :
Mais qu'importe, je préfère m'enrhumer prés de toi que d'être saine, loin de toi
Très clichée, et "saine" détonne, je n'aime pas.

Mais c'est un détail, dans un texte qui me plait beaucoup.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Miette

avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 26
Date d'inscription : 18/11/2009

MessageSujet: Re: Prince de craie   Ven 20 Nov - 12:13

Eh ben dis donc

Merci pour toutes vos critiques constructives (ça fait du bien de lire quelque chose qui ne se termine pas a juste j'aime ou j'aime pas !).
La plupart du temps j'écris sans réfléchir, une idée et hop on l'habille en mot, on corrige les fautes qu'on repère et on poste, dans le genre "a l'arrache" chuis pas mal d'ou les repetitions et manque de synonymes, mais promis j'y travaille
Ce qui m'a fait surtout plaisir c'est que mon vocabulaire assez "enfantin" disons le, ne soit pas percu comme une tarre pour une fois...
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 28
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Prince de craie   Mar 24 Nov - 16:16

Seule, en tailleur au sol, dans ma petite chambre
Craie en main, je songe...
Toutes ces fois ou le plancher m'a servit de toile, je ne serais les compter...
Et pourtant il ne s'en lasse pas, moi non plus

Ce bruit léger, qui suit chaque parcelle de ton visage, qui apparait devant moi...
Tout d'abord les contours, que je dessine encore timide, du bout des doigts
Ce mouvement répété des centaines de fois, je le connais pas coeur et ne peux plus m'y tromper...
Pourtant je m'applique, comme a chaque fois
Puis vient le tour de tes yeux...
Ma craie prend une autre teinte, celle des jours heureux et des rêves en arc-en-ciel de couleurs...
Ton nez, que mes doigts ont escaladaientescaladés des centaines de fois, accompagne de fou rire scintillant... en fait en relisant c'est pas très clair, ça tombe sec je trouve accompagne de fou rire scintillant, plutot mettre m'accompagne d'un fou rire scintillant ou de fous rires scintillants
Et tes lèvres, que je ne me lasse de faire et refaire, au point de leur donner de contours trop exagérés...

Quelques instant a peine et ton portrait trône devant moi...
Toutes ces fois ou j'ai rêvé de t'animer d'un seul toucher, et n'y croyant pas
je touchais tes traits tout de même, au cas ou l'inimaginable se ferait...
Jamais ça n'a réussit et pourtant je vais le refaire aujourd'hui aussi...
Poudre blanche aux bout des doigts, je te parle et tu m'écoutes..

Un courant d'air et tes lèvres s'animent, me répondent
Un jeu de lumières et tu clignes des paupières

Moi je rieris de ta voix, qui envahit la pièce
Le feuxfeu aux joues, les larmes aux yeux
Je rieris, je danse, je t'écoute, je te vie vis

Épuisée, je me couchais au ras de ton portrait et du bous boutdes doigts retraçais tes lignes
Des fois je m'attardais sur les yeux, d'autres fois sur les lèvres
Et tes joues, ces joues qui réchauffaient mes mains froides de trop trainer au sol
Mais qu'importe, je préfère m'enrhumer prés de toi que d'être saine, loin de toitupeux trouver un meilleur vocabulaire ici, je comprend mieux ton idée de language enfantin mais c'est pas perturbant ça va avec le narrateur qui vit dans son imaginaire.

J'ouvre la fenêtre et le vent viensvient jouer avec toi
Ta poudre blanche s'élève, dans un tourbillon de couleur et m'entoure, me chatouille, me caline
Puis retombe m'emportant avec...

Des fois tu m'agaces a être trop parfait, alors d'un coup de main je t'efface
Mais c'est comme si je m'effaçais
Alors gênée, docile, je te redessine avec encore plus d'entrain

Tu es toujours la, comme par magie
Malgré le vent et les courants d'air
La poudre blanche retombe a chaque fois et reprend les traits de ton visage

Mais ce soir quelques chose a change...
La fenêtre ne veux veut plus se fermer
Un trait au sol et le vent l'efface

Les sourcils froncés, les lèvres pincées, je continue
Encore et toujours sans résultat
Ma main devient de plus en plus effrontéepas s, rapideidem
Mais rien n'est plus rapide que le vent...

Épuisée je tombe en larmes a cote de ta place....vide
Ma craie et finis
Du bout des doigts j'essaye quand même a bout de force
Mais rien n'y fait, tu n'apparais pas...

Mon prince de craie...
Malgré les fenêtres ouvertes et les courant d'air
Je garderais toujours ton visage en moi...
Rien ne pourra s'y comparer...
_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Prince de craie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Prince de craie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La craie !!
» Faire tenir la craie???
» Aquarelle en craie de cire
» Le maître de la craie
» Je ne connais pas cela:ordre à respecter sanguine et craie ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: