AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Les Argonautes (Revisité :) )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Eöl

avatar

Masculin Nombre de messages : 26
Age : 28
Localisation : Perdu dans les nuages...
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Les Argonautes (Revisité :) )   Mar 8 Déc - 15:54

Bon après une grande panne d'inspiration et mon habituel période de dégoût pour ma propre écriture, j'ai enfin réussi à pondre un nouveau récit. Nouveau récit dont le but premier est entre autre d'évacuer toute la frustration et la haine que je ressens pour tout ce qui se rapproche de près ou de loin à un CV ou une lettre de motivation, mais qu'il est malheureusement obligatoire de rédiger pour obtenir un stage Clin d\'Oeil
Bon et puis pour le dépressif chronique que je suis, pouvoir se défouler et tenter d'écrire un texte humoristique, ca fait du bien Heureux
Comme toujours l'auteur tiens a s'excuser pour les nombreuses fautes d'orthographes qui comme d'habitudes vont émailler sa lecture, mais j'ai vraiment de gros problèmes avec les participes passés, et pour le reste j'ai relu tant que j'ai pu.



Les Argonautes


Il était une fois...
Hum non, un peu trop vieillot comme formule, faisons fis de ces conventions et agissons comme un conteur moderne, n'est-ce pas ma petite Elea. Comment pourrais-je donc débuter ce nouveau récit...
Il y a de cela fort longtemps, ou du moins fort longtemps avant ma naissance, enfin à l'aube de l'histoire de l'humanité quoi...
Reprend toi Eöl, tu t'embrouilles, ne laisse pas ton auditoire s'enfuir, il est pas dit que tu retrouves de sitôt un public prêt à t'écouter déballer de vieille légende. Allez une grande inspiration et on repart au combat, je compte sur toi pour me rappeler les détails que j'aurais oublié Elea.
...dans l'Antiquité si vous voulez tout savoir, mais attention hein, je ne vous parle pas de cette époque prodigieusement inintéressante qui a précédé le troisième empire interstellaire, mais de la vraie Antiquité, avec un grand A, la grande, la seule, celle qui a eu lieu sur Terre il y a fort longtemps, la vraie quoi...
Bravo Eöl tu as réussi là, vu la tronche qu'ils tirent en face tu dois les avoir complètement scié par ta rhétorique prodigieuse et ton talent inné de conteur...
« Ou peut-être sont-ils juste surpris par ton élocution hasardeuse, je crois que tu viens encore de battre un nouveau record, le début de conte le plus hésitant de l'histoire. »
Ta gueule toi, je t'ai pas sonné.
Oups, grosse connerie, foutue Anima, j'oublie à chaque fois que ça ne sert à rien de répondre à haute voix, allez j'enchaine vite fait avant que les spectateurs ne se barrent. Et je te jure Elea que tu me le payeras...
Donc nous disions à l'Antiquité, dans une auberge crasseuse...euh à moins que nous soyons dans un palais de marbre pour cette histoire, je m'en souviens jamais, enfin qu'importe, là n'est pas le plus important, donc on va choisir l'auberge crasseuse, sauf votre respect, ça iras mieux avec vos looks de clodos...
Alors là pour les avoir scié, tu les as scié, je sens que je vais faire un carton là !
...dans une auberge crasseuse donc, où se trouvait moult personnages hauts-en-couleurs. Et attention, je précise quand même pour les attardés du groupe, cela ne veux en aucun cas signifier qu'ils portaient des habits colorés, c'est juste une expression de notre jolie langue française. Parmi eux, si vous aviez eu la moindre once de culture, vous auriez pu entre autre reconnaître le légendaire Héraclés, le musical Orphée...euh Orphée pour vous donnez une petite idée car sinon vous allez finir complètement à l'ouest, c'est un peu la rock star de l'époque, les groupies en moins, à l'époque la musique c'était un peu plus zen, voir franchement mou si vous voulez mon avis, mais enfin qui sommes nous pour critiquer ces glorieux personnages...donc j'en étais à Orphée, et je pourrais aussi citer Castor et Pollux, qui mine de rien ont donnés leurs noms à la constellation des Gémeaux, mais bon je pense que vous en avez rien à foutre donc je vais directement passé au plus célèbre, Jason. Alors l'un d'entre vous aurait-il la moindre idée de qui est Jason ?

Ah ouais quand même je suis tombé sur une vrai bande d'attardés ici quand même. Alors pour votre culture, je vous le dit quand même, c'est lui qui a monté l'expédition des Argonautes, et croyez moi, comparer à cette expédition, la traversé d'un trou noir à bord d'un vieux spationef rouillé c'est de la gnognotte...Bon et là dans l'histoire nous en sommes donc juste avant le départ de l'Argo qui est...le bateau des Argonautes, bravo au petit vieux du fond qui relève un peu votre niveau les gars, et euh les filles il semblerait, mais j'ai pas mes lunettes donc j'y vois que dalle. Et donc le gars là, le Jason, il recherche le top du top pour son expédition, il va rameuté ce qui se fait de mieux en Grèce à l'époque, pour vous donnez une idée c'est comme si on rassemblé tout les meilleurs joueurs de spatio-foot de l'univers dans la même équipe, vous voyez d'ici le carton que ça ferait dans les anneaux de Mars...ou de Saturne, je suis conteur pas astrophysicien bordel, alors le vieux t'arrête de suite de faire ton malin ou je te fais bouffer ma savate ! Bon allez je me calme et on reprend. En plus du gars Jason, il y avait une autre pointure dans l'auberge, le grand Ulysse, ou Odysseus pour les hellénistes qui aime se la péter et étaler leur soi-disant culture devant le public. Bon là je pense que vous avez compris que moi et le grec, ça fait au moins trois, et que donc le Ulysse il s'appellera Ulysse dans la suite du récit, et que depuis douze mille ans que plus personne ne parle plus le grec ancien, on aurait bien pu arrêter de l'apprendre aux crâneurs de bonne famille. Enfin passons, donc il y avait aussi Ulysse, mais bon Ulysse le vieux quoi, 70 balais, plus une ratiche au râtelier, trois poils qui se battent en duel au sommet du crâne, Ulysse le croulant quoi. Et donc le Ulysse qui se pointe devant le Jason tout fier, tout content, et qui lui balance comme ça direct : « Bon j'ai appris que tu cherchais du monde pour piquer une toison d'or au vieux Æétès, et je me suis dit que les petits jeunots comme toi ils auraient surement besoin de l'aide de grands héros comme moi, donc bah si tu me promet une forte récompense et le poste de second de l'expédition, j'accepte de t'aider. » Bon là je vous laisse imaginer la réaction du pauvre Jason, mais vu le niveau je vais quand même vous donner un indice, c'est un peu comme si une ex-star du porno de 75 ans se pointer devant vous pour vous proposer une passe à 800 crédits. Mais bon vous vous doutez bien que le récit c'est pas juste comment le Ulysse il se fait jeter par Jason, c'est que la suite voyez-vous, c'est le premier entretien d'embauche de l'histoire, sauf que bien sur aucun d'entre vous n'auras jamais le dixième du CV ou Curriculum Vitae pour les latinistes qui nous emmerdent, et comme vous connaissez la suite sur le sujet du latin j'en reviens à nos moutons, ou plutôt à nos béliers car après tout, on parle de toison d'or, et je disais donc que vous n'aurais jamais le dixième du CV du vieux croulant, mais par contre en lèche-cul ou lettre de motivation, on a bien progressé comme vous avez pu le voir avec le franc-parler du vioque comparé à nos courbette actuelles. Bon allez là il y en a qui vous enveloppe tout ça dans de belles phrases, ils vous mettent des métaphores dans tout les sens, il vous parle de la pluie et du beau temps au lieu de vous parler des rhumatismes du papi, mais vu votre niveau vaut mieux que j'en reste aux choses simples et au CV carré.

Ouh la tronche qu'ils tirent, la vache même en simplifiant comme ça j'ai réussi à les perdre, ben dis donc, je suis pas prêt de faire carrière avec des paumés comme eux pour seul public.
« Je dirais plutôt qu'ils hésitent à te démolir pour toute les insultes que tu leurs adresse depuis dix minutes ou sinon à... »
Mais putain ta gueule toi. Non c'est pas à vous que je parle, alors arrêtez de me faire chier sinon je vais jamais réussir à m'y retrouver dans cette histoire de merde ! Donc bon le gars Ulysse quand il voit le Jason plier de rire sur le comptoir de l'auberge, il voit rouge, mais il est pas con le Ulysse, plutôt rusé même, donc bon il cogne pas la montagne de muscle en face, au lieu de ça même, il remet ses idées en place, et il se lance. Bon là petite parenthèse, je vous épargne les citations exactes, tout d'abord parce que ça me fait chier et ensuite car vous seriez encore capable de rien piger à ce que je raconte. Et le voilà qui commence par vanter ses qualités de grand bâtisseur, ingénieur, que sais-je encore, le cheval de Troie blablabla. Soit dit en passant pas une si mauvaise idée le cheval de Troie, parce que non seulement les Grecs ont réussi à éclater Troie avec, mais surtout parce qu'ensuite c'est devenu un sacrément bon jouet, moi même j'avais un petit cheval a bascule, et quand t'as quatre piges, c'est le pied ce truc là, j'y ai passé mes plus belles années, offrez des chevaux à bascules à vos mioches d'ailleurs les péquenauds, vous verrez, finiront moins cons que leur parents grâce à ça, j'en suis la preuve vivante ! Reste assis toi le gros du deuxième rang, j'ai pas encore finis l'histoire, et il y a rien de plus grossier que de déranger le conteur, si t'as quelque chose à faire attend un peu, j'en ai quasiment fini avec Ulysse. Bon et donc après le vieux il continu avec les sirènes, les monstres à 100 têtes, les cyclopes, et bon là quand je vous le dit c'est sur que ça fait bizarre, mais à l'époque quand tu balançais un CV pareil les gars ils se couchaient à tes pieds en trois seconde chrono, voir Chronos même pour se mettre en phase avec l'époque ahahahahah...hum bon je vois que ça aussi ça vous dépassent, pour ceux qui voudraient repartir moins cons d'ici, Chronos, c'était le dieu du temps de l'époque, depuis on appelle ça l'horloge atomique mais bon, Chronos, ça avait quand même plus de gueule... Mais bon allez, on se termine ce récit vite fait bien fait. Donc le vieux Ulysse il est toujours là à parler, parler, parler, et encore parler, et bon le Jason au début il trouvait ça rigolo, mais là le vieux qui se colle comme une sangsue, ça le gonfle, et alors qu'il s'apprête à se retourner pour lui coller sa tannée au vieux, pour lui faire définitivement fermer sa gueule...

Euh qu'est-ce que vous faites là, partez pas, j'ai pas finis il reste.... Eh Oh ! On se calme lâchez-moi, stop !!!


La fin de ce texte n'ayant malheureusement pas passé la censure, nous laissons le soin au lecteur d'imaginer le châtiment reçu par le conteur, ainsi que tout détail annexe pouvant lui permettre d'évacuer toute la rancœur accumuler au fil du récit...
Revenir en haut Aller en bas
Cotin L. Nerae

avatar

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 22
Localisation : Dans l'éther libre
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Re: Les Argonautes (Revisité :) )   Mar 8 Déc - 18:11

Au lendemain d'un examen de grec et à la veille d'un autre de lapin latin, la lecture de ton texte m'a arraché plus d'un sourire Très Heureux

L'idée est très sympa, mais il t'arrive de te répéter. Ton texte n'est heureusement pas trop long, mais déjà, vers la fin, on commence à se lasser des "interruptions" répétées et des métaphores douteuses, qui sont marrantes dans un premier temps, mais lourdes à force. Dommage, car ça part plutôt bien, que tu ne varies pas un peu plus l'humour.

Enfin, d'un autre côté, si tu t'es amusé en écrivant ton texte, c'est le principal ^^
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 38
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Les Argonautes (Revisité :) )   Mer 9 Déc - 1:31

Citation :

Ouh la tronche qu'ils tirent, la vache même en simplifiant comme ça j'ai réussi à les perdre, ben dis donc, je suis pas prêt de faire carrière avec des paumés comme eux pour seul public.


Je te le fais pas dire !


En fait tu nous proposes une petite anecdote qui se perd en élucubrations assez stériles, pour finir sous la forme d'un long parpaing poussif.

On a du mal à voir où tu veux en venir, tout au long du texte, pour finalement s'apercevoir que tu t'es toi même perdu en cours de route. Le dernier paragraphe en est d'ailleurs d'autant plus probant :p

Le ton léger aurait pu être agréable si tu ne tartinais pas régulièrement et méthodiquement tes propos de tous ces grumeaux bien pesants Triste

Le titre m'avait intrigué, et même éveillé en moi une envie de voir comment un auteur aurait pu revisiter un mythe.

L'avant propos quant à lui partait sur une bonne base : celui de partir de ton vécu pour démanteler la pratique des CV-lettres de motivation, et bien que tu y viennes à un moment du texte, c'est dommage que tu n'aies pas poussé la réflexion plus loin.

Sur la grammaire : même si c'est bien de reconnaître ses fautes, le faire a priori pour justifier le manque d'attention qu'on porte à se rédaction, est un peu facile à mon goût. Je vais sans doute me répéter, mais avant de pratiquer le vocabulaire populaire ou grossier (ou même "mature"), j'estime qu'il faille un peu mieux maîtriser la langue "normale", non pas qu'il y ait énormément de fautes impardonnables (on a vu largement pire ^^).

Bref, à mon avis tu avais de bonnes cartes en mains pour réussir quelque chose d'un peu plus convainquant, entre l'humour, l'auto-dérision et l'envie de monter au créneau.


Reste l'idée sympathique de l'orateur ignare et maladroit qui prend de haut un auditoire aussi pantois que qu'inquiétant Très Heureux
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Eöl

avatar

Masculin Nombre de messages : 26
Age : 28
Localisation : Perdu dans les nuages...
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Les Argonautes (Revisité :) )   Mer 9 Déc - 14:07

Merci pour ces commentaires, et j'ai réussi mon texte pour avoir réussi à vous arracher au moins quelques sourires, je n'avais pas d'autre objectif. Pour le reste des critiques, il y en a pas mal qui sont tout a fait valable, mais je n'avais pas la prétention de faire une œuvre d'art de ce texte, juste un défouloir de trois ou quatre heures pour moi, et un petit moment de détente pour le lecteur Clin d\'Oeil

Ce qui explique entre autre la fin, qui est en effet un peu trop bâclée et que j'aurais du retravaillé un peu avant de vous présenter ce texte, mais j'atteignais la fin de mes deux pages open office, qui constitue pour moi la barre à ne pas franchir pour un texte court, surtout que les miens sont fait d'énormes pavés Heureux

Après pour les autres défauts du texte, rien à dire ils y sont, je reviendrais juste sur le point de grammaire que tu as soulevé. Toute les tournures de phrases dans le texte sont assumés, je préviens juste pour les fautes d'orthographes qui émaillent à peu près tout mes textes, mais dont je ne me rend pas compte à la relecture. Il y en a pour qui l'orthographe saute aux yeux, bah moi l'orthographe, rien à faire, je n'arrive pas à distinguer les fautes, et ce malgré les relectures. Il paraitrait que lire des livres améliorerait l'orthographe, mais je suis la preuve vivante qu'elle n'a aucune influence sur mon orthographe Heureux
Revenir en haut Aller en bas
Teclis
Rôliste


Masculin Nombre de messages : 1750
Age : 28
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Les Argonautes (Revisité :) )   Jeu 10 Déc - 5:29

Tu pourrais tenter une autre méthode, genre autodictées quoi... Ok, je sors.

Mais bref, petit commentaire après lecture. Un peu du même avis que Dvb : un début déjà vu de nombreuses fois, mais efficace. J'ai beaucoup sourit à la lecture du texte. Néanmoins, la fin a eu du mal à passer.

Ton texte, c'est un peu un loukoum : on le mange au début avec délice, mais la fin, on ne sait pas pourquoi on se force à se l'enfiler.

Peut être à cause de ce parfum un peu excentrique et anticonformiste qui plane sur le récit. Des descriptions amusantes (notamment Orphée) mais trop nombreuses pour un texte de cette longueur. Je crois que s'il y avait eu une suite, on aurait pu aisément justifier une telle entrée en la matière.

Pour l'orthographe, j'ai eu très peur au début, je dois l'avouer. Mais mon sentiment s'est vite dissipé. Rien d'horrible. C'est cohérent.

Tu as dans les pattes une jolie pépite d'argent, mais reste à la tailler un peu. Heureux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les Argonautes (Revisité :) )   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les Argonautes (Revisité :) )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nuggets frites revisités
» La pissaladière revisitée au fenouil croquant et pickles d'oignons
» Le monde à l'envers (ou LA FONTAINE revisité...)
» [Blu-ray]Jason et les Argonautes (6 juillet 2010 US)
» Affiches des classiques Disney revisitées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: