AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [...] [III]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Drystan
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3758
Age : 24
Localisation : A l'Ombre du Chêne
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo: L'Histoire
Pseudo : Le Kaessendryn
Pseudo :

MessageSujet: [...] [III]   Mer 9 Déc - 20:20


[...]


Gouttes de sang s’écoulant doucement.
Pleurs d’un enfant trop longtemps oublié.
Larmes enflammées reposant à présent,
Sur ce miroir brisé, aux milles reflets.


Rage.

Les morceaux de verre recouvrent le sol. Brisée par la haine d’un instant, la glace git, désarticulée, sur le sol marbré. Aussi solide qu’elle était, elle n’a pu résister à une telle adversité. Dans les yeux de l’homme brille l’incompréhension. Ses yeux fuient la scène, refusant d’accepter l’inéluctable vérité.

Filet pourpre glissant le long d’un bras.
Seul témoin de ce lâche assassinat.
Unique marque d’un crime inavoué.
Symbole d’une souffrance refoulée.


Hélas, il ne peut l’ignorer. Jusqu’au cœur de son âme, la vérité est gravée. Le sang qui ponctue le sol ne peut être que sien. Cette rage est un cri, le cri d’un esprit autrefois uni. Une âme à présent divisée, découpée. Écartelée. Ses yeux se perdent dans cet océan de verre brisé.
Sourires fugaces, sombres grimaces.
Rires hystériques, tristes mimiques.
Enfouies dans cette mer de glaces,
Se trouvent tout autant de répliques.


En ces doubles, il ne se voit. Tant de faciès. Tant de dissemblances. Des visages souriants. Pleurant. Grimaçant. Riant. Hurlant. Rien qui ne lui ressemble… L’insidieuse question se glisse dans les tréfonds de son esprit. La main ensanglantée se referme sur un morceau de verre. Alors que la glace s’enfonce dans sa paume, il laisse échapper cette douçâtre interrogation, ce poison qui le ronge…

… Qui suis-je ?

Un visage incarcéré derrière les reflets.
Peu à peu oblitéré par l’irréalité,
Essayant en vain d’échapper à ses filets.

Un jour, le mensonge l’emportera.
Un jour, le visage s’effacera.
Et quand les masques seront enlevés,
Il n’y aura que le vide à regarder.


Spoiler:
 


Dernière édition par Drystan Hayarn le Jeu 7 Jan - 17:27, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3950
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: [...] [III]   Mer 9 Déc - 20:42

Il y a de l'idée.

L'image m'est venu petit à petit de l'identité, et donc de la métaphore du miroir, du verre, etc. C'est une bonne chose, cela veut dire que le texte se dévoile au fur et à mesure.

De bons effets à certains endroits (j'aime bien "Sourires fugaces, sombres grimaces"), et quelques passages moins travaillés.
En passant :

Citation :
Qu’ombres
Et ténèbres.
Dans le genre redondant ^^ .

Le paragraphe en gris foncé est sans doute le plus intéressant. Il y a une bonne gestion des phrases courtes/longues, contrairement au reste du texte, qui est marqué par les courtes phrases, sempiternel style si je puis dire, qui lasse, lorsqu'utilisé à outrance (je ne dis pas cela uniquement pour ce texte, à ce propos).

Les essais de vers ne sont pas si mauvais (attention, reflet ne rime pas avec pied ^^).


Honnêtement, je préfère quand tu racontes, tout de même.

Content Vert

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: [...] [III]   Mer 9 Déc - 20:44

Raaah j'ai pas le temps!! mais je viendrais compagnon yseutale!! mais plus tard, juste vite fait et bien moi je trouve ça bien et je trouve que tu as progressé, peut être l'écriture de l'introspection t'aide à ne pas t'éparpiller. Je reviendrai
Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3758
Age : 24
Localisation : A l'Ombre du Chêne
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo: L'Histoire
Pseudo : Le Kaessendryn
Pseudo :

MessageSujet: Re: [...] [III]   Mer 9 Déc - 21:30

Un jour, je comprendrais les messages de Xupi en leur intégralité...
Un jour...

Alors... Green ^^.
"Pas si mauvais". Franchement, quand on traduit les phrases comme moi, on voit dans tes dires "C'est nul, mais tu as fait pire" ^^.
Donc :
Pour le prochain texte :
- Raconter (Ça donne bien, je l'ai quasiment fini, le prochain, et il raconte).
- Arrêter de scinder mes phrases a coup de "points" parce que ça fait lourd.

Sinon... Rien d'autre ?
(Pas si mal donc...)
D'ailleurs. Question.
Vaut-il mieux corriger au fur et à mesure, ou passer à un autre texte ?

Promis. Plus de phrases. Avec des points. Partout. (C'était la dernière.)
Revenir en haut Aller en bas
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3950
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: [...] [III]   Mer 9 Déc - 21:55

Drystan Hayarn a écrit:
Promis. Plus de phrases. Avec des points. Partout. (C'était la dernière.)

lol

Quand je dis pas si mauvais, je veux dire qui ne casse pas des briques, mais qui sonne bien quand même. J'espère que tu es rassuré ^^ (ou pas !).


Citation :
D'ailleurs. Question.
Vaut-il mieux corriger au fur et à mesure, ou passer à un autre texte ?

Je crois que cela dépend. D'abord, de l'envie, tout simplement. As-tu envie de reprendre ton texte ou de le laisser tomber et d'essayer de passer à autre chose de mieux et/ou plus intéressant pour toi ? Comptes-tu beaucoup sur ce texte, et dans ce cas veux-tu essayer de le reprendre puis de le soumettre à nouveau ?

Il y a plein de raisons de reprendre ou pas un texte. Clin d\'Oeil

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3758
Age : 24
Localisation : A l'Ombre du Chêne
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo: L'Histoire
Pseudo : Le Kaessendryn
Pseudo :

MessageSujet: Re: [...] [III]   Mer 9 Déc - 22:00

Je suis perfectionniste.
Alors, quitte à y rester, je pense que je vais le reprendre, vu qu'il me tient à cœur.
Je vais donner de l'engrais à mes verres (Euh... Vers, plutôt), recoller mes morceaux de phrases...
Et cetera.
Revenir en haut Aller en bas
Goldmund

avatar

Masculin Nombre de messages : 2123
Age : 29
Localisation : Plus loin qu'ailleurs
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: [...] [III]   Mer 9 Déc - 23:52

Et caetera.
Revenir en haut Aller en bas
Teclis
Rôliste


Masculin Nombre de messages : 1750
Age : 28
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: [...] [III]   Jeu 10 Déc - 4:54

Et cafétéria.

Edit Greenou : Teclou... commente au lieu de flooder. Pareil pour Goldmund, bien que son intervention était un peu plus pertinente.

Edition : tout de suite, de basses et lâches accusations, abjectes et scandaleuses ! =°


Dernière édition par Teclis le Jeu 10 Déc - 23:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3758
Age : 24
Localisation : A l'Ombre du Chêne
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo: L'Histoire
Pseudo : Le Kaessendryn
Pseudo :

MessageSujet: Re: [...] [III]   Jeu 10 Déc - 18:39

Spoiler:
 

[...]


Gouttes de sang s’écoulant doucement.
Pleurs d’un enfant trop longtemps oublié.
Larmes enflammés reposant à présent,
Sur ce miroir brisé, aux milles reflets.


Rage.

Les morceaux de verre recouvrent le sol. Brisée par la haine d’un instant, la glace git, désarticulé, sur le sol marbré. Aussi solide qu’elle était, elle n’a pu résister à une telle adversité. Dans les yeux de l’homme brille l’incompréhension. Ses yeux fuient la scène, refusant d’accepter l’inéducable vérité.

Filet pourpre glissant le long d’un bras.
Seul témoin de ce lâche assassinat.
Unique marque d’un crime inavoué.
Symbole d’une souffrance refoulée.


Hélas, il ne peut l’ignorer. Jusqu’au cœur de son âme, la vérité est gravée. Le sang qui ponctue le sol ne peut être que sien. Cette rage est un cri, le cri d’un esprit autrefois uni. Une âme à présent divisée, découpée. Écartelé. Ses yeux se perdent dans cet océan de verre brisé.

Sourires fugaces, sombres grimaces.
Rires hystériques, tristes mimiques.
Enfouis dans cette mer de glaces,
Se trouvent tout autant de répliques.


En ces doubles, il ne se voit. Tant de faciès. Tant de dissemblances. Des visages souriants. Pleurant. Grimaçant. Riant. Hurlant. Rien qui ne lui ressemble… L’insidieuse question se glisse dans les tréfonds de son esprit. La main ensanglantée se referme sur un morceau de verre. Alors que la glace s’enfonce dans sa paume, il laisse échapper cette douçâtre interrogation, ce poison qui le ronge…

… Qui suis-je ?


Un visage incarcéré derrière les reflets.
Peu à peu oblitéré par l’irréalité,
Essayant en vain d’échapper à ses filets.

Un jour, le mensonge l’emportera.
Un jour, le visage s’effacera.
Et quand les masques seront enlevés,
Il n’y aura que le vide à regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3758
Age : 24
Localisation : A l'Ombre du Chêne
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo: L'Histoire
Pseudo : Le Kaessendryn
Pseudo :

MessageSujet: Re: [...] [III]   Ven 11 Déc - 20:24

Spoiler:
 


[...]


Gouttes de sang s’écoulant doucement.
Pleurs d’un enfant trop longtemps oublié.
Larmes enflammées reposant à présent,
Sur ce miroir brisé, aux milles reflets.


Rage.

Les morceaux de verre recouvrent le sol. Brisée par la haine d’un instant, la glace git, désarticulée, sur le sol marbré. Aussi solide qu’elle était, elle n’a pu résister à une telle adversité. Dans les yeux de l’homme brille l’incompréhension. Ses yeux fuient la scène, refusant d’accepter l’inéluctable vérité.

Filet pourpre glissant le long d’un bras.
Seul témoin de ce lâche assassinat.
Unique marque d’un crime inavoué.
Symbole d’une souffrance refoulée.


Hélas, il ne peut l’ignorer. Jusqu’au cœur de son âme, la vérité est gravée. Le sang qui ponctue le sol ne peut être que sien. Cette rage est un cri, le cri d’un esprit autrefois uni. Une âme à présent divisée, découpée. Écartelée. Ses yeux se perdent dans cet océan de verre brisé.

Sourires fugaces, sombres grimaces.
Rires hystériques, tristes mimiques.
Enfouies dans cette mer de glaces,
Se trouvent tout autant de répliques.


En ces doubles, il ne se voit. Tant de faciès. Tant de dissemblances. Des visages souriants. Pleurant. Grimaçant. Riant. Hurlant. Rien qui ne lui ressemble… L’insidieuse question se glisse dans les tréfonds de son esprit. La main ensanglantée se referme sur un morceau de verre. Alors que la glace s’enfonce dans sa paume, il laisse échapper cette douçâtre interrogation, ce poison qui le ronge…

… Qui suis-je ?


Un visage incarcéré derrière les reflets.
Peu à peu oblitéré par l’irréalité,
Essayant en vain d’échapper à ses filets.

Un jour, le mensonge l’emportera.
Un jour, le visage s’effacera.
Et quand les masques seront enlevés,
Il n’y aura que le vide à regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Cordelia Melicerte

avatar

Féminin Nombre de messages : 2069
Age : 28
Localisation : Complètement à l'ouest, sous les épines d'un hérisson
Date d'inscription : 12/10/2009

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: [...] [III]   Ven 11 Déc - 21:05

Ton texte a sa propre logique interne, l'histoire est bien menée (sauf le coup du bébé au début : on n'en entend plus parler ensuite donc il fait un peu tâche). L'alternance prose / versification est intéressante et bien foutue.

Après, mais ce sont des remarques qui ont trait à mes propres goûts et non pas une réelle critique stylistique :
- je n'aime pas les rimes en "é", encore moins quand elles se répètent et sont appuyées par des rimes en "a"... ce sont les deux plus courantes de la langue française, je trouve ça pauvre et irritant pour mes oreilles. Surtout que le son "é" revient beaucoup, beaucoup, beaucoup dans ta prose aussi o_O.
- ton style d'écriture mélange des phrases courtes, très ponctuées et un vocabulaire assez soutenu par moments, voir empoulé (comme le montre le fait que tu mettes souvent les adjectifs avant les noms : "inéluctable vérité", "lâche assassinat", "insidieuse question"...). Ce mélange est... étrange, je trouve. Assez décallé. Chaque caractéristique prise à part ne me dérange pas, mais là, ça me trouble et ma lecture en pâtit. Mais bon, c'est un choix stylistique qui peut plaire à d'autres.

Tout ceci ne n'empêche pas de reconnaître le travail qu'il y a derrière ton texte ainsi que l'émotion forte qui s'en dégage. Je ne suis tout simplement pas forcément la meilleure lectrice.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3758
Age : 24
Localisation : A l'Ombre du Chêne
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo: L'Histoire
Pseudo : Le Kaessendryn
Pseudo :

MessageSujet: Re: [...] [III]   Ven 11 Déc - 21:20

Hum. Pour l'enfant, j'avoue que l'allusion n'est pas facile à comprendre, et merite donc d'être expliquée.
Je considère que les enfants, lors du plus jeune age, possèdent une seule et unique personnalité, n'ayant pas encore été confronté au mensonge, au faux semblants et aux illusions. Il n'ont pas à se forger d'autres visages pour se conformer au moule.
Ainsi, la référance du deuxième vers est en rapport avec la veritable personnalité, le veritable visage, celui caché derrière les masques, disparaissant peu à peu...
(J'avoue, c'est Ambigu)

Pour le reste, j'ai choisi ces rimes pour les mêmes raisons que toi... Ou plutot, pour le contraire. J'aime beaucoup la sonorité du "é". Ne me demande pas pourquoi, je ne saurais te repondre... Seulement voila. Le fait est. Pour les phrases, même chose, C'est un style que j'aime, et ainsi, que j'utilise fréquamment.

Voila.
Et, franchement, je trouve que tu es une bonne lectrice. Tes critiques sont pertinantes, tu as du tact.
Si tu m'avais dit "Génial ! Trop fort ton texte !", par contre...

Très Heureux
Revenir en haut Aller en bas
Cordelia Melicerte

avatar

Féminin Nombre de messages : 2069
Age : 28
Localisation : Complètement à l'ouest, sous les épines d'un hérisson
Date d'inscription : 12/10/2009

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: [...] [III]   Ven 11 Déc - 21:27

Ton point de vue sur l'enfance est très intéressant et je crois que je le rejoins... mais pour les très très jeunes enfants, hein ? Très très très très jeunes... Peut-être que ça mériterait d'être évoqué dans ton texte puisque ça sert ton propos.

Pour on style, comme je te l'ai dit (ou pas... ben je le fais maintenant) : il a sa logique propre, donc mon avis n'était pas une critique mais bien un simple point de vue. C'est rare que quelqu'un ait un style aussi marqué et personnel. C'est une force !

Contente que mon commentaire te satisfasse.

(et juste histoire de chipoter : pertinentes, fréquemment )

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Drystan
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3758
Age : 24
Localisation : A l'Ombre du Chêne
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo: L'Histoire
Pseudo : Le Kaessendryn
Pseudo :

MessageSujet: Re: [...] [III]   Ven 11 Déc - 21:32

Dis-toi que je fais de très gros efforts pour l'orthographe...
J'ai des témoins de mes débuts qui trainent dans les sombres ruelles de nos cités...
Et je te jure que les preuves qu'ils ont gardé dans leurs greniers sont plus qu'accablantes.

Très Heureux


Il est vrai que ce style est un reflet de l'incoherance, de ce "Décalage", qui règne trop souvant en moi...
(Et une phrase bien pompeuse sur ma "divine" personnalitée, une !)

lol
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: [...] [III]   Mar 9 Fév - 21:27


[...]

Punaise je dois tout reécrire j'ai eu un bug!

Gouttes de sang s’écoulant doucement.
Pleurs d’un enfant trop longtemps oublié.
Larmes enflammées reposant à présent,
Sur ce miroir brisé, aux milles reflets.


j'ai lu ton commentaire sur l'enfant, je trouve que ça sied bien et que c'est plutôt juste c'est vrai que ça aurait bien de l'expliquer mais des fois c'est bien de laisser de l'ellipse et voir ce que le lecteur en comprend. J'aime bien l'idée que larmes et gouttes se mélangent. J'aime aussi l'oxymore larmes et enflammées, et l'idée du repos vu que les larmes viennent du passé de l'enfant


Rage.

Les morceaux de verre recouvrent le sol. Brisée par la haine d’un instant, la glace git, désarticulée, sur le sol marbré. Aussi solide qu’elle était, elle n’a pu résister à une telle adversité. Dans les yeux de l’homme brille l’incompréhension. Ses yeux fuient la scène, refusant d’accepter l’inéluctable vérité.
Rage d'avoir découvert? rage de la découverte? c'est la colère qui brise l'âme, la vérité? c'est parce que la colère est une autre facette de soi même que tu découvres ?
j'aime bien l'idée de panti avec désarticulée mais là ca va pas du tout avec la glace. de même ta troisième phrase j'ai l'impression que t'as voulu juste avoir une sonorité en é et finalement ça porte tort au sens, car adversité je trouve ça un peu maladroit. J'aurai dit même plus que brille, brule pour continuer l'image des larmes flammes. J'aime bien l'idée des yeux qui fuient la scène, comme si tu étais dans une pièce de théâtre, que tu attendais la réaction du public, un autre toi, ou alors une répétition que tu fuis pour ne pas voir les ficelles ou la fin du spectacle où la magie du theatre est enfui.

Filet pourpre glissant le long d’un bras.
Seul témoin de ce lâche assassinat.
Unique marque d’un crime inavoué.
Symbole d’une souffrance refoulée.
Là pourquoi assassinat? assassinat du mensonge? de l'âme?
je trouve justement que ce n'est pas lâche c'est plutôt brave de se confronter

Hélas, il ne peut l’ignorer. Jusqu’au cœur de son âme, la vérité est gravée. Le sang qui ponctue le sol ne peut être que sien. Cette rage est un cri, le cri d’un esprit autrefois uni. Une âme à présent divisée, découpée. Écartelée. Ses yeux se perdent dans cet océan de verre brisé.
Coeur de l'âme, donc tu peux te représenter l'âme avec un contour, ou un milieu j'aurai fait plus dans l'implicite avec le coeur de la glace en mille morceau et justement la vérité gravée avec les morceaux de verre ancrés dans le marbre. Le sang qui ponctue , il donne une expression au sol?
Pour la troisième phrase il vaut mieux un point si tu veux garder la répétition. Autrefois j'aime bien ça rappelle le souvenir, la nostalgie enfantine. J'aurai mi découpée et ensuite divisée c'est plus dans l'ordre des choses. Ecartelé plus l'esprit qui doit faire face à la division nan?
C'est bien tu repars sur les yeux, c'est bien ça fait une sorte de cycle, et les yeux sont les images de l'apparence donc c'est bien de voir leur désillusion progressve, par contre océan je trouve que c'est maladroit ça va pas avec le registre.

Sourires fugaces, sombres grimaces.
Rires hystériques, tristes mimiques.
Enfouies dans cette mer de glaces,
Se trouvent tout autant de répliques.
j'aime bien ce jeu de masques, cette myriade de jeu, comme les deux masques de la comédie et de la tragédie.

En ces doubles, il ne se voit. Tant de faciès. Tant de dissemblances. Des visages souriants. Pleurant. Grimaçant. Riant. Hurlant. Rien qui ne lui ressemble… L’insidieuse question se glisse dans les tréfonds de son esprit. La main ensanglantée se referme sur un morceau de verre. Alors que la glace s’enfonce dans sa paume, il laisse échapper cette douçâtre interrogation, ce poison qui le ronge…
j'aime bien ce côté hystérique qui cherche à attraper tout ce qui fuit, change. j'aime aussi la souffrance mentale qui se mêle à la physique. Par contre un peu maladroit dernière phrase tu te contredis doucatre interrogation qui sous entendrait qu'elle a du bon mais après cela te ronge donc ça ne va pas.

… Qui suis-je ?


Un visage incarcéré derrière les reflets.
Peu à peu oblitéré par l’irréalité,
Essayant en vain d’échapper à ses filets.

Un jour, le mensonge l’emportera.
Un jour, le visage s’effacera.
Et quand les masques seront enlevés,
Il n’y aura que le vide à regarder.
J'aime beaucoup ces deux dernières strophes dans leur forme et leur visage, le gout amer de la vérité et j'en viendrai même à dire qu'à la fin c'est la découverte de la vanité et de la vatuité de l'apparence que derrière il n'a rien et donc ainsi l'âme n'est même pas déchirée, elle est détruite, la révélation de sa non existence et l'angoisse qui en découle sur sa propre identité. Enfin c'est interprétation xupinienne ça!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [...] [III]   

Revenir en haut Aller en bas
 
[...] [III]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: