AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [one shot] entre chienne et louve

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: [one shot] entre chienne et louve   Ven 29 Jan - 1:36

La lune. Le hibou. L'enfer.

Sa mémoire se délitait comme les souvenirs refluaient. Comme sa vie qui l'abandonnait, goutte après goutte.

Il y avait d'abord eu la fille : Estelle, la mégère aux yeux étincelants, aux lèvres cruelles. Il avait encore aux creux des mains la sensation amère de sa peau si douce, tendue en rondeurs suaves et tièdes.

La douleur s'atténuait à présent. Le hibou était quelque part par là, au dessus de sa tête. Il entrevoyait son regard perçant à travers cette brume de larmes séchées.

Ensuite il y avait eu la fête, les copains, la viande grillée et les relents de sucs mêlés de mauvaise bière. Etait-il saoul ? Combien en avait-il descendu ?

Il toussa et se recroquevilla un peu plus, l'agonie le tordant comme un linge sale plein de sueur qu'on aurait essoré trop près de ses narines.

Ensuite. Non, avant. Au tout début, il y avait eu le lycée.

Plus rien ne tenait en ordre dans sa tête; il se souvenait à peine d'où il était. Sans doute déjà en enfer, ou dans ses parages immédiats.

Au loin le rire d'Estelle éclatait une nouvelle fois, comme une pluie de cristal s'écrasant sur la Terre. Il y avait eu ce moment, pas si lointain, où, alors qu'elle était subjuguée par le spectacle des étoiles filantes, il luttait contre l'agrafe de son soutien-gorge. Il essayait de se dépêtrer, la main glissée sous le gilet de la sylphide, concentré sur ce bassin serré contre lui, ne voulant pas qu'elle remarque son début d'érection. Ses petits seins se roidissant sous ses caresses qu'il voulait expertes.

Un joint tourna. Elle s'en empara, offrant l'épaisse vapeur étourdissante vers le ciel estival, perdue entre chienne et louve. Elle finit par lui tendre le rouleau d'herbes interdites, toujours embrasé. Toujours abrasif.

Puis il y avait eu l'invitation de Damien. Ce morveux insignifiant.

Goutte à goutte, la bile s'échappait de son antre pour mieux se répandre sur son menton, lui griffant au passage le fonds de la gorge.

Damien, s'était présenté devant la classe un après-midi, entre deux cours chiants. Peut être un jeudi entre la philo et l'économie. Il tremblait pratiquement de trouille, mais il avait pris sur lui pour s'adresser à eux et tous les inviter à venir fêter son anniversaire et celui de sa jumelle. La plupart des potes s'étaient foutus de sa gueule, comme d'habitude, mais lui réagit immédiatement à cette invitation. Une soeur jumelle. Elle ne pouvait être que magnifique et désirable, puisque son imbécile de frère n'était rien d'autre qu'un avorton infect. Quelque part la gémellité évoquait en lui des fantasmes ataviques. Il devait savoir à quoi elle ressemblait. Peut-être vaudrait-elle le coup du déplacement à elle seule.

Il savait que Damien était un de ses mecs de la campagne dont les parents avaient une belle propriété. Il se souvenait qu'à l'époque où ils étaient encore copain, au collège, il avait passé deux ou trois week-end là bas. C'était sympa, quoi qu'il n'aimait pas plus que ça Damien, mais il y avait toujours des copains pour aller y jouer au foot, ou faire d'autres trucs de gosses.

Damien n'avait pas beaucoup grandit depuis cette époque; il était resté aussi naze et gringalet. Au début, quand ils s'étaient retrouvés dans les mêmes cours après quelques années de séparation, il avait voulu renouer ce semblant d'amitié.

Putain ! Ca lui foutait vraiment la vexe ! Un jour ce connard s'était fait taxer son caleçon après un cours de sport par un gars de leur classe. On l'avait balancé à poil dans le vestiaire des filles. Qu'est-ce qu'ils s'étaient tous marrés n'empêche. Et tout ce que cet imbécile de Damien avait trouvé à faire, ce fût de venir le prendre par les bras en chialant, en lui demandant de l'aider. A poil ! Il n'avait jamais eu aussi honte de sa vie. En plus les filles étaient venues jusque là voir ce qu'il se passait. Merde quoi ! Il y avait Cynthia et Jess'. Du coup il avait éjecté Damien à l'autre bout du couloir, de peur qu'on le prenne pour un pédé.

Quelle honte.

La lune filtrait à présent à travers les branches de l'arbre. Il sentait les morceaux d'écorces contre sa joue. Ca puait le vomi. Il avait cru voir un hibou dans cet arbre. Il y a longtemps de ça.

Que dirait son père ? Sans doute il l'engueulerait, mais pas sans avoir d'abord cassé la gueule de leur père à eux.

Estelle ? Elle était là, à le regarder. Il l'avait bien peloté ce soir, il avait toutes ses chances de l'emballer avant demain matin. Il avait encore toute la nuit pour se remettre.

Le hibou vint se poser sur une branche de l'arbre. Il venait de s'appuyer contre le tronc, au fonds du jardin. Ensuite...

Son jean était tout crade. Plein de boue ou de merde. Ca craignait.

Quand il était gamin, il avait vu Estelle une fois, pendant un week end. Elle avait une tête de plus que son frère et déjà des allures de fille. De vraie fille, déjà réglée, avec des hanches qui se formaient et qui laissaient entrevoir une déesse en formation.

Il jeta le joint au loin, l'ayant fini. Elle l'avait accueilli sur le pas de la porte. Elle portait un short vraiment sexy, qui mettait en valeur ses jeunes jambes. Ensuite elle s'allongea dans l'herbe et se blottit contre lui.

Sa poche vibra; c'était Cynthia qui lui envoyait un sms de l'autre bout de la terrasse. Elle lui faisait les yeux noirs et le menaçait de faire un scandale devant tout le monde.

Il s'en foutait, de toute façon il y avait là trois ou quatre mecs qui étaient prêts à la consoler dès ce soir. Certains devaient attendre ça depuis plusieurs mois déjà. Après tout il s'en foutait pas mal. Tous ces blaireaux seraient bientôt déçus . Cynthia ne couchait pas. Elle refusait même de sucer. Aucun intérêt.

La mère de Damien était pas mal roulée, et la jumelle lui ressemblait pas mal. Ca augurait de bonnes choses pour les années à venir. Est-ce qu'elle était encore vierge ?

Il se laissa tomber contre le tronc de l'arbre, ses pieds s'emmêlant dans les racines tortueuses.

Sa tête était prête à éclater. Il dégueula, pissa, se chia dessus. Tout ça presque en même temps. Là-bas la fête continuait. Cynthia lui manquait. Il l'aimait. Estelle...

Quel bordel dans sa tête.

Un hibou se posa dans un arbre.

La lune était pleine et rouge. Il ne voyait plus rien. Ses larmes étaient de sang, l'air, de la bile, il gisait dans une marre de liquides écoeurants.


Au fait c'est quoi déjà le nom du bled où t'habites ducon ? M'en rappelle plus ?


Les racines étaient tâchées de sang, ça sentait le sperme. Il n'avait pas pu se retenir. Estelle l'avait embrassé en passant la main dans son calebut. Elle l'avait caressé pendant que quelque chose glissait de son ventre ouvert. Il s'était pris les pieds dedans et avait glissé. Ca lui avait fait un mal de chien à un endroit de son corps qu'il ne connaissait pas.


Y'aura des filles ? Ta soeur vient c'ets sûr ?


Il resta là seul, un long moment. Il allait sans doute crever avant l'aube.


Ah ouai je me souviens où c'est maintenant, je suis déjà venu quand on était au collège. Putain Damien, aide-moi...






La Lune.

Le Hibou.




Dernière édition par dvb le Lun 1 Fév - 16:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Cassiopée
Héliaste
avatar

Féminin Nombre de messages : 9868
Age : 59
Localisation : Les pieds sous l'eau, la tête au delà des étoiles.
Date d'inscription : 05/01/2008

Personnages RP
Pseudo: Cassiopée
Pseudo : Maelun
Pseudo : Lucia

MessageSujet: Re: [one shot] entre chienne et louve   Ven 29 Jan - 2:46

Alors là dvb... tu m'épates.

Je n'ai rien à redire sur ton texte. Il est mené de main de maître, sur un ton qui convient au sujet. Tu amènes les éléments utiles à la narration avec un dosage savant qui nous emmène dans un monde étrange où des bribes de réalités viennent se mêler mais où l'on ne sait plus quoi penser.
Ton récit a un vrai suspense et je l'ai beaucoup apprécié.
Chapeau.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 28
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: [one shot] entre chienne et louve   Lun 1 Fév - 21:20

Humpf j'ai apprécié le texte dans son écriture, juste quelques coquilles, j'ai bien aimé ces retours arrières et ce style toujours parlé, mais il ne m'a pas vraiment glacé au sang, il m'a plutôt perturbée comme je t'ai dit, car je n'étais pas sure de ce que je lisais et de ce qui se tramait, je n'étais pas sure que c'était estelle qui avait fait ça, qu'il y avait grosse blessure ou pas, j'ai du le relire plusieurs fois et en parler avec Cassi pour affirmer toutes mes suppositions, peut être un élement plus explicite aurait eu du bon.
Revenir en haut Aller en bas
Airet Syl
Chromatique
Chromatique
avatar

Masculin Nombre de messages : 1384
Age : 34
Localisation : Les Hauts Fourneaux
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: [one shot] entre chienne et louve   Mar 2 Fév - 0:44

Ha ha. Une vision très adolescente dans la description. Du crade et des hormones, voilà la recette. Ben oui, du coup ça passe tout seul. C'est pour t'excuser d'avoir été cruel étant plus jeune? Ca y est je revois le dvb du départ, celui aux androïdes emboîtés, celui qui répand la terreur. Zut. Aux abris.

C'est paisible à lire, je tenterai même un 'trop court' mais c'est astucieux ; on arrive même à faire abstraction de ces quelques fautes distillées ça et là. A l'heure ou nos jeunes démystifient l'acte par des saloperies glanées sur la toile, ça fait du bien de sentir la puissance d'un petit bout de sein aperçu derrière tant de malice.

_________________
Des montagnes plein les mirettes.
Revenir en haut Aller en bas
Dounette



Féminin Nombre de messages : 4122
Date d'inscription : 22/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: [one shot] entre chienne et louve   Jeu 4 Fév - 13:11

J'aime beaucoup également, ca se lit sans effort car c'est bien mené. Par contre, comme Xupi, je n'étais pas tellement sûre de ce que j'avais lu, un petit élément de plus, ca aurait été pas mal...
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: [one shot] entre chienne et louve   Lun 8 Fév - 14:55

ah... une explication de texte s'imposerait-elle ?

S'agissant d'une scène d'agonie, où le personnage mélange hallucinations, souvenirs anciens et récents, je le voyait plutôt tout confondre. D'où l'envie aussi de ne pas faire de texte "clair", il fallait tout embrouiller.

Le gars s'est bien fait éventré par la jumelle devant les yeux du jumeau, la raison étant bien entendu une vengeance malsaine. Et si vous voulez mon avis les lune et hibou sont purement symbolique. Tout ce qui est réel, ce sont ses tripes répandues entre ses pieds et les racines de l'arbre !

Oui j'avais envie de faire dans le sale.

Et oui, le texte est un one-shot, donc écrit en quelques minutes, par une nuit de pleine lune, à quelques kilomètres de l'endroit supposé où se déroule la scène (pour l'anecdote j'ai passé une de mes premières soirées avec Titia à L'Enfer...) puisque c'est un lieudit bien réel (d'où la photo prise par mes propres soins).

Autre chose ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3948
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: [one shot] entre chienne et louve   Mar 9 Fév - 11:15

J'aime bien !

Je dirais qu'un bon côté du texte est que l'on ne s'ennuie pas du début à la fin ; la lecture se fait d'une traite, et les multiples saccades avant/arrière ne la gêne en rien. Content Vert
Le côté fouilli de la réflexion est plutôt bien rendu, de même que le style adolescent. Parfois on croirait même que tu nous livres du vécu Très Heureux .
Après, c'est vrai que tout n'est pas clair, mais comme dit, ça ne gêne pas vraiment la lecture ni n'empêche de saisir l'ambiance globale du texte.

En tout cas, la folie bretonne ne te quitte pas on dirait, même lorsqu'il s'agit de donner un peu dans le gore Pirate

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Cordelia Melicerte

avatar

Féminin Nombre de messages : 2069
Age : 27
Localisation : Complètement à l'ouest, sous les épines d'un hérisson
Date d'inscription : 12/10/2009

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: [one shot] entre chienne et louve   Mar 9 Fév - 13:05

J'ai beaucoup aimé ton texte, il m'a fait pensé au film (enfin... "film") Soeurs de Glace, ou Decoys. Il est très bien écrit, on perçoit la confusion du narrateur dans la construction de ton texte. Et même si j'ai eu du mal à m'y retrouver au début, mes repères se sont construits au fil de ma lecture. Peut-être que la raison de l'état du gars est un peu trop implicite : j'y ai vu l'oeuvre d'une créature fantastique, du genre goule, alors que visiblement ton explication se cantonne à un contexte réaliste. En tout cas, l'histoire et les décors me plaisent beaucoup.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [one shot] entre chienne et louve   Dim 4 Avr - 13:31

Wah.
Comme je te l'ai dis précédemment j'aime beaucoup. Le coté sale et sexuel, ce sentiment malsain ça me plait. (Ne pas voir ici des penchants inavoués de ma personnalité Très Heureux)
Il est vrai que la lune, le hibou et tout ce n'est pas ma tasse de thé, mais l'histoire elle est bien réelle et c'est ça qui est bon.
Après comprendre la vengeance d'une soeur pour son frère il faut le trouver c'est peut-être trop implicite.

C'est beau quand tu fais dans le sale.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [one shot] entre chienne et louve   

Revenir en haut Aller en bas
 
[one shot] entre chienne et louve
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cricut ou big shot?
» One shot Mavis/Zeref //Risque de spoil sur Mavis\\
» Long Shot III de A à Z !
» Cadeau Noël : Big Shot/Stampmaker ? EDIT : Choix=BigShot
» cuttlebug ou big shot sizzix ???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: