AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 M. D.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Mirwane
Coordonnateur Chromatique
avatar

Féminin Nombre de messages : 1161
Age : 22
Localisation : 2ème étoile à gauche et tout droit jusqu'au matin
Date d'inscription : 03/04/2010

Personnages RP
Pseudo: Mirwane
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: M. D.   Sam 3 Avr - 16:49

M. D. était quelqu’un de tout à fait ordinaire, ses voisins le respectaient car il travaillait au fisc, parce qu’il sortait toujours la poubelle le bon jour, et qu’il entretenait bien sa pelouse. M. D. était quelqu’un de très routinier ; tous les jours hormis le dimanche, il se levait à 6h30, et partait travailler à 7h30, rasé de frais. Il passait sa demi-heure quotidienne dans les embouteillages pour arriver à son bureau à 8h00. Il prenait son café quotidien et s’installait à son poste à 8h15, vers 8h20 il effectuait son salut quotidien à sa patronne. Il mangeait son sandwich jambon beurre quotidien à 12h05 et travaillait ensuite jusqu’à 17h00 heure à laquelle il partait pour arriver chez lui à 17h30. Il lui arrivait rarement de sortir, ses rares amis travaillants avec lui, au fisc.
Lorsque M. D. décida de tuer sa femme, il était exactement 8h, 21m et 32s et il venait de saluer sa patronne, tout en remarquant qu’elle avait exactement 1m, 32s de retard. Soudainement, il en avait eu marre, marre qu’on le craigne plus qu’on ne le respecte, marre de se lever toujours à la même heure, au même endroit, assez de vivre telle une montre réglée sur l’heure de Paris, assez de sa routine, de son bureau impeccable, de sa pelouse impeccable, de sa maison impeccable, de sa femme impeccable, de sa vie impecc/
Il se leva brusquement, pris tous ses dossiers impeccablement rangés et les éparpillas dans un fouillis innommable sur son bureau, il les froissa, les mélangea, …Il s’apprêtait à monter sur sa chaise pour hurler une phrase folle, lorsque :
« -D. !Maisenfinquefaittu?Maistuesfou,ellevatendendre,mais decenddelà,maistuesfou ! »
C’était F. son collègue du bureau d’à côté qui lui intimait calmement d’éviter de monter sur sa chaise, ceci aurait été très mal vu.
Alors M. D. se rassit et se mit, doucement, à reclasser, à lisser et à re-ranger, les papiers, qui l’espace d’un instant avait été pour lui comme des pétales envolés symbole de renouveau.
Le rangement achevé il se remit à travailler, tel l’employé modèle qu’il avait toujours été, mais dans sa tête s’élaboraient déjà des plans machiavéliques qui avait tous comme point final la liberté.
Ce jour-là, il rentra chez lui à 17h36, car il s’était arrêté , l’espace d’un instant, chez l’épicier du coin, pour acheter un grand pot d’huile de térébenthine et un gros pinceau.
Durant tout le week end, M. D. enduit soigneusement toutes les marches de son escalier avec l’huile achetée chez l’épicier du coin qu’il versait dans un verre qu’il plaçait à côté de la bouteille d’eau.
Quand il eût fini, le dimanche soir, il posât la bouteille et le verre sur la commode de l’entrée, puis il allât laver ses pinceaux dans le garage, car sa femme ne voulait pas qu’il le fît dans l’évier de la cuisine.
Malheureusement, lorsque celle-ci rentra de sa promenade quotidienne assoiffée et lorsque celle-ci but le verre de térébenthine posé là, par hasard, cela va de soi, il était trop loin pour l’entendre crier et, au bout des 30 minutes qu’il lui fallût pour laver ses pinceaux, elle était morte.
Une semaine plus tard, lui et ses amis suivaient le corbillard, telle une rangée de pions noirs, tous portaient le même costume que celui qu’ils portent toujours, tous les jours, dimanche hormis, de 7h00 à 18h00.

Après la cérémonie, il ne rentra pas chez lui, il ne pouvait pas d’ailleurs, car, sa maison étant bleue, il avait cru spirituel d’en jeter la clé.
Il avait eu cette semaine un emploi du temps très chargé ; Le mardi, il avait braqué le bureau de change du coin, puis il avait dû changer dans d’autres bureaux de change les monnaies diverses et variées qu’il avait récupérées dans le premier. Le mercredi, il avait tué un hippi anglais après lui avoir payé un café et remarqué qu’il lui ressemblait beaucoup ; il avait ainsi pus se procurer habits et passeport, ce qui pourrait lui être utile en cas de fuite précipitée. Le jeudi, il la rencontra.
Miss A. était une jeune femme de 24 ans qui désirait quitter la France dans les plus brefs délais. Autour d’un café, ou deux, ils décidèrent d’un commun accord de prendre l’avion du dimanche, 20h30, pour Wallis et Futuna, avec escale à Londres, Miami et Valparaiso.
Le dimanche, donc, après l’enterrement, M. D., ne pouvant pas rentrer chez lui, pris un taxi qui le mena dans un bois où l’attendait Miss A. Ils suivirent l’itinéraire auparavant tracé, creusèrent à l’endroit indiqué, et déterrèrent les habits et passeports qu’ils y avait enterrés. Ils se changèrent puis marchèrent d’un pas guilleret vers l’orée du bois d’où ils appelèrent un autre taxi d’une autre compagnie ; Ils s’appelaient à présent M. J. et Miss P.
Arrivés à l’aéroport, ils achetèrent des vêtements confortables pour le voyage, en utilisant les cartes de crédits de leurs nouveaux personnages. Lui prit une chemise hawaïenne et elle une robe de mousseline noire qui s’accordait à la perfection avec son maquillage gothique.
Ils passèrent la douane sans encombre, et une fois confortablement installés dans leurs sièges, ils sentirent une nouvelle ère commencer.

Le lendemain et durant toute la semaine suivante on ne parla que du crash dans la manche de l’Airbus partit de Paris à 20h30 et qui devait se rendre à Wallis et Futuna en passant par Londres, Miami et Valparaiso. Aucun des 312 passagers n’y survécu .
Revenir en haut Aller en bas
http://mirwaneh.tumblr.com/
Alynea
Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 2562
Age : 26
Localisation : Z'auriez une carte?
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: M. D.   Sam 3 Avr - 17:25

C'est parfois un peu trop répétitif, surtout au début dans la description de la journée, des habitudes du personnage, parfois un peu longuet et plat dans la narration, mais la fin m'a énormément plu. Cette chute m'a provoqué un joli frisson dans le dos, ça rattrape tout.

Cela dit, ton texte mérite d'être retravaillé, pour lui donner un plus grand intérêt dès le début, plus de... comment dire... vivacité? Lui donner du relief, en fait.

Je reste sur une bonne impression.
Au plaisir de te relire.

_________________

" Il ne vous reste qu'une photo à prendre.
Il ne vous reste plus qu'un jour à vivre ; il ne vous reste que dix mots à dire. "


Revenir en haut Aller en bas
http://alynea.deviantart.com/
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: M. D.   Sam 3 Avr - 18:07

Pour un premier essai, c'est plutôt prometteur, même si, comme l'a constaté Tàranis, ça manque un peu de punch dans la narration. Disons que le ton est un peu trop monotone, ce qui colle assez bien à l'ambiance du début, durant laquelle tu décris le quotidien à la minute près. Par contre, lorsque tout se chamboule, l'effet ne tient plus vraiment; il aurait peut être fallu changer de ton, rendre les personnages et la narration plus paniqués car l'utilisation de phrases courtes ne suffit pas toujours pour donner une impression de précipitation; là en fait, les points, sont autant de pauses qui font tomber le soufflet, ralentissent et desservent cette impression d'accélération.

Evite aussi de donner des heures sous forme "graphique" dans un texte comme celui-ci; autant prendre directement l'habitude d'écrire tous les mots tout de suite (y compris les nombres s'il le faut ^^)

Exemple :
Citation :
jusqu’à 17h00 heure à laquelle
tu sens pas quelque chose qui cloche dans cette forme ? D'autant plus que ces horaires ont une place très particulière dans ton histoire.

Il y a aussi certaines tournures dans ta syntaxe assez peu orthodoxes, mais c'est le genre de choses qu'on remarque au fur et à mesure dès qu'on prend un peu plus l'habitude d'écrire.

En somme, si je devais te donner un conseil, juste au vue de ce texte, je te dirai de travailler un peu plus tes phrases, de les modeler avec un peu plus de complexité et de fluidité.
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Drystan
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3758
Age : 23
Localisation : A l'Ombre du Chêne
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo: L'Histoire
Pseudo : Le Kaessendryn
Pseudo :

MessageSujet: Re: M. D.   Lun 3 Mai - 14:22

Avant même de commencer, la présentation est quelque chose d’indispensable pour la lecture, à mes yeux. Utilise les balises de justifications, un brin de couleur, des typographies, sépare le hors histoire de l’histoire. Ne lâche pas ton texte comme cela ^^. Bon. Tu n’aimes pas inventer des prénoms, mais ce n’est pas un mal. Bon, on commence par le Style. Trop de conjonctions de coordinations - Mais ou et donc or ni car - ainsi que des phrases à rallonges. Je suis assez réticent quand à l’utilisation des chiffres dans la littérature, donc, je vois les tiennes d’un mauvais œil. On remarque aussi des répétitions - Je parle des non voulues, celles qui n’apportent rien à l’histoire -, ainsi des absences de ponctuations, des abréviations. Vérifie aussi ta concordance des temps. Rien de particulièrement grave - Ne te fais pas de soucis, la première fois que j’ai posté un texte en Aelis, je n’ai pas osé regarder les commentaires tant il était hideux - mais il y a encore du travail. Un style n’arrive pas comme cela, et il te faudra de l’entrainement. Je ne te donnerais pas d’exemple de phrases à refaire, car c’est à toi et à toi seul d’écrire comme tu le souhaite. Tu sais comment ce marche : lire en grande quantité - Chose pour laquelle je ne m’inquiète absolument pas -, écrire. Je te conseille aussi de participer aux RPs d’Aelis, c’est comme cela que j’ai progressé. Voila pour Le style. Le commentaire sera le même pour les deux, cela va de soi. Pour le fond, à présent.

Alors, ton texte est intéressant, la fin est bonne, mais, malheureusement, le style le pénalise, certaines parties sont trop longues, indigestes. Certaines répétitions sont les bienvenues, pour instaurer la routine, mais je trouve qu’il y en a trop. Ainsi, rend ton texte plus fluide, corrige le style, et tu te rapprocheras du But.


Content Brun
Revenir en haut Aller en bas
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3948
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: M. D.   Lun 10 Mai - 13:28

Mmm.

Je vais dire à peu près l'inverse de ce qu'on dit mes collègues. Je trouve le début très sympathique, la répétition continuelle, cet espèce de rengaine insupportable qui est celle du bon travailleur bien gentil, du mari modèle et autre.

Quand il fut question de tuer sa femme, ça m'a vraiment intéressé, j'ai senti une ouverture que j'apprécie. J'aime les intrigues de psychose de ce genre.

Et la chute, la chute ! Tout est tombé à plat. Triste
On retrouve un tas d'incohérence, pour une histoire qui part dans toutes les directions.
Par exemple, quand il y a un décès, il y a une enquête inévitablement. Difficile de savoir comment il a pu y échapper (et surtout en si peu de temps). Ensuite, un braquage dans un bureau de change, et peu de temps après, l'échange du butin dans un autre bureau ? Ca fait un peu tâche ^^ . Enfin, pour un type qui grille un fusible comme ça, il me paraît bien organisé.
Le coup des passeports est un peu difficile à croire aussi.
Enfin, cette histoire d'avion qui se crash. Pourquoi ? Quel est le message derrière ça, tuer c'est pas bien, faut bien travailler et fermer sa gueule ? ^^ . J'exagère, mais en substance, c'est ce que je retire de cette fin. "Justice fut faite".

Enfin voila, un peu dommage. Surpris

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: M. D.   

Revenir en haut Aller en bas
 
M. D.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: