AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [pamphlet] Merci la Jeanne

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Le modérateur du Télégramme devrait-il autoriser la publication de cet article sur son site d'information en ligne ?
oui
67%
 67% [ 2 ]
ou pas
33%
 33% [ 1 ]
Total des votes : 3
 

AuteurMessage
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 38
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: [pamphlet] Merci la Jeanne   Mer 26 Mai - 21:40

Pour fêter le dernier retour de LA JEANNE, le bateau école de la marine française, la ville de Brest organise ce week end tout un tas de festivités des plus tricolorées avec témoignages d'anciens élèves officiers et tir de feux d'artifice. Partout en ville on peut voir des affiches géantes pour fêter l'évènement Le navire fera donc officiellement ces adieux ce week end avant une retraite bien méritée.

Je me devais bien entendu en tant que ty zef, de lui rendre moi aussi hommage. Voilà qui est fait :




Merci.

Pour tous ces moments inoubliables.

Pour ces années à Servir La France et représenter notre Patrie à travers le Monde.

Merci aussi pour ces actes héroïques, pour lesquels tu as su te détourner de ton cap pour apporter une aide providentielle à celles et ceux qui en avaient besoin, partout sur le globe, qu’elle que soit leurs couleurs, leurs religions ou leurs ethnies.

Bravo, et merci à toutes ces générations de courageux et valeureux marins qui t’ont accompagnés durant ces années.

Merci pour les innombrables passages de lignes, où certains ont pleuré, où ils ont senti la cohésion sous les coups et les humiliations de leurs pairs, mais qui les ont rendu plus forts, plus fiers et plus dignes de te fouler du pied.

Merci pour ces départs au petit matin sur le quai, où dans la brume de la mer d’Iroise tu quittais Brest au son des pleurs d’enfants et de femmes, les uns déchirés par cette longue séparation des pères, les autres ravies de se savoir femmes de marin.

Merci pour tes retours en fanfares, où nous guettions tes hommes revenir, depuis le Goulet, tous érigés en rangs d’oignons et grand uniforme, prêts à embrasser toute la ville. Comme ils étaient beaux et galants en retrouvant le plancher des vaches.

Merci

Merci pour ces enfants orphelins laissés derrière toi, nés d’une nuit d’escale, et que l’on retrouve dans tous les ports du monde. Les prostituées remercient tes porcs pour leurs pourboires généreux.

Merci pour ces familles détruites, pour ces gentilles filles à qui tes petits copains ont offert Sida, infections et maladies d’amour en guise de cadeaux de voyage. Leurs carnets de rut sont aussi remplis que leurs carnets de santé.

Bravo, pour ces hectolitres de bières vomis sur les quais de tous les continents et toutes ces bouges saccagés et ces bordels souillés, de Dubrovnik à Valpareiso.

Merci, pour avoir rythmée nos années pendant tes missions, où nous adorions retrouver tes femmes de marins éplorées et accueillantes dans les bars et les boites de nuit de notre belle Cité du Ponant, toutes prêtes à se faire consoler. Nous les avons choyé tu sais, pendant que tu parcourrais les Océans. Nous avons même donné des enfants à tes matelots, pendant qu’ils découvraient la magie de la Thaïlande.

Merci, pour ces retours en fanfares, lorsque nous les voyions débarquer après de longs mois paisibles, pour envahir rues, prêts à se vider encore une fois, sur nos filles et nos compagnes, sans vergogne, eux, qui le méritaient bien, ne serait-ce que pour le charme de l’uniforme et la reconnaissance du bas-ventre. Oh oui, ils méritaient bien leur repos de guerriers, ces fantassins fantasques et fantoches, fantôme d’un vaisseau au nom si VENERE.

Merci pour ces batailles de rue et ses rangées de dents qui volaient entre relents de patriotisme et pavillon torché.

Alors pour tout ça, et pour tout le reste :


MERCI LA JEANNE


Dernière édition par dvb le Dim 30 Mai - 16:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
rei
Journaliste


Masculin Nombre de messages : 403
Age : 33
Date d'inscription : 09/02/2008

MessageSujet: Re: [pamphlet] Merci la Jeanne   Jeu 27 Mai - 23:21

Je sais pas quoi dire, une opinion tellement partagée ; je vais simplement te remercier d'avoir exprimé quelque chose qui bouillait en moi depuis que la presse remercie imbuvablement pour nous cette "Jeanne"

Bravo Dvb, et merci la Jeanne !
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 38
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: [pamphlet] Merci la Jeanne   Jeu 27 Mai - 23:30

bon j'ai transmis ceci à la rédaction du Télégramme, selon l'accord du modérateur de ce site, on verra si ça passe ... ou pas !

D'ailleurs je vais lancer un sondage d'opinion :p


la réponse sera-t-elle au rendez-vous ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [pamphlet] Merci la Jeanne   Ven 28 Mai - 0:37

Simple détail: tu es documenté? As-tu véritablement rencontré ces marins? Leurs familles? As-tu eu connaissance de cas de prostitution? Tu peux le prouver? Peux-tu nous dire comment tu sais que les femmes de ces marins étaient de grandes salopes "toutes prêtes à se faire consoler" une fois leurs maris partis?

Si la réponse à une seule de ces questions est négative, alors ton propos ne sera pas publié. Et ne devrait pas l'être. Parce qu'il salit avec des contre-vérités. Parce qu'il accuse avec des fantasmes. A l'inverse, si tout cela est la conclusion logique d'un vrai travail; si c'est la preuve d'une grande honnêteté intellectuelle et d'un réel combat contre la prostitution et le règne du non-droit dans l'armée...Alors bravo, car tu es un type bien. Revoie cependant ton texte et n'hésite pas à avancer tes preuves, cela te donnera du crédit. Tu te bats pour des choses justes, c'est admirable.

Mon admiration n'aura cependant d'égale que mon mépris si tu n'as pas pris ces nécessaires précautions. Pour être franc, je doute beaucoup et j'ai un peu peur; mais je t'accorde pleinement ce crédit auquel tu as pleinement droit. A priori.
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 38
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: [pamphlet] Merci la Jeanne   Ven 28 Mai - 1:06

quand tu auras vécu à Brest pendant trente, tu pourras très certainement en conclure que la vérité n'est pas seulement derrière les chiffres et les statistiques, mais plutôt dans le vécu des principaux intéressés ^^

Tout ceci est le fruit de "constations", de "sagesses populaires" et de "récits de marins". Je pourrais te parler pendant des heures de toute la petite histoire de la Royale, celle qui n'est pas relaté dans le Col Bleu et qui pourtant est très factuelle. Certes c'est le point de vu univoque d'un civil, mais un civil qui a passé beaucoup de temps dans l'intimité de marins (on est un peu obligé dans un des plus grands ports militaires d'Europe) pour savoir ce qui ne devrait pas sortir de l'accréditation Def Nat. Bien entendu je n'irai pas colporter tout ce que j'ai entendu sur les opex et les missions stratégiques, du moins pas par écrit sur un forum... il en va de la sécurité nationale ^^

Cependant, je te mets au défi de trouver un mataf tout grade confondu, qui ne pourrait te raconter une dizaine d'anecdotes venant corroborer mes dires.

Tu sais, la Royale c'ets aussi une Grande Muette... mais moi je ne suis pas tenu au silence Très Heureux
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Invité
Invité



MessageSujet: Re: [pamphlet] Merci la Jeanne   Ven 28 Mai - 1:59

Je l'ai écris et n'en démord pas: je te donne tout le crédit du monde. Je veux donc bien te croire sur parole, et ce sans ironie.

J'ai simplement du mal avec les oui-dires par moment. Il en va de tellement de clichés. Ma question est simplement: quel est ton degré d'intimité avec la question? Je ne dis pas qu'il faut vivre les évènements pour pouvoir les raconter car à mon sens l'indignation permet de vivre par procuration. Simplement, il faut les maîtriser. Pas besoin de s'être fait violée pour parler du viol, oui; besoin pour autant, si l'on veut retranscrire une vérité et non amonceler les idées des autres, de connaître et de ressentir. La compassion permet de vivre au même degré que les premiers concernés: c'est d'ailleurs ce que veut dire le mot (littéralement, "avec la douleur"); les allemands ont un terme qui rend cela encore plus évident: mit-gefühlen, soit le co-sentiment, l'égalité parfaite donc. Mais ça n'est pas suffisant.
Car il s'agit seulement de ne pas dénoncer du creux: ça revient à tirer à blanc. Ou à balles réelles sur l'honnêteté intellectuelle.
Aussi je ne réclame pas de statistiques comme tu m'en prêtes l'idée. Alas! Si seulement tous les rapports étaient le compte-rendu de la vérité. Je veux simplement un peu plus que les contes des autres, la sagesse populaire et des récits de marins car ce n'est que de la vie par ouï-dire...Tu me diras qu'on a d'expérience de la mort que par oui-dire, puisqu'on est en vie soit-même, et que par conséquent on ne pourrait plus rien écrire, celle-ci étant constitutive de tout. C'est vrai. Seulement, il n'y a rien avec lequel on soit plus intime que la mort; son existence seule a suscité chez les trois quarts d'entre nous l'envie de la comprendre. Et c'est une réflexion qui dure toute notre vie. La mort, on l'appréhende aussi par la souffrance, bien que très mal. Mais elle est si constitutive de la vie qu'au final, il n'empêche qu'on puisse tenter de réfléchir dessus. En ce sens, et pour l'image uniquement, j'écrirai que décrire, c'est apprendre à mourir. Sans quoi tout est faux. Sauf si, bien sûr, tu décides de ne faire que de l'esthétique; ce qui n'est absolument pas le cas ici.

Voilà ce que j'appliquerai à la Jeanne d'Arc. Tu dois pouvoir la vivre, compatir ou plutôt ressentir un co-sentiment avec ses victimes ou protagonistes. Et cela, à mon sens, requiert un grand travail de recherche (puisque le mot de documentation te répugne). A moins que tu ne résumes ce bateau à un prétexte qui servirait le texte; un support sur lequel se grefferait une dénonciation plus large, celle du nationalisme par exemple, ou encore du caractère lapidaire de l'admiration. La réflexion doit dans ce cas, je crois, se porter alors sur la kyrielle de sentiments ressentis par les uns et les autres. Et bizarrement, tenter de comprendre ce que ressent l'autre passe souvent par l'introspection: "se mettre dans la peau" de quelqu'un d'autre, c'est s'y plonger soi-même, se glisser dans ses rides. Bref, modeler un corps de cire dans lequel on tenterait par la suite de se mouvoir en essayant de comprendre ses sensations et le ressenti qui en ressort.
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 38
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: [pamphlet] Merci la Jeanne   Ven 28 Mai - 14:55

Non mais en fait tu as parfaitement raison.

Ton analyse critique, juste et éclairée, a su mettre en relief ce texte pour ce qu'il est réellement : un un pamphlet.
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [pamphlet] Merci la Jeanne   

Revenir en haut Aller en bas
 
[pamphlet] Merci la Jeanne
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les Penderwick, de Jeanne Birdsall
» Magog Henri-Jeanne
» Merci Séverine
» Quartier Jeanne D'arc
» Rare bouton à l'effigie de Jeanne-d'Arc - fin XIX / début XXème

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: