AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Where do I begin ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hugo Zeppeline
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 5062
Age : 26
Localisation : Liège, Belgique
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo: Sephiroth
Pseudo : Hugo Zeppeline
Pseudo : Aenaril

MessageSujet: Where do I begin ?   Mer 4 Aoû - 21:32

Ce n'est sûrement pas un monstre de littérature, mais il paraît, selon Cassi, qu'on ferait mieux de se remettre à écrire... so, voilà une impulsion pour vos doux yeux ! On va appeler ça une dérouillée du poignet, sans mauvaise allusion Clin d\'Oeil Dites toujours ce que vous en pensez, que ce soit long ou court, c'est toujours bienvenu. Je vous joins la musique dont il est question.



Musique

Where do I begin ? La chanson de Love Story marquait le début de cet instant magique où deux mondes se superposent le temps d’une embrassade entre deux univers parallèles et délicats : la réalité et l’imaginaire. Ca faisait bien longtemps qu’il n’avait plus écrit quoique ce soit. Bien longtemps aussi qu’il ne s’était laissé emporter dans ses rêveries habituelles. Sans doute était-ce du à l’absence de la personne qu’il chérissait tant, de ce boulot qui le fatiguait, des micro-frustrations accumulées. Un grand besoin de détente et de laisser-aller se faisait sentir. Au lieu de ça il était sur ce banc à attendre le train après lequel il courait cinq minutes plus tôt. C’est drôle comme la vie est faite de courses folles et de grands silences. Il plaça les écouteurs à ses oreilles et laissa aller les musiques comme elles venaient. Son oreille capta une douce mélodie et il appuya sur le bouton « repeat » à l’infini… Cette chanson était un aperçu d’éternité. Les sons emplissaient ces oreilles et un changement presque imperceptible du monde se fit sentir. La réalité avait changé. Ce train qui allait arriver allait emporter quelque chose. Quand il monterait dans ce train, il ne se retournerait pas mais il sait qu’une part de lui pleurerait un adieu à quelqu’un. Sans doute était-ce une façon d’exprimer l’absence qu’il ressentait. Il était isolé du monde, plongé dans la musique jusqu’au cou et ses yeux retenaient à grand peine des larmes qui auraient roulées sous sa douceur… Il était seul, dans une bulle inaccessible. Les gens parlaient mais rien ne faisait sens. Seules les notes s’imprimaient dans son esprit comme une histoire secrète qu’on lui confiait. Il sortir du papier et un crayon, s’installa sur la banquette et se mit à écrire comme un dératé, en suivant la cadence de la musique, comme s’il devait, un jour, devoir la jouer à son tour avec les mots qu’il aurait mis dessus. C’était une sensation très particulière, comme si l’infini lui sortaient des doigts en entrant par ses oreilles… Il était aussi musicien qu’écrivain, il se sentait… artiste. Artisan, aussi. Son cœur se gonflait dans sa poitrine, comme pris d’une seconde vie, plus énergique, plus intense. Ses sens semblaient s’ouvrir après une longue claustration. Le monde avait repris des couleur, tout semblait plus vif. Il semblait jeune et doux malgré son âge presque adulte. C’était un grand gamin, que l’Harmonie venait de happer hors du temps.

Et moi, pendant ce temps-là, je m’observais rêver, un pied dans cette réalité qu’on ne quitte jamais vraiment, mais qui permet, quelque fois, de s’admirer à faire l’enfant.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://histoirebazare.skyblog.com
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 38
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Where do I begin ?   Mer 4 Aoû - 22:11

Tu m'excuseras si j'ai zappé la chanson : je ne la connais que trop bien et tout ce qui tourne autour de ce film me fait hurler de rire... donc j'ai préféré éviter pour ne pas saborder ton texte ^^

Si Cassi dit qu'il faut écrire c'est sans doute qu'il y a une bonne raison à ça (si je puis me permettre ça serait cool aussi que les gens écrivent des commentaires de temps en temps on aurait peut être plus de courts et de nouvelles à lire...).

Ton texte est un bel exercice d'auto-portrait (c'est comme ça qu'on dit en littérature ?). L'idée est intéressante de jouer sur cet effet de miroir et de double observation.

Il y a quelques fautes, rien qui ne soit impardonnable :p mais ce qui m'a par contre un peu chiffonné, ce sont certaines tournures comme :
Citation :

- plongé dans la musique jusqu’au cou
- se mit à écrire comme un dératé
- comme si l’infini lui sortaient des doigts en entrant par ses oreilles
- Il était aussi musicien qu’écrivain, il se sentait… artiste. Artisan, aussi. (ouai alors pour le coup de l'artisan j'ai vraiment pas compris... pour moi un artisan c'est une espèce de gros lourd un peu trop sûr de lui qui vote à droite, roule en 4x4 et qui comprend pas grand chose à la vie en dehors des vis et des écrous... mais c'ets une vision très personnelle et déformé par une pratique professionnelle :p )
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Sanz
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 1197
Age : 29
Date d'inscription : 26/08/2008

Personnages RP
Pseudo: Hezeriel Shinobi ( I)
Pseudo : Sanz
Pseudo : Anwen

MessageSujet: Re: Where do I begin ?   Jeu 5 Aoû - 2:10

Cassi a toujours raison. Le commentaire le plus poignant de tout TA by Sanz.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 38
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Where do I begin ?   Jeu 5 Aoû - 13:29

Sanz a écrit:
Cassi a toujours raison. Le commentaire le plus poignant de tout TA by Sanz.

Et sinon, à propos de ce texte et de l'auteur qui s'est donné la peine de nous le soumettre ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Cordelia Melicerte

avatar

Féminin Nombre de messages : 2069
Age : 27
Localisation : Complètement à l'ouest, sous les épines d'un hérisson
Date d'inscription : 12/10/2009

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Where do I begin ?   Lun 30 Aoû - 20:06

Ce texte a le mérite de parler un langage commun avec le lecteur. Quoi, c'est idiot comme remarque ? Ce que je veux dire, c'est que tu traites là de moments de vie que l'on a tous du vivre quelques dizaines de fois. Et tu les retranscris plutôt bien. Ton texte traine quand même quelques répétitions qui seraient à enlever (si tu ne les trouves pas, dis le moi, je prendrai le temps de commenter ton texte phrase par phrase).

J'aime beaucoup "C’est drôle comme la vie est faite de courses folles et de grands silences." C'est le coeur de ce texte. Heureux Orange

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Where do I begin ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Where do I begin ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le begin'air ?
» The dark knight
» Paroles des Bandes Originales
» Rajout de couleur dans l'éditeur de réponse
» The Dark Knight ( suite de Batman Begins )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: