AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nettoyage du lendemain

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tangi

avatar

Masculin Nombre de messages : 470
Age : 27
Localisation : Perdu ...
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Nettoyage du lendemain   Mar 29 Jan - 18:01

[hrp]Je m'excuse d'avance pour les fautes ortographiques restantes.[/hrp]



Les invités commencent à s’en aller. Tout le monde semblait ravi. Il y avait eu de bon moment, des gestes amicaux, de fabuleuse retrouvailles. Des bougies, de la fumée et des amis, des histoires furtives et insensées et de joli complots affectueux. De la musique, de la danse , des chansons et d’innombrable jeux improvisés. Les vins était bons, les chairs aussi. Chacun avait participer à l’édifice et comme toujours il y avait trop à manger. En un mot c’était le bonheur.

Mais à présent la maison est sans dessus dessous, rempli d’assiettes à moitié vide, de verres à moitié pleins à la contenance douteuse et des cendriers qui débordent. Les piles d’assiettes côtoient des échafaudages de tasses bancales. Quelques jetons sur une table inondé résument bien la soirée. La cuisine, véritable capharnaüm, est méconnaissable, le frigidaire semble avoir été cambriolé. Vous n’avez ni maître d’hôtel, ni d’aide ménagère. Il est très tard ou plutôt trop tôt, vous avez pas mal bu voir mêmê trop bu. Que faire ?

A cette instant précis deux idées antagonistes s’affrontent. Deux conceptions radicalement opposées se livrent une terrible bataille. Heureusement pour vous votre cerveau n’est pas encore pleinement rétabli et la question trouve vite réponse.

Soit vous, tenant du courage immédiat, vous vous mettez à l’ouvrage, il ne faut pas que sa traîne. Patauger illico dans la crème et la sauce, faire place au dieu Javel, passer toute la vaisselle sous la mousse chaude, ramasser se qui est récupérable, descendre le plus vite possible les poubelles pleines, remettre tout en place comme si rien ne c’était passer. Inconvénients évidents: devoir se faire violence, puiser dans ses dernières réserves. Avantage: tout est propre au réveil.

A l’inverseur si vous êtes des partisans de la traîne heureuse, vous irez dormir sans souci immédiat du grand nettoyage. N’étant nullement hygiénistes, vous insistez fortement sur les détails, les souvenirs, la forme particulière de comtentement que procure la persistance de l’éphémère, des traces de fête, des joyeuses macérations, des plaisir de remémoration qu’offre le nettoyages du lendemain.

L’incompatibilité de ces deux courants de penser est inaliénable. Leurs disciples respectifs ont depuis longtemps rompu tout dialogue, aucune entente n’est envisageable. Personne n’a jamais réussi l’expérience de les unifier...
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tangi-colin.info
Le Vagabond

avatar

Masculin Nombre de messages : 192
Age : 26
Localisation : Au pays où les fleurs sont piétinées, où les lapins sont écrasés, où les Alices sont égorgées...
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Nettoyage du lendemain   Sam 2 Fév - 20:51

Allala ces jeunes qui font la java Yeux au ciel

Un sujet pour le moins original, qui a pour principal mérite d'être à ma connaissance totalement inédit. Bon point pour toi déjà, il n'est jamais (ou du moins extrêmement rarement) désagréable de lire un texte dont le sujet tranche avec la majorité des thèmes en vogue.
Cependant, ton texte à défaut d'être banal, n'en demeure pas moins assez plat (d'où l'instant de faire la vaisselle .. Oui avec le plat ... Bon ok c'est mauvais ^^'). Les premiers instants sont purement lents, voir longs : rien ne décolle, rien ne s'enfonce, rien ne bouge, on stagne... C'est assez descriptif, okay, mais rien n'empêche d'avoir des descriptions agréables à lire ? Qui nous surprennent un poil. Mais non, c'est pas vraiment le cas. Outre cette platitude horizontalement horizontale des premiers instants, je note un point étrange :
"Les invités commencent à s’en aller" . On vas donc commencer à tout laver, ranger, etc ... Alors que les invités comment à peine à partir ? Mouarf mais quel rustre, je viendrai pas chez toi si tu m'invites (meuh je rigole, du moment que je fais pas la vaisselle ^^' ... *dehors*). Bon rien de bien grave, mais n'est-ce pas un peu étrange ?
Vient ensuite enfin quelque chose qui ravive nos yeux, qui nous empêche de sombrer dans une terrible transe léthargique, un sommeil comateux ... Un affrontement ! Les assiettes vont se battre face aux fourchettes, voilà un duel qui s'annonce terrible, sans compter sur l'arrivée des couteau, toujours prêts à tirer leur épingle du jeu... Bon comme tu t'en doutes, c'est pas exactement ça ^^'. On penche sur un affrontement d'idées antagonistes, sur le devenir du "rangement" de la fête. Bon okay, après tout pourquoi pas, pourvu que le rythme décolle enfin ! Mais au lieu de cela, on se retrouve en face de ce qui pourrait ressembler à un mode d'emploi explicatif sur les fin de soirées arrosées... Ou d'un reportage animalier aussi... Le truc, c'est que d'un côté je suis pas fan des des documentaires d'Arte (attention, c'est moi qui n'aime pas, il y en a de très bons !) et d'un autre côté, je suis pas trop mode d'emploi, moi j'utilise directement (oui démarche tout à fait raisonnée qui témoigne le tempérament fonceur que j'ai ^^).
Qu'en est-il de la fin ? Là on penche limite sur des lignes qui, sorties de leur contexte, pourraient nous faire penser à une démarche idéologique voir politique. Si c'est assez étrange comme saut de registre, ça a le mérite d'apporter un décallage plus au moins heureux sur l'issue de ce texte...

Le problème d'un sujet aussi original, c'est qu'il a le défaut d'être assez réducteur, assez plat en lui même. Il est vrai que parler des lendemains de fête, ya pas 50 idées pour en faire le tour. Le principal danger était de se faire piéger par le sujet, et de ne pas réussir à s'en extirper pour sortir un texte original, décalé voir peut-être loufoque. J'ai évoqué plus haut un affrontement entre couteaux, assiettes et fourchettes : c'est complètement dingue et délirant je te l'accorde, un poil tordu (juste un poil ! ^^), mais l'expérience s'en aurait trouvé totalement transformée. A mon avis, il aurait été judicieux de proposer quelque chose de totalement dingue, qui ne se prenne pas au sérieux. Et pourquoi ne pas carrément transformer un tel thème en véritable drame à en faire pleurer l'homme le plus froid de la terre ? Bien entendu, ce ne sont que quelques pistes sorties tout droit de l'esprit torturé du jeune homme que je suis...

Enfin, je terminerai sur la note [hrp] que tu donne au départ. S'il est louable de se faire pardonner pour les fautes restantes, il l'est encore plus de les corriger, car il est vrai qu'il en traine, et des gênantes parfois. Les principales ? Fautes d'accord. Les pluriels zappés, ou rajoutés en trop, sur les verbes, les participes passés (pas tant sur les adjectifs). Là ya un peu de boulot pour corriger le tir, mais le texte est court. Relis toi bien, fais gaffe à toujours vérifier quel mot s'accorde avec quel groupe nominal, si tu fais systématiquement la démarche, tu vas en filtrer facilement un grand nombre, et en une seule relecture...


Bon comme tu t'en seras sans nul doute rendu compte, j'ai pas vraiment accroché à ton texte, trop plat, manque de fantaisie, de folie... Quelques fautes à éviter, car elles en deviennent pas encore systématiques, mais pas loin. Je vais attendre ton prochain texte avec attention, pour voir comment tu vas évoluer pour le prochain Clin d\'Oeil

Cordialement =)
Revenir en haut Aller en bas
http://board.ogame.fr/thread.php?threadid=513826
Tangi

avatar

Masculin Nombre de messages : 470
Age : 27
Localisation : Perdu ...
Date d'inscription : 12/01/2008

MessageSujet: Re: Nettoyage du lendemain   Ven 8 Fév - 23:26

Réponse de l'auteur: Tout d'abord merci pour avoir poster un si long et détaillé commentaires mal grès le fait que tu n'est pas accroché. J'ai compris le message mon texte manque de fantaisie, pour avoir un texte original il ne suffit pas de parler d'un sujet qui n'a pas encore été traité mais faut aussi le traité de manière étonnante. C'est seulement après ton message que je me suis rendu compte du manque de ton de mon texte. Mes descriptions sont beaucoup trop terre à terre.

Pour se qui est de la phrase "Les invités commencent à s’en aller" elle ne me gène pas, j'ai constaté que le ménage commence quand les premiers invités partent, c'est le signale que la fete touche a sa fin, que les invités restant font partir dans les quelques minutes suivantes.

Pour se qui est de mes fautes c'est un problème qui me poursuit depuis plusieurs années et a mon avis pour encore quelque années, un problème à prendre par la racine, faut dire que j'y fais pas assez attention non plus, je vais de se pas en dire deux mots a mon inconscient et à ma concentration.

En tout cas merci pour ton avis j'en prends bien note et ferais mieux la fois d'après.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.tangi-colin.info
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nettoyage du lendemain   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nettoyage du lendemain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nettoyage de la dorure (2) . (émulsion, salive)
» nettoyage azurite
» Cristaux de soude pour nettoyage?
» nettoyage de la rouille
» Nettoyage de MC

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: