AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Fuite

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 26
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Fuite   Sam 8 Jan - 13:13

Vous la sentez ? Non ? Si... cherchez bien, là tout au fond. Ça commence à chatouiller ? Voilà, je me disais bien qu'elle devait être quelque part. Allez y creuser plus...non ? Mais si, allez, allez, vous y êtes presque.

Ça y est ? Vous sentez ce pincement ? Cette sensation dérangeante ? Ce petit point noir au fond de vous ? C'est comme une tâche qui ne veut pas partir, un trait à l'encre de chine, une tumeur bien ancrée en vous.

Dérangeant hein ? Creusez plus profond, cherchez encore, vous n'avez pas encore gratté assez...

Ne vous êtes vous jamais demandé pourquoi tout le monde court après la technologie ? Entre nous ?
Le rapport ? Toujours pas ? Je commence à me poser des questions sur votre perspicacité mon pauvre...

La technologie... s'il est bien une chose qui est née de la peur de l'homme, c'est bien ça. Tant que l'homme aura peur, il cherchera toujours plus loin, avec toujours plus de frénésie. Ca ne vous a pas étonné que nous avons fait plus de progrès techniques en un siècle qu'en un ou deux millénaires ? Nous cherchons de plus en plus vite, sans arrêt, comme si c'était une course, comme si quelque chose nous pendait au nez, nous menaçait... Non ? Tout ces brevets, ces inventions, ces découvertes, tout ça pour quoi à votre avis ? Le confort ? Vous n'êtes pas sérieux !

Avec notre niveau actuel, on réussit à créer des machines qui peuvent vous stocker l'équivalent d'une vie de son et d'images, vous comprenez ? Une VIE. Quel est l'intérêt ? Ce qu'on voit aujourd'hui tient désormais du gadget, on a déjà tout ce qu'il faut pour vivre, et même trop, alors pourquoi continuer à chercher ? Pour trouver quoi ?

Bon, prenez quelques secondes et repensez à la tumeur...

Si vous vous demander simplement ce qui vous fait peur; Vous vous rendrez compte que deux choses nous ont toujours effrayés : La mort, et l'inconnu.

On dirait que vous percutez, excellent.

Les fourmis s'agitent dans leur motte de terre pour trouver comment éviter leur propre fin, comment éviter le coup de pied d'un enfant qui arrivera bien tôt ou tard. On tente de la ralentir, de la contrer, de trouver mille et un produits, mais la tumeur reste la, car l'esprit sait que c'est une quête vaine d'intérêt car perdue d'avance.

Les soins, la nourriture, la technologie... tout est fait aujourd'hui pour nous maintenir en vie, pour prolonger notre existence ici-bas. Dans un monde où l'homme ne croit plus en Dieu, il s'est tourné vers une autre entité pour gagner son salut : la Science. Personnellement, je me suis toujours dis qu'elle devait s'appeler Marie, elle est tellement reliée à Dieu que je ne vois que ça, du moins si elle existe …

Les baumes sont devenues les crèmes anti-rides, les prières sont devenues slogans publicitaires scandés à tout va, nos rituels dans les pieuses chapelles sont devenues applications de produits rajeunissants dans d'humbles salles de bain. Et le fait que ces rituels se soient individualisés face au miroir, renvoi justement une image parallèle à notre état d'esprit : Nous sommes devenus solitaires, nous vouant chacun dans notre coin au culte de la jeunesse , priant à Dame la science que notre épiderme reste préservé du temps. L'autel de rite avec ses dagues sacrificielles sont maintenant des lavabos couverts de crèmes et de rasoirs gilette. Amen.

Tout ça par peur … Certes, les relations sociales, la séduction de l'autre et le coït qui s'en suit sont également le but non avoué de tels pratiques, mais la principale reste de garder à distance cette apparence flétrie et décomposée. Cette apparence affreuse, que tant d'entreprises nous promettent de pouvoir nous en protéger ad vitam aeternam.

Les nouveaux produits se succèdent, sont toujours « mieux », plus efficaces, plus visibles, garantis satisfaits, ou validés scientifiquement par des laboratoires parfois pas très objectifs. On rassure le peuple en lui donnant son opium, nous sommes devenus tellement narcissiques que nous ne voulons plus quitter notre petit nid doré, notre petite existence d'être supérieur, bravant le temps et la vie, et brillant en société. Le rêve américain s'adapte, nos cultures ne sont pas épargnées, car au final on a tous peur des mêmes choses.

Des milliers d'années d'évolution ne nous ont pas débarrassé de nos craintes les plus abyssales, elles ont même empirées, car protégés du danger quotidien, gavés bien sagement par une centrale de distribution et protégé par des traités et autres farces politiques, nous avons apprit à oublier la mort, pour mieux la fuir, car n'étant plus habitués à l'accepter.

Pour une poignée de ticket verdâtres, des gens ont fait vendre leur âme et leur esprit à des millions de consommateurs en titillant sur la corde sensible. Mais le consommateur se lasse vite, il faut innover, trouver un petit plus, un avantage qui rendra le produit « mieux » que le précédent, pour que le client achète, et puisse se rapprocher toujours plus de sa chimère, qui ressemble de plus en plus à l'immortalité.

Chose amusante, seul les empereurs et les rois cherchaient autrefois ce luxe, mais la démocratie et la mondialisation ont mit ce rêve à la portée du plus grand nombre, et chacun peut se prendre pour Dieu, et vivre éternellement jeune.

Mais les crèmes magiques ne font pas tout certes, poussons le vice voulez vous ? Le clonage, la cryogénisation, la chirurgie, ou même pire : internet.

Et oui, aujourd'hui on vous propose une page internet, un petit coin dans l'océan virtuel, où, à l'instar des plaques de marbre dans un grand jardin, on viendra se recueillir devant vous. Mais la technologie permet maintenant de vous faire parler, de montrer aux autres tout ce que vous auriez put dire ou penser sur le net. Des images de vous, des sons, des mots... Une âme pixelisée. On vous propose bel et bien une immortalité virtuelle. Couplez l'idée d'intelligence artificielle et de clonage humain pour voir ? Imaginez un avatar en 3 dimensions de votre ami défunt, qui vous parlerait comme le « vrai » l'aurait fait ? Glauque ? Morbide ? Malsain ? Très certainement, mais ca n'empêchera pas tout les gens effrayés par leur propre fin de cracher au bassinet et de payer une fortune pour être conservé dans ce qu'un groupe industriel aura peut être la bonne idée d'appeler : «I-cemetery», une application sur I phone déjà disponible sur le réseau. « Retrouvez vos amis, morts comme vivants n'importe où et n'importe quand ! »
Quelle révolution ce serait …

Toujours ce pincement ? Dérangeant n'est ce pas ? Ça ne vous quitte jamais vraiment, c'est là, au fond. Même en n'y pensant plus, on sait très bien que cette pensée est là, et qu'elle sortira bien un jour vous tourmenter l'esprit.

Alors amusez vous, achetez un nouveau portable aux capacités surpuissantes, la crème miracle qui rajeunit de quarante ans, ou inscrivez vous sur Facebook et devenez immortel, mais ce que je vois en vous regardant c'est une troupe de souris effrayées, qui fuient l'inévitable, en trouvant refuge dans des chimères agitées par quelques capitalistes peu scrupuleux. En fin de compte... toutes ces breloques, et cette histoire, n'est et ne sera jamais qu'une vaste farce, de mauvais goût qui plus est; De très mauvais goût...

Riez…Oui c'est aussi bien, riez... c'est déjà ça en secondes de vie que la mort n'aura pas...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Fuite   Lun 10 Jan - 0:55

1.Sois plus simple.

2. Change ton début dont les premières phrases ont une connotation ridiculement salaces: "Vous la sentez là?", etc.

Emphase et maladresse mises à part, ton texte est ultra-contemporain et pour cela je l'aime beaucoup. Non pas qu'il soit particulièrement acéré ni brillant - et j'entends par là qu'on sent le travail de quelques heures et non la recherche d'une vie, ce n'est pas bien sûr une remarque qui t'accuse de ne pas être brillant - mais il est révélateur de tout un courant de pensée.

Enfin on y vient: la comparaison entre la science et la religion va devenir de plus en plus prégnante. Jusqu'à ce qu'on vire à l'écologisme primate - mauvaise solution - ou à une simple distinction entre les domaines religieux et scientifiques - happy end. Soyons utopiste, on pourrait même envisager une large prise de conscience de l'irrationalité originelle. Mais je t'ai recommandé d'être plus simple, il serait mal venu de faire l'inverse.

Quelques images percutantes, quelques points pertinents. Notamment l'i-cemetery et la caricature des slogans de Mr. Jobs.
Continue, évidemment. Même si tes prêches tendent vers le manifeste politique, continue: l'un n'empêche pas l'autre, bien au contraire. Il y a de la poésie chez Marx et de la politique chez Goethe.

Et puis. -> ( suivez les flèches )

->


-> De temps en temps, tes textes me donnent de l'enthousiasme. Et là, évidemment...tu as tout gagné, tu m'as totalement gagné.

Au courage! Bon travail.
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Fuite   Jeu 27 Jan - 1:26

Rédigé comme un petit manifeste, ton mini-brûlot m'a tout d'abord fait sourire et intrigué, avant de me faire douter : j'ai eu peut que tu ne te perds à force de tanguer entre les conjectures. Mais en fait non, tes écarts ne font au final qu'illustrer et renforcer ta ligne conductrice.


Il y a en effet des images percutantes comme autant des piqûres de rappel sur les abus de la société occidentale (bien vu le coup du cimetière virtuel : ça existe déjà pour les animaux domestiques d'ailleurs).

Ca reste un peu à sens unique, mais c'est le lot des pamphlets et des accusations. La forme guillerette est judicieuse puisque faussement légère.


J'aime ce genre de levée de boucliers, ça fait toujours du bien de voir que l'internet véhicule des idées alternatives, que tout le monde n'est pas dupe (nous sommes légion !) et que le refus du gavage médiatique est encore possible.

Bon je vais pas le remettre une deuxième fois le même soir sur le forum, alors je te propose de suivre le lien et de regarder la vidéo pour illustrer certains de tes propos :

http://ter-aelis.newgoo.net/t6234p45-non-je-ne-dessinerai-pas-de-jolies-femmes#122632

(en plus le débat de fond est intéressant et tu pourras trouver écho à ton texte, en tout cas en ce qui concerne le martelage des images standardisées sur les femmes et la vision des hommes)
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fuite   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fuite
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» fuite sur culasse ih 323
» Fuite d'huile PX Besoin aide !
» ISOMAC VENUS - PROBLEME FUITE PF
» Problème de fuite d'huile suite descente trottoir
» Fuite radiateur DRZE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: