AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Alcoolisation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilith
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 2638
Age : 28
Localisation : Intermédiaire.
Date d'inscription : 04/05/2008

Personnages RP
Pseudo: Lilith
Pseudo : Erylie
Pseudo : Madalyn

MessageSujet: Alcoolisation   Dim 23 Jan - 3:34


Alcoolisation




J’aime danser. J’aime la sensation de mon corps en impesanteur, mon corps qui suit la musique de lui même. Sans réfléchir, je connais les mouvements et les pas. Oui, j’aime danser, et j’aime boire. Et j’aime danser en ayant bu. Mon corps prend alors vie d’une tout autre manière. Je flotte sur la piste, entre les gens, à travers les mots échangés, un verre à la main. Il y a du monde ce soir. Le monde me rassure, il m’enveloppe de sa chaleur humaine.

Je rie et je parle. Je parle et parle encore. Comme je ris. Comme une folle, mais aucun de mes mots pourtant ne parvient à mes oreilles. Ma bouche s’ouvre et se ferme sans arrêt. Je déblatère du silence. Un discours muet dont le poids me cloue au sol. Je parle et je ris, assise, debout. Verticale peu assurée. Maintenant je suis sur une chaise, on remplit mon verre, encore. A-t-il jamais été vide ce soir ? Je me lève, mes jambes hésitent et tremblent. Je suis l’ivresse en marche vers la délivrance. Mon estomac monte et descend en moi au fur et à mesure que j’avance. Je sens mon cœur hésiter entre plusieurs destinations. Il choisit finalement le bord de mes lèvres. Mes mains tâtent et cherchent l’appui du mur. Je n’ose pas ouvrir la bouche pour respirer, de peur que mon cœur ne s’échappe.

Il fait chaud. Tellement chaud, et trouble. Les murs se fondent les uns aux autres et viennent heurter mes rétines incertaines. Mon cerveau ne trouve pas de cohérence dans les signaux que mes yeux lui envoient. J’ai chaud, et ma tête résonne. Ma tête est une boule à facettes. Une foutue boule à facette reflétant les images et les sons et qui vrille mes yeux de sensations anarchiques et désordonnées. Douloureuses.
Je ferme les yeux, pas trop vite, et m’adosse contre un mur. Enfin je crois. Mon verre est vide. Infiniment vide alors que je suis tellement pleine. Je soupire contre moi même. L’alcool n’a fait qu’un tour dans mon sang. Et je ne peux plus l’arrêter.

Mes mouvements sont lourds. Ma tête est lourde. J’ai soif. Non je n’ai pas vraiment soif, mais je ne peux empêcher mes mains d’attraper les verres et les bouteilles, ni mes lèvres de les vider avec gourmandise. Oui, je suis gourmande ce soir, d’ivresse et de danse. Je retourne vers la piste et vacille sans m’en rendre vraiment compte.
Regardez moi, je valse et je tangue sous la lumière nue. Moi ou la lumière peu importe. Je ne sais plus où je suis. Les visages tournent autour de moi. A qui sont-ils ces visages dans le noir ? Chaque battement de paupière révèle un nouveau regard au dessus de moi. J’essaie de me concentrer mais je ne me rappelle de personne. Et sans m’en rendre compte, je quitte le flot de corps en mouvement. Je me sens mal. Je m’assoie peut être et me rend compte que c’est une très mauvaise idée. Mon cœur balance à nouveau au bord de mes lèvres. J’ai envie de m’allonger. Je me laisse tomber en arrière et le regrette très vite. Ma tête heurte le sol et les miroitements explosent dans mes tempes.

Je me relève tant bien que mal, l’alcool court comme un perdu dans mes veines et me monte à la tête. Je respire la douloureuse ivresse de sa présence dans mon sang. Il me semble que mon esprit flotte doucement au dessus de mon corps. Mes jambes sont si faibles. Je tombe. Ma proximité avec le sol semble calmer les affolements de mon cœur. Je tremble encore. Tout ça finira mal. Oui, ça finira mal quand je pars ainsi la nuit. Quand je m’évade dans les alcools bienvenus. Je perds le sens. Ma vue s’inverse et mon toucher se brouille. Je ne reconnais aucun des endroits d’où je viens et j’oublie ceux où je veux aller. A même le sol, je décide de ne plus bouger. Les lumières volent autour de moi comme des lucioles affolées. Une myriade de couleurs étranges m’entoure. Tout est flou et ma tête pulse du sang contre mes tempes aux rythmes des basses, trop fortes. Si je tourne la tête, c’est la pièce entière qui va et vient avec moi. Je fais du vent avec mes cheveux. Les murs passent et repassent. Pourquoi le plafond repose-t-il sous mes pieds ? Je ferme les yeux. Il faudra songer à lui demander. Mais demain.



_________________
Il y a en toi le gâchis d'un soleil qui sommeille, plusieurs fois, on t'a dit : "Révèle".

I believe in you.

Vitrine de Lilith


Dernière édition par Lilith le Dim 8 Mai - 13:36, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Alcoolisation   Dim 23 Jan - 14:07

Je m'étais essayé à ce même genre d'exrecice il y a quelques temps; pas évident Heureux


CE que j'aime dans ton texte c'est d'abord la montée progressive de l'alcool. Au début lorsque tout est encore "rationnel" (ou plutôt lorsque la réalité floutée donne cette impression de rationalité et de contrôle); puis lorsque le "trop plein" se fait sentir. Tu as bien décrit ces "phases" : montée, pic, descente, repose, reprise, envie de dégueuler, larvage, espoir, désespoir, carrelage, regret, coma !

D'autre part ce qui m'a plu c'est que tu réussis assez bien à décrire le chaos des sensations anarchiques vers la fin lorsque le plafond et les murs tournent et que les perceptions se heurtent en roue libre. Ca c'est pas mal du tout je trouve ?

Par contre ce qui n'est pas logique malheureusement, c'est que la narration est bien trop "claire", trop assurée, comme si le personnage réussissait encore à avoir une conscience sauvegardée capable d'analyser les actions de l'alcool sur le corps. Du coup c'est moins immersif. Aurait-il fallu construire des phrases déchirées, hésitantes, complètement folles ? Je ne sais pas, mais il doit certainement y avoir une belle façon de décrire cette prise d'alcool aussi bien de l'intérieur que de l'extérieur.


Ca va au moins ? Pas trop mal aux cheveux ?
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3948
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Alcoolisation   Dim 23 Jan - 15:17

Pas mal du tout les derniers paragraphes, où la sensation de confusion absolue est très bien rendue. Quand les éléments s'inversent, et l'ambiance de la boite de nuit s'y prêtent parfaitement, avec un ballet terribles de lumières, de sons et de silhouettes. A ce propos, tu as évité la majorité des pièges au niveau de la répétition, et c'est une jolie performance que de ne pas s'emmêler dans des évocations récurrentes (même si j'ai remarqué quelques répétitions quand même : "J’ai chaud, et ma tête résonne. Ma tête est une boule à facettes." ; c'était peut-être volontaire, mais je pense que la charnière manque un peu d'huile ^^).

J'aime bien. Content Vert

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Melaka
Chromatique
Chromatique
avatar

Féminin Nombre de messages : 4771
Age : 27
Localisation : Dans le bureau des Sordides Assistantes !
Date d'inscription : 30/10/2010

Personnages RP
Pseudo: Melaka
Pseudo : Inayat
Pseudo :

MessageSujet: Re: Alcoolisation   Dim 23 Jan - 15:31

Comme d'habitude j'adore ton style et ta manière d'écrire. Ici tu m'as vraiment transporté dans les méandres des soirées un peu trop arrosées. La sensation d'échappatoire progressif qui tourne à la perte de sa propre conscience est très bien décrite. Tu transcris bien le sentiment d'être à la fois présent et ailleurs et d'aimer ça malgré le côté dramatique de la situation ... Très joli texte !

_________________



Revenir en haut Aller en bas
http://www.melaka-design.com
Erlidann

avatar

Masculin Nombre de messages : 2380
Age : 27
Localisation : Sur Terre
Date d'inscription : 24/04/2009

Personnages RP
Pseudo: Erlidann
Pseudo : Magel
Pseudo :

MessageSujet: Re: Alcoolisation   Dim 23 Jan - 16:23

J'aime beaucoup.

Ça vire et ça tangue, ça hésite et ça tourne.

Le mélange de ressenti et d'une sorte de raisonnement incertain rend très bien.
Spoiler:
 

_________________
Spoiler:
 



"Le jeu ? C'est l'homme ! La vie est fondamentalement un jeu." K. A. Porter
Revenir en haut Aller en bas
Pastries

avatar

Masculin Nombre de messages : 681
Age : 27
Date d'inscription : 25/06/2008

MessageSujet: Re: Alcoolisation   Dim 23 Jan - 17:27

C'est sympa comme déroulement, on se sent plonger avec le personnage petit à petit.

Je regrette par contre qu'il n'y ait pas plus de raisonnements douteux dans le dernier paragraphe, comme "il faudra songer à lui demander" en parlant du plafond, que j'aime beaucoup et trouve assez bien représentatif de l'état.
Revenir en haut Aller en bas
http://lepianiste.deviantart.com/
Lilith
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 2638
Age : 28
Localisation : Intermédiaire.
Date d'inscription : 04/05/2008

Personnages RP
Pseudo: Lilith
Pseudo : Erylie
Pseudo : Madalyn

MessageSujet: Re: Alcoolisation   Mar 25 Jan - 12:54

Merci à tous pour vos commentaires ^^
Ça faisait longtemps que je n'avais pas posté ici. Anyway.

Erlili > faute relevée, faute corrigée !
Dvb, Pastries > disons que pour ce texte je me suis pas mal inspirée de mes expériences personnelles. Donc même s'il m'arrive de finir assez mal je reste toujours plus ou moins maitresse de moi même. D'où surement le manque de raisonnements douteux (:p) j'en fais très peu toute seule, c'est mieux quand je parle a quelqu'un, je garde tjs un certain degré de conscience.

Greenou > Zut voilà. quand je bois j'ai tendance a me répéter Tire la Langue (tu restes mon amant quand même)

En ce qui concerne mes cheveux, ça va. Je m'en suis remise xD

Encore merci à vous ^^

_________________
Il y a en toi le gâchis d'un soleil qui sommeille, plusieurs fois, on t'a dit : "Révèle".

I believe in you.

Vitrine de Lilith
Revenir en haut Aller en bas
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 26
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Alcoolisation   Mar 25 Jan - 20:49

Et bien je me lance dans le commentaire de texte ( à vos ordres maitre . S . Clin d\'Oeil )

Pour ma part comme il te l'a déjà été dit j'ai trouvé ton texte trop claire, pas assez hésitant sur la fin, alors que l'alcool fait même perdre le sens des mots au sujet, donc j'aurais bien vu plus de "...", de "où en étais-je ? ", une pincée de "beuarggggh ?" peut-être ?

Cependant, c'est vraiment peu car ton style se laisse lire, c'est agréable de voir évoluer avec fluide les différentes phases, j'ai presque accompagné ton texte dans la chute vers le carrelage >< ...

Le chaos, la perte progressive de contrôle... c'est bien retranscrit, on s'y croirait ^^

Et je ne m'attendais pas à lire la métaphore du coeur sur le bout des lèvres, joli je dois dire, on se doute sans le lire, ca fait moins "tâche".

Par contre, je me demande justement si c'est pas cette tâche qui aurait été nécessaire pour parfaire le texte. Petit dilemme, valait mieux-t-il garder le côté délicat du texte tout le long ? Et lui laisser une image presque raffinée de l'alcool ? Ou alors, pour plus de réalisme, faire devenir de plus en plus ... vulgaire disons, avec par exemple lors de la chute au sol un bon "putain !" craché dans l'air ? J'aurais bien vu donc le personnage devenir moins "propre sur lui" au fil du texte. Car au final, les cuites vers leur fin, c'est : douleur, frustration par le manque de contrôle, malaise physique, vomissements, grossierté... et j'en passe, donc j'aurais bien vu une fin plus trash pour un sujet sur l'alcool.

Mais bon, après tout, je crois que je préfère encore ta version, elle laisserait presque sur les lèvres la touche sucrée d'un petit coktail, à consommer sans modération donc Heureux

Je salue la prestation !
Revenir en haut Aller en bas
Teneombre

avatar

Masculin Nombre de messages : 32
Age : 26
Date d'inscription : 19/02/2012

MessageSujet: Re: Alcoolisation   Lun 16 Avr - 18:11

Très bon texte, bien écrit et bien structuré. Tu as utilisé les bons mots et expressions au bon moment et on à l'impression de vivre cela. Bravo à toi Heureux
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Alcoolisation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Alcoolisation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: