AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Nouvelles d'Anticipation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Léhault
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 354
Age : 25
Date d'inscription : 13/10/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Nouvelles d'Anticipation   Lun 24 Jan - 15:57

Avant tout, bonjour à tous. Alors, comme vous pourrez le voir, ce topic « Nouvelles d’Anticipation » comporte un « s ». Cela signifie que je ne posterais ici non pas une, mais plusieurs nouvelles ayant pour thème l’anticipation d’un monde futur, détruit et ravagé, où la seule loi est celle du Colt. Mais avant de vous expliquer pourquoi, je vais déjà vous dire pourquoi vous ne me verrez écrire que Anticipation, et non pas Apocalypse qui est un thème purement religieux, et qui en plus, ne signifie en rien « fin du monde »…
Donc je vais vous expliquer pourquoi non pas une mais plusieurs nouvelles sur ce thème la. Cela ne vient pas du fait que je ne sache, ou n’aime, écrire que ce genre de texte, non. Cela vient du fait qu’avec Talys, nous sommes en cours d’élaboration de ce que l’on pourrait ici appeler un « tome long » portant sur l’anticipation d’un futur chaotique. J’utilise donc les nouvelles comme sources d’idée, et comme tests, pour savoir si certaines situations sont possibles ou non, ou ce genre de choses. Bien entendu, vous ne retrouverez jamais la même chose dans notre « tome long » et dans mes nouvelles, car, comme je viens de le dire implicitement, les nouvelles sont écrites et travaillées par moi seulement, alors que le « tome long » lui est co-rédigé selon une méthode assez étrange, et dont je ne parlerais pas plus ici.
Si je poste ici c’est avant tout pour avoir votre avis, vos critiques, sur plusieurs choses :
- La plausibilité des actions et des interactions.
- L’intérêt suscité par les thèmes abordés.
Cela étant dit, place à la première nouvelle.

J’essayerai, dans le mesure du possible, de toujours faire, en début de nouvelle un petit mot, vous expliquant le pourquoi de ces nouvelles qui ne sont pas anodines. Ici l’action se situe dans un lieu que je connais, il n’y a pourtant pas de description, car ce n’était pas le but de l’exercice, je voulais, dans cette première nouvelle, introduire deux personnages que sont Jane, et Chris, que vous retrouverez dans les nouvelles suivantes. Jane et Chris seront alors pour moi, comme deux « noms d’emprunt » qui seront les noms de tous mes héros dans ces nouvelles. Ils ne seront pourtant jamais les mêmes que dans la nouvelle précédente. Enfin, je voulais travailler ici sur les actions entres les personnages, et surtout sur la place du passé dans le présent de ces personnages. J’en ai tiré l’enseignement suivant, « le passé doit être présent, mais ne doit pas dépassé le présent »… Trop de passé tue le passé si l’on peut dire… Ici il y en a selon moi, trop. Mais c’est justement le but des essais… Cela me permettra de me corriger dans une nouvelle future.





Le feu solaire.


- Il faut faire vite Chris, le soleil se lève dans une heure.
L'ordre de Jane était inutile, car Christopher avait déjà fini de parcourir les rayons du grand magasin. Dans son sac, une dizaine de boites de conserve et quelques tubes de crème solaire. Ils prenaient la direction de la sortie quand Chris s'arrêta devant le rayon librairie. Il mit dans sa poche deux polars avant de repartir. Il aimait se replonger dans la lecture de temps en temps, quand le soleil l'empêchait de sortir explorer les ruines de Grenoble. Quand ils quittèrent le bâtiment, l'aube pointait au loin et le soleil devait réchauffer l'autre versant des montagnes. Quittant la rue principale, ils s'enfoncèrent dans une ruelle encore sombre, et bien que pour l'instant l'astre stellaire ne brillait pas encore au dessus de leurs têtes, déjà des grosses goutes de sueur coulaient le long de leurs cous.
- Vite, dépêche, faut arriver à la base avant les premiers rayons.
Encore une fois Jane parlait pour rien, Christopher savait très bien quel sort leur réserverait le soleil s’ils se faisaient coincer dehors après l'aube. Autour de lui, tout semblait craindre l'arrivée du soleil. Les bâtiments avaient déteint, le goudron fondu en journée par la chaleur attendait résigné de subir le même traitement jour après jour, tel Prométhée voyant venir au loin l'aigle de Zeus.
Chris venait de s'arrêter à un carrefour, contemplant un parc aux arbres brulés, et à l'herbe desséchée par la température qui régnait ici en pleine journée. Il fut tiré de sa rêverie par Jane qui, lui envoyant un coup de pied, lui cria de se bouger.

Tout en marchant, il ne pouvait s'empêcher de repenser à sa vie avant la canicule de l'été 2015. Il avait alors vingt ans, et était passionné d'informatique. C'est d'ailleurs cela qui l'avait sauvé. Après la première vague de chaleur, il avait fait l'acquisition d'un appareil spécial refroidissant son appartement à moins de dix-neuf degré en permanence, pour ne pas griller ses ordinateurs. Quand le soleil fit sauter en éclat les vitres du salon, il s'était alors réfugié dans sa cave. Il avait passé le pire mois de sa vie, entre la chaleur en journée, et les sorties nocturnes où les gens se battaient pour s’emparer d’une ou deux bouteilles d'eau potable. Heureusement pour lui, Christopher avait rencontré Jane et sa bande de copain qui s'étaient abrités dans une vieille crypte. Ce fut le moment où les chaleurs atteignirent des sommets, il fit si chaud que les câbles électriques fondirent. Le gouvernement, qui avait déjà peu de pouvoir sur le peuple, perdit celui qui lui restait.

Ses pensées furent interrompues encore une fois, par une Jane mécontente de son rythme. Mais le cimetière se dressait juste devant eux, et ils eurent le temps de profiter d'un dernier regard vers la ville avant vingt heures d'enfermement.
- Chris, il faut vraiment que tu oublies le passé. Jane le regardait droit dans les yeux et lui mit une main sur l'épaule. Ce n'est pas en ressassant sans cesse se qui pourrait être que tu seras heureux.
- Car tu es heureuse toi, dans un monde où le soleil brule tout pendant plus de vingt heures ? hurla Christopher. Car tu es heureuse d'avoir perdu tout ce que tu possédais ? Moi non, et jamais je n'accepterais de vivre dans la peur de me faire bruler à tout moment.
Sans s'en être rendu compte, Christopher avait jeté au sol son sac à dos, et son visage était si proche de celui de Jane qu'il pouvait sentir la chaleur de la jeune femme.
Celle-ci avait une expression horrifiée sur le visage, les cris de Christopher l’avaient renvoyé deux ans avant, quand les violences avaient débuté. Elle, et deux amis, étaient allés dans un magasin en banlieue grenobloise pour faire de la récupération. Mais ils avaient été surpris par l'ancien propriétaire du commerce, armé d'un fusil de chasse. Un de ses compagnons fut touché en pleine tête alors qu'il tentait de se cacher derrière un présentoir. Puis le second décolla de plusieurs centimètres quand la balle lui perfora le vente, laissant, à l'endroit où se trouvait son estomac un trou béant. Mais quand le vendeur aperçut Jane et vit qu'elle était une femme, il ne tira pas. Cela aurait pourtant été bien plus agréable pour elle. Pendant un mois il la séquestra dans sa cave, lui aboyant dessus à chaque heure du jour et de la nuit. Il abusa d'elle plus d'une vingtaine de fois. Mais, Jane finit par couper ses liens avec un bout de verre. Cette nuit là, toute gentillesse l'abandonna, et elle écrasa le crâne de son tortionnaire contre une marche d'escalier. Après un bon nombre de coups, quand elle vit le sang couler de ses yeux et de ses oreilles, elle arrêta. Et, crachant sur le cadavre, sortit de la cave. Elle avait eu la chance de trouver un groupe de jeunes qui l’accueillit dans leur bande.
Mais Christopher brisa net les souvenirs qui remontaient en elle. Dans un geste inconscient, il embrassa la jeune femme et celle-ci lui rendit son baiser.
- Tu n'es pas seul, Chris. La voix de Jane était douce et calme, elle essayait de lui faire reprendre le contrôle de son esprit. Nous sommes tous là, avec toi, je suis là moi.
Doucement, le garçon comprit que sa colère était inutile, il ne pourrait jamais revenir sur le passé. Il ne lui restait plus qu’une chose à faire, accepter sa vie actuelle, et ne plus craindre de l'aimer, Jane, et la vie.
- Je t'aime, murmura-t-il, comme pour lui-même. Mais Jane l’entendit, et ces quelques mots la firent sourire. Depuis le temps qu’elle attendait qu’il le lui dise.

_________________


"Rudyard KIPLING"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Nouvelles d'Anticipation   Lun 24 Jan - 21:51

Citation :
Heureusement pour lui, Christopher avait rencontré Jane et sa bande de copain qui s'étaient abrités dans une vieille crypte.

Elle, et deux amis, étaient allés dans un magasin en banlieue grenobloise pour faire de la récupération.

Elle avait eu la chance de trouver un groupe de jeunes qui l’accueillit dans leur bande.

Déjà ici, il y a comme une incohérence dans la narration, non ? Si ce n'est pas le cas, c'ets alors qu'il manque quelque chose pour relier ces éléments.


Le thème d'un environnement urbain devenu dangereux est récurrent à la SF, on le retrouve dans pas mal de vieux films, certains où c'ets justement le soleil qui constitue un péril mortel. Ici, on retrouve donc certaines visions classiques du genre (paysages désertés le jour, rendus dangereux la nuit pas une population hostile, violences "habituelles" dans les mondes post-apo...). Cependant, ce qui me chagrine avant tout, ce sont les incohérences "physiques" dans le sens scientifiques :

un niveau de chaleur tel qu'il fait fondre les câbles électriques et fait se briser les vitres, me semble (attention je ne suis pas physicien, hein !) un cran au dessus de celui qui assèche le gazon, fond le goudron et déteint les peintures industrielles. A mon avis, il faudrait veiller à ne pas trop exagérer si tu veux rester crédible. Parce qu'une vague de chaleur comme celle que tu décris risque fort d'anéantir assez facilement pas mal d'espèces animales dont la notre (crypte ou pas crypte).

De même pour un ensoleillement de 20 heures pas jour : il faut expliquer ce phénomène, et donc en assumer les conséquence -> une déclivité de l'axe de l'elliptique aussi flagrante et permanente risque fort (sans trop m'avancer dans les conjectures) de provoquer d'autres types de phénomènes naturels autrement plus radicaux qu'une simple élévation de la température ambiante.

Evite également les tournures trop "scolaires" comme
Citation :
tel Prométhée voyant venir au loin l'aigle de Zeus
. C'est un peu pompeux et hors de propos dans un texte comme celui-ci à mon sens.


Autrement dit :

- attention aux incohérences
- justifie tes scenarios (même brièvement)
- sors un peu des sentiers battus inhérent au registre


Et fais aussi un effort au niveau de l'imagination en ce qui concerne tes noms de personnages : Chris et Jane ça risque vite de dénigrer tes créations (là pour le moins ça fait "pulp SF" ^^ et pas très grenoblois :p)
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Léhault
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 354
Age : 25
Date d'inscription : 13/10/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Nouvelles d'Anticipation   Lun 24 Jan - 22:11

Et bien merci pour ce long commentaire...
Alors effectivement il y a des incohérences dans le texte, merci de me le signaler (en fait l'ordre chronologique n'est pas spécialement bien visible...).
Quand au chaleur je suis d'accord pour dire que c'est peut être exagéré, mais je parle bel et bien d'un "pique" se qui signifie que celle-ci diminue progressivement...
Pour les noms je veux bien, mais en même temps si l'on en vient à dénigrer une œuvre car les prénoms des personnages ne sont pas assez fouillé, on va loin.
Enfin, merci, en effet, je suis en ce moment entrain de cherche une logique, et une plausibilité dans les évènements du "tome long", donc merci de me relever qu'il faut bien penser à tous, même au chose les plus basiques.

_________________


"Rudyard KIPLING"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Nouvelles d'Anticipation   Lun 24 Jan - 22:53

Citation :
Pour les noms je veux bien, mais en même temps si l'on en vient à dénigrer une œuvre car les prénoms des personnages ne sont pas assez fouillé, on va loin.

Imagines le Rouge et le Noir avec dans le casting John-John Van de Proet, Miss Charlotte-Latisha Tanner et Lady Gaga de la Mimole.

Imagines un chef d'oeuvre de la littérature avec des héros affublés de nom à la Hergé !

Le charisme des personnages passe souvent par leurs noms. Des trucs trop fades sonnent creux voire toc.

Les Chris et les Jane ça fait un peu Harlequin, non ?

Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Gnomax

avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 56
Localisation : Kobaïa
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: Nouvelles d'Anticipation   Mar 25 Jan - 0:07

D'accord avec le vilain dayvaybay pour les remarques sur la forme.

J'ajouterai que vous devriez mieux "travailler" vos situations. Par exemple, lorsque vous évoquez ce qui a dû être un vrai calvaire pour cette jeune femme violée et re-violée, soit vous faites dans l'élipse, soit vous y allez carrément. L'impression est un peu demi-sel. Moitié Télétubbie, moitié moitié Mad Max. Soyez plus extrême.

Cela dit, mes critiques ne sont en rien négatives. C'est parce que j'ai apprécié que je critique. J'espère que vous ne prendrez aucun ombrage ou ne serez vexé. Dans cette hypothèse, j'aurais raté mon coup...

Bien à vous et bon courage pour la suite de vos nouvelles d'anticipation. Genre que j'affectionne particulièrement.

Revenir en haut Aller en bas
Léhault
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 354
Age : 25
Date d'inscription : 13/10/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Nouvelles d'Anticipation   Mar 25 Jan - 0:44

Cher Dvb, cher Gnomax, avant tous merci de porter un intérêt à mon cas. Je vais faire par ordre de réponse, en commençant donc avec Dvb.

Il est vrai, je le reconnais que si l'on voit cela sous cet angle, je suis bien obligé d'admettre que les noms ont une vrai importance dans l'âme d'un texte. Je tenterais de modifier cela dans ma nouvelle de demain.

Quand à vous, Gnomax, je vous suit dans vos propos, et même plus, je les penses moi même. L'on m'a souvent reproché d'être trop cru. Cela sera d'ailleurs le thème de demain, la froideur de l'écriture, et de l'écrivain. Nous verrons alors si vous aussi me trouvez trop direct... Il faut avouer que j'aime dire les choses comme elles viennent, dans cette nouvelle, j'ai fait un effort pour me censurer quand les choses ont commencé à virer trop "hardcore". Demain cette effort disparaitra.

Je précise que si je ne reprend pas ma nouvelle pour corriger vos réflexions c'est justement dans le but de pouvoir au fils du temps bien cerner ma progression rien qu'en relisant mes textes, et non pas que je n'accorde aucune valeurs à vos commentaires bien au contraire.

_________________


"Rudyard KIPLING"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Léhault
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 354
Age : 25
Date d'inscription : 13/10/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Nouvelles d'Anticipation   Mer 26 Jan - 0:40

Chose promis, chose du...
Merci à ma correctrice...

Alors ici je laisse libre cour à la violence des mots, sans trop me retenir... J'ai essayé de partir sur un endroit que je connais pas pour pas avoir de contrainte vis à vis de cet endroit. J'ai bien aimé mon travail du jour, et demain j'essayerais de faire un travail plus descriptif, sur mes personnages, et sur les décors. Bonne soirée à tous.


Le pouvoir de la violence.

- Bouge-toi, Chris, les Khans ne vont pas attendre qu’on leur ramène la tête de cette ordure pendant deux ans.
L’homme qui venait de parler tourna la tête vers Christopher qui tentait de découper la tête d’un cadavre. Mais le sang qui coulait du crane défiguré par une balle de Magnum dans l’œil gauche le gênait. Dans un brusque accès de colère, il frappa le torse du mort avec son couteau à plusieurs reprises. Planter un homme l’avait toujours calmé.
- Viens donc la couper toi-même, avec un couteau ce n’est pas facile de se faire l’os, tu ne voudrais pas aller voir s’il y a une scie dans le garage là bas ?
L’ami de Chris acquiesça et partit chercher du matériel. Le boucher put alors prendre le temps de contempler la ville où ils étaient. Les Khans les avaient chargé, Marx et lui, de tuer l’homme qu’il était en train de charcuter en ce moment même, mais quand il était arrivé dans la ville, le mec était déjà froid et son meurtrier lui avait volé ses vêtements.
Mais où va le monde vraiment, ne put s’empêcher de penser Chris, tuer pour un putain de jeans et une paire de pompes !

Son ami revint alors, avec une scie à bois presque neuve et la lui tendit. Quand ils eurent fini leur macabre travail ils montèrent dans leur break et Marx démarra. Ils quittèrent la ville avec un profond soulagement, personne n’aime rester deux heures en plein milieu d’une route à découper la tête d’un mort avec derrière soit une voiture bourrée de nourriture et d’eau, dans une ville où l’on été capable de tuer pour un foutu pantalon. Enfin, leur périple prenait fin, et la route, vers New Vegas débutait.
- On était dans quel patelin, Marx ?
- Vers Searchlight, mec. On sera à Vegas dans pas longtemps. C’est les Khans qui vont être contents en nous voyant rappliquer avec la tête du mec et sans les trois diamants qu’il a volé… On risque de se faire allumer.
La peur se lisait sur le visage de son ami, mais Chris ne voulait pas y succomber lui aussi, alors il changea de sujet :
- C’était quoi ton nom toi, avant le chaos ?
- Mon nom te regarde pas, pauvre tache, si je veux l’oublier c’est que j’ai mes raisons, maintenant ferme-la, j’aimerais conduire tranquille.
Christopher passa alors sur les sièges arrière du break et s’amusa à jongler avec la tête du voleur de diamant. Il se demanda alors pourquoi l’homme avait la bouche fermé alors qu’il aurait du crier de douleur quand la balle lui avait transpercé l’œil. Pour vérifier, il pris son couteau et défonça la bouche de l’homme. Sous sa langue un reflet attira son regard. Là trois diamants de la taille d’un gravier, l’homme avait du les mettre dans sa bouche quand on l’avait agressé pour pas qu’on ne le vole. Astucieuse idée, se dit Christopher pour lui-même. Puis passant sa tête à l’avant du break, il montra sa main et les trois diamants à Marx. Celui-ci, choqué, donna un violent coup de frein et Chris s’écrasa contre le tableau de bord.
- Bordel, enfoiré de dieu, tu nous fais quoi là, tu veux me briser la nuque ou quoi ?

Mais Marx ne répondit pas, trop occupé à contempler leur réussite et leur salut à tous deux. Puis il redémarra et roula à vive allure jusqu’à New Vegas. Là un fabuleux spectacle s’offrait à eux. Chris regardait émerveillé les soldats Khan qui patrouillait dans les rues de l’ancienne Las Vegas, les casinos aux lumières vives, et les bordels où des filles offraient leur temps contre quelques pièces. Puis ils pénétrèrent dans le camp même des Khans où deux hommes armés de fusils les arrêtèrent et les firent marcher jusqu’à la tente de leurs chefs.
- On les a retrouvés messieurs, dit doucement Marx.
- Remettez-les nous et montrez nous la tête.
L’homme dans l’ombre avait une voix grave et un accent mexicain. Chris leva alors bien haut la tête qu’il tenait par les cheveux. Plus aucune goute de sang ne coulait de celle-ci. Il la jeta alors devant les chefs Khan et demanda leur récompense.
La rabat de la tente s’ouvrit alors et deux soldat entrèrent suivi de deux femmes. L’un donna la corde qui la tenait par le coup à Marx et l’autre à Christopher.
- Vous avez deux tentes juste a coté, messieurs, amusez-vous bien, on vous donnera votre or au matin.
Christopher tira un bon coup sur la laisse en sortant et traina son payement vers une tente où brillait une faible lumière. Une fois rentré, il poussa la femme contre le matelas et lui demanda son prénom.
- Jane, répondit-elle sans lever les yeux et en se repliant sur elle-même.
- Et bien, Jane, c’est mon jour de chance on dirait…, fit Christopher en enlevant sa lourde veste militaire.

_________________


"Rudyard KIPLING"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Nouvelles d'Anticipation   Mer 26 Jan - 23:24

J'aime mieux celui-ci

Plus vivant, plus dynamique. Il se suffit en soit presque. L'action prend suffisamment le dessus sur le decorum pour pouvoir en effet se contenter de quelques bribes d'explications : ambiances et décors post-apo, présentation rapide de la mission, brève présentation des personnages aussi, on situe assez bien ce que représente les khans (parallèle intéressant d'ailleurs.

Bref tout y est pour une short simple et efficace, sans fioriture.


Maintenant sur le point de la violence : c'est macabre, brutal sans être trop dégueux ou ouvertement malsain : c'est bien dosé. il n'y a rien qui tombe dans l'excès et tu aurais pu tomber dans le gore le plus total ou le trash nauséeux; cependant tu aurais pu forcer le trait un peu plus, en donnant plus de détails sordides peut être. Quoi qu'il en soit cette "retenue" est plutôt de bon effet car elle colle bien à l'ambiance globale.


Le seul point faible ici reste la grammaire : pas mal de fautes de concordance et une syntaxe parfois lourde. Un bel exemple dans cette phrase de ton intro :
Citation :
Mais le sang qui coulait du crane défiguré par une balle de Magnum dans l’œil gauche le gênait
: trop de détails !

Attention à ta conjugaison aussi :
Citation :
dans une ville où l’on été capable de tuer


Je pense que c'ets un très bon exercice d'aborder tour à tour les différentes possibilités et scènes dont tu auras besoin pour l'écriture d'un tome long.

A plus tard pour la suite Clin d\'Oeil
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Léhault
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 354
Age : 25
Date d'inscription : 13/10/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Nouvelles d'Anticipation   Jeu 27 Jan - 1:05

Et bien merci. Rien pour aujourd'hui, je n'ai pas eu le temps, mais demain surement...

_________________


"Rudyard KIPLING"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelles d'Anticipation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelles d'Anticipation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De nouvelles set-top-box bientôt chez naxoo
» nouvelles figurines au 72°
» Les nouvelles Pequignet Manufacture calibre Royal
» Nouvelles chaînes ???
» Nouvelles chaînes HD sur la TNT???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: