AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Ton insolence tu paieras.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aillas
Coordonnateur Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3785
Age : 28
Localisation : Utopie flagrante des Arts.
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Ton insolence tu paieras.   Jeu 3 Fév - 3:59

Tu cours, cours et ne t'arrêtes pas. Toujours plus dans le sens du vent, à souffler à pleins poumons dans la brume brûlante qui te confine. Tu sens l'haleine de ta vitesse te glisser sur le visage, claquer tes joues et bruisser à tes oreilles, mais tu ne cesses jamais de courir. Les enjambées une à une s'enchaînent comme autant d'automatismes qui ne dépendent plus de ta seule volonté. Il existe quelque chose de bien plus grand, de bien plus encombrant, pour te pousser à aller si vite.

Cette entité dévorante qui poursuit au cœur même, picore les innocents jusqu'à ce qu'il n'en reste plus miette. Un monstre d'incompréhension dont le seul nom fait autant frémir de peur qu'il engendre l'espoir ou la satiété. Tu en as vu des gens naïfs à penser qu'il serait possible de le dompter, de l'accommoder à ses propres pratiques, de faire de lui un joyeux animal de compagnie, un délicieux compagnon pour les ménages à venir. Sauf que les déconvenues qu'ils ont reçus n'ont pas été à la mesure de ce qu'ils ont voulu, déchiquetés, écharpés dans la longueur, réduits en cendres et stigmatisés par cette décision sans réflexion, tu sais à quel point le sort qui t'attend va être douloureux si tu t'arrêtais seulement un instant, pour souffler, respirer.

Si toi tu sais ce qu'est cette chimère, c'est parce que tu l'as provoquée. Tu l'as poussée hors de son repaire, certain de la maîtriser, ayant dans l'idée d'avoir en chaque instant le contrôle sur la situation et la main sur les rênes. Mais sans que tu ne t'en rendes compte, à un moment où tu avais abandonné, désabusé par les circonstances et savant des illusions qu'elle proférait à tout moment, tu as lâché la bride, tu t'en es retourné.

Sauf que la bête une fois livrée à elle-même ne s'en prend qu'à son dernier maître, intraitable, dévouée à la seule cause de l'annihilation totale et complète de ton existence sereine et quadrillée. Il n'existe rien si ce n'est la lassitude de la poursuite qui puisse sauver ta peau désormais, les sarment de son langage, les liens de sa passion, tout cela n'aspire qu'à te tenir entre ses doigts et te démembrer lentement dans le sang et les larmes terrifiées.

L'amour, mon ami, est le prédateur le plus acharné dont l'oubli momentané n'est que perte pour celui qui l'a invoqué. Tu as osé l'amener dans ton entourage et maintenant qu'il n'est plus que rage, limité à ses instincts grégaires et assassins, il ne te reste plus que la fuite. Alors cours. Ne reviens jamais.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Ton insolence tu paieras.   Jeu 3 Fév - 21:33

Je ne suis pas convaincu par ce texte :-s

Il y a beaucoup de précipitation, et paradoxalement pas mal de longueurs également. Ta syntaxe de fonds est toujours travaillée, mais elle se prend parfois les pieds dans le tumulte que tu provoques toi même. Du coup on perd en homogénéité et facilité, là même où on sent que tu aurais dû/voulu lisser la phrase.

Un exemple :
Citation :
Sauf que la bête une fois livrée à elle-même ne s'en prend qu'à son dernier maître, intraitable, dévouée à la seule cause de l'annihilation totale et complète de ton existence sereine et quadrillée.
SON dernier maître qui renvoie à TON existence (dommage !).


Très vite et bien avant que tu n'es fini d'amener le sujet, on saisit où tu veux nous mener et on perçoit très bien ce concept, cette idée que tu cherches laborieusement à amener. Du coup tu perds évidemment l'effet de chute, la découverte finale (bon ok pas tout à fait à fonds non plus... j'avais en tête que tu parlais de la routine ou de la vie de couple... n'empêche j'étais pas loin :p)

Bon sinon, l'argumentaire a priori est pas trop mal (non en fait j'ai pas accroché stout !)

Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 27
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Ton insolence tu paieras.   Ven 4 Fév - 11:11

Un texte d'aillas non salué ? Oh oh, surprise, je ne pensais pas que ce jour viendrait à poindre Choqué

Bref, plus sérieusement, pour ma part ton texte m'a fait sourire, dans le sens où je suis bien d'accord avec le message de fond, le danger que peut représenter l'amour dans un cercle de connaissances.

Cela dit, le rythme démené de ton texte est bien à l'image de la course. Pour ma part je m'attendais à autre chose que l'amour, je pensais à peut être des sentiments plus sombres, ou un concept, une crainte rendue vivante sous cette forme.

L'amour étant un sujet un peu bateau, je pensais à un autre message au vu du titre.

Cela mis à part, ton deuxième paragraphe surtout m'a beaucoup plu. Les phrases sont bien tournées et agréables à lire, du bon du bon.

Les deux derniers montrant l'amour comme une bête sont, comme l'a dit dvb, une chute qui peut sembler prévisible, même si pas forcément évidente (j'ai pas trouvé avant la fin moi X3, je dois pas être bon dans la perception de certaines choses).

En somme, un texte qui mérite d'être lu, ne serait ce que pour la leçon finale (que devraient apprendre certaines fans de twilight... comme quoi l'amour parfois, c'est autre chose qu'une histoire à l'eau de rose entre une groupie de tokio hotel et un sportif cadavérique décoré facon danseuse étoile)

Un style qui se laisse lire avec plaisir, qui pour moi est de bonne qualité, mais au final avec une note décevante, dans le sens où le titre et le début du texte pouvaient inciter à creuser ailleurs, donc pour moi un petit point noir quand même car je m'attendais à un dévelopement sur un tout autre thème.

Revenir en haut Aller en bas
Aillas
Coordonnateur Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3785
Age : 28
Localisation : Utopie flagrante des Arts.
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Ton insolence tu paieras.   Lun 7 Fév - 14:17

J'avoue, à ma courte honte, que j'ai écrit ici sur un coup de tête quelque chose qui m'est sorti des tripes et il y a donc surement (et vous le dites alors...) des discordances entre les différentes formes et les sens. J'ai tenté de ne pas tomber dans l'écriture automatique en ayant une suite logique bien qu'imagée. Bon, le but n'est que partiellement atteint et la chute semble trop chute pour avoir un crédit propre.

Parce que je n'ai pas réfléchi la fin comme une chute devant susciter l'ébahissement mais davantage comme une conclusion retraçant ce qui a été dit plus haut et synthétisant en peu de lignes le tout. Je mets un nom sur l'entité seulement à ce moment là, mais pas pour surprendre, je concevait ça surtout comme un "arrêtons de tourner autour du pot, vous m'avez bien compris".

J'ai échoué, je me repends, encore.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 27
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Ton insolence tu paieras.   Mer 9 Fév - 0:43

Il va se tailler les veines pour deux malheureuses critiques o_o ...
Doucement doucement, là.. tout va bien *reprend le couteau des mains d'aillas*

Dvb et moi on t'as juste donné notre avis, pas la peine de te couvrir de cendres à ce point. Ca reste un texte tout de même, pas la peine de se prendre la tête pour si peu ^^ on dirait moi !
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Ton insolence tu paieras.   Mer 9 Fév - 1:22

Non, non ! l'encourage pas sur la voie de la médiocrité toi non plus !


Aillas, et là c'est le meilleur auteur 2010 qui parle au meilleur auteur 2008 : c'ets à chier ! tu t'es foiré ! repends toi et reprends toi !



Voilà, c'est comme ça qu'il faut leur parler aux mecs qui se reposent sur le faste de leurs succès passés. Je t'apprendrai ! Bon, é ben moa m1ntenan je vé alé fer D couren d'R



Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 27
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Ton insolence tu paieras.   Mer 9 Fév - 11:37

Monde de brutes T_T
Revenir en haut Aller en bas
Aillas
Coordonnateur Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3785
Age : 28
Localisation : Utopie flagrante des Arts.
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Ton insolence tu paieras.   Mer 9 Fév - 13:57

On va juste continuer de travailler, Cocoon. Tu vas pas me dire qu'il ne faut jamais être navré de ne pas atteindre ses objectif ? Comme le souligne justement Dvb dans sa vanne, quand on est habitué à être apprécié dans ce qu'on fait, on supporte moins bien la critique sur sa propre médiocrité.

Ceci dit, j'avais pas la sensation d'avoir écrit comme un suicidaire dans ma réponse.
Zombie

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 27
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Ton insolence tu paieras.   Mer 9 Fév - 15:09

Non bien sur, et tu as raison pour la déception de l'échec, mais ça m'a fait bizarre je n'ai pas pour habitude de voir une telle déception suite à un texte. Ca me passera sans doute...
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Ton insolence tu paieras.   Mer 9 Fév - 22:01

Nan, c'est surtout que tu auras mis cette impression sur la méconnaissance des deux concernés Heureux

au bout de plusieurs années de cohabitation on peut se permettre des réactions franches et libérées entre membres qui t'échappent en tant que "nouveau venu".

Le fait est qu'il y a différent niveau de lecture, mais le fonds restait cependant juste dans nos dires à tous les deux. Ne te navres pas, il n'y avait ni animosité ni déception profonde et larmes aux bords des yeux Heureux

Et un peu de candeur ne nous fera pas de mal, à nous les vieux rouillés de la bibliothèque :p
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Ton insolence tu paieras.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Ton insolence tu paieras.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: