AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Betty

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lyn

avatar

Féminin Nombre de messages : 125
Age : 22
Localisation : Dans l'énorme cinéma qu'on appelle le monde
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Betty   Dim 6 Fév - 6:31

Betty n'était pas une fille comme les autres. Elle le savait, tout le monde le savait. Ce n'était un secret pour personne. Ce n'était pas sa beauté incomparable qui la rendait unique. Ce n'était pas son sens de l'humour incompréhensible qui faisait qu'elle était inimitable. Toutes ces choses, personne ne semblait les voir. Elles étaient trop.... Secondaires ? Ce n'était pas le bon mot. Plutôt invisibles. Vous savez, lorsque que l'on remarque une chose, un détail, on a tendance à se focaliser dessus. C'est comme ça, ce n'est pas contrôlable, c'est juste ainsi que nous, pauvres humains, sommes faits. Quand nous voyons un grain de beauté disgracieux sur le visage d'une personne, qu'on l'aime ou qu'on la déteste, la réaction est la même : nous jugeons. Ce n'est pas un blâme, c'est un fait. Mais pour Betty, ce n'était pas un simple grain de beauté qui faisait d'elle la cible de tous les commérages. C'était, malheureusement pour elle, bien plus conséquent qu'une imperfection aussi futile. Ce qu'elle avait ne pouvait pas se cacher sous une couche de maquillage. Elle l'aurait bien voulu pourtant. Elle n'avait pas honte de sa situation, elle se riait de tout ça. Elle était plutôt lassée, par les regards indiscrets, les chuchotements quand elle entrait dans une pièce, les paroles qu'il lui arrivait de surprendre bien malgré elle. Elle aurait aimé s'épargner ce genre d'ennuis supplémentaire . Les gens ont des yeux et s'en servent. Elle aurait voulu que du jour au lendemain, tout le monde devienne aveugle. Ne serait-ce pas plus facile ? Plus de remarques désobligeantes, plus de compliments hypocrites, plus de hontes. Il ne resterait que la beauté de l'esprit visible. Ah ! Quel rêve naïf ! Si tout était si simple la vie n'en serait que plus ennuyeuse ! C'était plus fort qu'elle. Elle le souhaitait, chaque jour lorsque qu'elle fermait les yeux pour rêver, quand elle les ouvraient pour commencer sa journée. Elle avait appris à vivre avec.
Oui Betty était jolie. Elle avait des beaux yeux chocolats, de somptueux cheveux bruns et ondulés. Son teint était halé, son sourire était magnifique. Oui, Betty était unique. Son rire était si exubérant qu'il donnait le sourire à n'importe qui, son sens de l'humour était si subtil que personne n'aurait pu rire, mis à part peut-être Woody Allen. Betty était à l'écoute, prévenante et gentille. Mais voilà, Betty ne marchait pas et ne le pourrait jamais. Personne ne verra jamais ses longues et jolies jambes, car personne n'ose les regarder, de peur d'être impoli en observant son fauteuil.
Alors, que pensez-vous d'elle à présent ?



Ce texte, est un genre de prototype, si on peut l'appeler comme ça ! Alors toutes vos remarques et critiques sont plus que les bienvenues Heureux .
Ps: S'il y a des fautes (et il y en aura BEAUCOUP, c'est certain) je m'excuse d'avance.


Dernière édition par Lyn le Lun 28 Fév - 2:48, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://burn-after-watching.blospot.com
Seikaii

avatar

Masculin Nombre de messages : 49
Age : 23
Date d'inscription : 22/02/2010

MessageSujet: Re: Betty   Dim 6 Fév - 12:54

Si tu n'arrives pas à voir tes fautes, je peux déjà corriger celles que je vois :
Spoiler:
 
Ensuite, puisque tu présentes ton texte comme un prototype, voici les passages qui me semblent maladroits :
Citation :
Elle aurait aimé s'épargner ce genre de stress.
Je ne suis pas convaincu par le dernier mot, parce qu'il ne reflète pas "les regards indiscrets, les chuchotements quand elle entrait dans une pièce, les paroles qu'il lui arrivait de surprendre bien malgré elle".
Stress : "Troubles psychiques et organiques résultant d'un traumatisme."
Puis stress, je trouve que ça fait un peu familier. Mais je ne trouve rien à mettre à la place Neutre
Citation :
mis à part peut-être Woody Allen
Ce passage, je l'aime pas. Trop abrupt, trop concret peut-être ?
Citation :
de peur d'être impoli en observant son fauteuil.
Pareil qu'au dessus, sauf que celui-ci est moins dispensable. Il faudrait peut-être trouver une autre manière de l'exprimer mais là non plus, je ne vois pas laquelle.

Ensuite, je vais quand même te donner mes impressions sur le texte : j'ai vraiment apprécié, il y a quelque chose. La chute se fait attendre, et la dernière phrase est géniale. La démarche est proche d'un certain type d'affiches que j'ai pu voir dans mon lycée, comme celle-ci : [lien]. Ça choque et on n'oublie pas le message. Félicitations Heureux
Revenir en haut Aller en bas
Lyn

avatar

Féminin Nombre de messages : 125
Age : 22
Localisation : Dans l'énorme cinéma qu'on appelle le monde
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Betty   Dim 6 Fév - 15:46

Merci SeiKaii, pour avoir corrigé les fautes (ce texte en avait vraiment besoin ^^) et de tes conseils. Je suis en train de chercher un moyen de l'arranger un petit peu Heureux !
Ca m'aide beaucoup en tout cas Heureux !



Dernière édition par Lyn le Lun 28 Fév - 2:49, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://burn-after-watching.blospot.com
Erlidann

avatar

Masculin Nombre de messages : 2380
Age : 28
Localisation : Sur Terre
Date d'inscription : 24/04/2009

Personnages RP
Pseudo: Erlidann
Pseudo : Magel
Pseudo :

MessageSujet: Re: Betty   Dim 6 Fév - 16:19

Citation :
Les gens ont des yeux et s'en servent.

Bien que ça tombe sous le sens et que ça ne soit pas complètement une évidence, j'ai un peu accroché sur cette phrase.

Citation :
Elle aurait voulu que, du jour au lendemain, tout le monde devienne aveugle. Ne serait-ce pas plus facile ? Plus de remarques désobligeantes, plus de compliments hypocrites, plus de hontes. Il ne resterait que la beauté de l'esprit visible. Ah ! Quel rêve naïf ! Si tout était si simple la vie n'en serait que plus ennuyeuse ! C'était plus fort qu'elle. Elle le souhaitait, chaque jour lorsque qu'elle fermait les yeux pour rêver, quand elle les ouvrait pour commencer sa journée. Elle avait appris à vivre avec.
Oui, Betty était jolie. Elle avait des beaux yeux chocolats, de somptueux cheveux bruns et ondulés. Son teint était hâlé, son sourire était magnifique. Oui, Betty était unique. Son rire était si exubérant qu'il donnait le sourire à n'importe qui, son sens de l'humour était si subtil que personne n'aurait pu rire, mis à part peut-être Woody Allen. Betty était à l'écoute, prévenante et gentille. Mais voilà, Betty ne marchait pas et ne le pourrait jamais. Personne ne verra jamais ses longues et jolies jambes, car personne n'ose les regarder, de peur d'être impoli en observant son fauteuil.
Alors, que pensez-vous d'elle à présent ?

Outre deux petites fautes résiduels, ce texte est agréable à lire et le message passe bien.

_________________
Spoiler:
 



"Le jeu ? C'est l'homme ! La vie est fondamentalement un jeu." K. A. Porter
Revenir en haut Aller en bas
Léhault
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 354
Age : 25
Date d'inscription : 13/10/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Betty   Dim 6 Fév - 20:42

Erlidann a écrit:

Outre deux petites fautes résiduels, ce texte est agréable à lire et le message passe bien.
Erlidann est content, il a corrigé deux fautes...
Un texte sympathique, agréable à lire... Sinon, je n'ai vu aucune faute personnellement, donc… (même si c’est vrai que, de toutes façons, je ne les vois jamais)... Je ne dis rien de plus si ce n'est que j'ai attendu la chute en me demandant bien ce que cette pauvre Betty pouvait bien avoir... J'ai été pris au dépourvu, bravo.

_________________


"Rudyard KIPLING"
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Lyn

avatar

Féminin Nombre de messages : 125
Age : 22
Localisation : Dans l'énorme cinéma qu'on appelle le monde
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Betty   Dim 6 Fév - 21:07

Erlidann: Personnellement, j'ai beaucoup hésité avant de mettre la phrase "Les gens ont des yeux et s'en servent" de peur qu'elle soit de trop, qu'elle casse le rythme. J'ai toujours des doutes d'ailleurs ! En tout cas, merci pour tes remarques !

Léhault: Merci à toi aussi ! Quant à l'absence de fautes, je n'ai aucun mérite parce que moi et l'orthographe ça doit bien faire quinze (malheureusement) !

Heureux
Revenir en haut Aller en bas
http://burn-after-watching.blospot.com
Aillas
Coordonnateur Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 3785
Age : 28
Localisation : Utopie flagrante des Arts.
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Betty   Lun 7 Fév - 14:07

Un texte intéressant, la fin m'a un peu dupé mais pas totalement, je m'attendais à ce que Betty soit d'une couleur de peau différente du blanc davantage qu'handicapée.

Au niveau technique, ce qui m'a un peu dérangé c'est l'utilisation de l'oralité, dans ce genre de discours j'ai assez de mal avec le processus d'oralité narrative où l'on sent les morales d'autant plus percer comme de saillants os. Les formulation explicites de cette forme me semblent désuètes maintenant du fait qu'elles aient été trop utilisée, notamment le "Vous savez" qui est presque la première forme parlée du texte. Je passe rapidement là dessus.

Sinon, pour ce qui est du fond du texte, j'avoue avoir du mal avec ce qui fait appel à une sentimentalité de bon sens qui amène à la compassion et donc l'appréciation de l'écrit par cette compassion. Ce n'est pas exactement le levier que tu utilises ici mais j'y vois quand même un relief. Attention, je ne dis pas que la compassion est un outil qu'il faut dédaigner ou que l'utiliser discrédite une écriture, simplement qu'il faut manier ça avec prudence.

L'oralité au service de la compassion amène souvent à un jugement de l'appréciation du lecteur qui fait que le lecteur ne ressent plus le texte seul mais une idée générale auquel le texte fait allusion et dont l'opinion du lecteur doit se coordonner ou non. La question est "Ne pas être en accord avec cet écrit induit-il un dédain pour les personnes handicapées ?". Ce à quoi je ne répondrais pas.

Lapin

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Lyn

avatar

Féminin Nombre de messages : 125
Age : 22
Localisation : Dans l'énorme cinéma qu'on appelle le monde
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Betty   Lun 7 Fév - 14:46

Wouah Allias, j'avoue que je n'avais pas pousser l'analyse aussi loin (je me sens toute petite tout d'un coup ^^ ) ! Mais je crois voir ce que tu veux dire. Le lecteur est emprisonné par l'avis de l'auteur et de ce qu'il considère comme l'opinion général c'est bien ça ? Vu comme ça, je ne peux qu'être d'accord. Mon but premier était surtout de retransmettre se message (que l'on peut voir tout les jours) à ma façon, comme je le connaissais et le voyais. En tout cas, je prend note de tes remarques !

Heureux
Revenir en haut Aller en bas
http://burn-after-watching.blospot.com
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Betty   Mar 8 Fév - 0:26

Bon déjà sur la prose :

je viens de lire la version corrigée (je suppose) : c'est une écriture assez intéressante, sans faute, sans réellement erreur de syntaxe. Le style y est même assez personnel, travaillé. C'est assez agréable.

On sent également que le texte a été manié et remanié, qu'il ne s'agit pas d'un premier jet. Bel effort.


Sur le thème en lui-meme : j'ai trouvé intéressant ce jeu dans la première partie, autour du regard des gens. Le parallèle avec la cécité est d'ailleurs riche de sens, un peu mal amené peut être (trop direct à mon goût). J'ai d'ailleurs pensé dans un premier temps avant de lire cette phrase, que ton personnage était aveugle (j'étais pas si loin).

De fait c'est assez courageux d'aborder ce genre de thématique, sans trop appuyer sur les idées reçues mais bien sur le regard / a priori de l'autre.


Il y a juste un élément qui me chiffonne : tu insistes beaucoup sur l'humour décalé du personnage... on dirait que c'ets un trait de caractère "réel" auquel tu tiens beaucoup. Mais là tu "personnalises" un peu trop l'héroïne sur un élément qui t'es propre et qui n'a pas vraiment lieu d'être dans sa construction. En fait, c'est un détail qui n'a pas vraiment d'intérêt et qui embrouille un peu l'attention qu'on peut lui porter.
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 29
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: Betty   Mer 16 Fév - 22:22

En fait je me suis rendu compte qu'il y avait déja eu beaucoup de commentaires à ce texte, mais je vais donner quand même mon avis.

Moi aussi la référence avec Woody Allen m'avait un peu perturbé, peut être trop actuel. Et le fait de la personnaliser autant je trouve fait que le texte perd de sa percussion. Car là on s'arrête à un cas personnel et je suppose que tu tentais dans ce message de tolérance à faire plus dans la généralité sans tomber dans le lieu commun. Il y a beaucoup de choses entendues mais ce n'est pas trop mal amener. Je m'attendais moi aussi à autre chose que l'handicap pour l'altérité. J'aime bien le début, les phrases se succèdent dans un rythme léger et plaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Lyn

avatar

Féminin Nombre de messages : 125
Age : 22
Localisation : Dans l'énorme cinéma qu'on appelle le monde
Date d'inscription : 03/04/2010

MessageSujet: Re: Betty   Mer 23 Fév - 1:56

Merci à vous deux, je tiens compte de vos remarques et j'essaierai donc de peaufiner le texte autant que je le pourrais Heureux !
Revenir en haut Aller en bas
http://burn-after-watching.blospot.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Betty   

Revenir en haut Aller en bas
 
Betty
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ugly Betty
» [ABC Studios] Ugly Betty - Saison 1 (2006)
» betty boop
» JAMAIS SANS MA FILLE de Betty Mahmoody
» Ugly Betty

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: