AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 le mystère du diocèse

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: le mystère du diocèse   Ven 1 Avr - 20:35



Le neuf septembre 1999, sur les rives du Jourdain, un parchemin de lin fut découvert. Il avait traversé les siècles, enroulé dans une amphore étanche et enfoui dans le sol meuble du rivage. Il ne s'agissait pas que d'un message laissé là depuis des temps immémoriaux. L'impact que ce texte allait avoir sur l'humanité dépassait l'entendement.

Le visage du Monde en serait à tout jamais changé...

_______________

Paris, de nos jours.

« Allô ? Docteur Esspöhn ? Allô ? »

Depuis quelques jours les réseaux GSM étaient dans un piteux état; la cause en était une tempête solaire exceptionnellement puissante. David Von Bender, s'éloigna de la bouche de métro dans l'espoir de gagner une ou deux petites barres de réception sur son Nokia. Rien à faire, son portable n'arrivait même plus à trouver d'opérateur. Il le rangea dans la poche de sa veste de velours côtelé, puis consulta sa montre. Midi pile.

Son ami le docteur Esspöhn, était du genre ponctuel, et cette demi-heure de retard inquiétait David. Il était venu ici, à Paris, spécialement pour le rencontrer. Le docteur lui avait parut bouleversé lorsqu'il l'appela quelques jours plus tot; il avait découvert quelque chose, et il voulait lui en faire part de vive voix. Il n'avait pas précisé ce dont il retournait, mais apparemment celà présageait quelque chose d'extra-ordinaire.

Le docteur Esspöhn était un historien de renommée internationale. Sa spécialité était les premiers chrétiens du bassin mésopotamien des trois premiers siècles après Jésus.

David avait eu l'honneur de l'accompagner en Irak sur un site archéologique, à l'époque où le pays connaissait une paix toute relative. Leur amitié s'était forgée dans les ruines d'une anciennes cité copte.

Von Bender, était journaliste scientifique dans une revue New Yorkaise. Il avait eu l'occasion de pas mal bourlinguer, et pas uniquement dans les musées.


En ce jour de janvier, alors qu'il faisait le pied de grue devant l'Hotel de Ville, il se décida de se rendre directement chez son ami. Sans fonction GPS disponible sur son téléphone, la traversée de la capitale française aurait pu se montrer délicate, mais David connaissait assez bien le plan de la ville, pour l'avoir parcouru en de nombreuses occasions, notamment lors de ses études à la Sorbonne.

Quelques minutes plus tard, il pénétrait dans l'appartement haussmannien de son ami. Il trouva la porte d'entrée à demi ouverte, ce qui ne ressemblait pas du tout aux habitudes de Esspöhn.

« Docteur ? Docteur, vous êtes là ? »

Aucune réponse ne lui parvenait, alors qu'il s'avançait plus avant à travers les couloirs et nombreuses pièces richement décorées.

Il fut stupéfait de trouver le docteur, étendu près de son bureau, visiblement inconscient, parmi des pilles de livres renversés. Une rixe avait dû se produire plus tot, à en juger par l'état de la pièce : meubles renversés, bibliothèque éventrée, vitres brisées.

Aussitôt, David se précipita vers son ami, et vérifia immédiatement s'il était encore en vie. Son pouls était très faible et sa respiration trop légère pour augurer un simple malaise. Instinctivement David chercha un téléphone fixe pour appeler les secours. Il trouva le combiné non loin, et fort heureusement, celui-ci était toujours en état de fonctionner. Il composa le numéro des pompiers qui lui assurèrent être sur les lieux d'ici une dizaine de minutes.

David dégagea le passage jusqu'au corps du docteur, afin de faciliter son évacuation. En s'agenouillant à côté de lui, son regard fut attiré par une feuille de papier froissé, tenue par la main du docteur Esspöhn. David le prit délicatement et le déplia.

Ce qu'il lu sur le document lui glaça le sang. En un instant il comprit pourquoi le docteur était si agité, et aussi pourquoi on avait tenté de lui ôter la vie.

Ce simple papier, d'apparence si anodine, allait faire basculer la vie de David Von Bender à tout jamais. En effet on pouvait y lire :

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Gnomax

avatar

Masculin Nombre de messages : 42
Age : 56
Localisation : Kobaïa
Date d'inscription : 23/12/2007

MessageSujet: Re: le mystère du diocèse   Sam 2 Avr - 12:05

Très drôle.

J'adore ce joli poème, tout en légèreté désabusée. Dentelle littéraire qui repousse les frontières de notre si sublime langue. J'ai, moi aussi, fondu comme du chocolat.

Manque quand même le petit chapeau de tôt.

Halléluia !
Revenir en haut Aller en bas
Mike001
Coordonnateur Littéraire
avatar

Masculin Nombre de messages : 2663
Age : 16
Localisation : West Coast ; Phare Ouest
Date d'inscription : 26/09/2010

Personnages RP
Pseudo: Mike le Fremen
Pseudo : Hannibal Smith
Pseudo : Davy et Mickey

MessageSujet: Re: le mystère du diocèse   Sam 2 Avr - 14:44

Apparemment ça t'as vraiment marqué en effet ^^. La chute était énorme Demon oui

_________________
DÂdädâîsme.
Revenir en haut Aller en bas
http://www.korea-dpr.com/
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 27
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: le mystère du diocèse   Dim 3 Avr - 23:24

XD !!!!! énorme !!! Je ne m'attendais pas du tout à une chute comme celle là XD !

Je suis sur que tu en fais des cauchemars !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Alynea
Rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 2562
Age : 27
Localisation : Z'auriez une carte?
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: le mystère du diocèse   Lun 4 Avr - 0:52

Mdr ! Tu es vraiment traumatisé, en fait. xD

Mais c'est bien mené et on s'y attend tellement pas que ça marche parfaitement. Cela dit, il y a quelques couacs dans ta narration, ce me semble. Par exemple, là :


Citation :
il se décida de se rendre directement chez son ami.

_________________

" Il ne vous reste qu'une photo à prendre.
Il ne vous reste plus qu'un jour à vivre ; il ne vous reste que dix mots à dire. "




Dernière édition par Tàranis le Sam 9 Avr - 21:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://alynea.deviantart.com/
Lilith
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 2638
Age : 28
Localisation : Intermédiaire.
Date d'inscription : 04/05/2008

Personnages RP
Pseudo: Lilith
Pseudo : Erylie
Pseudo : Madalyn

MessageSujet: Re: le mystère du diocèse   Lun 4 Avr - 11:50

Oh ben merde alors.

Ton poème la, c'est la claque de ma semaine :s
Je vais retourner me coucher pour méditer....

_________________
Il y a en toi le gâchis d'un soleil qui sommeille, plusieurs fois, on t'a dit : "Révèle".

I believe in you.

Vitrine de Lilith
Revenir en haut Aller en bas
Chikoun
Coordonnateur Littéraire


Masculin Nombre de messages : 4729
Age : 26
Localisation : Dansant sur un fil, une framboise à la bouche.
Date d'inscription : 03/01/2008

MessageSujet: Re: le mystère du diocèse   Sam 9 Avr - 18:35

Je viens de le lire à l'oral pour les demoiselles Cordelia et Melaka, et le Sanz... C'est ignoble.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: le mystère du diocèse   Mer 11 Jan - 18:59

On se rapproche du mystère ...
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: le mystère du diocèse   

Revenir en haut Aller en bas
 
le mystère du diocèse
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le mystère Yachiru!
» le mystère de l'île verte
» Mystère de la Bibliothèque Verte / Bibliothèque de la Jeunesse
» Le Barney du mois : Le mystère de monsieur Personne
» Mystère à Noirmoutier

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: