AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Des ronces pour mon coeur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Melaka
Chromatique
Chromatique
avatar

Féminin Nombre de messages : 4771
Age : 27
Localisation : Dans le bureau des Sordides Assistantes !
Date d'inscription : 30/10/2010

Personnages RP
Pseudo: Melaka
Pseudo : Inayat
Pseudo :

MessageSujet: Des ronces pour mon coeur   Mar 5 Avr - 0:37

J'ouvre les yeux. Mes pas arpentent un chemin couvert de cailloux qui mène à une forêt. Le sentier agresse mes pieds nus qui se contractent sur les petits pics acérés. Je continue pourtant à avancer, contenant la douleur qui m'envahit. Ma tête se relève lentement, qui me suffit néanmoins à t'apercevoir. Au loin tu me regardes l'expression froide, les membres comme paralysés, sans aucune pitié. J'atteins enfin la forêt dans laquelle j'entame une toute autre aventure. Je sens que tu me suis à présent, même si tu gardes toujours une certaine distance. J'ai du mal à poursuivre ma route. Les épines des branches m'empêchent de progresser. Je les repousse instinctivement de mes bras tremblants mais les filaments végétaux me lacèrent la peau. Je m'obstine. Les griffures se font de plus en plus nombreuses et profondes. Tu te rapproches enfin et me tends faiblement la main. Nos doigts s'effleurent l'espace d'un instant mais les lianes voraces s'enroulent autour de mon corps affaibli. Je veux crier mais je ne peux pas. Ton regard glacial me poignarde le cœur et les ronces finissent de le réduire en lambeaux. La forêt m'éloigne encore plus de toi, me plongeant dans un vide sans fin. La peur, la solitude, l'angoisse et le chaos m'assaillent. Je ne ressens plus rien, je n'ai même plus conscience de ce que je suis. Puis je me réveille, les membres endoloris. Allongée sur le sol je tente de me relever. J'entrouvre les yeux, un chemin couvert de cailloux s'offre à moi.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
http://www.melaka-design.com
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 27
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Des ronces pour mon coeur   Ven 20 Mai - 20:56


Bon, et bien mettons nous à la tâche.

Dans un premier temps, le thème du texte est assez "classique", en même temps on s'en doute au vu du titre, mais je pense que le sujet aurait put être amené autrement, j'avoue m'être attendu à quelque chose de plus particulier à la lecture du titre, petite déception en arrière goût donc :/

(mode chipotage ON)

-un chemin couvert de cailloux qui mène à une forêt

Menant me semble plus agréable dans ta phrase.

-Ma tête se relève lentement, qui me suffit néanmoins à t'apercevoir.

Il doit manquer "ce" après la virgule, la formulation serait à remanier je pense :s, ou un "me suffisant pour t'apercevoir"


- Au loin tu me regardes l'expression froide

Une virgule après "regardes" peut être ?

- l'expression froide, les membres comme paralysés, sans aucune pitié.

C'est un avis personnel, mais le milieu de la phrase me semble décalé par rapport au reste. Je verrais clairement plus "figer" que '"paraliser" comme verbe, ça collerait plus au contexte.

- Je sens que tu me suis à présent, même si tu gardes toujours une certaine distance.

L'instant d'avant il était devant à te regarder. J'avoue qu'il soit derrière à te suivre me perturbe franchement o.o... ou alors si tu l'imagines toujours devant, c'est plutôt toi qui le suivrait dans ce cas, non ? Certains passagent sont trop peu clairs pour bien visualiser la scène.

-Tu te rapproches enfin et me tends faiblement la main.

Dommage :/ on aurait cru que l'homme était une figure forte et inaccessible, puissante mais distante, et le "faiblement" casse tout et brise l'image de force qu'aurait put garder ce personnage. Ce charme, ce qui fait qu'on le désire.

Foncer à corps perdu pour une "mauviette", je sais pas si tu vois l'idée, mais ça en vaut pas trop la peine, tu penses pas ? Le faiblement donc n'a franchement pas sa place dans ce passage, car c'est plus la narratrice qui est en position de faiblesse.


-Je veux crier mais je ne peux pas.

Pourquoi ? Tu aurais bien fait de préciser l'angoisse de perdre l'être aimé,la peur, la douleur qui t'enssère la gorge. ça donne une ambiance et ça rend ton texte crédible. Tu peux faire bien mieux que ça. Cette phrase balancée toute seule au milieu de tout, sans justification ni mise en scène valable... c'est pas terrible, t'es quand même bien loin du niveau de "LOVE" quand même ! Secoues toi les puces et montre nous ce dont tu es capable, du sentiment, du "vrai" que diable !

-Ton regard glacial me poignarde le cœur et les ronces finissent de le réduire en lambeaux.

Peut être mieux formulé, et ça souligne le "faiblement" que je t'ai repproché plus haut. C'est incompatible. Ou alors la faiblesse vient du mépris, du dépis, ou de l'ignorance affichée. Mais c'est à toi de voir, et de
nous l'expliquer.


-La forêt m'éloigne encore plus de toi, me plongeant dans un vide sans fin

J'aurais bien aimé une description plus poussée. Elle se fait enrouler par les ronces/lianes, alors comment peut elle se faire éloigner de "lui" par la forêt, alors que visiblement ils y étaient tout les deux ? Et les lianes sont accrochées à leurs arbres... difficile de déplacer bien loin quelque chose dans ces conditions...

-La peur, la solitude, l'angoisse et le chaos m'assaillent. Je ne ressens plus rien, je n'ai même plus conscience de ce que je suis.

*fait un écran bleu mental* O_O... moais :/ tu décris des émotions qui t'assaillent, encore que le chaos faudrait paufiner plus, mieux formuler, genre "le tout formant un chaos indescriptible, noyant mon esprit et ma raison dans un flot de pensées confuses", plutôt que décrire ces émotions et passer au chaos qui est justement le concept même de la confusion, de l'anti-étiquettage des choses. Déjà sur ce point je mets un carton jaune, et un rouge pour la phrase d'après. Elle ne ressent plus rien ? Alors que juste avant elle se prenait une marée de flux négatifs ??? Incohérence malheureusement :/

On peut très bien ne plus rien ressentir après un choc quelconque, bien sûr. Mais sans transition, c'est pas logique de dire une chose et son contraire sur deux phrases d'affilée.


-Allongée sur le sol je tente de me relever.

Ponctuation manquante je pense, une virgule après le "sol" aurait été bienvenue, le calme revient après toute cette agitation, et la virgule aurait justement ralentit le rythme pour bien marquer cette cassure avec le chaos d'à peine quelques instants avant.

-J'entrouvre les yeux, un chemin couvert de cailloux s'offre à moi.

J'aime bien, la sensation de recommencer, ou que la réalité n'est pas si différente du rêve que ça. On pourrait presque penser à un rêve en abyme, ou même à un jour sans fin (bon film d'ailleurs).

(Mode chipotage OFF)

_____________________________________

Bon. Après toutes ces petites remarques sur ce qui pourrait être améliorer, parlons du fond. Malgré pas mal de mauvaises formulations ou d'incohérences, on en ressort un texte sur l'amour qui aurait put être mieux amené, la souffrance d'une séparation et la description de la douleur auraient pues êtres largement mieux exploitées, paufinées, et je suis malheureusement resté sur ma fin. On passe trop vite les éléments, et on y perd en richesse du message, et du texte aussi, c'est dommage... Tu pourrais améliorer les sentiments ressentis, tout le passage de la solitude, du chaos puis du néant, faire tout un passage sur la transition des différents états d'âme serait très intéressant.

Mais le rythme du texte passe à coté de tout ça, et j'ai trouvé ça bien triste.

Après, peut être que tu vois ça comme un rêve, et justement avec des passages, rapides, confus, un peu tous mélangés... mais ça n'empêche que le texte en a souffert niveau qualité.

Donc un gros bémol pour ce texte là, car je sais que tu peux faire bien mieux, et je te défies de me bluffer au prochain essai Clin d\'Oeil et franchement, y'a moyen, courage =3 !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Des ronces pour mon coeur   Dim 3 Juil - 2:57

Je prends le parti pris de voir dans ce texte une vision onirique. En fait je ne peux l'appréhender autrement que par cette voie là :

les regards de loin en loin, les scènes lentes et les transitions saccadées qui ne s'expliquent pas, le changement de décors, l'alternance entre les positions et les mouvements des personnages (tantot suivants, tantot suivis), la difficulté d'évolution et des geste dans un terrain et un contexte infranchissable.

Tous ces éléments là, y compris la fin, qui peut être un réveil ou un recommencement, comme l'a souligné Cocoon, me font penser à un rêve, l'un de ceux dans lesquels on s'enlise, on n'arrive pas à avancer. C'est bien rendu, c'est vraiment stylisé dans le genre, grâce à ce genre d'effets justement.
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 43
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: Des ronces pour mon coeur   Dim 3 Juil - 15:07

Le thème est en effet récurant en littérature. Cependant je me suis laissé absorbé avec plaisir (et inquiétude) dans cette forêt. Personnellement, j'y vois une allégorie en rapport à une relation difficile avec l'être aimé.
Cela m'a fait pensé à une scène dans le film "Big Fishe" de Tim Burton. Quand le personnage quitte le chemin tracé pour s'aventurer dans la foret, et qui se bat contre ses phobies, représentées par les "embuches" rencontrées dans la forêt.
Revenir en haut Aller en bas
Melaka
Chromatique
Chromatique
avatar

Féminin Nombre de messages : 4771
Age : 27
Localisation : Dans le bureau des Sordides Assistantes !
Date d'inscription : 30/10/2010

Personnages RP
Pseudo: Melaka
Pseudo : Inayat
Pseudo :

MessageSujet: Re: Des ronces pour mon coeur   Sam 16 Juil - 19:54

Merci pour vos commentaires !

@Coon : Merci d'avoir autant détaillé ... C'est vrai que je n'insiste pas sur certains points ou que certaines choses paraissent incohérentes. Mais j'ai écrit un peu comme ça me venait aussi, en laissant le lecteur se faire ses propres images sur les miennes. Il y a un côté "généraliste" qui permet à chacun d'y voir ce qu'il veut.

@dvb : Effectivement, il faut bien voir là une image onirique (d'où certaines confusions soulevées par Cocoon en plus du rythme). Contente que ça marche un peu quand même ^^

@Sebastien K : Tout juste aussi. Le rêve et la difficulté d'une relation sont bien présentes. Je n'ai pas vu Big Fish, j'y penserai Clin d\'Oeil

_________________



Revenir en haut Aller en bas
http://www.melaka-design.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des ronces pour mon coeur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Des ronces pour mon coeur
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour le coeur, les yeux, les oreilles, la peau
» [ONX] Corecontrol : une application pour controler les quadricoeurs du One X
» Déboucher les noirs
» CŒUR DÉÇU….
» 14 août : Respirer l'air marin

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: