AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Portrait.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lilith
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 2638
Age : 28
Localisation : Intermédiaire.
Date d'inscription : 04/05/2008

Personnages RP
Pseudo: Lilith
Pseudo : Erylie
Pseudo : Madalyn

MessageSujet: Portrait.   Ven 22 Avr - 16:09

I.


Charles avançait dans la vie comme il s'aventurait dans la lande, sous le couvert d'extravagance, son coeur abritait le secret d'un silence profond, comme un jeune oiseau tombé du nid qu'il eut fallu protéger.
Vous le verriez marcher hardiment comme il le fait à présent vous n'en croiriez rien. Le pas sûr pour tromper le doute il s'élance sur ses jambes solides. Et en société, quel homme vraiment. L'allure soignée, bien mis de sa personne, le favori toujours égal et le mouchoir parfumé, il est d'une de ses compagnies dont jamais on ne se lasse. Le bon mot toujours à point nommé et la gentillesse, la timidité ravissante auprès des dames, quoiqu'il ne craigne pas quelques heureuses hardiesse. Non, Charles aime la compagnie autant qu'il affectionne les moments de paix. C'est un homme sociable, sa solitude est intérieur.

Car, quand l'aube s'améne dans sa langueur rose et orange, Charles ferme à demi les yeux, de cette singulière façon qui plait tant aux dames, et respirant à plein nez l'air du matin nouveau, il tremble. Sa vie est une indécision constamment repoussée, refoulée. Charles souffre d'un manque d'ardeur et de tempérament, de cette faiblesse de caractère qui, dans le secret de son âme troublée, le fait traverser l'existence comme un rêve qui ne serait pas le sien. Charles malgrès ses atours et son verbe prolifique, son talent auprès de la gente féminine et son charisme naturel, Charles est perdu. Et souvent il s'épouvante du vide qui semble remplir tout son coeur.
Il nie tout talent et s'abandonne au moindre obstacle à la douce chaleur de l'échec. Et prenant tout à loisir dans l'après midi finissante des pauses de grand homme, il s'effarouche comme une jeune vierge dès que l'on s'oppose à lui. La persévérance lui apparait comme une qualité appréciable dont il se sait dépourvu et, au lieu de chercher à l'acquérir, se repose sur la situation qu'il connait le mieux, la déception et la résignation. Cependant, des accès de fougue le prenne par moment au plus noir de la nuit, quand le désir d'accomplir le submerge, et le voila tout heureux qui s'emballe et s'active. Mais bien vite ce fol engouement retombe comme se fanent les fleurs au soleil et il retourne apaisé à la résignation dans laquelle il vit et combat tout en même temps.

Charles traverse le temps et les époques, indifférents à tout ce qui n'est pas sentiment. Et s'il cherche autour de lui la passion dévorante qui saura enfin le faire avancer, il ne sait trouver dans son faible tempérament la force de le garder près de lui. Alors de son regard vague tout bordé de longs cils noirs, il regarde s'envoler la colombe qui eut fait palpiter son coeur. S'il n'avait négligemment laissé la cage ouverte.

_________________
Il y a en toi le gâchis d'un soleil qui sommeille, plusieurs fois, on t'a dit : "Révèle".

I believe in you.

Vitrine de Lilith


Dernière édition par Lilith le Dim 8 Mai - 13:32, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Portrait.   Lun 25 Avr - 1:01

Une chronique assez agréable à lire, même si les aller-retour introspectifs viennent un peu ternir le tableau. On aurait presque préféré découvrir le monde extérieur de ce personnage, tant son intérieur est finalement assez plat et insignifiant (si si ! c'est exactement ce que tu as voulu qu'on retienne de lui ;-) ).

Je pense également que tu insistes un tout petit peu trop sur l'aspect "rapport au sexe opposé". Une ou deux itérations suffisaient, pas la peine de nous la resservir aussi souvent.

Dommage pour les quelques vilaines petites fautes qui parsèment encore le texte.

Ceci dit j'ai vraiment aimé l'effort fait sur la temporalité, sur ce style désuet, sur cette recherche d'un autre temps Heureux
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Lilith
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 2638
Age : 28
Localisation : Intermédiaire.
Date d'inscription : 04/05/2008

Personnages RP
Pseudo: Lilith
Pseudo : Erylie
Pseudo : Madalyn

MessageSujet: Re: Portrait.   Lun 25 Avr - 11:18

Attend, je réflechis...
...

Voila !
Je pense que si j'ai tellement insisté sur ce rapport avec les femmes, c'est pq Charles vit à cette époque où, si l'on est pas doué en affaire, on est galant auprès des dames. N'ayant aucune volonté, aucune ambition réelle, il ne lui reste que ça. Les femmes.

Et si j'insiste autant sur son intérieur, c'est parce que son extérieur, comme tu dis, est encore plus vide du fait de son manque de caractère patent. Il n'arrive même pas à garder les femmes qu'il aime, ou pourrait aimer.

Merci pour le coté désuet, parce que c'est vraiment ça que j'ai voulu recréer. La douceur et le rythme particulier de M. ou F. qui m'enchantent tant. Sans prétendre jamais les égaler bien sur :p

PS: je corrigerai les fautes une fois rentrée en Suède, la je suis sur le départ.

_________________
Il y a en toi le gâchis d'un soleil qui sommeille, plusieurs fois, on t'a dit : "Révèle".

I believe in you.

Vitrine de Lilith
Revenir en haut Aller en bas
Green Partizan
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Nombre de messages : 3950
Localisation : Ici, c'est Saint-Denis.
Date d'inscription : 25/11/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Portrait.   Jeu 28 Avr - 22:35

Citation :
Le pas sûr pour tromper le doute il s'élance sur ses jambes solides
L'a pô compris Surpris
Citation :
il est d'une de ses compagnies dont jamais on ne se lasse.
"Ces", non ?
Citation :
quand l'aube s'améne dans sa langueur rose et orange
Citation :
e fait traverser l'existence comme un rêve qui ne serait pas le sien.
J'aime beaucoup ces formulations ! Content Vert (attention à l'accent d'amène)

Très sympathique, cette petite composition. Ce qui est amusant à constater, c'est que ce portrait pourrait être étendu à un certain nombre de personnes, notamment le côté bon potentiel mais résigné et peu courageux.
C'est bien, c'est court et frais. Content Vert

PS : Hum, "comme une jeune vierge"... j'aime pas trop cette expression, m'enfin ^^.

_________________
.
Revenir en haut Aller en bas
Franz

avatar

Féminin Nombre de messages : 3379
Age : 26
Localisation : Les Biscuits Roses
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Portrait.   Ven 29 Avr - 18:23

Lilith a écrit:
I.


Charles avançait dans la vie comme il s'aventurait dans la lande, sous le couvert d'extravagance, (un point, c'est mieux) son coeur abritait le secret d'un silence profond, comme un jeune oiseau tombé du nid qu'il eut fallu protéger.
Vous le verriez marcher hardiment comme il le fait à présent (virgule) vous n'en croiriez rien. Le pas sûr pour tromper le doute (virgule) il s'élance sur (ça ne veut rien dire ; à la limite, il s'élance de ses jambes.) ses jambes solides. Et en société, quel homme vraiment. L'allure soignée, bien mis de sa personne (de la même façon, ça n'existe pas ; tu veux peut-être dire "bien fait de sa personne" ou "bien de sa personne" ?), le favori toujours égal et le mouchoir parfumé, il est d'une de ses compagnies (préfère : "il est de ces compagnies") dont jamais on ne se lasse. Le bon mot toujours à point nommé et la gentillesse, la timidité ravissante auprès des dames, quoiqu'il ne craigne pas quelques heureuses hardiesses. Non, Charles aime la compagnie autant qu'il affectionne les moments de paix. C'est un homme sociable, sa solitude est intérieur.

Car, quand l'aube s'amène de sa langueur rose et orange, Charles ferme à demi ("ferme à moitié les yeux") les yeux, de cette singulière façon qui plait tant aux dames, et respirant à plein nez l'air du matin nouveau, il tremble. Sa vie est une indécision constamment repoussée, refoulée. Charles souffre d'un manque d'ardeur et de tempérament, de cette faiblesse de caractère qui, dans le secret de son âme troublée, lui fait traverser l'existence comme un rêve qui ne serait pas le sien. Charles malgrès ses atours et (mets plutôt une virgule et place ton "et" avant la dernière énumération)son verbe prolifique, son talent auprès de la gente féminine et son charisme naturel, Charles est perdu. Et souvent il s'épouvante du vide qui semble remplir tout son coeur.
Il nie tout talent et s'abandonne au moindre obstacle à la douce chaleur de l'échec. Et prenant tout à loisir dans l'après midi finissante des pauses de grand homme, il s'effarouche comme une jeune vierge dès que l'on s'oppose à lui. La persévérance lui apparait comme une qualité appréciable dont il se sait dépourvu et, au lieu de chercher à l'acquérir, se repose sur la situation qu'il connait le mieux, (j'aurais placé deux points mais ça reste acceptable) la déception et la résignation. Cependant, des accès de fougue le prenne par moment au plus noir de la nuit, quand le désir d'accomplir le submerge, et le voilà tout heureux qui s'emballe et s'active. (la phrase est tordue ma chère). Mais bien vite ce fol engouement retombe comme se fanent les fleurs au soleil et il retourne apaisé à la résignation dans (avec) laquelle il vit et combat tout en même temps.

Charles traverse le temps et les époques, indifférents à tout ce qui n'est pas sentiment. Et s'il cherche autour de lui la passion dévorante qui saura enfin le faire avancer, il ne sait trouver dans son faible tempérament la force de le garder près de lui. Alors de son regard vague(virgule) tout bordé de longs cils noirs, il regarde s'envoler la colombe qui eut fait palpiter son coeur. S'il n'avait pas négligemment laissé la cage ouverte.


En orange, les fautes et les phrases bizarroïdes. Je n'ai pas tout relevé. Je vais être un peu dure mais je trouve ton texte très superficiel. Il aurait été plus intéressant de développer un style plus soutenu, moins moderne et de ne pas reprendre des expressions connues de tout le monde. Cet avis n'engage que moi. "Charles traverse le temps et les époques", "avance dans la vie", "manquer de tempérament", c'est trop... outch pour ce genre d'essai. Ça manque de finesse ma chère, mais je suis compliquée et une vraie saloperie.
Yeux au ciel
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: Portrait.   Sam 30 Avr - 10:22

En matière de saloperie on a vu bien pire comme commentaire ^^

Au moins c'est justifié et détaillé (donc constructif).
Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/
Lilith
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 2638
Age : 28
Localisation : Intermédiaire.
Date d'inscription : 04/05/2008

Personnages RP
Pseudo: Lilith
Pseudo : Erylie
Pseudo : Madalyn

MessageSujet: Re: Portrait.   Sam 30 Avr - 11:11

Lol Divibi is right.

Ce texte est tout a fait superficiel et se noie dans le néant des non choses qui me viennent quand l'inspiration se rebelle :p
J'avais une orientation précise pour ce texte, mais il en a fait qu'a sa tête le boudin et c'est un peu raté au final.
Tu dis que le style aurait du être moins moderne mais j'ai écrit ce texte après avoir lu Flaubert et c'est cet ambiance un peu fanée dans les mots que j'ai voulu retranscrire. C'est trop moderne encore ?
Une autre manière de dire, qui s'est un peu perdue.
Je corrigerai les fautes incessamment sous peu, promis. Et j'essaierai de reprendre le texte, quand je trouverai un peu de temps entre tous mes projets, oraux en anglais d'une heure entière à préparer (Franz, je sais que tu peux comprendre ça Heureux) et autres déboires scolaires et soirées estudiantines.
Ah oui et qu'entends tu pas "outch" ?

Merci pour votre sincérité =)

_________________
Il y a en toi le gâchis d'un soleil qui sommeille, plusieurs fois, on t'a dit : "Révèle".

I believe in you.

Vitrine de Lilith
Revenir en haut Aller en bas
Franz

avatar

Féminin Nombre de messages : 3379
Age : 26
Localisation : Les Biscuits Roses
Date d'inscription : 03/07/2008

MessageSujet: Re: Portrait.   Sam 30 Avr - 12:24

Oui, je me suis dit que tu avais écrit ça après une lecture à la Wilde ou Flaubert. C'est un exercice que je trouve compliqué et que j'ai déjà essayé moi-même.
Je pense que tu peux le continuer, le retravailler. Essaie de rester simple, il faut que ce soit fluide.
Courage pour les partiels Chat Kahupeur
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Portrait.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Portrait.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» OSCAR WILDE : Le portrait de D.G., pièces, adaptations, citations...
» Stage photo studio (portrait et photo de mode)
» Portrait pendant ganesh
» portrait de coluche
» Portrait d'mon amie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: