AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Barque

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cotin L. Nerae

avatar

Masculin Nombre de messages : 28
Age : 22
Localisation : Dans l'éther libre
Date d'inscription : 05/05/2009

MessageSujet: Barque   Dim 8 Mai - 1:11

C'était sous l'éclat d'argent, qui se reflétait sur l'onde. Nuit et mer étaient calmes. Quelques heures plus tôt, les derniers dockers, harassés, s'en étaient allés ripailler, abandonnant le port au murmure des vagues.
Nous venions d'y passer de délicieux instants, profitant de cette quiétude précieuse, nous noyant dans l'horizon. Minuit, hélas, finit toujours par sonner, et Cendrillon à son destin n'échappe. Mais nulle marraine ne contraint son prince, qui reste solitaire.
Les yeux dans le lointain, l'esprit contemplatif. Je frissonnais à peine dans la fraîcheur nocturne, l'air iodé me maintenait éveillé. Dans le silence presqu'absolu, je conversais avec les filles d'Ægir.
De longues minutes. Une éternité peut-être ; quelle importance ? Le monde semblait s'être arrêté. Sa folie dissipée, sa candeur vaincue. N'en subsistait que la douce rumeur du large.

Un mouvement pourtant me tira de mes rêveries. Du coin de l'œil, je perçus une forme. Vague et imprécise, mais humaine. Elle s'affairait à quelque tâche, un peu en contrebas, et semblait peiner.
Me sentant engourdi par ma léthargie, je me décidai à faire quelques pas. Ils m'amenèrent dans sa direction, et pris de sympathie pour le pauvre bougre, qu'une bien faible lanterne éclairait pour son labeur, je lui lançai :

« Besoin d'un coup de main ? »

Il releva la tête, et sans un mot m'indiqua un grand sac, posé à côté de sa barque. À deux nous parvînmes à le hisser dans l'embarcation. Je me rendis compte que je l'aidais sans m'interroger. Mais à dire vrai, l'homme n'avait guère des airs de contrebandier : il ne s'inquiétait pas d'être vu ou entendu, quoiqu'il fût peu bruyant. Il ressemblait plutôt à un pêcheur qui s'était trop attardé, et finissait sa besogne calme et patience.
Poussé par la curiosité, je lui demandai tout de même, lorsque nous eûmes terminé :

« Et qu'est-ce donc que tout cela ? »

Il me regarda longuement. Je vis pour la première fois son visage. Maigre, voire décharné, il arborait un air grave. J'aurais bien été en peine de lui donner un âge : fort peu de rides peuplaient son visage, qui n'avait cependant nulle trace de jeunesse ou de fraîcheur.
S'appuyant sur sa rame, il monta dans sa barque, et s'y tînt quelques instants immobile, avant de me répondre. Il désigna d'abord un tas dans un coin de la barque, puis un autre, à l'opposé, et deux autres ensuite.

« Là sont les plus frais ; ils prennent moins de place. Là-bas en revanche sont les plus anciens, merci à vous de m'avoir aidé à les monter.
Ici sont ceux qui viennent par lots. Et là les solitaires. »

Sa voix était étrange. Calme. Profonde. Douce, belle même. À l'image de cette nuit magique, qui couvrait le monde de son voile.
Il tendit la main vers moi ; une main osseuse mais puissante. À mon tour j'avançais la mienne, prêt à échanger avec lui une poignée amicale, mais il se retira soudain. Ses traits prirent une expression indéchiffrable, et il me tourna le dos. D'un geste lent, il leva sa rame, et commença à s'éloigner du rivage. Je remarquai alors qu'aucune ancre, aucune amarre n'immobilisait son esquif.

Campé sur le rivage, je le regardais s'en aller, le suivant du regard jusqu'à ce que le point minuscule qu'il était devenu disparaisse tout à fait. Alors vinrent les premières lueurs de l'aube, qui me firent reprendre la direction du logis, pour bien peu de temps sans doute.



Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Eöl

avatar

Masculin Nombre de messages : 26
Age : 29
Localisation : Perdu dans les nuages...
Date d'inscription : 17/11/2009

MessageSujet: Re: Barque   Mar 10 Mai - 8:30

Un texte agréable ma foi, bien que le sens profond m'est échappé. Est-ce la mort qu'il a rencontré, Charon, ou du moins un personnage approchant ou ai-je mal interprété le rôle du vieil homme dans la barque ?

Je pencherais plus sur Charon, mais je trouve frustrant que le texte ne laisse pas plus d'indice sur la nature du vieil homme Clin d\'Oeil

Je te ferais quand même un petit reproche sur la musicalité du texte et sur le choix de certaines expressions. D'abord les phrases, on a à peine le temps de commencer à prendre un peu d'élan que l'on est coupé par un point, comment un texte aussi calme et mélancolique peut-il être aussi hacher dans sa construction, j'ai eu un peu de mal à accrocher. Ensuite le choix de certains mots, pourquoi ripailler ? Ce mot sous entends plus l'idée d'un grand festin, d'une fête que celui du repas de dockers harassés de fatigue, en plus de détonner quelque peu dans le registre de langage général du texte. Il y en a quelques autres qui m'ont sauté aux yeux, mais il est vrai que celui-ci au tout début du texte m'a le plus marqué.

Mais sinon j'aime bien, cela se laisse lire Heureux
Revenir en haut Aller en bas
Lilith
Littéraire et rôliste
Littéraire et rôliste
avatar

Féminin Nombre de messages : 2638
Age : 28
Localisation : Intermédiaire.
Date d'inscription : 04/05/2008

Personnages RP
Pseudo: Lilith
Pseudo : Erylie
Pseudo : Madalyn

MessageSujet: Re: Barque   Mar 17 Mai - 18:09

Moi aussi j'ai reconnu Charon dans ton texte. On a bon ou pas ?

Sinon j'ai beaucoup aimé les deux premiers paragraphes, ils amènent une vraie atmosphère et il se dégage d'eux un mystère qui donne envie de poursuivre la lecture.

Ici par contre:
Citation :
Il me regarda longuement. Je vis pour la première fois son visage. Maigre, voire décharné, il arborait un air grave. J'aurais bien été en peine de lui donner un âge : fort peu de rides peuplaient son visage, qui n'avait cependant nulle trace de jeunesse ou de fraîcheur.

la phrase avec le ":" me gène, elle es vraiment trop différente des autres, un peu maladroite. Je pense qu'une virgule aurait suffit.

Sinon ton personnage a une façon de parler assez étrange, vraiment viellote, je n'imagine personne parler ainsi.

Et la quand tu écris:
Citation :
Sa voix était étrange. Calme. Profonde. Douce, belle même. À l'image de cette nuit magique, qui couvrait le monde de son voile.
Moi aussi j'aime bien les phrases courtes, mais tous ces mots séparés les uns des autres, ça fait vraiment beaucoup je trouve.


Cependant j'ai vraiment bien aimé ce texte et l'ambiance un peu mystique qu'il libère.
Un autre texte bientôt? =)

_________________
Il y a en toi le gâchis d'un soleil qui sommeille, plusieurs fois, on t'a dit : "Révèle".

I believe in you.

Vitrine de Lilith
Revenir en haut Aller en bas
Teclis
Rôliste


Masculin Nombre de messages : 1750
Age : 28
Date d'inscription : 23/12/2007

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: Barque   Ven 20 Mai - 6:50

ça me rappelle les nouvelles de Buzzati. Une sympathique lecture. C'est court mais on s'y plonge vite. Contrairement à d'autres, j'aime la musicalité du texte. Il y a bien certes de rares accrocs (deux mots dont les places devraient être respectivement interchangées) mais la question du lyrisme, ou plutôt de la sonorité d'une phrase, reste d'une appréciation subjective.

Tu écris bien pour ton âge.

Si je devais absolument reprocher une chose, c'est cette tournure-ci : "Là-bas en revanche sont les plus anciens, merci à vous de m'avoir aidé à les monter.
Ici sont ceux qui viennent par lots. Et là les solitaires." Je pense qu'il y a un léger effet surjoué dans la façon de s'exprimer de cette chimère.

Bon travail en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Barque   

Revenir en haut Aller en bas
 
Barque
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Barque Ailée
» Le Belem : le dernier trois-mâts barque français
» Barque
» une barque attend
» Promenade en Barque à Maillezais.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: