AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La guerre des nuages

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 43
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: La guerre des nuages   Mar 5 Juil - 2:20

Tous droits protégés


Dernière édition par Sebastien K le Jeu 1 Déc - 13:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Cocoon
Rôliste
avatar

Masculin Nombre de messages : 985
Age : 26
Localisation : Dans 14 plans stellaires en simultané
Date d'inscription : 26/12/2010

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo :
Pseudo :

MessageSujet: Re: La guerre des nuages   Mar 5 Juil - 12:06

Mhhhh ... Bon, ben pour ma part je n'ai pas vraiment été séduit par ce texte.
Je m'attendais à un truc plus "spécial", la guerre des nuages, ça envoi du rêve (NON, simon, RANGE CE PÂTé !).

Pour m'expliquer un peu mieux, je vois différents bouts de styles qui s'entrecroisent, et c'est surtout ça qui m'a gêné :

"Les nuages ne dessinent le visage de personne. Ils ne singent aucun animal et ne sont sûrement pas l'abri des rêveurs ou des sots. Il n'y a rien de doux dans un nuage, rien de cotonneux."

Ok, début calme, posé, les mots font presque plâner... puis...

"Les nuages nous pissent dessus constamment"

BLAM on s'écrase au sol comme la grêle. Là sur le coup, j'ai pris deux secondes de pauses avec le gros changement de ton.

"Ah ils sont heureux les hippies avec leur ours affreux qui balance du Prozac réduit en sable du haut de son nuage, à côté de son ami "je joue de la flûte en pleine montée". C'est n'importe quoi. "


Là, il va falloir m'expliquer o.o........."je joue de la flûte en pleine montée" ? Je dois pas avoir la référence pour comprendre à mon avis...

"Mais il y a pire et j'en fait les frais aujourd'hui, coincé dans ma voiture. Ces andouilles nous balancent des grêlons, gros comme des œufs. C'est un bombardement ! Nous sommes le 10 juin 2010 à Montbéliard, il est 19h . Ils annonçaient de la grêle, tu m'étonnes ! Je sens la taule de ma voiture plier sous les impacts. J'ai l'impression d'être dans une casse, prêt à me faire broyer par un compresseur. Un mauvais film américain, sauf que les hommes de main du roi de la pègre sont des cumulus idiots. La prochaine fois que l'on me dit de quelqu'un qu'il "vit sur son nuage", je vais voir ce terroriste et je l'abat sur le champs. Gros comme des œufs, je vous dis !"

Ce passage a souligné ce que je disais plus haut, on revient à un langage brut, sans fioritures, et ça casse complètement avec l'introduction. Et la comparaison avec la mafia, bien qu'originale, ne m'a pas parut des plus judicieuses.

"Le son fait monter l'adrénaline. C'est comme de la trans-hardcore industrielle, diffusée dans une grotte. Impossible d'en régler le volume ou de changer de fréquences."

Après la mafia, on passe à la trans-hardcore... :/ léger décalage, remarque ça colle à la thématique, le lecteur est aussi malmené que ta voiture sous les grêlons.

"Mes tympans doivent ressembler à ces œufs qui tombent."

Je suis peut être trop terre à terre pour le cou, mais un tympan se perce plus qu'il ne gonfle quand il est soumit à de trop fortes sonorités, je vois mal un pauvre gars avec deux oeufs lui sortant des oreilles. A moins que ce soit comme dans les dessins animés, avec la douleur les oreilles gonflent et virent au rouge clignotant...

"Pour repousser mon angoisse, autre part que dans le cendrier qui déborde, je tente d'observer les gens bloqués, comme moi, dans leur voiture à l'arrêt."

J'aime bien la formule du cendrier.

"Quand on prive l'homme de ses activités, il devient voyeur, c'est bien connu."

Observateur, spectateur, oui. Mais "voyeur" fait carrément pervers...

"Sauf que là il est difficile de voir clairement. C'est un rideau de cailloux entre moi et une famille qui semble en transe."

En transe ? Tu entends quoi par là ? Hypnotisés ? Effrayés ? Possédés ? Ce passage m'a rappelé le début du texte où tu fais référence aux hippies ^^ je vois bien la famille avec la voiture pleine de fumée de join, là ça m'aurait bien fait rire je pense.

"Cela est peut-être dû aux machines à bruits que les nuages proposent."

Aïe... machines à bruits... nuages qui proposent ? C'est mal formulé :/

"Regards levés, pas de mouvements. Rien. Peut-être qu'ils prient : on s'ennuie sous la grêle tueuse des enfers, sérieusement ! "

La grêle tueuse des enfers, ça m'a fait penser à un mauvais film américain, comme tu en parles plus haut.
Un peu genre "la revanche de la mort qui contre attaque 2". Espérons que c'était le petit de la famille qui pensait à ça, sinon ça fait pas très adulte, comme pensée.

"Je me souviens : il m'arrivait parfois de me coucher dans l'herbe pour contempler ces humeurs condensées qui changent de forme à pas de vent."

Pas mal =)

"C'est fini ! Jamais plus je ne leur ferai confiance. La grêle continue, à ruiner nos voitures, casser des vitres, tuer des chats et des oiseaux, assommer les gens... Tout compte fait, elle est un peu comme nous... Imprévisible et irresponsable. "

De même, fin qui rattrape largement le reste. Bonnes formulations.

________________________

Donc, en résumé, le texte comme tu l'as vu ne m'a pas charmé plus que ça. Après, ça n'est qu'un texte parmi d'autres, il y en aura surement qui sauront trouver mes faveurs. Et puis c'est mon seul avis, il n'engage que moi.

Mais au moins tu vois ce qui ne va pas à mes yeux =)

_________________
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 43
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: La guerre des nuages   Mar 5 Juil - 13:27

Merci Cocoon d'avoir pris le temps de décortiquer ce texte, assez mauvais en fait. Je l'ai écrit hier d'une traite, et il y a en effet trop de chose inutiles. Je pense ne garder que le début et un bout de la fin, et en faire autre chose.

Citation :
la guerre des nuages, ça envoi du rêve
Oui, et c'est pour cela que je le prend à revers, en essayant de démanteler nos clichés sur les nuages.
Revenir en haut Aller en bas
dale cooper

avatar

Masculin Nombre de messages : 7652
Age : 39
Date d'inscription : 08/09/2008

Personnages RP
Pseudo:
Pseudo : ▲
Pseudo :

MessageSujet: Re: La guerre des nuages   Dim 17 Juil - 13:10

La pensée est intéressante. D'ailleurs j'aime beaucoup ton entrée en matière : le démantèlement de la vision populaire du nuage et de son sens caché ou imaginé, pour en revenir à son existence physique, brute et naturelle.

Il y a des tournures intéressantes, malheureusement le gros défaut du texte, à mon sens, est que tu passes de l'une à l'autre de façon trop directe, sans qu'aucun lien ne vienne aider à la fluidité. En fait ces volte face permanent, ces sauts de style et ces bonds narratifs viennent casser l'effet global du texte. Du coup ça nuit à son sens global.

Revenir en haut Aller en bas
http://dvb96.over-blog.com/


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 43
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: La guerre des nuages   Dim 17 Juil - 13:38

Je pense que tu cernes très bien mes problèmes concernant ce style de texte. Je mélange histoire descriptive à la One shot avec poésie contemporaine aux images condensées. J'aimerais dissocier les deux, dans un premier temps, afin que cela ressemble à quelque chose. A toi de m'aider.
Revenir en haut Aller en bas
Ruby

avatar

Féminin Nombre de messages : 2216
Age : 28
Localisation : 221 B Baker street
Date d'inscription : 04/04/2009

MessageSujet: Re: La guerre des nuages   Mar 26 Juil - 18:28

little commentaire mentor,

je vais faire bis repetita mais j'aime bien que tu prennes à contre-courant le phénomène du nuage, que tu mettes en faux par rapport à l'imaginaire collectif.

ce qui est amusant c'est que le narrateur est en rage contre les nuages, contre les gens qui les personnifient en amis, en animaux alors que paradoxalement il le fait à son tour en lui accolant plusieurs étiquettes
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 43
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: La guerre des nuages   Mar 26 Juil - 19:01

Citation :
ce qui est amusant c'est que le narrateur est en rage contre les nuages,
contre les gens qui les personnifient en amis, en animaux alors que
paradoxalement il le fait à son tour en lui accolant plusieurs
étiquettes

Ah oui, en effet. Je n'avais pas cerné cet aspect. C'est bien vu. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La guerre des nuages   

Revenir en haut Aller en bas
 
La guerre des nuages
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les films sur la guerre du Vietnam
» Notre Mère la guerre de Kris et Maël
» Collaboration 2e guerre mondiale
» 717 photos des voitures d'avant-guerre sur le net
» Forum RPG La Guerre Des Clans

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Wilwarin, Métropole Littéraire :: Nouvelles-
Sauter vers: