AccueilBlogFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 [Musique] MOBIL OHM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 44
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: [Musique] MOBIL OHM   Dim 10 Juil - 11:19

MOBIL-OHM

Qu'est-ce qu'un Mobil-Ohm ?

Un endroit où il suffit de monter le volume pour être transporté
Une maison sur coussins d'air de musique
Un lieu où les images sont peuplées de sons, et vice versa
Un chez-soi d'où l'on voyage beaucoup
Une bibliothèque sonore avec option "aléatoire"


J'en ai un dans mon jardin...



Dernière édition par Sebastien K le Lun 11 Juil - 21:23, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 44
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: [Musique] MOBIL OHM   Dim 10 Juil - 11:37

Mazzy Star
ROUGH TRADE - Young Marble Giant - PAISLEY UNDERGROUND


Il est tard. Après une soirée bien arrosée et bruyante entre amis, mes oreilles réclament quelque chose de doux.
Je traverse le jardin, anesthésié, pour rejoindre mon Mobil-Ohm.
A l'intérieur, installé confortablement dans un vieux fauteuil, je presse sur "jouer" et augmente le volume. Une odeur d'embrun s'engouffre dans mes narines...

Spoiler:
 

Mazzy Star - Halah
Album : She Hangs Brightly
Année : 1991
Label : RoughTrade


Me voici au volant d'une vieille Citroën ds de couleur noire, longeant la baie de Santa Monica en Californie.
Je me dirige vers cette ville côtière cernée par Los Angeles et l'océan Pacifique. Nous sommes au mois de juillet de l'année 1993. Le temps est au beau fixe. Je peux voir les estivants amassés sur la longue plage qui semble se dérouler à l'infini. A la  radio, on passe une country cotonneuse. La voix suave et habitée de la chanteuse ne m'est pas inconnue... Cette musique semble venir du fin fond du Texas et pourtant elle s'accorde à la mélancolie provoquée par les décors que je traverse : De grands hôtels et des buildings immaculés, dont les vitres par milliers reflètent le soleil et l'océan. Tant de brillance aveugle, alors on regarde en soi cette chose qui fane. J'ai soudain envie de quitter la baie faite de carton pâte pour me perdre dans le désert...

Spoiler:
 

Mazzy Star - Fade into you
Album : So Tonight That I Might See
Année : 1993
Label : Capitol



Suite à un coup de tête, je me retrouve sur cette bonne vieille route 66 en direction du désert des Moyaves situé au sud de la Californie. Quelque chose me pousse à aller là-bas. Peut-être est-ce cette radio qui, à présent, diffuse un deuxième morceau des Mazzy Star. J'ai enfin retrouvé leur nom en me concentrant sur le flot d'informations déversé par l'animateur radio à la voix rocailleuse. Le single "Fade into you" fait parti du deuxième album du groupe formé à Santa Monica. Sûrement le plus attachant de leur production. La seule fausse note à mon goût est que cet opus est signé chez Capitole records en cette année 1993. Leur premier album, quand à lui, fut édité en 1991 sur le somptueux label Rough Trade, encore indépendant et Californien à cette époque. Ce label a rencontré un franc succès dans les années post-punk entre 70 et 80. Je me souviens alors du Groupe Young Marble Giant, dont le seul est unique album est sorti sur le même label en 1980. C'était comme un ovni au milieu de l'univers baroque et synthétique des 80's.
Aux portes du désert la nuit tombe sur un paysage lunaire...

Spoiler:
 

Young Marble Giant - Brand New Life
Album : Colossal Youth
Année : 1980
Label : Rough Trade



Je commence à ressentir la fatigue du voyage. Je décide donc de faire une pause sur le parking d'une station essence, perdue au milieu de nul part. A peine ai-je eu le temps de couper le contact que quelqu'un frappe à la vitre. Après quelques secondes d'hésitation, j'ouvre ma portière et sort de la voiture. Il fait assez froid. Un jeune homme au teint pâle se tient devant moi. Derrière lui une femme d'une vingtaine d'année me regarde d'un air détaché. L'homme est intéressé par ma voiture. C'est une Citroën des années 60 en assez bon état. Il a toujours rêvé d'en avoir une comme celle-ci et me demande si elle n'est pas à vendre. Je me vois mal céder mon véhicule en plein milieu du désert. Nous commençons à discuter d'autres choses. Derrière leur apparence assez froide ils sont plutôt sympathique. Lui s'appelle David, elle Hope. Ils me proposent de rejoindre un campement à quelques kilomètres de là, où des amis les attendent. J'accepte leur invitation. Avant de partir de la station je les prends  en photo, avec mon Hasselblad, pour avoir un souvenir. C'est surtout un bon prétexte pour saisir le visage angélique de la jeune femme...




Hope Sandoval et David Roback


Arrivés au campement, nous sommes accueillis par une dizaine de personnes. Ils ont des allures d'hippies gothiques. Nous nous installons tous autours d'un grand feu, sous les étoiles. C'est alors que David sort une guitare, et d'autres gars des violons. Hope, comme une apparition animée par le reflet des flammes, s'apprête à chanter...


Spoiler:
 

Mazzy Star - Five String Serenade
Album : So Tonight That I Might See
Année : 1993
Label : Capitol


Je n'en crois pas mes  mes oreilles ! Les deux ombres qui m'ont abordé quelques heures avant, sont David Roback et Hope Sandoval : Le guitariste leader et la chanteuse du groupe Mazzy Star. Je ne connaissais pas leur visage avant cette nuit., aussi beaux et mélancoliques que leur musique.
Après leur concert acoustique, la discussion, menée par David, est animée. Il est surtout question de Paisley Underground. C'est un style de musique, un genre de rock alternatif porté dans les années 80 par la scène de Los Angeles. Le Paisley Underground est issu de la redécouverte du rock de la fin des années 1960, à un moment où beaucoup de groupes ne se retrouvaient plus dans le punk. Mazzy Star est un des enfants tardif de ce mouvement : un soupir. Doucement le sommeil m'emporte. Je m'endors près du feu nourrit de rumeurs. Et là je rêve d'un road-trip dans le désert avec une fille au visage d'ange...

Spoiler:
 

Mazzy Star - She's My Baby
Album : So Tonight That I Might See
Année : 1993
Label : Capitol


Quand je me réveille, il est 5h30 du matin. Je suis dans le vieux fauteuil du Mobil-Ohm. Ma tête est remplie d'images et de sons, je me sens bien. J'ouvre la porte. Le ciel est un mélange gris clair de nuit et de jour. Le jardin somnole encore sous la rosée. Je m'assois sur le perron, cotonneux. Le Mobil-Ohm diffuse toujours du Mazzy Star. Les notes partent en brume dans la nature. Il s'agit du troisième album sorti en 1996, juste avant leur "première" rupture. A la deuxième chanson, il commence à neiger sur les fleurs entrouvertes...


Spoiler:
 

Mazzy Star - Flowers In December
Album : Among My Swan
Année : 1996
Label : Capitol


Pris par le froid, je cours jusqu'à la maison. Là, je m'allonge sur le lit et m'endors de nouveau, l'esprit gonflé de contradictions.




_____________________________________________________________________
ALBUMS LIÉS A L'ARTICLE






Dernière édition par Sebastien K le Sam 18 Oct - 13:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 44
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: [Musique] MOBIL OHM   Lun 11 Juil - 21:19



Owiny Sigoma Band

Blur - BROWNSWOOD RECORDS



Nous sommes le 10 juillet 2011. Il est midi. Avec des amis nous profitons du beau temps pour manger à l'ombre du grand tilleul au fond de mon jardin. C'est un dimanche comme je les aime. Alan s'affaire autours du barbecue où il prépare ces fameux "Steak and Cheese".  Anyango, quand à elle, est arrivée avec une marmite   remplie d'Ugali. L'Ugali est la bouillie de farine de maïs  qui accompagne généralement la viande au Kenia. L'association des deux mets est une réussite. C'est évident : le mélange c'est la culture, et c'est délicieux !

Après le dessert et un bon café, nous nous affalons dans les chaises longues disposées sur la terrasse du Mobil-Ohm. Celui-ci, émet un  riff de guitare, à la fois mélodique, léger, et entraînant. Le son va crescendo. Nous fermons les yeux...

Spoiler:
 

Owiny Sigoma Band - Wires
Album : Owiny Sigoma Band
Année : 2011
Label : Brownswood Records


Nous voici sur la place Covent Garden, à Londres. Sauf que celle-ci n'est pas la même que d'habitude. Le sole est recouvert d'une terre poussiéreuse. Le climat est chaud et humide. La place est partiellement recouverte de cabanes en taule rouillée. Anyango me dit que ces habitations ressemblent étrangement à celles du bidonville de Nairobi, la capitale du Kenya. Au dessus de nos têtes volent des centaines d'oiseaux dont la plupart me sont inconnus.  Dans un nuage de poussière particulièrement bruyant, un minibus freine précipitamment juste devant nous. En sort un nombre impressionnant de musiciens. Il y a des Kenyans avec leurs instruments traditionnels : Nyatiti, tambours de la tribu Luo… Il y a aussi des Anglais avec des guitares, des synthétiseurs et une batterie.
Ils entrent dans le bâtiment central. Nous les suivons...

Spoiler:
 

Owiny Sigoma Band - Nabed Nade Ei Piny Ka
Album : Owiny Sigoma Band
Année : 2011
Label : Brownswood Records


Pendant que le groupe s'installe sous la voûte en verre et que les badauds commencent à s'amasser autours d'eux, j'en profite pour discuter avec un des musiciens, un peu en retrait. Il s'agit de Joseph Nyamungu, le leader du groupe. Il m'explique que la plupart d'entre eux viennent de Nairobi au Kenya. Depuis son jeune âge, on lui a enseigné la maîtrise des instruments traditionnels de son pays. Puis il a fondé un groupe : Le Owiny Sigoma Band. Owiny Sigoma est, en fait, le nom de son grand-père. L'histoire ne s'arrête pas là. Pour Joseph le rêve s'est concrétisé lorsque des Anglais, amis de Damon Albarn, sont venu au Kenya en 2010. Les musiciens, Kenyans et Anglais, ont tout de suite sympathisé. Ils ont fini par jouer ensemble. Le Owini Sigoma Band s'est alors agrandit...


Spoiler:
 

Owiny Sigoma Band - Odera Lwar
Album : Owiny Sigoma Band
Année : 2011
Label : Brownswood Records


Alan me rappelle que Damon Albarn est le chanteur, musicien et compositeur des groupes Blur et Gorillaz... Cela me fait penser que Blur est un groupe typiquement Londonien. Je me souviens également d'un long séjour ici, avec une des femmes de ma vie...


Spoiler:
 

Blur - London Loves
Album : Parklife
Année : 1994
Label : Food / Parlophone



Avant de rejoindre son groupe, Joseph Nyamungu me dit qu'ils ont enregistré leur album à Londres, pour le label  Brownswood. C'est le DJ et producteur Gilles Peterson qui, intéressé par le projet, a débarqué un jour au Kenya alors qu'ils répétaient tous dans un modeste appartement...


Spoiler:
 

Owiny Sigoma Band - introducing


Après le concert, nous nous engouffrons dans une ruelle à gauche de la place. La poussière, balayée par un vent violent, nous aveugle. Nous fermons les yeux. Et tout devient subitement calme. Nous sommes de nouveau sur la terrasse du Mobil-Ohm, couverts de poussière et de sable, le sourire aux lèvres.

Comme je vous le disais tout à l'heure : C'est un dimanche comme je les aime !


Dernière édition par Sebastien K le Sam 18 Oct - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 44
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: [Musique] MOBIL OHM   Sam 16 Juil - 2:09

1991
ou le mariage des contradictions





D'un point de vue musical, et à première vue, l'année 1991 est riche en contradictions. Elle pourrait se concevoir comme une liste d'associations de mots en apparence opposés :

Sucré / Salé
Electrique / Electronique
Sombre / lumineux
Calme / violent
En suspend / Terre à terre
Comateux / Vif


Cela serait cependant trop simple. Depuis la fin des années 80, on entame une période de "digestion" de tout ce qui s'est fait avant. Le mélange de style n'est plus exclusif mais devient un phénomène naturel. On ne se pause plus de question. Les artistes font leur tambouille, et composent avec leurs diverses influences sans se soucier de mouvements ou de styles. La musique électronique, à présent autonome et populaire, et le "sample" qui se démocratise, y sont peut-être pour quelque chose. Le mot "Indépendant" devient monnaie courante. Mais il n'y a sûrement pas que ça.

Donc, en 1991 on mélange autant qu'on oppose.

Bon, c'est bien beau le blabla mais on entend plus la musique. Donc, je vais poster en plusieurs fois, une sélection d'albums sortis cette année là.
Donnez votre point de vue, discutons sur ces albums : ICI. Cela sera toujours plus intéressant qu'un monologue.
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 44
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: [Musique] MOBIL OHM   Sam 16 Juil - 2:20

1991
METALLICA + PIXIES = NIRVANA





Groupe : Metallica
Album : Metallica (Black Album)
Label : Elektra

Metallica, considérés (avec d'autres) comme les pionnier du "trash metal" sortent leur cinquième album. Mais où est passé le "trash métal" ici ? Gommé par des tempos plus lents et des structures proche du rock dit classique, il devient "Heavy Metal". A mon avis, cet album à dut plaire à un certain Kurt Cobain.
Pour l'heure, laissons entrer le marchand de sable :

Spoiler:
 

_______________________




Groupe : Pixies
Album : Trompe le monde
Label : 4AD


Groupe aussi fugace qu'emblématique des années 90. En fait son succès est surtout européen. Un mélange de surf-music, de punk et de hard rock est leur recette magique. Leur musique frontale, aussi douce que violente a inspiré beaucoup de monde par la suite. Bon j'avoue : je les aimes !
Trompe le monde est leur cinquième et dernier album. On a beau sentir un certain essoufflement, il recèle tout de même quelques perles brutes :

Spoiler:
 

_______________________




Groupe : Nirvana
Album : Nevermind
Label : Geffen


Et voilà tout est là. La bipolarité des Pixies (doux/Violents) et l'électricité de Metallica, avec une chose en plus : la voix de Kurt Cobain.
Le titre de ce deuxième album, "Nevermind", pourrait être la devise de cette génération 90. Rien à faire ou T'occupe, mais laissons de côté la politesse :  Rien à foutre ou Rien à péter ! sont plus proches de la réalité.
J'ai tenté de trouver sur cet album un titre moins connu que les autres. Et bien, il n'y en a pas. Donc :

Spoiler:
 



(la suite bientôt...)


Dernière édition par Sebastien K le Sam 18 Oct - 13:53, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 44
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: [Musique] MOBIL OHM   Sam 16 Juil - 17:33

1991
DINOSAUR JR. + CRANES = MY BLOODY VALENTINE





Groupe : Dinosaur Jr.
Album : Green Mind
Labels : Sire / Rhino


C'est le quatrième album du groupe indépendant, originaire du Massachussetts (US). Mais peut-on parler vraiment de "groupe" sur cet album ? En fait, cela ressemble plus à un album solo du chanteur et compositeur Jay Mascis. Il a enregistré seul tous les instruments de cet opus. Rappelons que Jay Mascis a, entre autre, contribué à l'enregistrement de l'album "Goo" des Sonic Youth. Green Mind est un bel album, équilibré. Il mêle la rugosité des guitares saturées à une voix détendue parsemée de rocaille.

Spoiler:
 
Dinosaur Jr. - The Wagon



___________________________________






Groupe : Cranes
Album : Wings Of Joy
Labels : Dedicated / RCA

Troisième album du groupe britannique originaire de Portsmouth. Leur musique se situe entre les envolées aériennes de la "dreampop" répandue par les "Cocteau Twins" dans les années 80, et l'univers sombre et torturé du groupe "The Cure" dans leur période "Coldwave". D'ailleurs, ils sont découverts et chaperonnés par notre bon vieux Robert Smith.
En écoutant l'album on s'aperçoit vite que son titre est un piège comme le "Faith" de "The Cure". La voix à la fois enfantine et suave d'Alison Show nous propulsent dans une sorte d'enfer-Paradis habité par des onomatopées. La musique est parfois douce, parfois tranchante. Jim, le frère d'Alison, y triture souvent sa guitare à la mode Sonic Youth.  Un voyage dont on ne ressort pas indemne.

Spoiler:
 
Cranes - Watersong


Spoiler:
 
Cranes - Starblood


___________________________________






Groupe : My Bloody Valentine
Album : Loveless
Label : Sire

Quatrième et dernier opus des irlandais les plus "habités" de leur pays. My Bloody valentine a insufflé un nouveau souffle au rock indépendant. Ils proposent un rock à la fois ambiante et bruitiste qu'on ne peut ignorer comme les gros nuages gris d'un ciel saturé. My Bloody est surtout un groupe de studio. Ils sont friands d'expérimentations et multiplient à l'infini les effets de toute sorte sur leurs guitares et leurs voix volontairement sous-mixées . Ils concoctent alors une sorte de pâte, à la fois légère et condensée, visqueuse et glissante, liquide et inflammable.
Ils ont passés trois ans en studio pour cet album, ce qui a presque entraîner la faillite de leur label.  C'est le meilleur de leurs productions : l'aboutissement avant destruction.

Spoiler:
 
My Bloody Valentine - Only Shallow

Spoiler:
 
My bloody valentine - To Here Knows When


Dernière édition par Sebastien K le Sam 18 Oct - 13:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 44
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: [Musique] MOBIL OHM   Mar 19 Juil - 16:08

1991

THE SMASHING PUMPKINS + A TRIBE CALLED QUEST = RED HOT CHILI PEPPERS






Groupe : The Smashing Pumpkins
Album : Gish
Labels : Caroline / Hut


En mai 1991, cet album passe quasiment inaperçu. Le problème est qu'il sort le même jour que "Nevermind" de Nirvana : La poisse ! Cela résume bien les débuts chaotiques du jeune groupe  de Chicago. D'ailleurs ce silence radio colle bizarrement au titre "Glish", référence à l'actrice de cinéma muet Lillian Gish. Et pourtant, quel album ! Il y a déjà cette alchimie rythmique et mélodique qui fera leur succès par la suite. Le peu de critiques qui l'ont écouté à l'époque parlent de "début d'une ère nouvelle". On se rend compte aujourd'hui à quel point leur remarque était pertinente au regard du nombre incalculable de groupes qui ont suivis les traces de ce groupe.

Spoiler:
 
The Smashing Pumpkins - Siva


__________________________________________





Groupe : A Tribe Called Quest

Album : The Low End Theory
Label : Jive Records


"A tribe Called Quest" est le premier groupe de Hip Hop à critiquer ouvertement le "Gangsta Rap" qui se répand comme une traînée de poudre, aux Etats-Unis, depuis la fin des années 80. En effet, la philosophie des gars du Queens (New York. USA) est à l'opposé des attitudes machistes et violentes de groupes comme N.W.A. qui sortent, la même année, un album où "Mother Fucker !" est craché toutes les cinq secondes. Non ici, avec "The Low End Theory", il est tout autant question de finesse que de revendications. Bref du bon rap, excellent même. Sûrement un des meilleurs albums, du genre, pour la décennie. Des textes biens écrit, sur une musique fabriquée à l'aide de samples très Jazz. Si, dans ma discothèque, les albums de rap  se comptent sur les doigts de la main, celui-ci est l'index. Laissons le majeur à "Public Enemy".

Spoiler:
 
A Tribe Called Quest - Excursions


__________________________________________





Groupe : Red Hot Chili Peppers
Album : Blood Sugar Sex Magik
Label: Warner Bros


Le cinquième album des californiens est un mélange efficace de funk, de rock alternatif et de heavy métal. Ce mélange à l'effet d'une bombe à sa sortie. Leur meilleur album à en croire la critique. Je n'ai pas grand chose à dire sur ce groupe si ce n'est que j'apprécie leur précision rythmique et leur énergie. Je n'écoute pas souvent ce disque , cependant, il était inconcevable de l'évincer du panthéon de l'année 1991.

Spoiler:
 
Red Hot Chili Peppers - Give It Away


Dernière édition par Sebastien K le Sam 18 Oct - 13:57, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 44
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: [Musique] MOBIL OHM   Mer 20 Juil - 15:23

1991
MICHAEL JACKSON + PUBLIC ENEMY   =  MASSIVE ATTACK





Artiste : Michael Jackson
Album : Dangerous
Label : Epic


Parenthèse : Je hais l'icône "Michael Jackson". Je parle de l'orgie médiatique autours de cet artiste, et de ce fanatisme anthropophage post mortem. Là où un capitalisme désinhibé crée le premier Fast Food Humain. C'est à vomir. Je hais "l'image" de cet artiste.
Bon, maintenant, parlons musique. "Dangerous" est le huitième album de l'artiste originaire de l'Indiana (USA). Cet opus à dix ans d'avance sur la pop commerciale de l'époque. Mis à part deux slow, aussi sirupeux qu'inutiles pistes 7 et 13, la rythmique de cet album est d'une efficacité redoutable. Elle est aussi raffinée que complexe. Dans certains morceaux, comme "Why you wanna trip on me", M. Jackson pousse ses onomatopée (anh! Ye! ahh! ouh!) à leur paroxysme. Son chant devient alors un instrument de percussion, et nourrit la musique de contre temps. A écouter sans apriori.

Spoiler:
 
Michael Jackson - Why you wanna trip on me

______________________________________






Groupe : Public Enemy
Album : Apocalypse 91... The Enemy Strikes Black
Label : Def Jam / Columbia

C'est le cinquième album du groupe de Hip Hop originaire de Long Island (New York, USA). Les pionniers du Rap militant proposent un univers musclé aussi efficace que contestataire. Comme les paroles, leur musique est sans détours. Ils utilisent des "samples" aux sons rugueux, aussi agressifs que denses, quelquefois proches du métal. Parfois la même boucle se répète sur plusieurs minutes ce qui donne à leurs créations un côté tribal. Il en résulte une sorte de transe dynamique.  Cet album perpétue la tradition. Il donne la pêche puis la rage, et n'a rien à envier à leurs premiers opus. Bref, une opportunité comme une  autre de découvrir, ou redécouvrir, un des plus grand groupe de Hip Hop de tous les temps.

Spoiler:
 
Public Enemy - Lost At Birth

______________________________________





Groupe : Massive Attack
Album : Blue Lines
Labels : Virgin / Circa


Ah voilà, on y est ! D'un mélange de dub, de jazz, de blues et de hip hop, naît la matrice hybride d'un mouvement dont on va beaucoup parler dans les années 90 : Le Trip Hop.
Cet album va ouvrir la voix à des groupes tel que Archive, Portishead, Morcheeba... Il va influencé des DJ comme Dj Cam et Terranova. Tout ce petit monde apparaîtra quelques années après. L'apogée de ce genre musical se situe aux alentours de l'année 1996. Si je n'ai pas encore cité Tricky, l'artiste le plus emblématique du genre, c'est qu'il fait parti de la tribu "Massive attaque" à cette période. On peu entendre sa voix à la piste 5 de "Blue Lines" : Five Man Army. En écoutant cette chanson, je me dit, qu'aujourd'hui encore, des groupes comme les Black Eyed Peas s'inspirent de cet univers. Un album incontournable.  

Spoiler:
 
Massive attack - Five Man Army



Dernière édition par Sebastien K le Sam 18 Oct - 13:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 44
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: [Musique] MOBIL OHM   Jeu 21 Juil - 23:47

1991
FUGAZI + VIOLENT FEMMES = WEEN






Groupe : Fugazi
Album : Steady Diet Of Nothing
Label : Dischord Records

Le Punk est mort, vive le Punk ! Deuxième album des quatre enragés originaires de Washington (USA). Même si à cette époque le Punk des années 70-80 n'occupe plus la place centrale, cette philosophie n'a pas dit son dernier mot. Plus qu'une survivance, l'univers Post-Hardcore de Fugazy est un excellent pavé dans la marre. Guitares électriques aux sons industriels, rythmique syncopée au relents post-punk, voix travaillée à la bière : Tout y est. En cette année 1991, "Steady Diet Of Nothing" est un très bon album de Rock. Et, soyons honnêtes, il y en a eu très peu cette année là.

Spoiler:
 
Fugazi - Stacks


__________________________________





Groupe : Violent Femmes
Album : Why Do Birds Sing
Label : Reprise


Après l'ombre, la lumière. Cinquième album du groupe solaire, originaire de Milwaukee (USA). Depuis leur premier album éponyme sorti en 1983, les Violent Femmes ne survivent qu'à eux-même. En effet, si leur premier opus allait à l'encontre de l'univers synthétique et froid de l'époque, "Why Do Birds Sing" en fait de même en 1991. Une structure aussi simple qu'efficace : Guitare basse batterie clavier, sans effets caractéristiques. Une ambiance Folk-Rock aussi habitée que souriante. Et puis  la voix si particulière de Gordon Gano. Un album qui se mange.

Spoiler:
 
Violent Femmes - Out The Window


__________________________________





Groupe : Ween
Album : The Pod
Label : Shimmy Disc


La pochette de ce disque me rappelle assez justement que 1991 correspond également au retour des années soixante dans l'imaginaire collectif. Plus précisément fin 60 et début 70. Oui, je me souviens j'avais des cheveux longs et des pantalons en pattes d'eph à cette époque. C'est en 1991 que sort le film d'Oliver Stone, sur le groupe "The Doors".
La musique de "Ween" est une digestion de rock psychédélique, de folk, et de punk halluciné.
La pochette de "The Pod" est un pied de nez à celle du Best-of de Leonard Cohen, sorti en 1975.



A bien des égards, je pense que les "Ween" font partis de ceux qui ont posé les première pierres du mouvement Anti-Folk, influençant des groupes actuels comme Herman Düne.

Spoiler:
 
Ween - Dr. Rock


Dernière édition par Sebastien K le Sam 18 Oct - 14:01, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 44
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: [Musique] MOBIL OHM   Mar 26 Juil - 16:02

1991
SAINT ETIENNE + PRIMAL SCREAM = PIZZICATO FIVE






Groupe : Saint Etienne
Album : Foxbase Alpha
Label : Heavenly / Warner Bros

A cette époque, fleurissent les labels indépendants. Tout d'abords dans le milieu électronique puis dans l'univers pop-rock. On est quand même étonné d'entendre des termes comme : Indie Dance ou Alternative Dance. Bien que ces associations "d'idées" paraissent antinomiques, elles prennent pourtant racine dans des albums tel que celui-ci. "Foxbase Alfa" est le premier opus du groupe britannique, dont le nom est un hommage à une célèbre équipe de football des années 70.
De la Dance décontractée. Un mélange de dub et de pop acidulée... Et la voix enjouée de Sarah Cracknell. Un album souriant et sans prétentions, très agréable à l'écoute.


Spoiler:
 
Saint Etienne - Only Love Can Break Your Heart


__________________________________





Groupe : Primal Scream
Album : Screamadelica
Label : Creation

Quand le troisième album du groupe sort en cette année 1991, les écossais sont loin d'être des inconnus sur la scène pop. Ils sont les représentants d'un style né dans leur pays au milieu des années 80 : La pop de Glasgow. "Screamadelica" témoigne de influences pour le moins diverses : Blues, Rock psychédélique, Folk, House, Soul... et j'en passe. Du coup, il est impossible de partager cet album en ne faisant écouter qu'une seule piste tant celles-ci se suivent et ne se ressemblent pas. Du coup, c'est un album intéressant de par son éclectisme.  

Spoiler:
 
Primal Scream - Movin' On Up

Spoiler:
 
Primal Scream - Don't Fight It, Feel It

Spoiler:
 
Primal Scream Damaged


__________________________________





Groupe : Pizzicato Five
Album : This Year's Girl
Label : Matador


Comment ne pas parler de ce début de décennie en omettant la scène japonaise qui débarque en force sur le continent Européen et partout ailleurs. C'est le septième album du groupe. Les Pizzicato maîtrisent l'art du mélange raffiné : une base de culture asiatique, un nappage mélancolique de "nouvelle vague" à la française, une bonne poignée de culture anglaise et de jazz. Un zeste de musique latine. Le tout est cuit à la vapeur, doucement...  

Spoiler:
 
pizzicato five - Twiggy Twiggy


Dernière édition par Sebastien K le Sam 18 Oct - 14:06, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 44
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: [Musique] MOBIL OHM   Mar 26 Juil - 17:28

1991
SLOWDIVE + HIS NAME IS ALIVE = MIRANDA SEX GARDEN





Groupe : Slowdive
Album : Just for a Day
Label : Creation

Retour vers des contrées plus sombres. J'ai déjà parlé du cumulus "My Bloody Valentine". En voici un autre tout aussi aérien. C'est le premier album des anglais mélancoliques. Le premier d'une trilogie remarquable. En 1995 plusieurs membres quitteront le groupe pour former 'Moyave 3".
"Just for a Day" fait le même effet qu'un bon recueil de poésie : Il retourne, crée autant d'ombres que de lumières. On en revient toujours aux nuages et à leur course d'escargots.  

Spoiler:
 
Slowdive - Celia's Dream


___________________________________




Groupe : His Name Is Alive
Album : Home Is In Your Head
Label : 4AD


Là, nous sommes sous la terre comme au ciel. Deuxième album, aussi obscure qu'expérimental, du couple originaire de Livonia (Michigan, USA). Cet opus montre bien que l'univers gothique et coldwave des années 80 continue son chemin. Le titre résume très bien l'ambiance. On dirait une messe psychédélique adressée aux petites choses de la vie. Quand on voit les images de leur ville "Livonia", on comprend mieux leur caractère dépressifs (rires). Pour ceux qui aime la poésie noire, cet album est immanquable.

Spoiler:
 
His name is alive - Her Eyes Were Huge Things

Spoiler:
 
His name is alive - Save The Birds

Spoiler:
 
His name is alive Chances Are We Are Mad


___________________________________





Groupe : Miranda Sex Garden
Album : Madra
Label : Mute


Dans l'obscurité on apercevra un ovni. C'est le premier album des Londoniennes aux robes longues.
La particularité de cet album réside dans le fait qu'il a été produit sur un label totalement pop-rock. Jusqu'à la rien de surprenant si ce n'est qu'il s'agit de chants "a capella", reprenant des madrigaux Anglais de l'époque Baroque.  Un pavé lyrique dans la marre Grunge. Dans les albums qui suivront, elles mélangeront musique lyrique et rock expérimental.

Spoiler:
 
Miranda Sex Garden - Gush Forth My Tears


Dernière édition par Sebastien K le Sam 18 Oct - 14:08, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 44
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: [Musique] MOBIL OHM   Mar 2 Aoû - 1:50

1991

TALK TALK   BLUR = STINA NORDENSTAM




Groupe : Talk Talk
Album : Laughing Stock
Label : Verve / Polydor


C'est le cinquième et dernier album du groupe de Mark Hollis. Généralement on connaît l'album "It's my life" de Talk Talk , sorti en 1984. Celui qui comprend le titre "tubesque", "Such a Shame"  qui les propulsent en haut des charts. Et puis... silence radio. Comme si leur carrière s'arrêtaient là, ou alors que leur disques suivants étaient sans importances. Et bien, pas du tout. S'ils occupent moins le devant la scène après 1984, c'est que leur musique devient plus expérimentale, et surtout moins commerciale. Elle n'en est pas moins très intéressante. Une preuve : Cet album qui lance les grandes lignes de la musique qu'on appelle aujourd'hui "post-rock". Sur ce point, on peut le mettre en regard avec l'album du groupe "Slint" qui sort la même année. Les morceaux durent entre cinq et dix minutes, et sont un mélange savant de rock, de blues, de jazz et de pop. Le tout étiré comme un horizon à l'américaine. C'est un très beau couché de soleil.

Spoiler:
 
Talk Talk - Ascension Day

_________________________



Groupe : Blur
Album : Leisur
Label : Food


Premier album d'un des plus grands groupe de Britpop des années 90. Quoi que dans cet album, ils n'arborent pas encore ce blason. Cela n'empêche pas "Leisur" d'être un bon album. Cet opus est à la fois plus bruyant et plus mélancolique que ceux qui vont suivre. A cet époque les Blur se cherchent encore un peu, mais se sont déjà en partie trouvé. On reconnaît leur style souriant, mélangé à d'autres influences très présentes dans ces années là : le shoegaze et le grunge. Avec le recul, la pochette de "Leisur" représente très bien l'évolution à venir : Le bonnet de bain de la jeune femme est l'apanage pop qui fera leur succès plus tard, alors que son teint pale et son sourire timide s'effacera pour un regard plus rock.

Spoiler:
 
Blur - Extraits de tous les morceaux de l'album

_________________________



Artiste : Stina Nordenstnam
Album : Memories Of A Color
Label : East West Records



Premier album de la suédoise à la voix, à la fois, sensuelle et enfantine. Pour donner un repère, on peut la rapprocher de celle de Hope Sandoval des Mazzy Star, avec un côté plus jazzy. Stina nous propose son univers intimiste, coloré de jazz et de musique latine. Le tout enveloppé dans un nuage tout doux. Oui voilà : c'est doux et fragile aussi. "Memories of a color" est un album attachant.

Spoiler:
 
Stina Nordenstnam - Memories Of A Color


Dernière édition par Sebastien K le Sam 18 Oct - 14:09, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 44
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: [Musique] MOBIL OHM   Mar 2 Aoû - 2:11

Ici se termine ma sélection des albums sortis en 1991. Bien entendu, il y a des centaines d'autres disques qui sont sortis cette année là. Mais ceux-ci m'ont le plus marqué dans leur ensemble. Évidement, cela est subjectif.

J'ajoute tout de même une liste d'albums de 1991 qu'il serait dommage de ne pas citer :

Codeine - Frigid Stars
Guns N' Roses -
Use Your Illusion I et II
Levellers -
Levelling The Land
Lisa Germano -
On the Way Down From the Moon Palace
Mano Negra -
King Of Bongo
Morissey -
Kill Uncle
Mudhoney -
Every Good Boy Deserves Fudge
Pearl Jam -
Ten
R.E.M. -
Out Of Time
Slint -
Spiderland
Teenage fanclub -
Bandwagonesque
The Psychedelic Furs -
World Outside
Throwing Muses -
The real ramona
Tin Machine -
Tin Machine II
U2 -
Achtung Baby
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 44
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: [Musique] MOBIL OHM   Jeu 4 Aoû - 17:16

LES PONTS DE L'OUÏE

L'idée est simple : On me propose un morceau de musique et je dresse une playlist, inspirée par celui-ci.

Xupi a posté ce titre :

The Cinematic Orchestra - To Build A Home - 2007

Spoiler:
 

Cette version fait partie de l'album "Ma Fleur" sorti en 2007. Il est également dans la Bande Originale du film "The Crimson Wing : Mystery of the Flamingos" sorti en 2008. BO entièrement réalisée par le groupe. Le piano y est si présent qu'il est devenu le fil conducteur de cette playlist, à une exception près.


Regina Spektor - Laughing With - 2009


Spoiler:
 

C'est la première chanson à laquelle j'ai pensé. Pour les accords posés tranquillement en début de morceau, laissant de la place pour la la résonance des cordes. Et puis le travail de la voix, par certains aspects. Enfin, c'est une histoire d'ambiance.

Alva Noto & Ryuichi Sakamoto - Moon - 2005

Spoiler:
 

Là c'est pour le traitement du piano, et son effet de réverbération et d'écho. Ainsi que la durée des morceaux aux alentours de six minutes. Ce genre de formats est répandu dans l'univers électronique et électroacoustiques.

Philip Glass - Metamorphosis One - 1988


Spoiler:
 

Les modes de compositions concernant le piano peuvent être comparables :  La confrontation entre les accords francs posés au début de chaque partie, suivis de parties " rythmique" sur deux accords.


David Bowie - Life On Mars? - 1971


Spoiler:
 

Ici, c'est juste pour l'intro et le côté "habité" de l'ensemble. Et puis Bowie ne peut-être qu'une bonne référence.

Radiohead - Pyramid Song - 2001


Spoiler:
 

Radiohead bien entendu ! Pour l'ambiance, la voix, le côté "Ambient" du morceau. Pour comparer deux groupes qui témoignent de la digestion de l'esprit électronique dans la pop-rock, et vice et versa.

Cocteau Twins - Pink Orange Red - 1995

Spoiler:
 

C'est la version acoustique d'un morceau des Cocteau Twins datant initialement de 1985. Le traitement du piano et la mélancolie flottante.

Tori Amos - Horses - 1996


Spoiler:
 

Si je fais une comparaison avec Regina Spektor, il pense tout de suite à Tori Amos.
Là où le piano en dit autant que les paroles. Il y a aussi des similitudes dans la façon de composer.

Coldplay - Amsterdam - 2002

Spoiler:
 

Il faut tout de même faire une ou deux comparaison avec cette voix particulière et prenante dans le titre : To Build A Home. Voici une première tentative.

Jeff Buckley - Mojo Pin - 1994


Spoiler:
 

Pour moi, on se rapproche concernant la voix. Et puis c'est beau du Jeff Buckley ! Il a inspiré tant de groupe d'hier et d'aujourd'hui ce type là.


Dernière édition par Sebastien K le Sam 18 Oct - 14:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas


avatar

Masculin Nombre de messages : 505
Age : 44
Date d'inscription : 14/08/2009

MessageSujet: Re: [Musique] MOBIL OHM   Sam 6 Aoû - 17:20

LES PONTS DE L'OUÏE II



Ramrod nous propose ce titre :

My Name Is Nobody - Ennio Morricone - 1973


Spoiler:
 

Bienvenue dans l'univers détendu des années 60 et 70. Ce morceau atypique du grand Morricone pourrait coller à n'importe quelle comédie souriante de ces années là, et pas forcément de style "Western". Ce morceau me projette dans l'univers des musiques de film et la musique de style "Easy Listening".


Bandolero! - Jerry Goldsmith - 1968


Spoiler:
 

En l'écoutant j'ai tout de suite pensé au thème du Western : "Bandolero", sorti en 1968. Le côté ballade décontractée dans les grands paysages américains. Le petit air entêtant qu'on ne peut s'empêcher de siffloter à son tour.


La La La - Mongo Santamaria - 1969


Spoiler:
 

Les na na na des cœurs dans "My Name Is Nobody" rappellent à quel point cette époque était l'âge d'or des onomatopées. Les chabadabada côtoyaient les wapidou...wa!.  A tel point que les titres des morceaux en subissaient les conséquences ^^.


Bora Bora - Les Baxter - 1968


Spoiler:
 

Plus généralement, cela me revoie au climat des films et musiques de cette époque. Une espèce de dandysme kitch, où l'auto dérision côtoie le raffinement. Le morceau d'Ennio Morricone aurait pu faire partie d'un épisode de "La croisière s'amuse".


The Grand Duel - Luis Bacalov - 1972

Spoiler:
 


Retour au Western. Derrière l'aspect sautillant de "My Name Is Nobody" se cache la mélancolie dans les accords choisis. L'aspect dépouillé de la composition de Bacalov, ainsi que les coeurs m'incitent à proposer ce duel. On peut également entendre ce morceau dans la BO de "Kill Bill".



Till the End of Time - DeVotchKa - 2006


Spoiler:
 

Beaucoup plus proche de nous, et cette fois-ci chanté, un morceau de la BO de "Little Mis Sunshine". Là, c'est pour la ritournelle sifflée, qui apparaît tout au long de la chanson.


Twisted Nerve - Bernard Herrmann - 1968

Spoiler:
 

Bon là, ça va de soit. J'aurais pu commencer par le morceau du célèbre compositeur à qui l'on doit notamment la plus part des ambiances musicales des films d'Alfred Hitchcock.

Diamond Day - Vashti Bunyan - 1970

Spoiler:
 

Là on a l'impression de s'éloigner. Mais pas tant que ça, en fait. Le mélange "flûte hallucinée + arpèges à la guitare" ne vient pas de nul part. On le doit notamment aux hippies qui redécouvrent certains instruments traditionnels. Et puis n'oublions pas qu'au début des années 70, la musique folk américaine est très présente, et très habitée aussi.  Bon, je vous épargne, tout de même ", El Condor Pasa" reprit par Simon et Garfunkel. Restons correctes ^^.


Busy Working - Plone - 1999


Spoiler:
 

Cet univers 60-70 des musiques de film a influencé certaines scènes électroniques de la fin des années 90. Cela permet aussi de faire le pond entre l'orgue électronique qui teinte légèrement  le morceau de Morricone.


Pour conclure, laissons le mot de la fin à un grand philosophe ^^ :

Spoiler:
 


Dernière édition par Sebastien K le Sam 18 Oct - 14:15, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Musique] MOBIL OHM   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Musique] MOBIL OHM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [INFO] Télé et téléchargement de musique.
» [aide] comment créer une playlist de musique
» La musique qui a marquer votre jeunesse
» [Musique]La musique qui met de bonne humeur =)
» [SOFT] BTUNES : Lecteur musique clone de l'iTouch [Gratuit/Payant]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Ter Aelis - Le Forum :: Melpomenis, Havre Musical :: Échanges musicaux-
Sauter vers: